P comme Peur

"La peur agit comme un filtre et nous empêche de voir la réalité." Kundun, septembre 2012

« La peur agit comme un filtre et nous empêche de voir la réalité. » Kundun, septembre 2012

Il y a deux questions importantes dans cette question : « Qu’est ce que la peur? » et « Qui a peur ? ».

La peur est le résultat d’une prise de conscience, une réaction, un réflexe ayant pour fonction initiale d’éviter des situations dangereuses.

Elle est nécessaire et utile lorsqu’elle nous permet d’éviter des accidents, des difficultés.

Mais suite à la prise de contrôle par l’Ego sur l’homme, la peur est parfois détournée et se trouve être un outil de manipulation. L’Ego de l’homme, pour exister prend le contrôle de l’individu et crée des séparations. Il calcule, à l’aide du mental, tous les scénarios catastrophes, tout ce qui peut arriver de pire. Ensuite, grâce au processus de la peur, il manipule l’être d’amour que nous sommes au fond de nous.

Évidemment, l’Ego pense bien faire, il ne sait pas que nous sommes avant tout une âme d’amour infini. Il ne peut le percevoir, il ne peut le comprendre. C’est un peu comme si le cerveau gauche ne pouvait appréhender le cerveau droit.

C’est uniquement en dissolvant ses conditionnements, son Ego que l’on peut comprendre ce que nous sommes réellement. Ensuite, lorsqu’on s’éveille, le processus de décision par la peur est remplacé par un processus de décision lié au mental sans utilisation excessive de la personne, de l’Ego. Alors apparaît ce que l’on peut appeler « le discernement« . Alors, le mental, l’intelligence supérieure de l’homme peut prendre des décisions en fonction de l’environnement, sans l’usage de la peur.

Si un lion vous court après pour vous manger, vous fuyez, mais sans peur. Alors vous avez accès à toutes vos capacités, sans aucun filtre inutile.

Une fois l’Ego dissout, les peurs sont transcendées, on voit les choses telles qu’elles sont réellement. La peur agit comme un filtre et nous empêche de voir la réalité. La peur est comme un frein qui nous empêche d’être ce que nous sommes. Ce sont les peurs de la personne qui nous empêchent d’ « être » réellement.

Après la dissolution de l’Ego, la peur se transforme en foi. La foi en Dieu, (la conscience infinie) la foi en toutes les lois de l’univers. Finalement, le seul obstacle, la seule illusion entre vous et Dieu, c’est la peur, l’égo.

La plus grande peur étant celle de mourir. La peur de la mort est compréhensible et logique puisque l’Ego pense qu’il est l’homme. L’Ego ne sait pas qu’il existe une âme, il pense être le maître de cette machine qu’on appelle l’homme.

C’est uniquement, lorsque l’Ego sera effectivement dissous, que l’homme n’aura plus de peurs. Car à travers ce passage de la mort, il s’apercevra que quelque chose est toujours là, qu’il existe encore.

Surpris et éveillé, l’homme s’aperçoit alors qu’il peut « mourir » à volonté, c’est ce qu’on peut appeler un « passage », un éveil. La psyché meurt et un nouvel homme « renaît ».

Poème : Today I died of love

Pour ne plus avoir peur de la mort, il suffit de « mourir » pour comprendre l’illusion de l’Ego. C’est ce qui se passe lorsque nous sommes sur un chemin spirituel. Certaines méditations, certaines prises de conscience nous amènent à ce que certain appellent la ‘petite mort’.

Éveillez vous, dissolvez vos peurs, devenez libre et commencez à vivre !

Kundun août-sept 2012

Initiation : « Libération des blessures et souffrances du passé »

Initiation à la » libération des blessures et souffrances du passé » Par Ana Sandréa ou Marc Fleuriet le Jeudi 28 Juin de 16h à 19h

initiation à la libération des blessures par Ana Sandréa ou Marc Fleuriet

initiation à la libération des blessures par Ana Sandréa ou Marc Fleuriet

Intentionscontenu public visé et pré-requis Données pratiques et inscriptions

Intentions :

Cette initiation a pour objectif de permettre aux participants d’acquérir les bases pour pratiquer le processus de libération des mémoires émotionnelles réactives.
Ce processus permet de se libérer des blessures ou mémoires du passé qui sont à l’origine de la plus grande part de la souffrance actuelle.
A la fin de cet atelier, les participants pourront utilisés ce processus pour se libérer de leurs souffrances.

Cette initiation, leur permettra d’utiliser un ensemble de pratique de base et d’outils simples quand un schéma réactif se manifeste en eux. La mise en pratique de ces outils leur permettra de se libérer de la souffrance générée en toutes situations.
Ils pourront aussi participer à un atelier de groupe utilisant le processus de libération où ils auront l’occasion de se libérer d’une mémoire réactive et accompagner un autre dans cette libération.

Contenu :

  • Une introduction théorique sur la souffrance et sa libération.
  • Une explication, puis une démonstration du processus et des outils.
  • Mise en pratique par chaque participant.
  • L’initiation se termine avec des questions et réponses.

Public visé et Pré-requis :

toutes personnes désirant se libérer des souffrances et vivre plus sereinement.  Pour cela, il faut se sentir prêt à entreprendre un travail de libération des souffrances accumulées.
Les participants doivent être ouverts à l’idée de prendre la responsabilité de leur vie.

Données pratiques :

Dates :

  • Jeudi 28 Juin 2012 de 16h à 19h

Animateurs : Ana Sandrea ou Marc Fleuriet
Outil : Processus de libération des mémoires émotionnelles réactives.
Durée : 3h
Prix : 35 euros.
Lieu : Salle Infinite Love, Paris 11ème
Inscription : sur réservation au +33 (0)1 46 64 55 32

%d blogueurs aiment cette page :