E comme Expériences

Il n’y a aucune différence entre toi et moi, nous sommes la même substance, la même âme, nous sommes la même conscience, nous sommes tous Dieu.

il n'y a pas de différences entre toi et moi

Il y une seule chose qui crée l’illusion de la différenciation : notre perspective individuelle qui est construite par notre expérience.
Autrement dit, nous ne pouvons voir et comprendre le monde qu’à travers nos expériences personnelles. Nos expériences sont difficiles voir impossibles à retransmettre car au delà des mots. Aussi, nous passons nos vies à essayer de les partager.
Ce sont nos expériences qui ont construit notre perspective, notre façon d’appréhender et de comprendre la vie, l’univers, le visible et l’invisible.
Kunzang Septembre 2013

M comme Mémoire, H comme hyperrationnalité

Résumé : ce que nous sommes, ce que nous ne sommes pas, la mémoire.

Nous avons vu dans les textes précédents que nous étions comme des « antennes sur pattes », c’est à dire que notre conscience n’était pas localisée dans notre corps physique. Aussi, nous avons vu que nous n’étions pas nos pensées. Une dés-identification aux pensées permet de sortir du personnage et de se libérer, c’est ce que certains appel le premier stade de « l’éveil« .

L'important est d'être soi-même

De la même façon, la localisation de la mémoire ne se situe pas non plus dans le cerveau et c’est en sortant du personnage que de nouvelles perspectives apparaissent. En effet, en sortant du personnage, en s’éveillant, l’ancienne perspective du personnage disparait quand celui ci se dissout.

Où se situe la mémoire n’est d’ailleurs pas très important, le plus important est plutôt « quand » elle se situe.

En effet, même si notre conscience est éternelle et ne meurt pas, le « personnage » que nous avons cru être, avec son nom, prénom, adresse, profession et toutes ses caractéristiques évolue au grès des conditionnements et des expériences. Il change sans cesse car il n’existe pas vraiment, il est « virtuel ».

Ce que nous sommes, la conscience cosmique, l’être divin, est absolu, omniscient, omniprésent. Ce qui évolue, tout au long de notre vie, c’est le relatif : notre perception, notre perspective, notre degré de conscience.

Nous sommes le résultat de nos prises de conscience, ce qui change, c’est notre capacité à nous rappeler, à accéder à la mémoire.

Finalement, l’éveil n’est-il pas juste un rappel de ce que nous sommes, un rappel de ce que nous avons été ?

« Je me suis rappelé que j’étais toi, je t’aime » Kunzang septembre 2013

Que se passe t-il lorsque nous nous rappelons que nous sommes la conscience cosmique, que nous vivons 7 milliards de vie actuellement ? Que se passe t-il lorsque nous nous rappelons de nos vies parallèles, lorsque nous nous rappelons que nous sommes tous Dieu, la conscience infinie ?

« Je suis la mémoire oubliée de ce que j’étais, de ce que je suis, de ce que je serai » Kunzang sept 2013

Une définition de notre mémoire est « l’accès à l’information que nous avons vécu ». Mais la mémoire n’est-elle pas surtout un pointeur connecté sur un « espace/temps » ? Et si se rappeler ne signifiait pas « lire » une copie de ce qui s’est passé mais y « retourner », y accéder réellement  ? Pourquoi l’univers dépenserait-il de l’énergie à « copier » l’information alors qu’il suffit de créer un pointeur pour y retourner ?

Comme nous sommes la conscience infinie, et comme nous avons déjà tout expérimenté et tout vécu, nous pouvons comprendre que se rappeler signifie « remettre en conscience » maintenant. Le sens étymologique du mot « RAPPEL » signifie bien ce qu’il veut dire : ramener ici et maintenant.

Nous n’apprenons pas, nous nous rappelons, nous ne lisons pas, nous nous rappelons d’un livre que nous avons écrit, dans une autre vie, dans un autre espace/ temps. Comme nous sommes une seule conscience incarnée dans 7 milliards de personnages, c’est nous qui avons écrit tous les livres, dans toutes les époques.

La vibration, le frisson que nous pouvons ressentir, lors d’une lecture, lors d’un film, c’est cette prise de conscience, c’est ce rappel. Oui, c’est vous qui avez écrit ce texte ! Pouvez vous vous en rappeler ?

Oui, en le lisant !

Je suis vous et vous êtes moi, n’est ce pas merveilleux ? Je suis l’observateur et l’observée, l’auteur et le lecteur de ce texte. Oui, je suis fou, et vous aussi, car vous êtes moi, n’est ce pas drôle ?

Nous ne sommes pas une mémoire, nous ne sommes pas un personnage, nous sommes la conscience qui peut accéder à la mémoire. La mémoire étant une information dans un espace temps.

Nous ne sommes pas le personnage du film de notre vie terrestre, nous sommes la conscience qui vit en utilisant ce personnage ainsi que tous les autres.

Le film de notre vie

Le film de notre vie

Comme nous sommes soumis à la loi de cause à effet (le karma), la mémoire évolue dans le temps. Il y a une mémoire à chaque instant : à 1 an, 10 ans, 20 ans, 30 ans, etc.

Mais comme ce que nous sommes est toujours la même chose durant toutes ces années, dans cette vie, et aussi dans nos vies parallèles, ce qui compte est véritablement le « quand ».

Finalement nous pouvons dire que la mémoire est un accès à une information située dans un espace / temps.

La véritable question est : à quoi avons-nous accès « maintenant ». Quelles expériences pouvons-nous faire pour enrichir notre mémoire afin de décider en conscience ? Pouvons-nous avoir accès à des mémoires concernant des expériences que nous n’avons pas vécue dans cette vie, dans ce temps ? Si oui comment ?

Pourquoi Jules Verne, Léonard de Vinci et d’autres avaient t-ils accès à des mémoires étendues ?

Et la plus grande des questions : « pourquoi ai-je oublier qui je suis ?« .

Comment puis-je me rappeler ce que je suis ? Car il est évident qu’au fond de moi, « je sais » ce que je suis. Je n’ai peut être pas accès à toute la mémoire de l’univers mais l’éveil spirituel, progressivement me permet d’accéder à plus de mémoire. Mon âme « sait » ce que je suis et si je me connecte à elle, si je vais au fond de mon être, je m’éveil, je me rappel.

Pourquoi l’expérience des méditations et des samadhis nous permet-elle d’augmenter notre conscience ainsi que l’accès à la mémoire de l’univers, nous donnant ainsi accès à une créativité infinie, à des connaissances infinies ?

La mémoire n’est-elle pas juste de l’information partagée ? Pourquoi certaines consciences arrivent-elles à accéder à « plus » de mémoire ? Quel est le lien entre les idées que nous recevons et la mémoire à laquelle nous avons accès ? Pourquoi les médiums, les yogis peuvent-ils accéder à ces dimensions ?

Si nous pouvons comprendre que la conscience que nous sommes est multi-dimensionnelle, c’est à dire qu’elle ne vit pas uniquement dans la vie ordinaire mais qu’elle continue aussi à vivre dans l’invisible, pendant nos rêves ainsi qu’avant et après notre naissance dans cette expérience de vie, alors nous avons un début de théorie permettant d’expliquer un nombre important de phénomènes qui pouvaient sembler étranges : réincarnation, vie antérieure, rêve prémonitoire, médiumnité, sortie de corps, rêves lucides, accès à des réalités non ordinaires, explication de l’autisme, expérience de mort imminente, état de conscience modifiée, éveil de Kundalini, etc.

Grâce à Internet, des millions de témoignages commencent à se relier et il sera de plus en plus difficile pour l’humanité de les ignorer.

Le moment est venu d’avoir une attitude véritablement scientifique, c’est à dire de prendre en compte toutes les expériences, et surtout celles qui n’ont pas encore trouvé d’explication.

L’histoire de la science et l’histoire de l’humanité à démontré qu’une science supérieure arrivait toujours à expliquer l’invisible, l’inexplicable. Nous sommes en 2013, pouvons nous imaginer l’état de la science en 2500 ?

Et de tout temps, des freins, des conditionnements, des attitudes non rationnelles et non scientifiques ont toujours voulu écarter des faits, des expériences dérangeantes pour des raisons dogmatiques ou égotiques.

Je propose un nouveau mot : l’hyperrationnalité, c’est à dire accepter et comprendre qu’il est impossible de tout savoir à un instant T en tant qu’humain et que pour cette raison, il est rationnel et logique d’accepter que des lois de l’univers, des fonctionnements, nous échappent et restent à découvrir. L’hyperrationnalité, c’est accepter ce qui existe au delà du rationnel. Le rationnel n’étant qu’une représentation mentale, du cerveau gauche d’une partie de la réalité. L’hypperrationnalité est l’idée qu’il existe une rationalité plus grande, irrationnelle, non duelle, non encore découverte mais réel.

Comprenons qu’il est très dommageable pour l’humanité de rejeter ce qu’elle ne comprend pas encore.

L’essence même de la science est basée sur la curiosité et sur l’envie de comprendre comment fonctionne l’univers. C’est uniquement sans dogme ni préjugé qu’un véritable scientifique peut avancer. Mais tous les scientifiques sont-ils suffisamment éveillés pour dissoudre leur égo et leurs conditionnements avant toute conclusion ?

Pourquoi ai-je oublié qui je suis ?

Kunzang Août – Septembre 2013

M comme Mort

Qu’est ce que la mort ?

Cette question amène immédiatement vers une autre question : « la mort de quoi, de qui ? »

Si on fait référence à la mort de l’homme, la mort est surtout la mort de l’identification, la mort de l’illusion, la mort de l’individu.
En même temps, la mort est aussi la libération de l’illusion qui s’évanouit alors dans le grand tout. Au moment de la mort, l’individu se dissout, il ne reste plus alors que l’unité. Il ne reste plus alors que la source. L’univers non duel apparait, l’illusion de la dualité s’évanouit, laissant place à l’amour infini que nous sommes. Certaines expériences de mort imminente (NDE) ont très bien documenté ce processus qui apparaît aussi lors de certaines méditations.

"La mort est une transformation"

« La mort est une transformation »

La fusion avec l’amour infini, avec le divin est l’expérience ultime de nos vies incarnées. Il n’y a pas lieu d’avoir peur. Mourrons dans cette vie et dissolvons la personne, l’égo afin de pouvoir commencer à vivre. Mourrons psychologiquement avant la mort physique, devenons libre dès que possible. Pourquoi souffrir ? Pourquoi continuer à croire que nous sommes séparés des autres ?
Laissons la vie nous proposer son chemin. Disons oui à l’amour, à la vie.

Il n’y a pas de différence entre la vie et la mort : la mort n’est qu’une étape de la vie, n’est qu’une transformation permettant à la vie de progresser.
Sans la mort, il ne peut y avoir de vie, et sans la vie, il ne peut y avoir de mort.
Ce sont les deux faces d’une même unité, d’une même médaille. La mort de certains permet la vie d’autres, chacun son tour !

La mort fait partie intégrante de la vie. La mort est juste une transformation. Comme une chenille devient un papillon, nous nous transformons.
Nous passons d’un corps à un autre, plus beau, plus grand, plus fort. Ce que nous avons appris avec notre corps physique est conservé et nous sera utile plus tard.
Nous avons emprunté ce corps qui nous permet de mémoriser notre expérience, créant même une personne. Mais ce que nous sommes réellement, la conscience ne peut mourir.

La conscience est « ce qui est », « ce qui a été », « ce qui sera ». En réalité, comme il n’y a qu’un seul grand moment présent, de son point de vue, la conscience ne peut que être tout le temps, elle ne peut « mourir ». D’une certaine façon, il n’y a ni temps, ni espace puisqu’elle est tout cela à la fois.

La conscience vit à travers nous, à travers le vivant, et se transforme. Elle expérimente, et évolue sans cesse, cherchant une amélioration constante de ce qu’elle est, permettant l’évolution des espèces.
Cette intention de vivre, d’expérimenter, de se développer est un des attributs du divin, de la vie. Nous retrouvons cet attribut dans tout ce qui existe, des animaux, aux plantes, aux hommes, aux organisations humaines aussi.

En effet, les attributs des cellules que nous sommes se retrouvent dans les attributs des groupes d’hommes. Même les sociétés commerciales cherchent à s’améliorer. Certaines meurent et disparaissent aussi. C’est une autre forme de transformation ou chaque cellule libérée pourra rejoindre d’autres groupes.

D’une certaine façon, les sociétés sont aussi vivantes que les hommes et les femmes qui les composent.

Pouvons nous sentir les transformations actuelles de notre société ? Pouvons nous comprendre que certaines civilisations sont mortes alors que d’autres sont nées ?
La monarchie est morte et la démocratie est née. L’empire romain est mort. De nombreux pays ont disparus. En réalités, le monde comme l’homme est en transformation permanente.

La mort dans ce cas précis est une transformation d’un système par un autre, d’une organisation par une autre.
Comme pour un être humain qui est constitué de cellules, les organisations humaines le sont aussi. Comme pour un être humain, le système permettant l’organisation des cellules peut tomber malade ou mourir.
D’une certaine façon, les crises sont comme des maladies, elles sont l’incarnation d’une prise de conscience, d’un changement, d’une réorganisation du système. Bien sur le système, Comme le corps humain peut très bien mourir et ne pas s’en remettre.

On voit un peu partout dans le monde une compétition entre les systèmes, entre les groupes humains, entre les pays. Certains n’hésitent pas, comme lors des dernières guerres à littéralement tuer les cellules des systèmes concurrents : « utilises mon système ou je te tue ».
Incapable de comprendre que toutes les cellules font partie du même organisme, certains groupes, sociétés ou pays sont prêt à éliminer ceux qui ne sont pas comme eux.
Emprisonnés dans l’illusion de la personne, de l’égo, les différences ne sont pas comprises comme une diversité enrichissante mais comme une séparation. Du coup, l’illusion se transmet aussi aux pays : « je suis la France ». En réalité, il n’y a que sept milliards d’êtres humains.
La peur de l’autre, de la différence prend alors le dessus sur l’amour du cœur.
Toutes les violences viennent de cette racine : l’illusion que nous ne sommes pas « un ».

Imaginons une planète terre ou tous les pays, ou toutes les organisations comprendraient qu’elles sont en réalité un seul et même organisme.
Imaginons qu’un jour, chacun puisse comprendre que c’est la diversité qui crée la richesse.
Un monde uniformisé serait beaucoup moins beau et riche qu’un monde où chaque peuple puisse vivre et se développer en paix.
Car l’amour que nous sommes est le même dans tous les cœurs.

Pouvons nous comprendre que nous sommes une seule âme incarnée dans 7 milliards de corps ?
Pouvons nous comprendre qu’il n’y a pas de séparation ?
Pouvons nous, nous unir et créer un nouveau monde de paix et de bonheur ?
Pouvons nous voir les différences comme de la diversité et non comme une séparation?

L’homme a été tellement loin dans son éveil scientifique qu’il est désormais capable de détruire l’unique planète sur laquelle il est.
Par manque de conscience collective, il n’hésite pas à détruire la vie, un peu partout sur terre.
Allons nous vers la mort de notre civilisation ?
Quelles scénarios les gouvernements nous proposent-ils ?
Aurons nous le temps de créer un éveil planétaire massif pour éveiller la planète toute entière ? Ou périrons nous avant ?

Car c’est bien un éveil massif et planétaire dont nous avons besoin pour créer un nouveau monde, un monde où chacun aura compris que nous sommes un.
Nous sommes un seul et même organisme. Constitués de milliards de cellules, vivant dans les plantes, les animaux, les être humains, la planète, partout.
Pouvons nous comprendre que nous sommes,
Un ?

Aidons nous les uns les autres, éveillons nous et co-créons un univers de paix, de partage, de bonheur et de joie.

Oui, c’est possible.

Il suffit de s’unir,

Il suffit de partager,

Il suffit de transmettre,

Il suffit,

De s’aimer.

Kundun Mai 2013

Atelier d’alchimie

Léonardo Anfolsi vous propose du Vendredi 7 juin à 21h  au Dimanche 9 juin 2013 à 18h un atelier d’alchimie véritable.

Nous vous offrons cet atelier comme un don de savoir et d’expériences, offert sans retenue, à partir de la Tradition. Ce que nous avons découvert ou expérimenté est exposé ouvertement pour quiconque ose sincèrement se poser des questions, parce que nous connaissons l’époque dans laquelle nous vivons.

PRESENTATIONPARTICIPANTSLEONARDO ANFOLSI INFOS PRATIQUES

Cet atelier ouvert :

  • Vous montre en temps réel la création d’Arcanes de Mélissa à base de plantes, qui seront partagées par tous. Elles vous donnent des recettes très anciennes et efficaces, au plan général et individuel, avec des potentialités que vous pouvez comprendre et utiliser immédiatement.
  • Vous permet de travailler immédiatement avec les instruments authentiques des anciens maîtres de la tradition hermétique de l’Orient et de l’Occident, abordant vos questions et votre destinée d’une manière qui fait effectivement de vous « votre propre guide », sans réserve.
  • Vous invite à faire partie d’un groupe de chercheurs libres qui partagent chaque mois les résultats de leurs expériences, ou vous procure tous les contacts et l’information pour poursuivre vos recherches par vous-même.

L’atelier peut être mené en italien, en français et en anglais, et il est dirigé par Leonardo Anfolsi et un groupe de ses amis chercheurs.

ATELIER OUVERT D’ALCHIMIE VÉRITABLE

Il s’agit de l’alchimie utile aujourd’hui pour le bien-être et l’auto-initiation de chacun.

Ce travail sur la transformation inclut :

    • les ARCANES : l’auto-harmonisation par des remèdes à base d’herbes et de minéraux, réalisant la connaissance des Lois de l’Univers ;
    • la MÉDITATION enseignée pour l’accomplissement de la recherche intérieure afin d’atteindre l’illumination ;
    • la DESTINÉE pour acquérir les outils permettant de travailler RAPIDEMENT sur les quatre points de votre personnalité :1/ les choix (passé, présent, futur) 2/les relations 3/ l’éducation et 4/ la connaissance (conscience, divination, vision). Ce point sera davantage développé dans les prochains ateliers.
    • Le BIEN-ÊTRE de votre esprit, votre énergie et votre corps
  • comment réactiver les réponses immédiates du système nerveux extrapyramidal en utilisant des techniques spéciales qui nous permettent d’accroître notre agilité et d’obtenir des réflexes incroyablement rapides ;
  • découverte d’une nouvelle flexibilité du corps et de l’esprit grâce à la régénération quotidienne des cellules nerveuses et le renforcement des tendons ;
  • comment se agir soi-même et prévenir les accidents ;
  • comment produire la réponse rapide en anaérobie endogène aux facteurs de stress ;

Ce travail sur l’énergie se concentrera sur :

  • cinq niveaux d’énergie – leur compréhension, leur réactivation, leur usage ;
  • la compréhension de la barrière d’énergie, du flux d’énergie et de l’énergie auto-régénératrice ;
  • la thérapie par la respiration et le souffle ;
  • les techniques de régénération de l’énergie dans la vie quotidienne : en situation de communication, dans les relations, le travail.
Affiche Atelier d'Alchimie véritable

Affiche Atelier d’Alchimie véritable

Charte des participants

cette charte est à signer vendredi 7 juin 2013 avant le début de l’atelier:
Vous êtes les bienvenus pour participer à nos Ateliers Cosmopolites :

  • Si vous êtes capable de faire preuve d’enthousiasme et de gratitude et si vous vous engagez à partager de manière appropriée les meilleures découvertes de votre vie.
  • Si vous comprenez qu’aucune religion n’est supérieure à la réalité et que vous percevez qu’aucune idée, théorie ou opinion n’est supérieure au mystère vivant d’une feuille d’arbre ou à votre perspicacité naturelle.
  • Si vous êtes pleinement responsable à tous les niveaux, y compris un élargissement du sens de l’expérience résultant de ces ateliers.

NOTES BIOGRAPHIQUES CONCERNANT

LEONARDO ANFOLSI

Leonardo est né en 1959 à Bologne. Comme tous les enfants, il adorait explorer, courir et sauter, mais quelquefois il posait de très sérieuses questions existentielles aux adultes qui, la sueur au front, essayaient de lui répondre. Une question de ce genre était : « Pourquoi courez-vous comme si vous alliez mourir ? »
Un jour, il voulut comprendre ce que l’on ressent au-delà des sens : alors il se boucha les oreilles, ferma les yeux et essaya de voir quelque chose, mais il ne put trouver quoi que ce soit ressemblant à ce que les adultes racontaient à l’église. Il trouva une lumière dansante. Il appela plus tard cette expérience « la fontaine des lumières ». C’est pour cette raison qu’adulte, il continua ses expériences et ses recherches dans le champ de l’esprit et de la conscience.
Enfant, un compagnon de jeux lui dit un jour : « Peut-être sommes-nous tous en train de rêver ». Comme son ami lui disait cela, Leonardo ressentit une absence de poids dans son corps et sa respiration s’évanouit ; il dit au garçon : « Mais mes parents ne m’ont jamais rien dit de semblable ! » Le garçon lui répondit à brûle pourpoint : « Peut-être sont-ils eux aussi en train de rêver ». Depuis ce jour, il ressent souvent cette impression au coucher du soleil,et glisse dans un état de joie océanique où toute chose est incluse.
A l’âge de dix-sept ans, il ouvrit un livre d’Alan Watts et découvrit que cette expérience était déjà connue. C’est ainsi qu’il rencontra le Zen, et pendant plus d’une semaine, il ne put contenir la joie de cette découverte, au grand agacement de ses amis.
A dix-huit ans, il franchit le seuil du monastère de Zenshinji, et depuis lors il étudie et pratique avec le Maître du Rinzai Zen Engaku Taino, successeur de la lignée d’Hakuin Ekaku et Taishitsu Mumon. Il y a passé de longues retraites, alternant la pratique et les voyages, l’escalade, les pèlerinages, et toutes sortes d’artisanats.

L’auteur.

Franco Battiato a publié un livre de L. Anfolsi en 1987 : il fut le seul auteur italien de l’estimable collection L’Ottava, supervisée personnellement par F. Battiato, qui rassembla quatorze titres. Le livre de L. Anfolsi « Bananananda » est le neuvième de la série, qui comprend des textes de Gurdjieff, Soseki, Al Qadir Jilani.
Il a également publié divers livres en relation avec la spiritualité et la philosophie. L’un de ceux-là contient une préface d’un professeur mondialement connu, l’érudit Lama tibétain Namkhai Norbu, qui lui a longtemps enseigné les méthodes du Dzogchen. En 2007, L.Anfolsi a publié un manuel relatif à la pratique de la méditation Zen : « Zen Koan », et quelques livres électroniques sur des sujets semblables.

Le chercheur et le formateur.

L. Anfolsi est chercheur en médecines naturelles depuis sa jeunesse et reste très motivé par cette passion ; il a étudié l’usage thérapeutique des plantes, des métaux, des minéraux et les champs énergétiques. De ce fait, il a rapidement acquis de la notoriété et du mérite en travaillant avec des médecins et des professionnels de santé. En 1983, on l’a choisi comme directeur du centre de thérapie de l’importante et renommée institution naturiste européenne, l’ « Association Naturiste de Bologne ».

Le Moine, l’Initié, l’Enseignant.

L. Anfolsi est un enseignant bouddhiste contemporain, dans la lignée du Rinzai Zen. Il fut ordonné en avril 1981 à l’âge de vingt-deux ans en tant que « Reyio », après quatre années de pratique. Il est aujourd’hui encore ministre du culte de cette même tradition. En voyageant, en explorant la spiritualité et la civilisation globale, il a bénéficié de l’éducation ou de la formation de professeurs de toutes les ethnies, y compris le Dalai Lama, leader des Tibétains en exil, Adam Fortunate, Aigle des Sioux Lakota, Baba Balnath en Inde, Douglas Harding en Angleterre. Le Lama Gomo Tulku, un voyant très respecté des Bouddhistes tibétains de toutes obédiences, l’a reconnu comme l’émanation contemporaine d’un ermite du passé.
Son ami et professeur Corallo Reginelli a participé aux écrits du groupe d’ UR ( ?) sous la signature d’Arom et Taurulus, et fait partie de la lignée de Rudolf Steiner. C’est lui, avec d’autres disciples de la tradition philosophique néo-platonicienne, qui a influencé son étude de la pensée occidentale.
L. Anfolsi a été éduqué dans la confrérie même d’où Georges Ivanovich Gurdjieff a tiré l’essence de son enseignement, une association très active dans la Russie européenne du début du vingtième siècle, qui a accueilli des chercheurs de toutes origines philosophiques et religieuses.
L. Anfolsi forme des professionnels et des cadres et les thèmes majeurs de ses séminaires sont la « résilience », l’enthousiasme (la ferveur) et l’optimisation des relations humaines.
L. Anfolsi vit en Californie et dans les collines d’Emilie et de Toscane où il a fondé en 1992 une association culturelle pour la recherche spirituelle laïque qu’il a organisée en incitant ses étudiants à participer volontairement à la communauté.
En Californie, il vit dans les collines proches de Scramento, où il a fondé le Temple de la Fleur d’Or à Georgetown, où sont organisées des retraites d’Illumination Intense et des sessions Zazen/ Koan. Il poursuit son travail de thérapeute et d’enseignant en militantisme relationnel.
A Ojai, L. Anfolsi collabore à l’Université Mondiale et programme ses ateliers au Meditation Mountain, où Jiddu Krisnamurti, Anne Besant, Petrovna Blavatsky, Roberto Assaggioli, et Swami Yogananda ont dirigé leurs retraites.

Infos pratiques :

Lieux: Paris 11ème ( Centre Infinite Love Paris )

Horaires : le vendredi 7 de 21h à 22h.30, le samedi 8 de 14h à 18h., le dimanche 9 de 9h à 13h. et de 14 à 18h.

Tarif : 95€
Tel: +33 762861597
mail : mdefays@gmail.com

Coincidence

Hey baby,
There is no coincidence at all,
There is only law of cause and effects,
There is only signs,
There is only help.
Can’t you see?
When i am talking to you?
Can’t you see?

When i am seeing you?
Please,
Listen to me,
When through your experiences,
I am teaching you.
Yes,
At school you are,
Yes,
Tested you are,
Any second of your life.
The thoughts you choose,
The ideas you make yours,
The action you do.
Your response,
To my questions.
Everyday,
Every hour,

Every minute,
You project your consciousness,
In this world,
Then thoughts, ideas are reflecting to
You.
Dissolve your ego,
Dissolve the person you are not,
And listen to me.
Always with you,
I am,
Everywhere,
All the time.
The presence I am.
You can feel me,
Listen to me,
Come in the moment,
I am the presence,
I am the ‘now’, here.
Don’t follow the mind.
Come here, now.
Take a deep breath,
Make a pause,
Stay in the heart,
Stay in the love,
Be the feeling,
Be here,
Be now,
Be,
Me.

Poem by Kundun jan 2013

R comme Rêve

Qu’est ce qu’un rêve ? Qu’est ce que l’univers ?

Un rêve est une projection de la conscience, un film dans lequel nous pouvons voir le reflet de notre conscience.

R comme Rêve

R comme Rêve

Pourquoi rêvons-nous ?

Nous rêvons parce que la conscience que nous sommes rêve. La conscience que nous sommes ne peut être inconsciente : la nuit, elle continue à vivre dans d’autres dimensions, même si notre corps dort. La vrai question est « Qui rêve ? ». L’autre question est « Qu’est ce qu’un rêve? ».
L’être humain est une partie de la conscience infinie. Nous avons toutes les caractéristiques de notre créateur.
Nous rêvons car lui-même rêve. En réalité, il nous rêve et nous avons les mêmes propriétés que lui, du coup, nous rêvons aussi.

Imaginons que nous soyons une conscience infinie et que nous n’ayons pas d’autres limites que notre imagination. C’est exactement ce qui se passe dans nos rêves. C’est exactement ce qui se passe pour lui. Lorsque nous sommes « dans » le rêve, tout nous semble réel, lorsque nous sommes dans cette réalité, tout nous semble réel aussi. En réalité, le rêve est une autre expérience de nous même quand notre corps est endormi.

Un rêve est un univers, une réalité aussi réelle que celle dans laquelle nous avons l’impression de vivre actuellement. Il n’y a pas de rêve, il n’y a que des réalités parallèles qui s’expérimentent, tout comme celle ci. La conscience que nous sommes, lors de méditation profondes, lors de rêves peut accéder à ces autres réalités. Les rêves ne sont pas ce qu’on croit : ce sont des univers à part entière.

De plus en plus de techniques permettent désormais d’apprendre pendant nos rêves : Yoga du rêve de Tenzin Wangyal Rinpoche. Depuis des millénaires, les êtres éveillés savent ce que sont les rêves, ils savent que nous pouvons recevoir des enseignements pendant nos rêves. En effet, nombreux sont ceux qui ont des prises de conscience pendant nos rêves.

Par un processus de récursivité et de clonage, nous héritons de toutes les propriétés de la source que nous sommes. En même temps, toutes nos expériences permettent de faire évoluer et grandir le tout, la source. Tout ce que nous expérimentons sert à améliorer l’ensemble car l’univers est de nature holographique. Par un processus organique, nous sommes passées d’un organisme monocellulaires à celui d’être humain. C’est par ce processus que s’est crée le processus d’évolution des espèces. Il n’est pas fini et ne peut se terminer, c’est ce processus qui fait l’expansion de l’univers, c’est ce processus qui fait évoluer l’homme. Rêver, c’est expérimenter ce que nous sommes, c’est grandir.

Le microcosme se retrouve dans le macrocosme et le macrocosme se retrouve dans le microcosme de part la structure récursive, holographique et en miroir de l‘univers.
On peut dire que notre monde, notre univers est rêvé par la conscience infinie, que nous sommes le résultat de ce rêve. Nous sommes à la fois l’expérience et celui qui l’expérimente. Nous sommes la conscience infinie qui s’expérimente et se vie à travers nous. Chaque objet, chaque personne, chaque lieu, chaque idée, chaque pensée, tout, est une projection de cette conscience.

Pour résumer, disons que la conscience que nous sommes « rêve », c’est à dire qu’elle se vit à travers nous. Nous sommes le rêve, nous sommes elle et elle est nous.

Kundun Fev 2013

Carol Salter

Carol Salter certifiée en « Musicothérapie Énergétique »  propose  au centre Infinite Love, Paris 11ème des cours de Danse LONGO et des ateliers de « sons de l’âme, chant du cœur ».

Carol Salter, énergéticienne, professeur de Longo et sons de l'âme pour Infinite Love

Carol Salter, énergéticienne, professeur de Longo et sons de l’âme pour Infinite Love

Présentation

Née en 1977 de mère magnétiseuse et de père artiste, c’est dès son plus jeune âge qu’elle fut baignée dans les énergies de l’art et de la guérison.
En 1997 à l’âge de 20 ans, elle décide de partir travailler aux Canaries. C’est  le début d’un long périple qui va progressivement la mener à la découverte d’elle-même et du sens profond de la vie… Des Canaries à l’Espagne, au Portugal, au Sénégal, du Maroc à la France, au Mexique, en passant par le Guatemala, le Salvador, l’Italie, la  Sicile, et, pour finir l’île de Pantelleria …

Carol Salter

Carol Salter

A partir de 2001 elle commence à pratiquer la méditation, qui, très rapidement devient une pratique quotidienne. La vie la guide progressivement  à travers beaucoup d’expériences et de rencontres enrichissantes (guérisseurs, guides, chamanes et quelques farfelus). Elle se forme à différentes techniques de massage, de soins énergétiques et de méditation.

Depuis toujours passionnée par le chant, ce n’est qu’en 2003, lors d’une méditation de groupe, que pour la première fois Carol réalise toute la puissance du son. En effet, alors que le groupe était en cercle, en train de chanter un simple « Om », sans intention particulière, elle eu la perception d’un  énorme vortex énergétique se créant au dessus de leur têtes. C’est alors que, intriguée, elle décida d’explorer plus en profondeur le son et ses multiples facettes … Assez rapidement  il devint un compagnon de route dans son voyage de libération et le fidèle allié de sa paix intérieure.

Du chant des voyelles, aux mantras, au chant diphonique, en passant par le chant spontané, les chants sacrés, et les fréquences, elle découvre que le son est porteur de lumière, de couleurs, de géométries sacrées et surtout d’éveil spirituel, qu’il a la capacité de transmuter les peurs, les zones de conflit mental et de libérer les émotions. Le son nous porte très facilement  dans les ondes alfa et thêta, lieu où le mental se tait pour faire place à la conscience pure et à un merveilleux état de calme intérieur.

Énergéticienne et masseuse de profession depuis 2005, c’est en 2009 que Carol  commence à inclure le son dans ses pratiques. Elle découvre progressivement qu’il canalise l’énergie de façon beaucoup plus efficace que ses mains  et qu’il a la capacité de travailler simultanément  dans les différents corps  (émotionnel, mental, physique, etc.)  et, si nécessaire,  de voyager à travers les différentes dimensions pour aller déraciner la source même du problème.

Carol dit, à propos de ses soins sonores :

« Le son s’est révélé à moi au fil des années et je le découvre un peu plus à chaque fois que je fais un soin. Les seuls mérites que j’ai sont la pureté de mon intention et ma disponibilité  à ce qu’il œuvre à travers ma voix. Pour le reste c’est lui qui fait et c’est lui qui sait, je ne fais qu’assister à ce qui se passe… ».

Carol a toujours aimé danser. Elle a pratiqué le Modern jazz étant petite, puis fut initiée, il y a quelques années, à la danse africaine et à la danse du ventre consciente, pour finalement rencontrer le « Longo », la danse africaine d’ancrage. Cette thérapie corporelle par la danse lui a permis de faire un saut quantique dans le processus de réalisation et d’ancrage de son être essentiel. Il y a un an, elle monte à Paris pour suivre deux formations : une  en « musicothérapie énergétique » avec Franck Nabet et  la formation de Balongi (enseignant de « Longo ») auprès de « l’institut  Longo ». Ayant conclu sa première année de formation de « Longo » en novembre, elle peut désormais retransmettre ce fabuleux outil de développement personnel.

Les activités proposées :

  • Ateliers de groupe de « Longo »
  • Cours individuel de « Longo »
  • Ateliers « sons de l’âme, chant du cœur » une journée de 10h a 17 heures
  • Soins sonores d’harmonisation multidimensionnelle
  • Massage Intuitif personnalisé

Pour contacter Carol Salter :

tel :07 86 94 96 67
ou par le formulaire ci-dessous

[contact-field label="Nom Prénom" type="name" required="1"/]

La voie de l’amour infini

Toutes les voies qui mènent vers l’union, vers l’amour, vers l’élévation de la conscience sont bénéfiques pour l’humanité.

Que ce soit par l’éveil de la connaissance avec les sciences, que ce soit par l’éveil à la beauté avec les arts, que ce soit par l’éveil de l’amour de l’homme avec les religions et la spiritualité. Toutes les voies mènent vers un seul point : être ce que nous sommes, des êtres intelligent qui découvrent et co-créent en conscience ce qu’ils sont.

Carte postale Infinite Love, participez à l'éveil planétaire

Carte postale Infinite Love, participez à l’éveil planétaire

L’amour qui est dans le cœur des chrétiens est le même que celui qui est dans le cœur des musulmans, qui est aussi le même que celui qui est dans le cœur des bouddhistes, des athées, des hindouistes, et de ceux qui pratiquent le judaïsme. Dans le cœur de tous les hommes, de toutes les nations, le même amour unifie, le même désir d’aimer existe, le même besoin de partager, d’être, existe.

Seul l’Ego cherche à diviser, pour mieux régner, pour mieux contrôler, pour mieux exister.

Mais si l’amour, mais si les hommes de cœur et de paix se réunissent, s’unifient, se relient, échangent et partagent, alors le monde changera de façon considérable.

Si les hommes de cœur partagent et diffusent leur vision unifiée de l’humanité, alors les souffrances diminueront.

Toute l’humanité en bénéficiera, car elle sera plus consciente, car elle comprendra qui elle est, où elle va, et pourquoi elle y va.

C’est l’élévation des consciences, c’est l’intégration des connaissances et des expériences partagées qui permettra à l’humanité de passer au prochain stade de l’évolution de l’homme : un homme libre, en paix, amoureux ; un homme connecté à sa nature divine qui met sa force et son pouvoir au service des autres, un homme qui sait que nous sommes tous un.

Imaginez 7 milliards d’êtres travaillant main dans la main !

Maintenant est venu le moment de regrouper toutes les forces spirituelles qui souhaitent faire avancer l’amour et la paix, l’union et le partage, la liberté et l’égalité, l’action juste.

Maintenant est venu le moment de l’union et de l’action.

Infinite Love vous propose ce regroupement.

Vous avez des projets, vous voulez agir avec nous ?

Contactez nous, appelez nous, envoyez nous des mails ! Connectez-vous à nous, nous sommes, vous !

Nous vous invitons à participer à l’éveil planétaire,

Maintenant !

Centres infinite Love à paris et en Dordogne

Centres infinite Love à paris et en Dordogne

Kundun, le 28 septembre 2012

Méditation Dyade

Jeudi 11 Octobre, de 18h à 20h, Le centre Infinite Love à Paris 11ème vous propose de redécouvrir avec Thot et Emeraude,la méditation Dyade (deux par deux).

Méditation Dyade, centre infinite Love

Méditation Dyade, centre infinite Love

Suite à la merveilleuse réussite de la méditation Dyade du 13 septembre 2012, Thot et Emeraude vous proposent de nouveau, gratuitement  d’expérimenter une approche de l’INITIATION par des techniques de méditation, et de contemplation.

Expérimenter la méditation et la contemplation par la technique de la Dyade, qui se pratique deux par deux. Cette technique nous conduit rapidement dans le silence mental, porte des royaumes célestes.

Ces exercices sont réalisés deux par deux, pour éveiller différentes facettes cachées de notre Être Véritable.

Thot nous explique:

« L’Initiation est la transmission, par les mains ou par le regard, de l’Expérience de l’Illumination. C’est une expérience Alchimique et Supramentale.

L’Initiation est un processus de connaissance de soi qui nous mène à l’essence de notre être et nous fait goûter au nectar divin, à la quintessence de nous-même. Elle nous libère des schémas conditionnant, des limitations, du doute et de la peur, et éveille en nous les mondes ardents.

L’Initiation, par des techniques de visualisation, de respiration consciente, de contemplation, ouvre une Porte à l’intérieur de nous-même et nous fait vivre une dimension transcendantale, magique et divine, qui est notre Véritable nature.

L’Initiation lève le voile d’Isis, au delà de la personnalité, au delà de l’individualité, pour trouver  » l’intime « , notre Maître Intérieur. »

Thot et emeraude seront présent sur Paris du 11 au 18 septembre, pour prendre rendez vous consultez leur fiche d’enseignants

Pour vous inscrire à ce moment de partage, merci de nous contacter par le formulaire ci-dessous :

Méditation Dyade

Jeudi 13 Septembre, de 18h à 20h, Le centre Infinite Love à Paris 11ème vous propose de découvrir avec Thot et Emeraude, la méditation Dyade (deux par deux).

Méditation Dyade, centre Infinite Love

Méditation Dyade, centre Infinite Love

Thot et Emeraude vous proposent gratuitement  d’expérimenter une approche de l’INITIATION par des techniques de méditation, et de contemplation.

Expérimenter la méditation et la contemplation par la technique de la Dyade, qui se pratique deux par deux. Cette technique nous conduit rapidement dans le silence mental, porte des royaumes célestes.

Ces exercices sont réalisés deux par deux, pour éveiller différentes facettes cachées de notre Être Véritable.

Thot nous explique:

« L’Initiation est la transmission, par les mains ou par le regard, de l’Expérience de l’Illumination. C’est une expérience Alchimique et Supramentale.

L’Initiation est un processus de connaissance de soi qui nous mène à l’essence de notre être et nous fait goûter au nectar divin, à la quintessence de nous-même. Elle nous libère des schémas conditionnant, des limitations, du doute et de la peur, et éveille en nous les mondes ardents.

L’Initiation, par des techniques de visualisation, de respiration consciente, de contemplation, ouvre une Porte à l’intérieur de nous-même et nous fait vivre une dimension transcendantale, magique et divine, qui est notre Véritable nature.

L’Initiation lève le voile d’Isis, au delà de la personnalité, au delà de l’individualité, pour trouver  » l’intime « , notre Maître Intérieur. »

Thot et emeraude seront présent sur Paris du 11 au 18 septembre, pour prendre rendez vous consultez leur fiche d’enseignants

Pour vous inscrire à ce moment de partage, merci de nous contacter par le formulaire ci-dessous :

Thot Fernandez

Emeraude et Thot Fernandez, Séjour Infinite Love 2012

Emeraude et Thot Fernandez, Séjour Infinite Love 2012

Astrologue, initiateur, il a vécu en 1988 une expérience d’illumination qui le connecte a son Maître intérieur.

A partir de ce moment, il commence a recevoir des informations, il se souvient de l’astrologie, de la même manière il reçoit des informations sur différents rites initiatiques très anciens.

Il crée à partir de cette expérience, plusieurs initiations, à propos de celles ci, Thot nous explique:

L’Initiation est la transmission, par les mains ou par le regard, de l’Expérience de l’Illumination. C’est une expérience Alchimique et Supramentale.

L’Initiation est un processus de connaissance de soi qui nous mène à l’essence de notre être et nous fait goûter au nectar divin, à la quintessence de nous-même. Elle nous libère des schémas conditionnant, des limitations, du doute et de la peur, et éveille en nous les mondes ardents.

L’Initiation, par des techniques de visualisation, de respiration consciente, de contemplation, ouvre une Porte à l’intérieur de nous-même et nous fait vivre une dimension transcendantale, magique et divine, qui est notre Véritable nature.

L’Initiation lève le voile d’Isis, au delà de la personnalité, au delà de l’individualité, pour trouver  » l’intime « , notre Maître Intérieur.

Thot interviewé par Ana Sandréa:

Retrouvez Thot et Emeraude au Centre Infinite Love, Paris 11ème

Pour toute consultation merci de les contacter :

par téléphone au 05 61 96 87 87 ou au 06 58 73 43 18

ou par le formulaire de contact ci-dessous

The choice

Every day
With our choice
Of people
Of projects
Of priorities
We are creating our world

Every day
With our choice
Of thoughts
Of beliefs
Of experiences
We are building our universe

Understand
This it is all of these choices
Which bring us
Day after day
To the Here and Now

Understand
That we are free
To choose
The people
The environment
The universe
Which make us happy

Define your universe
Then
Choose !

Poem by Kundun / Poème de Kundun

//

Le Choix

Le choix

Chaque jour,
Par nos choix,
De personnes,
De projets,
De priorités,
Nous créons notre monde.

Chaque jour,
Par nos choix,
De pensées,
De croyances,
D’expériences,
Nous construisons notre univers.

Prenons conscience,
Que ce sont tous ces choix,
Qui nous ont amenés,
Jour après jour,
Ici et maintenant.

Prenons conscience,
Que nous sommes libre,
De choisir,
Les personnes,
L’environnement,
L’univers,
Qui peut nous rendre heureux.

Définissez votre univers,
Puis,
Choisissez !

Poème de Kundun / Poem by Kundun

Ana Sandrea

Ana Sandrea soins et accompagnements bien-être

Ana Sandrea soins et accompagnements bien-être

Ana Sandrea est née au Venezuela, et habite à Paris depuis 12 ans. D’aussi loin qu’elle s’en  souvienne, elle s’est toujours intéressée à la spiritualité. Mais depuis 2002, elle a mis en place et utilise des pratiques et méthodes engagées favorisant son évolution et celle de ceux qu’elle accompagne. Elle a d’abord travaillé avec la numérologie qu’elle a appris au Venezuela. Puis, elle est passée par différentes approches, notamment les pierres et cristaux, qu’elle appris à maîtriser à Madagascar durant 2 années d’apprentissage. En même temps, elle s’est formé aux massages. C’est ainsi qu’elle propose aujourd’hui des soins de massage avec des cristaux malgaches qu’elle choisis spécialement.

Ana Sandrea

Ana Sandrea

Depuis 2004, elle est rentrée dans une phase de non retour vis-à-vis de son évolution personnelle, et elle s’’intéresse aux différentes approches énergétiques, notamment les médecines alternatives, l’alimentation vivante…

En même temps, elle a réalisé un stage sur les blessures basé sur les enseignements de Lise Bourbeau. Ces enseignements l’ont profondément marquée et l’ont aidée à sortir de la voie de la souffrance. C’est pourquoi, elle a réalisé un long travail de recherches sur les blessures et surtout sur leur guérison.

En 2006, grâce à sa rencontre avec la « Loi d’attraction », elle a réalisé qu’elle est la créatrice et responsable de tout ce qui s’est manifesté dans sa Vie.
Depuis, elle évolue dans ce travail sur elle-même, aidée par des visions chamaniques et du coaching de vie pour pouvoir s’épanouir et prendre conscience des  transformations de sa vie.

Depuis 2009, elle partage à travers des conférences, ateliers, coaching, ici à Paris et en Amérique Latine, des techniques qui avant tout, l’ont aidée à créer une transformation profonde en elle. Elle connaît donc personnellement et profondément tout les outils auxquels elle se réfère pour en avoir fait l’expérience.

Elle a été formé au Coaching de Vie à l’UNION FORMATION, l’unique école de Coaching Intuitif en Europe.

Elle a suivi de nombreux enseignements :

  • Byron Katie lui a enseignée le pouvoir de l’abandon.
  • Catherine Henry-Plessier lui a permis d’expérimenter des états altérés de conscience et de réaliser un grand travail sur sa famille interne, son masculin et son féminin.
  • Avec Anthony Robbins, Joseph McClendon et Roger Lannoy, elle a accèdé à son pouvoir interieur.

Aujourd’hui, elle continue toutes ces activités. Ses ateliers, thérapies et coaching se basent sur la guérison des blessures émotionnelles, La maîtrise de la Peur, des mécanismes d’auto-sabotages, la Loi d’Attraction, l’Intelligence Émotionnelle, les Chakras… Dans ses thérapies et ses coachings, elle s’appuie sur toutes les expériences qu’elle a acquises au niveau professionnel et sur l’usage de son intuition. Elle a animé des ateliers en France, Espagne, Venezuela, Colombie et bientôt au Mexique.

Les ateliers que propose Ana Sandrea sont:

  • « Libérez-vous de vos blessures de l’âme », un atelier, basé sur les blessures émotionnelles, telles que: rejet, abandon, humiliation, trahison et injustice, les identifier, écouter et surtout les guérir! C’est de nos stages, celui que nous avons fait le plus fréquemment, et qui a les résultats les plus spectaculaires.
  • « Stop a l’Auto-Sabotage »,  L’auto-sabotage est l’ensemble des comportements, habitudes et attitudes qu’une personne possède qui l’empêche d’avoir la vie à laquelle elle aspire. Ces comportements lui nuisent. Ils sont plus au moins conscient et pèsent lourd à l’heure de retrouver notre bonheur et notre liberté d’être, d’aimer, d’avoir des relations saines avec nous-mêmes et avec les autres. Avec des outils simples et puissants à la fois, nous pouvons aider les personnes à faire disparaître ces systèmes internes.
  • « De la Peur à la Confiance en Soi »,  La peur est un mécanisme de protection qui peut devenir le fil conducteur de notre vie. Nous allons contacter les peur primaires qui vient de la croyance de la séparation et puis toutes les peurs qui résultent des blessures et fausses croyances, pour les transmuter en confiance avec des outils très concrets.
  • Les Chakras, apprendre à ressentir et à harmoniser ses chakras à l’aide des cristaux, des sons…
  • Les Cristaux, utilisations, thérapies avec des cristaux.

Elle propose également, des sessions individuelles de coaching intuitif et de thérapies bien-être.

Pour contacter Ana Sandrea :

Thérapeute et Coach Intuitif  : http://www.maitredetavie.com (En Français)
Terapeuta y Coach Intuitiva : http://www.anasandrea.com (En Español)

Deviens le Créateur de ta Vie avec Ana Sandrea

Deviens le créateur de ta vie, site partenaire d'infinite Love

Deviens le créateur de ta vie, site partenaire d’infinite Love

Les ateliers qu’elle propose, se basent sur la guérison des Blessures Émotionnelles, la Loi d’Attraction, l’Intelligence Émotionnelle, Les Mécanismes de Contrôle, les Chakras…

Dans ses thérapies et ses coachings, elle s’appuie sur toutes les expériences qu’elle a acquise sur le plan professionnel mais aussi et surtout sur l’usage de son intuition. Elle a animé des ateliers en France, Espagne, Venezuela, Colombie et bientôt au Mexique.

Site Web : http://www.maitredetavie.com/

Kundalini, Les Secrets Du Yoga par Gopi Krishna

Kundalini, les secrets du Yoga par Gopi Krishna

Kundalini, les secrets du Yoga par Gopi Krishna

“Kundalini Les secrets du Yoga” Dans ce livre étonnant de précision et de hauteur de pensée, Gopi Krishna expose les fondements ainsi que les buts réels de la pratique du Yoga. Le Yoga est avant tout une discipline à visée spirituelle et religieuse, qui nous relie à la terre, au ciel, au divin, à la création, à l’univers… La spiritualité la plus élevée ne peut être envisagée sans un développement simultané du cerveau et de l’esprit. L’auteur soumet donc à l’examen de la science contemporaine l’idée que le cerveau , loin d’être fini et clos, n’en est qu’au début de son évolution. Le secret de ce développement est le Kundalini, force vitale en sommeil à la base du corps qu’il s’agit d’éveiller. Gopi Krishna, un des grands maîtres indiens de ce siècle, a su rester, comme ses ancêtres, un véritable Yogi. Traduit de l’anglais par Jean-Claude Sergent.

Acheter Kundalini, les secrets du Yoga par Gopi Krishna sur Amazon.fr

Que sommes-nous ?

Que sommes nous ? Illustration Infinite Love 2012

Que sommes nous ? Illustration Infinite Love 2012

Peut être vous êtes vous déjà demandé qui vous étiez ?

Ou peut être n’avez vous jamais eu le temps de vous poser cette question ?

La réponse à cette question est très simple : pour comprendre ce que nous sommes, il suffit d’éliminer tout ce que nous ne sommes pas. Cette démarche est issue d’enseignements ancestraux de Maîtres éveillés, elle est tout à fait classique, logique, et facile à appréhender.

I) Tout d’abord, vous n’êtes pas votre corps physique.

Notre corps physique est un système autonome. Il est un hôte, un ensemble complexe de systèmes nous permettant de nous incarner dans la matière. Il est une interface entre nous et le monde matériel, cependant nous ne sommes pas uniquement notre corps physique.

Si on prend l’image d’un carrosse, notre corps est le cheval qui mène le carrosse et son cocher. Ce corps est un élément fondamental de notre incarnation, il nous permet d’effectuer tout un tas de chose qui vont de manger à bouger, faire du sport, nous reproduire, avoir tout un tas de sensations et d’expériences.

Le corps est l’interface entre ce que nous sommes et cet univers matériel. Mais ce n’est pas lui qui décide. Nous vivons en symbiose avec lui, comme les zooxanthelles vivent avec les coraux durs.

Ce corps physique a de nombreux besoins, de nombreuses attentes. Il est autonome et cherche lui aussi à survivre, comme tout organisme dans l’univers. Ses besoins fondamentaux sont de se nourrir, de garder son intégrité, de bouger, de se reproduire, d’expérimenter via nos sens.

Notre corps est notre meilleur ami, il était là à notre premier souffle, lors de notre naissance. Il sera là à notre mort, lors du dernier. Quand il a un problème, lorsqu’il est stressé, qu’il a mal quelque part, il communique avec nous, par la douleur et aussi par les maladies.

Pour cette raison, il est très important de respecter ses besoins, et de l’écouter. C’est tout le travail du sport, du yoga, de la danse, du massage, des méthodes d’écoutes du corps.

Dans des cas extrêmes, il peut arriver que le corps soit totalement déconnecté de ce que nous sommes, c’est ce qu’on appel alors, le coma. Il n’y a plus alors qu’un corps, déconnecté, qui ne peut plus rien faire.

Dans notre société moderne, trop de personne ont cessé d’écouter leurs corps, c’est une véritable épidémie. Plus on est à l’écoute et en phase avec son corps, plus son corps est heureux, plus on peut facilement travailler sur d’autres plans, à savoir le mental et l’esprit.

L’écoute et le respect du corps est la base d’un travail spirituel. En effet, comment faire le vide dans son mental si on a mal au dos, comment effectuer un travail spirituel si notre corps est dans un état de stress ? C’est pour cette raison qu’en Orient, quand on veut effectuer un travail spirituel, on commence par le Yoga.

L’harmonie avec son corps est fondamentale.

Plusieurs poèmes concernant le corps ont été créé suite à des méditations, les voici :

II) Vous n’êtes pas votre mental, vous n’êtes pas vos pensées.

A la naissance, notre cerveau gauche arrive de façon totalement vierge, comme un ordinateur neuf.

Il n’y a ni mémoire, ni programmation mentale.

Progressivement, avec l’éducation, l’expérience, nous allons apprendre, nous allons » nous programmer ». Nous allons aussi être programmé par les parents, les amis, l’école, les médias, la société en général.

Nous avons tous déjà vu des enfants laisser tomber une balle de façon répétitive vers le sol.

De cette façon, nous apprenons, nous programmons notre cerveau, notre mental, à comprendre le monde matériel dans lequel nous évoluons. Nous essayons et comprenons les lois de l’univers, à savoir dans cet exemple, la gravité.

On peut très bien imaginer un univers sans gravité, si on prend par exemple un enfant qui serait né dans un vaisseau spatial sans gravité. Toutes ces règles, toutes ces expériences, modélisent notre mental, notre façon de comprendre le monde.

C’est par le prisme de ces expériences que nous voyons le monde. Une fois que l’on comprend que le ballon va tomber dans 99% des cas, on ne refait plus l’expérience, c’est inutile.

Mais cette programmation s’effectue aussi d’un point de vue psychologique. L’ensemble de nos comportements, conscients et inconscients sont issues de cette programmation. Les parents, l’école, les amis ont forgés cette programmation. C’est ce qui a créé nos valeurs, notre façon de nous comporter, et c’est aussi ce qui génère notre façon actuelle d’agir et de décider. Nous sommes tous le résultat d’une culture, de millions d’années d’évolution, pas seulement d’un point de vue biologique, mais aussi d’un point de vue sociétal et culturel.

poème 7 milliards de robots

Nous ne sommes pas nos pensées :

démonstration : L’allégorie du chien

Imaginez vous dans la rue, vous marchez, et vous voyez un homme avec son chien.

Il le tient avec une laisse, le chien est devant, il tire très fort, va à droite, va à gauche. Son chien aboie tout le temps, il essaye de mordre les passants mais aussi les autres chats et chiens.

En fait, il est tout à fait intenable, c’est lui qui promène le maître en réalité. C’est un gros chien très musclé, surpuissant, il fait au moins un mètre en taille. Il tire, et il tire. Il s’arrête quand il veut, et oblige le maître à aller dans certaines directions, il coure après une chienne qui passe, il renifle tous les poteaux, il pisse partout. Il est intenable ce chien, et pas du tout dressé.

Et sur l’autre trottoir, il y a un autre homme, qui promène lui aussi un chien.

Mais celui si est tout gentil, doux, il n’a même pas de laisse ! Le maître marche devant le chien lentement. Le chien est en arrière, il s’arrête quand le maître s’arrête, il repart quand le maître repart. C’est un tout petit chien, super dressé. Le maître n’a qu’à froncer les sourcils pour que le chien s’arrête immédiatement. C’est incroyable de voir le contraste avec l’autre homme, sur l’autre trottoir.

Ce petit chien est très bien dressé, il fait tout ce que demande le maître, c’est bien le maître qui décide. Ce chien est à l’écoute du maître, il respecte son maître.

Eh bien, cette histoire est une analogie pour vous faire comprendre que le chien, c’est votre mental. Vos pensées, votre mental, sont comme un chien, vous pouvez les laissez faire, ou bien en prendre le contrôle. Ainsi vous pourrez contrôler votre destinée, vous deviendrez libre !

Vous n’êtes pas votre chien ! Vous n’êtes pas vos pensées, vous n’êtes pas votre mental !

La preuve ? Tout simplement, vous pouvez regarder vos pensées passer. Si vous pouvez les regarder passer, sans en tenir compte, cela montre bien qu’elles ne sont pas ce que vous êtes. Avez-vous déjà essayé de vous regarder marcher dans la rue ?

Bien entendu, vous pouvez aussi ne pas prendre en compte certaines pensées qui vous dérangent, vous êtes libre de choisir vos pensées !

Autre exemple : Dîner au restaurant

Ce soir, vous avez décidé de dîner au restaurant : Une première idée vous vient.

« Allons au restaurant Indien », puis une autre « allons au restaurant Chinois », puis encore une autre, « allons au restaurant Français », et pourquoi pas au restaurant « Italien ». Finalement, le restaurant « Thaïlandais » est pas mal.
Toutes ces idées, toutes ces pensées, vous serez d’accord avec moi pour dire qu’elles ne sont pas vous. Vous, vous êtes celui ou celle qui va décider du choix du restaurant.

Vous n’êtes pas vos pensées ! Des pensées viennent à vous, vous pouvez les écouter, les laisser passer. Mais VOUS décidez dans quel restaurant vous souhaitez aller manger.

Par conséquent, vous comprenez facilement que vous n’êtes pas vos pensées.

Par contre, on peut dire que des pensées passent dans votre tête (ce qui n’est déjà pas si mal !).

Définition de l’Ego :

La définition de l’égo dans cet article et pour Infinite Love est : la somme de toutes nos programmations mentales. Il ne s’agit pas là de la définition habituelle, mais de la définition « technique ».

L’égo est une construction, une programmation du mentale permettant de se défendre et de survivre dans cet univers. Il n’a aucune connotation négative ou positive. On parlera plus tard d’égo positif et d’égo négatif. L’Ego est la construction du « soi » vu par le mental. Pour le mental, l’Ego est le « soi ».

Dès qu’on comprend qu’on n’est ni nos pensées, ni notre mental, on comprend que l’Ego n’est qu’une construction, une programmation. Par chance, il est tout à fait possible de le reprogrammer. Ce qui a été programmé peut être déprogrammé.

Depuis des millénaires, les grands maîtres Indien, Tibétain ont expliqué que nous n’étions ni notre corps physique, ni notre mental. Bouddha, Jésus, Saint Augustin, Osho, Sri Aurobindo, Joshua Living Stone, Muktananda, Ramana Maharshi, etc (mettre lien vers les références).

Cette connaissance est très connue et n’est pas une révélation extraordinaire, tout ceci est très documenté. (cf lien références) Par contre, si vous recevez cette information pour la première fois, cela peut vraiment changer votre vie, cela peut vous rendre LIBRE.

Car une fois qu’on a intégré ce concept et qu’on le maîtrise, on devient réellement libre.

Voici un poème sur le sujet : 7 milliards de Robots.

L’étape suivante va consister à prendre du recul sur ses pensées, de laisser passer toutes les pensées parasites qui ne vous intéressent pas. Une fois que vous serez entraîné à cela, et vous pouvez vous y entraîner à chaque moment de la journée, vous pourrez alors vous « reprogrammer » de façon à augmenter vos choix, votre liberté. Vous augmenterez ainsi votre niveau de conscience dans les domaines qui vous correspondent.

Si ce concept est nouveau pour vous, relisez cet article plusieurs fois, et lisez d’autres livres sur ce sujet.

En général, il faut quelques mois de travail pour vraiment comprendre et maîtriser ces nouveaux concepts. Si vous étiez déjà familiarisé, ce sera plus rapide et plus facile.

Alors me direz-vous, comment expérimenter ce savoir afin qu’il se transforme en connaissance ? Comment redevenir libre et ne plus se laisser contrôler par ses pensées.

C’est très simple, continuez à lire tous les poèmes et textes du site Infinite Love, chaque lecture devrait faire progresser votre conscience ! Si vous pensez que certains articles ne sont pas suffisamment « justes » ou précis, écrivez nous !

Kundun, Paris 09/01/2012