Le chakra du cœur Anāhata

anahata

“ Je suis donc je t’aime”. Brahmadev

Nom indien : Anāhata. Ce chakra fait référence à l’état d’amour non-duel que vous pouvez ressentir au moment où vous réalisez que tout est un, que tout est parfait.

Perçue depuis le cœur, depuis l’amour en vous, la compréhension que tout est unité permet de se détacher des polarités et des forces contraires. La compréhension que tout est amour et que tout est parfait du point de vue de l’absolu vous apporte la paix intérieure ultime.

Tandis que les trois premiers chakras sont des chakras régissant des polarités d’opposition, le chakra du cœur régit l’unité.

Le premier chakra dit : je m’incarne : il y a moi et le monde externe, je suis séparé du monde.

Le deuxième chakra dit : je peux jouir et souffrir de la matière, je peux créer.

Le troisième chakra dit : je peux faire, je modifie mon environnement externe, il y a moi et il y a le monde que je transforme.

Le chakra du cœur unifie et dit : il n’y a pas de polarité, j’existe dans la non-dualité, tout est amour, tout est moi en vérité.

Ainsi, d’un point de vue étymologique Anāhata signifie : « le son produit sans toucher les deux parties ». C’est l’état de conscience vous permettant de vivre la non-dualité. En réalisant qu’il n’y a pas d’autre, que l’autre EST vous en réalité, vous transcendez l’illusion de la dualité. C’est ce qui se passe quand vous tombez amoureuse ou amoureux…

“ Il n’y a pas d’autres ”. Ramana Maharshi

“ L’amour est la réalisation que tout est vous ”. Brahmadev

Le chakra du cœur est situé au milieu de votre poitrine. Il gère le cœur et les poumons. Son élément est l’air et vous pouvez le ressentir à travers votre respiration. Sur le plan humain, le chakra du cœur se situe au niveau du thorax.

Entre les trois premiers chakras et les trois chakras du haut, le chakra du cœur unifie l’ensemble des chakras.

Des scientifiques ont découvert l’existence d’un champ magnétique propre au cœur et à l’amour. Il s’agit d’un réseau de 40 000 neurones situé dans votre cœur physique. Le concept de « cohérence cardiaque » permet d’appréhender scientifiquement les effets de ce chakra.

Avec un champ électromagnétique 5000 fois plus intense que celui du cerveau, votre cœur s’étend jusqu’à au moins 4 mètres autour de vous.

Les neurones du cœur communiquent avec vos autres cerveaux : les neurones du cerveau et aussi les neurones du ventre, ils peuvent arrêter les hormones du stress et donner l’ordre de créer de l’ocytocine, une des hormones du bonheur et de l’amour.

Dans nos méditations de groupe, en ressentant des émotions de gratitude et d’amour, en pardonnant, nous générons littéralement les hormones du bonheur, nous diminuons le stress, nous disons à notre corps physique « tout va bien maintenant ».

Quand vous rayonnez d’amour, quand vous vous centrez sur le cœur, quand vous faites un câlin, ce sont ces neurones qui émanent une fréquence de paix et de bonheur.

Clé de toutes les guérisons, l’amour est aussi une fréquence d’harmonisation. C’est ici que se situe « l’intelligence du cœur » : votre capacité à aimer et à être aimé.

Comme pour vos autres cerveaux, votre cerveau mental et votre cerveau émotionnel, vous pouvez développer votre intelligence d’amour, votre capacité à aimer. Dans l’hindouisme, cette forme d’intelligence s’appelle « Anāhata », le chakra du cœur.

Comment expérimenter le chakra du cœur ?

Extrait du livre « Les chakras ».

Gratitude pour votre fidélité, à bientôt,

Je vous aime,

Brahmadev

Achetez ce livre au format papier en cliquant ICI.

 

Téléchargez gratuitement les premiers chapitres du livre « Les chakras ».

les chakras web2

Le chakra du plexus solaire Maṇipūra

manipura

“Je suis donc je réalise”. Brahmadev

Nom indien : Maṇipūra. Mani signifie “joyaux” et Pura signifie “resplendissant”. Maṇipūra signifie “Joyau resplendissant ”, il se situe au niveau du plexus solaire.

Maṇipūra représente votre capacité à agir, à faire, à vous transformer, à vous manifester dans la matière. Il est le centre énergétique de votre volonté, de l’estime de soi.

L’énergie de vie apparait d’abord dans le premier chakra Maṇipūra, créant votre incarnation sur terre, puis traverse le deuxième chakra Svadhishthana. Si elle n’est pas bloquée avant, elle arrive ensuite dans ce troisième chakra : Maṇipūra.

Ce chakra manifeste le désir de créer, de faire, de manifester. En équilibre sur ce chakra, vous existez réellement, rempli d’énergie. Vous jouissez de tous vos sens, vous êtes la vie, et vous laissez la vie se manifester à travers vous.

Maṇipūra est le centre de votre volonté et de votre pouvoir personnel. En activant Maṇipūra, vous reconnaissez votre autorité.

Au départ, l’enfant est soumis à l’autorité des parents. Ensuite, avec l’âge l’adolescent est censé devenir adulte.

Dans certaines tribus indigènes, la tradition est d’effectuer un rite de passage permettant de passer d’adolescent à adulte. Résultat : reconnaitre sa propre autorité.

L’activation de votre autorité personnelle peut s’effectuer par exemple :

  • En faisant l’amour pour la première fois avec le sexe opposé.
  • En faisant une initiation shamanique.
  • À la mort de vos parents.
  • En réalisant votre véritable nature.
  • En disant des affirmations positives.

 Dans nos sociétés modernes, la plupart des personnes n’ont toujours pas activé leur propre autorité et sont restées sous l’autorité des parents.

 Elles sont inconsciemment soumises à l’autorité de papa, de maman, du patron ou de la société.

J’ai découvert lors de mes stages qu’il était possible de se libérer des autorités externes en faisant un acte psychomagique très simple mais aussi très puissant : se donner un nouveau nom dit « spirituel ».

Pourquoi ?

Extrait du livre « Les chakras ».

Gratitude pour votre fidélité, à bientôt,

Je vous aime,

Brahmadev

Achetez ce livre au format papier en cliquant ICI.

 

Téléchargez gratuitement les premiers chapitres du livre « Les chakras ».

les chakras web2

Le chakra sacré Svādhiṣṭhāna

svadhisthana

“Je suis donc je joui de mes sens”. Brahmadev

Nom indien : Svādhiṣṭhāna. Svā signifie le Soi ; Adhisthāna signifie la résidence. Svadhishthana signifie le siège du Soi.

Ce deuxième chakra symbolise votre capacité à créer et à jouir de vos sens. Il est le siège de l’émotionnel et de vos relations à ce qui est « externe » à vous.

Il vous connecte à la source de toute inspiration et vous permet d’expérimenter la beauté de la vie. Relié aux énergies de l’eau et de la lune, il gère les aspects émotionnels de l’être humain.  Il est aussi le chakra de l’attention et de la concentration.

Une fois le deuxième chakra équilibré, votre relation avec les autres personnes change : vous n’avez plus besoin de « manger » l’autre. L’autre est alors reconnu, non plus comme un concurrent à éliminer mais comme un individu ayant le droit d’exister aussi.

C’est ici que se situe les rapports « dominant / dominé » et les stratégies inconscientes. La question est : quelle est ma stratégie vis-à-vis de l’autre ?

La conscience que vous êtes, une fois incarné sur terre, comprend qu’il y a un monde « externe » à elle. Alors elle se pose les questions : Qui suis-je ? Quel est ma relation au monde ? », « Que puis-je apporter au monde ? », « Comment puis-je être moi ? », « Qu’est-ce que le monde ? », « Quelles sont mes relations aux autres ? », « Qu’est ce qui me fait plaisir ? ».

La qualité fondamentale de ce chakra est la créativité. Mais qu’est-ce que la créativité ? Qui crée en vous ?

Svadhishthana est le siège du Soi, c’est à dire qu’il permet à l’ÊTRE de se créer à travers vous. Après la désidentification de l’ego, vous réalisez que ce n’est pas la personne qui créée mais l’ÊTRE qui s’exprime « à travers » vous. Tel un canal, vous laissez alors la plus haute partie de vous créer. Vous devenez un artiste exceptionnel quel que soit votre domaine : la musique, la peinture, le dessin, l’écriture, la sculpture, la danse, la science.

Ce sont les états de méditations avancées qui permettent cette connexion. Plus vous méditez, plus vous laissez de la place entre vous et les pensées, plus vous devenez un canal de création de l’univers.

Une fois que l’ÊTRE s’exprime en vous, vous devenez l’expression de sa beauté.

Quand le processus créatif est utilisé en utilisant les énergies équilibrées de la Kundalini, en passant par le canal central Sushumna, votre créativité n’a plus de limite : c’est l’univers qui crée à travers vous.

L’art devient alors une voie d’éveil, une voie vers la réalisation du Soi. C’est de cette façon que Sébastien écrit ses livres. La question devient : « Qu’est-ce que l’univers m’enseigne à travers mon art ? », « Qu’est-ce que j’apprends ? », « Qu’est-ce que je découvre de moi-même ? ».

Ce n’est pas que vous êtes inspiré, c’est que vous êtes devenu l’inspiration.

Ecoutez les œuvres de J.S. Bach, de Mozart, de Beethoven, regardez les œuvres de Michael Ange, de Leonard de Vinci, de Nikola Tesla. Leurs œuvres sont immortelles, et sont le résultat de leur ÊTRE. Elles sont la collaboration entre l’humain et le divin.

Il est essentiel que l’artiste comprenne qu’il est le canal de la plus haute partie de lui. En utilisant « Ida », le canal du cerveau gauche et de l’action en collaboration avec Pingala le canal de l’intuition et de l’inspiration le divin « descend » dans la matière : la matérialisation de l’œuvre est alors possible.

A peu près trois centimètres au-dessus du premier chakra, le 2ème chakra est situé entre le coccyx et le sacrum, dans les parties génitales.

Ce chakra est en lien avec la vessie, les organes sexuels, le bassin, les reins, les liquides du corps physique, les jambes.

Il représente la créativité et aussi votre capacité à jouir de la matière, à jouir de la vie : la sensualité, les plaisirs, l’appétit, les envies, l’entrain, les désirs, les désirs sexuels.

L’équilibre du deuxième chakra vous permet d’accepter ce que vous êtes, de déterminer ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas.

Il est votre intelligence émotionnelle. Constitué d’un réseau de neurones comme pour le cerveau de la tête, il est aussi appelé le « Hara » dans d’autres tradition.

D’un point de vue physique, Svadhishthana régit la reproduction de l’espèce humaine avec la sexualité.

Dun point de vue mental Svadhishthana est le centre énergétique permettant à l’ÊTRE de créer avec votre partie humaine.

Dun point de vue émotionnel, il régit la joie et l’enthousiasme. C’est grâce à lui que vous êtes heureuse ou heureux de créer.

Extrait du livre « Les chakras ».

Gratitude pour votre fidélité, à bientôt,

Je vous aime,

Brahmadev

Achetez ce livre au format papier en cliquant ICI.

 

Téléchargez gratuitement les premiers chapitres du livre « Les chakras ».

les chakras web2

Le chakra racine Mūlādhāra

muladhara

“Je suis donc je m’incarne”. Brahmadev

Nom indien : Mūlādhāra. Mula signifie “racine” et Adhara, signifie “support” ou “base.”. Mūlādhāra signifie “la base des racines”.

Lorsque votre être se manifeste dans cette dimension, plusieurs corps énergétiques sont créés. Le corps physique est le plus tangible et le plus dense, vous pouvez le toucher physiquement. À sa base se situe le premier chakra : votre incarnation terrestre commence par lui, il est littéralement votre point d’incarnation dans cette réalité. Ce chakra est relié à l’élément terre.

Votre besoin de rester vivant, d’être en bonne santé, votre instinct de survie, votre nature animale se situe ici. C’est grâce à ce chakra que vous pouvez exister dans cette réalité, c’est-à-dire jouer au jeu de la vie : « il y a moi » et il y a « les autres ».

À la racine de l’instinct animal : « je mange » ou « je suis mangé ». C’est de là que se créent les stratégies de survie de l’individu. À ce niveau de conscience, l’autre est alors un concurrent direct pour le territoire, pour la nourriture, pour les ressources et pour la reproduction. C’est depuis ce chakra que les animaux interagissent.

D’un point de vue humain, c’est cette énergie instinctive de survie qui va vous aider à trouver le courage en vous, de trouver la volonté de survivre.

Du point de vue de la vie, vous êtes le maillon d’une chaine entre vos descendants et vos enfants, ce chakra vous relie à vos ancêtres et à vos descendants.

Ce chakra est relié à toutes les mémoires de vos ancêtres. Il est aussi influencé par toutes vos expériences liées à votre survie dans vos vies parallèles.

“Il n’y a pas de vies antérieures. Comme le temps n’existe pas, il n’y a que des vies parallèles.” Brahmadev

Les vies parallèles où vous expérimentez la guerre, la famine, les désastre naturel et tous les évènements liés à la survie sont reliés à ce Chakra. Toutes vos naissances et toutes vos morts sont reliés à ce chakra.

“Vous naissez comme vous mourrez, et vous mourrez comme vous naissez”. Brahmadev

La question posée par ce chakra est : « Pourquoi suis-je incarné sur Terre ? », « Pourquoi cette vie ? ».

Extrait du livre « Les chakras ».

Gratitude pour votre fidélité, à bientôt,

Je vous aime,

Brahmadev

Achetez ce livre au format papier en cliquant ICI.

Téléchargez gratuitement les premiers chapitres du livre « Les chakras ».

les chakras web2

Avez-vous remarqué que vous respirez ? 

gangotriYogi méditant à Gangotri – Photo de Sébastien lors de son voyage en Inde en 2011 : les sources du Ganges.

Avez-vous remarqué que vous respirez ? 😊

Non seulement vous respirez, mais vous respirez parfois avec votre narine droite, parfois avec votre narine gauche, et parfois avec vos deux narines en même temps…

Comment respirez-vous maintenant ?

Pourquoi je vous pose cette question bizarre ? Simplement car elle est essentielle !

Plus vous allez faire du yoga, plus vous allez faire des exercices physiques, plus vous allez ressentir le « Prana ».

Fermez les yeux un instant, posez-vous, mettez votre plus belle musique de méditation 10 minutes puis revenez. Observez votre respiration, observez l’air qui passe dans vos narines. En conscientisant l’air qui passe dans vos narines, vous allez conscientiser le Prana, l’énergie vitale, et vous allez entrer dans la présence, vous allez calmer votre mental.

C’est là que tout commence : la respiration. Quand vous êtes arrivé au monde, la première chose que vous avez faite, c’est respirer :

Votre premier acte psychomagique : respirer la vie.

Depuis ce moment magique et sacré, vous respirez depuis la narine droite ou gauche ou les deux en même temps.

Pourquoi ?

Derrière cet acte anodin, « respirer » se cache une science extraordinaire vieille de milliers d’années : le Swara Yoga et le Pranayama. D’autres sciences sont basées sur la respiration et les flux énergétiques du corps physique : le yoga, la science des chakras. Autrefois secrètes, ces technologies sont désormais accessibles.

Les flux énergétiques dans votre corps sont liés à votre respiration, à la façon dont vous recevez le Prana. Vous ne respirez pas seulement de l’air mais aussi du Prana qui est transporté par des canaux « énergétiques » que nous appelons « Nadis ». Il en existe 72 000 dont trois principaux : Ida, Pingala et Sushumna.

La façon dont vous allez réagir dans votre vie quotidienne est influencée par votre façon de voir les choses, n’est-ce pas ?

Extrait du livre « Les chakras ».

Gratitude pour votre fidélité, à bientôt,

Je vous aime,

Brahmadev

Achetez ce livre au format papier en cliquant ICI.

Téléchargez gratuitement les premiers chapitres du livre « Les chakras ».

les chakras web2

 

 

 

Le nouveau livre de Brahmadev, « Les chakras » vient de paraître !

les chakras web2

Les chakras : harmoniser sa vie, guérir son coeur.

A l’intérieur de chaque être humain se trouve des centres énergétiques connus depuis plus de 10 000 en Inde, nous les appelons les chakras.
Avec ce livre, explorez leur fonctionnement et découvrez comment vos problématiques actuelles sont directement liées à vos chakras.

Ce livre répond à un large éventail de problèmes qui ont un impact sur nos vies tel que  :

  • le manque d’incarnation,
  • la peur de la mort,
  • la peur de vivre,
  • le refus inconscient de jouir de la vie,
  • les problèmes de sexualité,
  • le rejet du féminin et de la femme sacrée,
  • l’emprise du système patriarcale sur nos vies,
  • le manque d’autorité,
  • la difficulté à se manifester dans la vie,
  • le manque d’argent,
  • le rejet de l’abondance,
  • l’abus,
  • le déni de soi,
  • le manque d’amour et d’affection,
  • la peur d’être aimé,
  • la peur d’aimer,
  • les addictions au sexe et aux drogues,
  • la solitude…

Comment identifier quels chakras sont trop actif ou pas assez actif chez moi ?

Dans ce livre pratique et simple, Brahmadev vous donne des explications sur le fonctionnement des chakras ainsi que des affirmations positives vous permettant de les équilibrer.

Le résultat ? Une vie plus harmonieuse, une fluidité qui se manifestera par plus de bonheur dans votre vie. Vos problèmes se résoudront en même temps que vous équilibrerez vos chakras.

Ce livre très complet contient plus de 300 pages de description et de compréhension concernant les quatre premiers chakras. Les chakras 5 à 8 seront documentés dans le tome II.

Dans la lignée de ses autres livres, Sébastien Socchard canalise Brahmadev. Pour la première fois, le système des chakras est documenté en lien avec les conditionnements de l’inconscient.

Grâce aux mantras inclus dans ce livre, vous pouvez ainsi agir sur vos corps subtile. La moitié du livre est dédié au chakra du coeur : l’ensemble des traumatismes fermant le chakra du coeur sont expliqués.

Extrait :

« Vous pouvez être en excès ou en déficit sur chacun des chakras.

Voici quelques exemples qui seront approfondis dans chaque chapitre de ce livre :

En excès de chakra 1 : excès de matérialisme, peur de mourir et de perdre. En déficit de chakra 1 : perte d’intérêt pour la vie. Insécurité.

En déficit de chakra 2 : peu d’imagination, peu de libido, faible vitalité. En excès : trop d’imagination, manque de focus, sexualité débridée.
Quelqu’un en déficit de chakra 3 va avoir des difficultés à se manifester dans sa vie, il ne sait pas encore qu’il est divin sous forme humaine et que tout est possible. En excès de chakra 3 il devient un tyran, le pouvoir a pris possession de lui.

Un déficit de chakra 4 : l’amour n’existe pas ou peu. Le cœur est fermé. En excès : vous tombez amoureux de tout le monde tout le temps, tout est beau et parfait à chaque instant, vous pouvez manquer de discernement. »

Autre extrait :
« Tandis que les trois premiers chakras sont des chakras régissant des polarités d’opposition, le chakra du cœur régit l’unité.
Le premier chakra dit : je m’incarne : il y a moi et le monde externe, je suis séparé du monde.
Le deuxième chakra dit : je peux jouir et souffrir de la matière, je peux créer.
Le troisième chakra dit : je peux faire, je modifie mon environnement externe, il y a moi et il y a le monde que je transforme. Le chakra du cœur unifie et dit : il n’y a pas de polarité, j’existe dans la non-dualité, tout est amour, tout est moi en vérité.

Ainsi, d’un point de vue étymologique Anāhata signifie : « le son produit sans toucher les deux parties ». C’est l’état de conscience vous permettant de vivre la non-dualité. En réalisant qu’il n’y a pas d’autre, que l’autre EST vous en réalité, vous transcendez l’illusion de la dualité. »

Gratitude pour votre fidélité, à bientôt,

Je vous aime,heart

Brahmadev

Achetez ce livre au format papier en cliquant ICI.

Téléchargez gratuitement les premiers chapitres du livre « Les chakras ».

 

 

 

Le nouveau livre de Brahmadev, « Le livre des secrets » vient de paraître !

web couverture Le livre des secrets 5.5x8.5_Cream_420 1.3

Le livre des secrets : le jeu de la vie

“Et si tout ce que vous compreniez pouvait servir à toute la galaxie ?” Brahmadev

Téléchargez maintenant les premiers chapitres du livre des secrets.

Et si vous pouviez devenir plus intelligent ? Et si vous pouviez augmenter votre conscience ?

Comment augmenter vos perceptions supra-sensorielles ? Comment devenir clairvoyant ?

Comment changer de dimension ? Comment devenir un chamane ?

Dans ce livre inédit, les secrets de la vie sont révélés : comment l’intelligence de vie est-elle actuellement en train de créer la femme et l’homme du futur, pourquoi voyons-nous apparaitre des « clairvoyants », des « canals », des « géobiologue », des « empathes », des chamanes ?

Comment utilisé concrètement vos nouveaux pouvoirs ?

En première partie, Sébastien Socchard alias Brahmadev dévoile les protocoles permettant d’augmenter votre intelligence : comment se libérer des croyances limitantes, comment s’aligner sur votre être intérieur ?

Sébastien Socchard révèle ici 8 clés simples pour transformer sa vie et ses relations. Leur application au quotidien permet de transformer rapidement votre vie en une expérience d’amour, de liberté, de bonheur.

Les 8 clés de Brahmadev :

Protocole 1 : « Il n’y a pas de monde extérieur à moi. Je suis le monde. »

Protocole 2 : « Je suis l’observateur du monde, je ne suis pas les pensées. »

Protocole 3 : « Je me demande pourquoi ? »

Protocole 4 : « Je reste en permanence aligné avec l’amour en moi. »

Protocole 5 : « je m’abandonne à l’être en moi, je reçois et je manifeste l’infini. »

Protocole 6 : « j’élimine ce qui m’empêche d’être moi. »

Protocole 7 : « je crée de l’espace dans ma vie pour l’imprévu. »

Protocole 8 : « je constitue une équipe d’éveil, je m’éveil en groupe. »

Achetez ce livre au format papier en cliquant ICI.

Achetez ce livre au format Kindle en cliquant ICI.

En deuxième partie, les secrets de la vie sont révélés : comment augmenter vos différentes formes d’intelligence : le clair-savoir, la clair-saveur, la clair-olfaction, la clair-audience, le clair-ressentis, la clair-visualisation, le clair-amour, la clair-respiration, la clair-empathie.

Pour la première fois dans un livre sont réunis des explications rationnelles et synthétique sur ce qui était perçue comme « paranormal ».

En troisième partie, créez des équipes d’éveils et amusez-vous tout en vous éveillant à la vie.

418 pages, une bible, un livre d’éveil complet pour ceux et celles qui veulent comprendre l’invisible.

Au sommaire : La mission

Protocole 1 : « Il n’y a pas de monde extérieur à moi. Je suis le monde. »

Protocole 2 : « Je suis l’observateur du monde, je ne suis pas les pensées. »

Protocole 3 : « Je me demande pourquoi ? »

Protocole 4 : « Je reste en permanence aligné avec l’amour en moi. »

Protocole 5 : « je m’abandonne à l’être en moi, je reçois et je manifeste l’infini. »

Protocole 6 : « j’élimine ce qui m’empêche d’être moi. »

Protocole 7 : « je crée de l’espace dans ma vie pour l’imprévu. »

Protocole 8 : « je constitue une équipe d’éveil, je m’éveil en groupe. »

Le secret de l’intelligence, le secret de la vie

L’organe cerveau : le clair-savoir

L’organe langue : la clair-saveur

L’organe nez : la claire-olfaction

L’organe oreilles : la clair-audience

L’organe peau : le clair-ressentis.

L’organe yeux : la clair-visualisation.

L’organe cœur : le clair-amour

L’organe poumon : la clair-respiration

L’organe ventre : la clair-empathie

Comment développer mes capacités ?

Les profils du nouveau jeu

Le clairvoyant

Le connecté ou « canal »

Le géobiologue

L’empathe

Le chamane ou l’éveillé

Le yogi

Les équipes d’éveil

Les missions d’éveil

L’ère des Avatars

Témoignage de Samâdhi

Témoignage de Réalisation

Créer sa réalité, l’interview de Brahmadev.

Les trois grandes illusions qui vous emprisonnent

Le temps

L’espace

La 4è dimension.

Merci beaucoup et bonne lecture.

Gratitude pour votre fidélité, à bientôt,

Je vous aime,heart

Brahmadev

Achetez ce livre au format papier en cliquant ICI.

Achetez ce livre au format Kindle en cliquant ICI.

Le livre des secrets Version d’évaluation

 

 

I comme Intelligence suprême

L’intelligence suprême, c’est quand l’ego est d’accord pour mourir,

alors il a l’intelligence de se laisser dissoudre pour laisser le divin s’exprimer.
« From ego to divine »
Kunzang Novembre 2013

C comme Cigarette

Cigarette est un synonyme de : « je veux mourir plus tôt », « je veux me détruire. »

Pourquoi ?

Fumer est l’expression d’une envie consciente ou inconsciente de disparaître.

Masochisme envers le corps, négation de la vie, fumer est un affront à l‘intelligence et en même temps la démonstration que l’univers nous laisse la liberté la plus absolue de tout expérimenter, même sa propre destruction physique.

Heureusement, l’âme est immortelle, mais pourquoi ne pas jouir profondément de la matière, pourquoi ne pas vivre sainement avec un corps en pleine santé ?

Réponse : à cause de l’égo, des conditionnements

Oui, c’est vrai, certains ne sont pas libres, ils ont perdu le contacte avec leur âme.

certains ne sont pas libres, ils ont perdu le contacte avec leur âme

Emprisonnés par des conditionnements sociétaux, comme des robots, ils n’ont pas encore la force de sortir de certains conditionnements. Tels des robots, ils vivent leur vie de personnage sans jamais se demander qui ils sont véritablement ni pourquoi ils sont là.

C’est ce que j’appellerai l’enfer. Mais l’enfer ne peut être l’enfer que si l’on souffre, d’un cancer du poumon par exemple, ou d’une maladies cardio-vasculaire.

Du point de vue de l’absolu, cela ne pose aucun problème puisque fumer est un apprentissage comme un autre : celui de la mort à petit feu.

Que c’est drôle et triste de voir tous ces personnages s’auto-détruire. Par le mécanisme de la loi de cause à effet, les conséquences du tabac sont dramatiques.

Le plus extraordinaire est de voir à quel point l’égo, le personnage est prêt à sacrifier son corps physique plutôt que d’accepter de changer. Symptomatique d’un conditionnement, l’âme est soumise à l’égo, au personnage et va vers une destruction physique.

La cigarette est géniale dans la mesure où elle met le personnage devant son miroir : mais qui décide ?

Est-ce l’égo ou le cœur ?

D’après vous, qui a envie de se détruire ?

Bien sûr, ce texte sera perçu de façon choquante par les fumeurs, il sera peut-être aussi perçu sans amour. Mais finalement, ne faut-il pas choquer pour faire prendre conscience ? Et le véritable amour n’est-il pas d’essayer de sauver l’autre par une prise de conscience ?

Bien évidement l’égo a plusieurs cordes à son arc et peut trouver pleins d’autres façons pour souffrir. L’ego reproduit à la fois les traumatismes qu’il a reçu, mais les fait aussi subir aux autres. Par un effet miroir il voit le monde à son image et nourrit son personnage en rendant vrai toutes les croyances dont il est constitué.

C’est tout le travail du chemin spirituel de s’éveiller, de se déprogrammer afin de devenir libre. Libre de choisir ses habitudes, que ce soient des habitudes alimentaires ou comportementale.

Libre de choisir son univers, libre de choisir les êtres autour de nous, les lieux, les activités.

Le bonheur ne peut exister que dans la liberté. La liberté se trouve dans l’éveil de la conscience, l’éveil se trouve dans la libération, et la libération se trouve grâce à l‘amour. Célébrons l’amour, la vie, la santé,

I love you !

Kunzang Septembre 2013

I comme Intelligence

L’intelligence est notre capacité à être ce que nous sommes réellement.

Être ce que nous sommes signifie se déconditionner, réfléchir par nous-même, sortir de la prison de l’égo, de l’illusion de la personne qui s’est programmée avec le temps.

Plus nous devenons libre, plus la vie, l’intelligence qui est en nous peut s’exprimer.

"Plus nous devenons libre, plus la vie, l'intelligence qui est en nous peut s'exprimer."

« Plus nous devenons libre, plus la vie, l’intelligence qui est en nous peut s’exprimer. »

Que ce soit l’intelligence du cœur, ou l’intelligence du supra-mental, dans les deux cas, c’est la dissolution de la personne qui permet l’expression divine.

Et plus nous augmentons notre niveau de conscience, plus nous nous libérons des conditionnements, plus nous comprenons que nous n’existons pas en tant qu’individu mais en tant qu’un seul être projeté et incarné dans 7 milliards d’êtres humains : l’âme universelle.

A un certain stade de notre évolution, nous pouvons cesser de nous identifier à la personne que nous avons cru être.

L’intelligence qui à travers nous se vit est l’intelligence divine. C’est elle qui s’exprime à travers chacun d’entre nous mais plus particulièrement à travers les artistes, les scientifiques, les inventeurs.

Tout génie vous le dira : ce n’est pas lui qui invente, il est juste un canal de réception d’idées qu’il reçoit et qu’il essaye d’expliquer et d’incarner dans la matière.

La seule vraie intelligence est cosmique : elle est celle du divin. Parfois, l’égo de l’homme peut croire que c’est lui qui crée, mais s’il se dissout, alors la vérité apparaît.

Et c’est cette intelligence qui engendre notre capacité infinie à nous adapter à notre environnement. On reconnaît une personne dite « intelligente » à sa capacité d’adaptation à de nouvelles circonstances, à un nouvel environnement.

Plus nous avons la capacité à nous défaire de la personne programmée comme un robot, plus nous pouvons agir, changer de direction si besoin, changer notre environnement : personnes, lieux, personnages.

Par exemple : avons-nous l’intelligence et la capacité d’adaptation nous permettant de modifier notre entourage, notre environnement ?

Quelle est notre réelle capacité d’adaptation au changement ? Jusqu’à quel point sommes-nous dans le « non-attachement » ?

Pour conclure, disons que c’est l’éveil spirituel, qui par l’augmentation de notre niveau de conscience permet à l’intelligence que nous sommes de s’exprimer pleinement.

Pour cette raison, l’éveil de la Kundalini, les initiations Shaktipat, les cérémonies chamanique par exemple ont pour conséquence de nous éveiller, de laisser passer plus d’intelligence à travers nous. Alors les artistes deviennent de meilleurs artistes, les scientifiques deviennent de meilleurs scientifiques, les hommes d’affaires deviennent de meilleurs hommes d’affaires.

Plus nous élevons notre niveau de conscience, plus l’intelligence divine peut s’exprimer à travers nous. Alors, à travers nous, les ressources illimitées de l’univers deviennent accessibles.

L’intelligence suprême étant la compréhension que nous n’existons pas tel que nous avons pu le croire.

Pouvons-nous comprendre qu’une intelligence supérieure, au-delà  de notre compréhension vit à travers nous, que cette intelligence s’appelle la vie, la conscience infinie, l’amour infini, l’espace, la présence ?

Kundun mai 2013

A comme Autres

 

"les autres sont nous" Kundun 2013

« En réalité, il n’y a pas d' »autres », il n’y a que des « nous » Kundun 2013

Comprendre et imaginer que les autres sont nous est une chose, l’expérimenter et le vivre en est une autre.

Réaliser que nous sommes une même et unique conscience qui vit à travers les autres êtres humains est une des étape de l‘éveil.
La présence que nous pouvons ressentir, le sentiment d’amour, la paix, la conscience, la vie, l’intelligence qui vit à travers l’homme: c’est ce que nous sommes réellement.

Tous les matins, nous nous habillons de notre corps physique et de notre corps mental. Et tous les matins, nous nous identifions à eux.
Mais si nous fermons les yeux, si nous dirigeons notre attention sur nos sens, si nous ressentons la présence, nous pouvons prendre conscience de la réalité non duelle.

Méditons quelques instant, restons dans la paix dans la présence.
Pause.

Restons quelques instant dans le calme.

"Dieu est toujours amoureux des expressions qu'il incarne"

On ne s’en rend plus compte, mais la vie est si merveilleuse, si magique.
Comme un enfant qui vient de naitre, je prend conscience de l’univers autour de moi. C’est une renaissance car l’ancien moi s’est de nouveau dissous, et la présence, la conscience se trouve dans un état de découverte.
Ce n’est pas que je vois avec des yeux d’enfants, c’est que je suis redevenu un enfant.
Car en réalité, la vie est merveilleuse, la vie est magique.
Il y a tant de choses à expérimenter, tant de choses à être, à vivre, il y a tant de choses à aimer.
Il y a comme un vertige, comme une ivresse de la matérialité quand la conscience s’incarne. Une identification naturelle s’effectue.
Comment s’incarner dans l’homme, comment revêtir son corps et son mental sans s’immerger totalement en lui, sans ‘devenir’ lui.

Dieu, la conscience infini que nous sommes s’incarne en l’homme et puis s’oublie.

Ivre de matière, nous exprimons le divin qui à travers nous se vit.

Quand nous tombons amoureux, quand nous fondons dans l’amour, quand l’émotion, cette prise de conscience nous bouleverse, quand on voit la beauté de l’autre, alors nous commençons vraiment à vivre, à être.
L’amour, c’est la vie. Et la vie, c’est l’amour.
L’amour est la seule réalité. L’amour est le sentiment, l’expérience, la conscience, la reconnaissance que nous sommes l’autre.
C’est une expérience, une compréhension qui ne peut que s’expérimenter. Comment communiquer et partager une expérience aussi intime ?
Pouvons nous imaginer la couleur bleu ? Pouvons nous l’expliquer ?
Non, on ne peut que la voir.

Texte de Kundun, Janvier 2013

P comme Pensées

"Nous recevons toutes les pensées" Kundun 2013

« Nous recevons tous des pensées » Kundun 2013

Oui, nous recevons tous des pensées, mais n’en tenez pas trop compte.
Car ces pensées sont liées à l’environnement, elles n’ont rien à voir avec ce que nous sommes.
Elles sont le reflets de nos conditionnements et de l’univers dans lequel nous évoluons . En fonction des lieux, de nos attitudes, de ce que nous sommes, elles changent.
Nous ne sommes pas les pensées qui viennent et s’en vont. Nous sommes la conscience qui peut les choisir.
Les pensées sont liées aux circonstances environnantes, elles sont provisoires et virtuelles. Elles n’ont aucune réalité, elles sont des propositions.
Il n’est pas raisonnable de se sentir responsable ou coupable des pensées qui passent autour de nous dans la mesure ou elles sont issues des conditionnements, des médias, de la télévision, des autres aussi.
L’erreur serait de choisir des pensées qui ne nous correspondent pas.
Prenons un instant pour méditer et nous reposer quelques secondes.
Laissons les pensées passer.
Nous ne sommes pas nos pensées.

Pause….

Le mental est un outil. Il traite de l’information provenant d’une entrée, puis il sort un résultat, comme un ordinateur.
Le mental capte des pensées, reflets de l’environnement. Il ne choisit pas ce qu’il capte. Il reçoit, analyse et peut aussi proposer de capter d’autres pensées.
Celui qui regarde tout cela, et qui éventuellement choisit, c’est nous. Oui, nous, cette conscience, cette intelligence, cette présence.
Comme une antenne, notre cerveau reçoit des pensées, et comme une antenne, il est possible de la diriger. C’est ce que nous appelons l’intention.
Si nous orientons notre antenne, notre intention vers un univers d’amour et de fraternité, certaines pensées seront reçues. Si nous laissons la personne que nous croyons être ou avons cru être, diriger notre vie, alors d’autres type de pensées vont être reçues, en fonction de ses conditionnements.
Notre cerveau, notre mental ne doit pas être laissé livré à lui même, sinon à partir de l’ego, une personne se crée et prend littéralement le contrôle de l’individu.
Restons quelques secondes dans ce moment pour méditer sur cette pensée.

Pause…

Lorsque nous prenons du recul sur les pensées, sur la fausse ‘personne’, la conscience, l’amour reprend la direction de ce que nous sommes. Alors les intentions sont naturellement bonnes et positives, aimantes et constructives, unifiantes et fraternelles.
Car la présence, la conscience, l’intelligence que nous sommes ‘sait’ que nous ne sommes qu’un. Un seul organisme, incarné dans de nombreux corps, mais toujours ‘un’.
La diversité dans l’unité, voila ce que nous sommes.

À chaque fois que nous orientons notre antenne du mental, lorsque nous parlons avec quelqu’un, lorsque nous rencontrons quelqu’un, lorsque nous regardons un film, lorsque nous allons dans un endroit, lorsque nous travaillons sur un projet, à chaque fois, nous dirigeons, nous focalisons notre conscience, ce que nous sommes dans une direction, dans une intention.
Notre antenne s’oriente. Et plus notre niveau de conscience est élevé dans un domaine, plus notre antenne est grande. Imaginons une antenne parabolique, de 4 mètres de diamètres, dirigé dans une direction. Puis imaginons que notre antenne fasse 8 mètres.
Plus notre antenne est grande, plus nous pouvons capter de détails, de pensées.

Antennes sur pattes : “La méditation est le chemin qui mène vers l’éveil”, Kundun

Antennes sur pattes : “La méditation est le chemin qui mène vers l’éveil”, Kundun

Il est important de comprendre que nous ne pouvons ‘créer’ ou ‘générer’ de pensées.
Nous ne pouvons que ‘être’, c’est à dire prendre conscience de notre univers, de notre environnement, de nos conditionnements.
Notre conscience, lorsqu’elle se reflète sur cet environnement ‘capte’ à travers le mental ces fameuses pensées.
Comprendre que nous ne créons pas les pensées qui ne peuvent pas vraiment devenir ‘nos pensées’ mais ‘des pensées’ est essentiel.
Respirons profondément, gardons ce concept à l’esprit quelques secondes. Restons dans le calme. Comment nous sentons nous ?
Restons dans la présence.

Pause…

La première étape de l’éveil est de se séparer des pensées. C’est ce qu’Eckhart Tolle a divinement expliqué dans son livre « le pouvoir de l’instant présent », vendu à 6 millions d’exemplaires.
Plus nous commençons à regarder nos pensées, plus nous comprenons qu’elles ne sont pas nous, qu’elle ne l’ont jamais été, et qu’elles ne le seront jamais.
Alors, une formidable libération s’effectue. Toutes ces fausses idées de culpabilité s’évanouissent instantanément. La fausse personne que nous avons cru être se dissous.
L’imposteur se révèle progressivement.
Car l’ego, la personne qui a été construite, sur cet assemblage de pensées et de croyances, petit à petit se dissous au même rythme que nous comprenons que nous ne sommes pas nos pensées.
Restons dans ce moment, dans ce calme. Sentez cette paix, cette présence.
Sentons ce vide mental, cet état ou l’antenne se dirige vers un endroit sans pensées.

Kundun janvier 2013

E comme Éveil

Qu’est ce que l’éveil ?

S’éveiller, c’est libérer la conscience, libérer la présence que nous sommes.

S’éveiller, c'est libérer la puissance de notre projecteur

S’éveiller, c’est libérer ce que nous sommes réellement.

Imaginons que notre conscience soit la lumière d’une ampoule, puis imaginons que cette ampoule passe de 40 à 400 watts.

S’éveiller, c’est augmenter l’intensité lumineuse, c’est augmenter la conscience.

Notre conscience s’étend dans toutes les dimensions : corps, esprit, mental. Avec l’éveil, tel un projecteur de lumière, notre conscience illumine plus intensément, dans toutes les directions : les filtres de l’égo qui retenaient la lumière se sont dissout.

Le mental devient le supra mental et accède alors au ressources illimitées de l’univers, l’intelligence n’est plus celle de l’homme, ni celle de l’égo, mais celle de la présence. Les pensées reçues changent et deviennent des pensées d’union, d’unité, d’amour, de partage.

Le cœur explose d’amour infini et la présence se libère, elle s’exprime dans la joie, l’amour, l’humour, le rire, le bonheur. L’amour est ressenti pour tout être et toute chose car nous savons que tout est nous.

La perception du corps est de moins en moins filtrée. Les sens s’étendent de façon spectaculaire. Le moindre parfum, goût, contact, sensation, son est ressenti de façon plus intime, plus fort. La sensibilité est accrue. Le corps vibre, réagit aux flux énergétiques. Il devient canal, médium entre le haut et le bas.

L’éveil spirituel, c’est lorsqu’on existe plus en tant que personne, quand nous faisons un avec l’infini, lorsqu’il n’y a plus « personne » à éveiller. La personne est dissoute, il n’y a rien à éveiller. Finalement, il y a juste à dissoudre ce que nous n’avons jamais été.

On entre alors dans l’univers de la non dualité, le point de vue adopté devient celui du divin, non plus celui de la personne.

Dans cet univers non duel, quelque chose se rend compte qu’il n’a jamais été l’illusion de la personne, ni la somme de ses conditionnements.

Lorsque nous n’existons plus, mais que la présence à travers nous se vit, notre perception de l’univers, notre point de vue change. Comme l’égo a disparu, il n’y a plus personne pour avoir un point de vue individualiste, du coup, c’est le point de vue de ce qui reste qui apparait : celui du divin, de la présence.

On entre alors dans le monde de la présence, du ressenti. Quelque chose vit a travers nos corps, quelque chose se vit à travers nous.

C’est alors dans ce moment présent, ni dans le passé, ni dans le futur, c’est dans cet univers non duel que la présence que nous sommes peut s’exprimer librement.

Libéré de l’égo, il n’y a plus d’identification à la personne, nous prenons alors conscience de ce que nous sommes : un conscience d’amour infini.

Kundun, Janvier 2013

La présence

La présence, éblouie par sa propre beauté, entre dans la gratitude et le bonheur, lorsque à travers nos yeux, son reflet, elle touche.
Ivre de sa propre lumière, elle peut alors, à travers nous, simple véhicule de sa magnificence, jouir de sa propre présence.
Folle d’elle même, la vie s’écoule à travers la vie. Elle se sent, s’écoute, se touche, se joue. Sauvage, envahissante, exubérante, elle se propage, se développe, se découvre, se vit.
Laissons la agir, intelligente, aimante, elle seule,
sait.

Poème de Kundun 1er janvier 2013

LE POUVOIR DE L’AMOUR

Darpan et l’association être presence vous propose le vendredi 22 Mars 2013, à 19h30  une conférence sur le pouvoir de l’amour. Cette conférence sera suivi le Samedi 23 et dimanche 24 Mars 2013 d’un séminaire de 10h30 à 17h

Séminaire de Darpan, le pouvoir de l'amour

Séminaire de Darpan, le pouvoir de l’amour

Conférence & Séminaire

Darpan

Darpan

Que l’on soit seul ou en couple, l’amour nous attire. Nous savons intuitivement que pour y accéder, nous devons cesser d’entretenir nos défenses et nos résistances et quitter le mental pour revenir à notre ressenti. En agissant ainsi, nous savons également que nous prenons le risque d’être vulnérables et de nous exposer à nos vieilles blessures…

Lors de ce séminaire, Darpan présentera les savoir-faire utiles pour dépasser les peurs et les noirceurs qui nous confinent à une petite portion de notre être. Il livrera les clés pour transformer l’émotion et le sexe en amour et démontrera comment cette merveilleuse présence s’inscrit au cœur même de la vie spirituelle.

« Les thèmes de mes séminaires sont des prétextes pour examiner ce qui vous sépare de la Vie et de l’Amour que vous êtes.

Ne venez pas uniquement pour le thème mais pour saisir l’opportunité de gagner en conscience et en intelligence et pour acquérir des savoir-faire précieux dans l’exploration de votre vie intérieure et dans la résolution de vos difficultés. »

Darpan

Données pratiques

Animé par : Darpan : http://www.aventure-interieure.ch/
Date : Conférence : Vendredi 22 Mars à 19h30
Séminaire : Samedi 23 et Dimanche 24 Mars 2013 de 10h30 à 17h
Lieu : Conférence : 30 Rue Cabanis  75014 Paris, M° Saint Jacques ou Glacière
Séminaire : 11 rue René Villermé, M° Père Lachaise
PARTICIPATION : Conférence : Participation Libre à partir de 8€ pas de réservation, Attention, places limitées
Séminaire : 140 € les deux jours
Réservation : Association être présence

Loi de l’attraction

Lorsque nous nous mettons au diapason d’une pensée, lorsque nous choisissons d’être en phase avec une pensée ou un projet (qui n’est finalement qu’une pensée évoluée et détaillée), alors notre être se met dans un certain état d’esprit, sur une certaine fréquence.

loi de l'attraction, texte de Kundun 2013

loi de l’attraction, texte de Kundun 2013

Si à cette fréquence, à cette pensée nous y ajoutons l’attitude alors nous œuvrons pour sa matérialisation.

Si en plus, nous imaginons que cette pensée, que ce projet est déjà réalisé, alors une prise de conscience se réalise : la prise de conscience que c’est possible.

Il y a alors comme un pointeur, une direction qui s’installe dans notre vie.
L’émotion si possible forte de cette découverte, de cette prise de conscience agit comme un carburant qui va ´fixer ´ et cristalliser ce nouvel état d’être.

Ensuite, étant donné que nous sommes déjà dans l’aboutissement de la pensée, du projet, l’univers va faire tout ce qu’il peut pour ´rattraper´ son retard, c’est à dire la différence de conscience entre la pensée réalisée et le point de départ.

Nous allons littéralement vibrer à la fréquence de notre nouvel état d’esprit, attirant magnétiquement tout ce qui nous entoure, parfois de façon inattendue. L’intelligence infinie à une conscience infinie des potentialités qui nous entoure et des lignes de vies possibles. La loi de l’attraction intervient alors comme un aimant, comme une résonance. Pour cette raison l’attitude, l’attitude et l’attitude est fondamentale. Elle est l’expression de ce que nous sommes et le reflet des pensées qui nous impactent. Plus nous nous éveillons, plus nous les choisissons, moins nous sommes victimes de nos conditionnements.

De plus, tel un aimant, tout un tas d’autres pensées vont apparaître pour éclairer les chemins possibles entre l’arrivée et le départ.
Si par la répétition nous confirmons chaque jour ce nouvel état de conscience, nous créons un sillon dans l’univers des possibles.

nous créons un sillon dans l'univers des possibles.

Nous créons un sillon dans l’univers des possibles.

Pourquoi ?

Pourquoi l’univers à t-il tendance à réaliser tous nos désirs, indépendamment de tout jugement, de toute dualité ?
Pour deux raisons : d’une part notre volonté et notre être est de nature divine. La conscience que nous sommes, qui vit à travers nos corps est l’expression de la vie et du divin. C’est littéralement l’intelligence infini (dieu pour ceux qui sont religieux) qui vit à travers nous, bien au delà de l’égo. Et plus l’égo est dissous, plus « il » peut vivre à travers nous.
Et aussi parce que notre univers à été crée pour que nous puissions expérimenter tous nos désirs.
Autrement dit c’est le fondement même de notre univers qui est une conscience infini de réaliser ses désirs à travers nous.
En tant qu’antenne sur patte, nous ne pouvons que choisir les pensées, nous mettre au diapason d’un certain état d’esprit. Nous pouvons, si nous nous déconditionnons commencer à choisir un peu. L’éveil, c’est se libérer de la personne que nous avons cru être, alors nous augmentons les potentialités, laissant le divin s’exprimer à travers nous.
Car le divin choisit toujours ce qui est le mieux pour nous, pour lui. Quand le divin peut s’exprimer à travers nous pleinement apparaît le génie ou bien la folie si nous perdons l’équilibre.

L’expérience la plus profitable à son propre développement, c’est à dire à son propre éveil est mis en priorité. Ainsi notre propre éveil est surtout le sien. En réalité la personne, l’égo que nous avons cru être n’ayant aucune existence, il est la seule réalité.
Oui, le divin s’éveille à travers nous et nous nous éveillons à travers lui. Il y a une réciprocité car nous sommes « un » au final.

« Un jour l’homme comprendra que Dieu, c’est lui » Alain LM.

Kundun Février 2013

Je t’aime à l’infini

L’amour est révélé par notre capacité à comprendre que l’autre est nous.

Carte postale, Je t'aime à L'infini, 2012

Carte postale, Je t’aime à L’infini, 2012

Grâce au lien d’amour, nous pouvons ressentir que les autres sont littéralement ‘nous’. Alors, des liens invisibles puis visibles se révèlent : une reconnaissance s’effectuent.

Initialement, l’autre est déjà un autre ‘nous-même’ et plus nous découvrons de similitudes, plus nous percevons ce lien sous-jacent d’amour, qui en réalité, à toujours été présent.

L’amour est cette reconnaissance que l’autre ‘est’ nous.

Sous l’illusion de l’ego, sous cette fausse identification se trouve ce que nous sommes réellement, à savoir  une conscience d’amour infini, une intelligence de vie beaucoup plus vaste que la personne que nous croyons ou que nous avons cru être.

Nous pouvons ressentir cela car notre véritable nature est une sorte de grand tout, uni, connecté, indivisible, unifié. En réalité, nous sommes un, il n’y a pas de séparation.

Plus on s’éveille, plus notre niveau de conscience grandit, alors cette capacité de projection devient de plus en plus grande jusqu’à l’infini, alors dans chaque personne et dans chaque chose nous nous reconnaissons. C’est comme si chaque être, chaque chose était un miroir réfléchissant d’autres aspects de ce que nous sommes.

On s’aperçoit alors que le processus d’éveil est similaire à celui de la lumière : plus on s’illumine, plus notre conscience éclaire, comme une lampe qui serait de plus en plus puissante. En fait, de plus en plus de lumière passe à travers nous. La personne se dissous, et la vie peut alors s’exprimer librement, naturellement.

Citation :

‘Heureux les fêlés, car ils laissent passer la lumière !’.

Et c’est cette projection de lumière sur les autres, sur les choses qui révèle ce lien d’amour.

Ainsi,  tout doucement, nous tombons amoureux, de toute personne et de toute chose.
Ainsi, tout doucement, grâce à l’amour, nous nous éveillons.

L’univers est alors reconnu par nous comme un paradis, constitué de nous, pour nous.
Nous n’existons plus en tant que personne, mais plutôt en tant que cellule d’un grand tout. Laissant passer un flux divin, nous  devenons libre.
Libre d’être ce que nous sommes réellement, libre d’expérimenter la matière, de laisser cette énergie de vie vivre à travers nous, tout simplement, dans la présence, en conscience.

Avec des lois de plus en plus complexe, cet univers vit, se découvre, s’étend, s’organise, et s’expérimente sans cesse à travers lui, à travers nous, à travers la nature, à travers chaque cellule de son corps.

Il est nous, et nous sommes lui,
Il est la vie, et la vie est nous.

Nous,
Sommes.

Kundun, octobre 2012

La voie de l’amour infini

Toutes les voies qui mènent vers l’union, vers l’amour, vers l’élévation de la conscience sont bénéfiques pour l’humanité.

Que ce soit par l’éveil de la connaissance avec les sciences, que ce soit par l’éveil à la beauté avec les arts, que ce soit par l’éveil de l’amour de l’homme avec les religions et la spiritualité. Toutes les voies mènent vers un seul point : être ce que nous sommes, des êtres intelligent qui découvrent et co-créent en conscience ce qu’ils sont.

Carte postale Infinite Love, participez à l'éveil planétaire

Carte postale Infinite Love, participez à l’éveil planétaire

L’amour qui est dans le cœur des chrétiens est le même que celui qui est dans le cœur des musulmans, qui est aussi le même que celui qui est dans le cœur des bouddhistes, des athées, des hindouistes, et de ceux qui pratiquent le judaïsme. Dans le cœur de tous les hommes, de toutes les nations, le même amour unifie, le même désir d’aimer existe, le même besoin de partager, d’être, existe.

Seul l’Ego cherche à diviser, pour mieux régner, pour mieux contrôler, pour mieux exister.

Mais si l’amour, mais si les hommes de cœur et de paix se réunissent, s’unifient, se relient, échangent et partagent, alors le monde changera de façon considérable.

Si les hommes de cœur partagent et diffusent leur vision unifiée de l’humanité, alors les souffrances diminueront.

Toute l’humanité en bénéficiera, car elle sera plus consciente, car elle comprendra qui elle est, où elle va, et pourquoi elle y va.

C’est l’élévation des consciences, c’est l’intégration des connaissances et des expériences partagées qui permettra à l’humanité de passer au prochain stade de l’évolution de l’homme : un homme libre, en paix, amoureux ; un homme connecté à sa nature divine qui met sa force et son pouvoir au service des autres, un homme qui sait que nous sommes tous un.

Imaginez 7 milliards d’êtres travaillant main dans la main !

Maintenant est venu le moment de regrouper toutes les forces spirituelles qui souhaitent faire avancer l’amour et la paix, l’union et le partage, la liberté et l’égalité, l’action juste.

Maintenant est venu le moment de l’union et de l’action.

Infinite Love vous propose ce regroupement.

Vous avez des projets, vous voulez agir avec nous ?

Contactez nous, appelez nous, envoyez nous des mails ! Connectez-vous à nous, nous sommes, vous !

Nous vous invitons à participer à l’éveil planétaire,

Maintenant !

Centres infinite Love à paris et en Dordogne

Centres infinite Love à paris et en Dordogne

Kundun, le 28 septembre 2012

P comme Peur

"La peur agit comme un filtre et nous empêche de voir la réalité." Kundun, septembre 2012

« La peur agit comme un filtre et nous empêche de voir la réalité. » Kundun, septembre 2012

Il y a deux questions importantes dans cette question : « Qu’est ce que la peur? » et « Qui a peur ? ».

La peur est le résultat d’une prise de conscience, une réaction, un réflexe ayant pour fonction initiale d’éviter des situations dangereuses.

Elle est nécessaire et utile lorsqu’elle nous permet d’éviter des accidents, des difficultés.

Mais suite à la prise de contrôle par l’Ego sur l’homme, la peur est parfois détournée et se trouve être un outil de manipulation. L’Ego de l’homme, pour exister prend le contrôle de l’individu et crée des séparations. Il calcule, à l’aide du mental, tous les scénarios catastrophes, tout ce qui peut arriver de pire. Ensuite, grâce au processus de la peur, il manipule l’être d’amour que nous sommes au fond de nous.

Évidemment, l’Ego pense bien faire, il ne sait pas que nous sommes avant tout une âme d’amour infini. Il ne peut le percevoir, il ne peut le comprendre. C’est un peu comme si le cerveau gauche ne pouvait appréhender le cerveau droit.

C’est uniquement en dissolvant ses conditionnements, son Ego que l’on peut comprendre ce que nous sommes réellement. Ensuite, lorsqu’on s’éveille, le processus de décision par la peur est remplacé par un processus de décision lié au mental sans utilisation excessive de la personne, de l’Ego. Alors apparaît ce que l’on peut appeler « le discernement« . Alors, le mental, l’intelligence supérieure de l’homme peut prendre des décisions en fonction de l’environnement, sans l’usage de la peur.

Si un lion vous court après pour vous manger, vous fuyez, mais sans peur. Alors vous avez accès à toutes vos capacités, sans aucun filtre inutile.

Une fois l’Ego dissout, les peurs sont transcendées, on voit les choses telles qu’elles sont réellement. La peur agit comme un filtre et nous empêche de voir la réalité. La peur est comme un frein qui nous empêche d’être ce que nous sommes. Ce sont les peurs de la personne qui nous empêchent d’ « être » réellement.

Après la dissolution de l’Ego, la peur se transforme en foi. La foi en Dieu, (la conscience infinie) la foi en toutes les lois de l’univers. Finalement, le seul obstacle, la seule illusion entre vous et Dieu, c’est la peur, l’égo.

La plus grande peur étant celle de mourir. La peur de la mort est compréhensible et logique puisque l’Ego pense qu’il est l’homme. L’Ego ne sait pas qu’il existe une âme, il pense être le maître de cette machine qu’on appelle l’homme.

C’est uniquement, lorsque l’Ego sera effectivement dissous, que l’homme n’aura plus de peurs. Car à travers ce passage de la mort, il s’apercevra que quelque chose est toujours là, qu’il existe encore.

Surpris et éveillé, l’homme s’aperçoit alors qu’il peut « mourir » à volonté, c’est ce qu’on peut appeler un « passage », un éveil. La psyché meurt et un nouvel homme « renaît ».

Poème : Today I died of love

Pour ne plus avoir peur de la mort, il suffit de « mourir » pour comprendre l’illusion de l’Ego. C’est ce qui se passe lorsque nous sommes sur un chemin spirituel. Certaines méditations, certaines prises de conscience nous amènent à ce que certain appellent la ‘petite mort’.

Éveillez vous, dissolvez vos peurs, devenez libre et commencez à vivre !

Kundun août-sept 2012

Intelligence, definition

Intelligence, cleverness
Is the ability to assimilate knowledge
The more you assimilate,
The more you integrate
Quickly
The more clever you are
The same action
In the same environment
Will always have the same consequences
Knowledge allows you to understand
The consequences
Of action

Poème de Kundun / Poem by Kundun

I am you

Understand
A mirror
I am
What you see
Is you
Inside me.
What you send
Is what you receive
And what you receive
Is what you sent
I am transparent
I do not exist
Send me love
Love you will receive
Send me intelligence
Intelligence you will receive
Send me what you think
What you think
You will receive
Be quiet
Don’t talk
Don’t send
Anything
Be silent.
Just feel me
And see
How beautiful
You
Are

Poème de Kundun / Poem by Kundun