A comme Âme

Ce qui nous uni, c est cette amour infini que nous avons dans le cœur

Ce qui nous uni, c’est cette amour infini que nous avons dans le cœur

Cet amour de la connaissance, que nous partageons est un amour divin. Ce qui nous uni, c’est cette amour infini que nous avons dans le cœur, c’est cet amour qui veut comprendre ce qu’il est, ce qu’il fait ici, et pourquoi il est là.

En réalité, nous n’existons pas, pas en temps qu’individu. En réalité, nous sommes une seule grande âme, celle de Dieu, qui s est incarné dans 7 milliards d’être humain.

Comment le démontrer ? C’est très simple, éveillez vous, et vous comprendrez. Si vous n’avez pas encore atteint ce degré de conscience, ce n’est pas grave, vous pouvez lire tous les grands maître qui depuis le début des temps, nous ont transmis ce message.

Jésus :

« je suis avec le père, et le père est avec moi »

Baba :

« la seule différence entre vous et moi, c est que je sais que je suis dieu »

Ramana Maharshi, Sri Autobindo, Osho, Joshua Livingstone, Bouddha, Mahomet.

Comment vous éveiller ? C’est très simple, méditez, faites du sport, du yoga, dirigez votre conscience vers l’intérieure.

D’un point de vue relatif, nous avons l’impression d’être une âme individuelle, mais d’un point de vue réel, du point de vue de Dieu, nous sommes tous lui.
La preuve, nous avons tous et toutes les mêmes aspiration : être heureux, être aimer et aimer. Survivre aussi, et nous développer, grandir.
Ce qui uni l’humanité, c’est l’amour.
Ce qui sépare les hommes, c’est uniquement l’illusion de l’ego qui n’est finalement qu’une somme de conditionnement.

Texte de Kundun, Mars 2013

A comme Âme

"Nous sommes une seule grande âme", Kundun 2012

« Nous sommes une seule grande âme », Kundun 2012

Qu’est ce que l’âme ?

Pour répondre à cette question, définissons d’abord ce qu’est la conscience universelle, ce qu’est Dieu.

L’âme est la partie divine de l’homme. Quand la conscience universelle s’incarne dans l’homme, elle oublie qui elle est, c’est ce que nous pouvons appeler « l’ivresse de la matière ». La conscience que nous sommes, l’amour infini que nous ressentons est notre âme.

C’est ce qui nous unit, c’est cet amour infini que nous avons dans le cœur, c’est cet amour qui veut comprendre qui il est, pourquoi il est là.

En réalité, nous n’existons pas, pas en tant qu’individu. C’est comme si nous étions une seule grande âme, celle de la conscience infinie, incarné dans 7 milliards d’êtres humains.

Démonstration ?

C’est très simple, éveillez vous, et vous comprendrez.

Si vous n’avez pas encore atteint ce degré de conscience, ce n’est pas grave, cela viendra. En attendons, éveillons nous ensemble et lisons les grands maître qui, depuis très longtemps nous transmette toujours le même message :

Jésus :
« je suis avec le père, et le père est avec moi »

Baba :
« la seule différence être vous et moi, c’est que je sais que je suis Dieu »

Autres auteurs : Ramana maharshi, Sri Aurobindo, Osho, Joshua Livingstone, Bouddha, Mahomet, Adyashanti.

Comment s’éveiller ?

C’est très simple, méditez, faites du sport, du yoga, dirigez votre conscience vers l’intérieur.

D’un point de vue relatif, nous avons l’impression d’être une âme individuelle, mais d’un point de vue réel, du point de vue de la conscience infinie, nous sommes tous elle.

Pour cette raison, nous avons tous et toutes les mêmes aspirations : être heureux, être aimé et aimer. Survivre aussi, et nous développer, grandir.

Ce qui unit l’humanité, c’est l’amour. Ce qui sépare les hommes, c’est uniquement l’illusion de l’ego qui n’est finalement qu’une somme de conditionnement.

Kundun, septembre 2012

C comme Croyance, R comme Réalités

Comment faire la part des choses entre nos croyances, les croyances des autres et la réalité ?

Par le discernement.

Le cœur « est », l’Ego « fait », Kundun 2012

Le cœur « est », l’Ego « fait », Kundun 2012

Le discernement ne s’intéresse qu’aux faits, à la perception la plus juste possible de la réalité. En utilisant le mental et ses capacités de raisonnement, sa logique.

On peut aussi écouter son cœur, mais parfois, des filtres émotionnels troubles le message.

Avoir du discernement, c’est aussi écouter des personnes éveillées et neutres. Une erreur classique est d’écouter des personnes ayant beaucoup d’Ego ou concernées. En effet, plus les personnes ont de l’Ego, moins elles ont de discernement.

Des personnes avec peu d’Ego peuvent « trier »le factuel de l’interprétation. Car l’Ego a sa propre stratégie, tel un filtre, il nous fait voir et comprendre ce qu’il a envie en fonction de ses propres intérêts. D’où l’intérêt de le dissoudre par la voie spirituelle. Plus on dissout son Ego, plus on est libre, plus on devient sage, plus on peut approcher le réel.

En général, les intérêts de l’Ego sont des intérêts de séparation, de contrôle, de prise de pouvoir, d’intérêt matériel, de pensée négative, de non respect de l’autre, de destruction, de stratégies et tactique en tout genre. Les intérêts du cœur sont des intérêts diamétralement opposés, ce sont des intérêts d’union, d’amour, de joie, de paix, de partage, de prise de conscience, de communion, de pensées positives de respect de l’autre.

Le cœur « est », l’Ego « fait », et il fait souvent en fonction de ses propres intérêts et non des intérêts du cœur et du corps, d’où des conflits internes.

C’est l’équilibre des intérêts du cœur, du corps et de l’âme qui permettent à l’homme d’être heureux. C’est uniquement lorsqu’on transcende ses propres intérêts qu’on peut commencer à vraiment s’éveiller. Quels sont les intérêts du groupe ? Quels sont les intérêts de l’autre ? Quels est l’intérêt du plus grand nombre ?

Kundun, 4 Sept 2012

Article précédent : Miroir, dis moi qui est le plus beau ?                                           Article à venir : Pourquoi s’intéresser à l’intérêt du plus grand nombre, à celui du groupe ?

C comme Channeling

Le ‘channeling’ est une capacité de l’être humain qui lui permet de se connecter à une conscience afin de recevoir des informations.

Les informations peuvent être reçues sous une infinité de formes : textes,poèmes, musiques, images, films, etc…

Channeling par Kundun, Juillet 2012

Channeling par Kundun, Juillet 2012

La difficulté est de communiquer ce qu’on reçoit. Pour pouvoir communiquer les messages de façon précise, il faut les comprendre, les  ‘concevoir’. Le rôle du cerveau gauche est justement d’apprendre différentes techniques qui permettront de ‘représenter’ les connaissances reçues. Le mental formate les informations de façons qu’elles soient compréhensibles.

Souvent, celui qui reçoit l’information n’a pas de mots pour le retranscrire. En effet,  certains concepts n’existent pas dans toutes les langues.

Sans l’apprentissage du langage musicale, on ne peut écrire les notes de musiques. Sans l’apprentissage du langage mathématique, on ne peut écrire les formules qu’on reçoit. Si par exemple un homme perdait son langage, il comprendrait, mais ne pourrait pas s’exprimer. C’est ce qui se passe lorsque certaine personne ont des accidents cardiovasculaire cérébrale AVC : ils ne peuvent plus représenter, ils ne peuvent plus s’exprimer, ils perdent des fonctions cognitives.

Le channeling, c’est recevoir des informations et les retranscrire le mieux possible. Certains concepts sont impossible à retranscrire car les mots ne suffisent pas.

Par exemple, l’expérience d’amour infinie est totalement intraduisible, elle ne peut être qu’expérimenté. Lorsqu’on reçoit des poèmes en channeling, l’important est l’expression qui se trouve entre les mots. Comme pour tout art, les mots sont tout à fait insuffisant.

Tout le monde fait du channeling sans s’en apercevoir : En fonction du niveau de conscience de chacun, un message sera interprété comme étant une intuition, de l’imagination, une idée, une invention, une inspiration. Plus la personne est éveillée, plus elle capte ‘haut’, ‘loin’, de façon précise.

Plus on dissout ses conditionnements, plus on s’éveille, plus le message est clair, précis, dense, affinée, juste.

Et le channeling permet de capter dans toutes les directions, dans tous les univers : arts, musique, peinture, sculpture, business, finance, sciences, etc…

La méditation est propice aux états de conscience permettant le channeling. Lorsqu’on ‘surrender’ entièrement, et lorsqu’on éteint son mental, alors il n’y a plus de filtre, plus de système permettant d’empêcher le channeling naturel.

Faire du channeling est une fonction naturelle de l’homme. Seul la création de l’ego et du mental filtre et empêche l’homme d’être ce qu’il est , c’est-à-dire une créature divine connectée à l’univers en permanence.

L’illumination, l’éveil de la conscience permet d’être ce que nous avons toujours été : un être divin connecté à son créateur et à soi-même.

Kundun, Juillet 2012

I will be your light

I will be your light,
I will be your lighthouse,
I will spread your message
To the world
I will spread the life,
I will spread the love,
I will spread you

Poème de Kundun / Poem by Kundun

%d blogueurs aiment cette page :