Ouvrez votre 3e œil, libérez votre imagination, connectez-vous à d’autres dimensions.

Voici un extrait de notre atelier d’éveil et de transformation qui a lieu chaque dimanche : « Ouverture du cœur et du 3è œil Saison 4 Episode 43 » :

Pour vivre cette méditation guidée, Cliquez ICI. Un essai gratuit de 2 semaines à ANATMAN TV ? Cliquez ICI.

Passons maintenant au 3éme œil, 6éme chakra.

Nous allons faire un Om aigu en direction de la glande pinéale entre les deux yeux. Imaginez, vous regardez entre les 2 yeux. Vous concentrez votre conscience à cet endroit.

Imaginez au centre de votre tête une glande pinéale qui va générer de la DMT : une molécule qui va augmenter votre conscience. Je vais canaliser pour Nous, des informations et des réalisations, afin d’augmenter nos compréhensions. Il y a juste à écouter et à recevoir. J’avais besoin de comprendre…

Il est possible d’augmenter la conscience, il est possible d’augmenter les capacités de ce corps physique, être consciente et conscient.

J’avais besoin de comprendre de la même façon qu’en sport je peux entraîner un muscle, Je peux porter des poids de plus en plus forts. Je peux entraîner mes biceps ou mes triceps. Je peux entraîner chaque partie de mon corps. De la même façon, il est possible d’entraîner le cerveau, à aller dans des états modifiés de conscience qui vont permettre de connecter d’autres dimensions, qui vont permettre de générer cette fameuse molécule DMT, une molécule naturelle, j’avais besoin de voir et de réaliser les yogis.

Depuis des milliers d’années, l’Inde et ailleurs, ont des techniques permettant de générer cette molécule de la conscience, de l’esprit. J’avais besoin d’apprendre à connecter les autres dimensions à accepter de voir les choses différemment. Alors nous avons des mantras pour le groupe dites avec moi : 

 J’accepte de voir l’invisible.

Dites avec moi :

J’élimine la croyance que voir l’invisible me rend folle ou me rend fou.

Dites avec moi :

Je créé en moi des structures mentales et intellectuelles me permettant de modéliser tout ce que je reçois.

Je m’autorise à modéliser tout ce que je reçois. Je m’autorise à comprendre tout ce que je reçois.  

J’avais besoin de voir, en 2022 il était possible de se connecter à d’autres dimensions sans risquer sa vie.

J’avais besoin de voir que l’ère des sorcières brûlées c’était fini. Et si je m’étais incarné à notre époque pour justement pratiquer et développer, tous mes dons de médiumnité et de clairvoyance sans être embêté par la religion par le pouvoir local, qui depuis des siècles m’a empêché, m’a toujours empêcher tout au long de l’histoire de vivre ce que je suis. 

Alors dites avec moi, nous allons faire un soin de guérison :

 Dans cette vie et dans toutes mes vies, à toutes celles et ceux qui m’ont persécuté, à toutes celles et ceux qui m’ont tué, je suis désolé, pardonnez-moi. Je vous pardonne tout,  je vous pardonne votre ignorance. C’est fini maintenant. Je peux être ce que je suis, je peux parler aux anges, je peux communiquer avec les plantes et les animaux.

Dites avec moi :

J’accepte d’être un chaman, une chamane. Je retrouve maintenant toutes mes mémoires de chaman.

Je vais poursuivre la lecture pour le Nous du tout 3ème œil, 6ème chakra.

J’avais besoin de comprendre que l’ouverture du 6éme chakra et l’ouverture du 3éme œil, donne beaucoup de pouvoir à celles et ceux qui s’aventurent sur ce chemin. J’avais besoin de comprendre, pendant des milliers d’années, avoir du pouvoir n’était pas accepté par la religion locale, par l’autorité locale. Il fallait obéir, il fallait rester dans les conditionnements, il fallait rester invisible à l’époque.

J’avais besoin de comprendre la beauté de notre époque, où il est possible de penser ce que vous voulez, il est possible de vivre la vie que vous voulez. Il est possible même de s’éveiller et de se désidentifier de toute forme d’identité. J’avais besoin de comprendre ce moment historique ensemble, depuis quelques années… J’avais besoin de voir, il n’y a jamais eu autant de personnes intéressées par la conscience, par l’éveil. Il n’y a jamais eu autant de personnes qui mangent bio et qui s’intéressent à la nature.

J’avais besoin de comprendre la création du film Avatar dans notre société et du film Matrix ; toutes ces inventions et toutes ces vidéos, ces films ne sont pas là par hasard. Ressentez dans le cœur la gratitude de vivre à notre époque, l’époque où l’humanité toute entière est en train de s’éveiller. Ressentez la gratitude d’être dans un groupe qui est en avance par rapport au groupe humain un petit peu pionnier dans le domaine, ressentez dans cette gratitude cette chance de pouvoir vivre ce que nous vivons ensemble, tous les dimanches. La gratitude pour celles et ceux qui sont venus ici en stage, d’être là ; sur cette plage du Gange pour honorer la Déesse du Gange pour être encore plus proche et encore plus en communion avec toutes les Divinité locale. Comme nous le faisons avec nos chants, ressentez comment nos chants indiens vibrent particulièrement sur cette terre qui les a vus naître.

Ressentez dans votre corps que vous êtes au meilleur endroit possible pour vivre l’éveil planétaire. J’avais besoin d’accepter mon inspiration, mon intuition. J’avais besoin d’ouvrir le 3ème œil, d’être dans un Nous conscient. J’avais besoin de me laisser guider.

En acceptant d’ouvrir le 3ème œil, en créant cette connexion avec les autres mondes, j’allais pouvoir me faire des alliés, recevoir des guidances. J’allais pouvoir être guidé de l’intérieur depuis le cœur. Et si j’avais créé cette belle vie, cette belle époque pour enfin pouvoir vivre ma médiumnité, ma clairvoyance, mes communications avec les plantes, les animaux, les extraterrestres et que sais-je encore, les intraterrestres aussi et pourquoi pas, soyons fous ! Les autres êtres humains. J’avais besoin de ressentir dans mon cœur que tous les êtres humain sont moi, ils ont toujours été moi, ils seront toujours moi. Ainsi, je peux les trouver beau et belle. Ainsi je peux leur faire des hugs et des câlins.

Ainsi, nous pouvons co-créer ensemble. Nous pouvons ensemble honorer Gaia. Nous pouvons célébrer Gaia, la vie. Sans religion, sans dogme, sans rien, sans Bible, sans livre, sans concept, juste avec une guidance interne de façon totalement autonome pour chacun.

J’avais besoin de comprendre que c’était l’ère de la liberté, la liberté d’aimer à votre façon, la liberté de vous éveiller à votre façon, la liberté de sortir non seulement de la matrice, mais de tous les dogmes inclus dans la matrice. Soyons fous et folles, se libérer de toute forme d’identité. J’avais besoin de comprendre le concept d’Anatman, le non soi en sortant d’une identité je pouvais comprendre que je n’avais jamais été cette identité. En voyant la liberté à l’extérieur de la prison, à l’extérieur de l’identité ; j’avais le loisir d’entrer et de sortir dans mon identité comme bon me plaît, c’était la liberté. Je n’étais plus attaché à un rôle, car il n’y avait plus d’identité. Ça mangeait, ça faisait à manger, ça prenait du plaisir, ça faisait du yoga, ça chanter et ça dansait. Ça vivait pleinement la vie, ça pouvait être amoureuse, amoureux. Ça pouvait jouir avec le corps de plein de façons, avec les 5 sens, les 7 sens même. C’était libre totalement libre dans le corps et dans la vie, libre d’exister à sa façon, libre de recréer à sa façon, à votre façon. C’était l’ère de la liberté.

J’avais besoin de voir qu’il n’y avait pas de liberté à l’intérieur de l’identité, il y avait une liberté conditionnelle et conditionnée par les croyances de l’identité. Mais en sortant de l’identité, en sortant du Je, du Moi, de la personne, en s’éveillant comme certains disent ou en réalisant le non-soi. J’allais pouvoir être libre de recréer une identité sur-mesure en fonction de mes envies, voire même plus d’identité, pourquoi pas ?

En sortant de la matrice, je pouvais voir la matrice. En sortant de l’idée que je suis une identité, un Je, un Moi je pourrais voir tous les Je et tous les Moi et toutes les identités. J’avais besoin de comprendre ; il y avait des identités dans les personnes, mais il y a aussi des identités dans les pays, dans les associations, dans les sociétés, j’avais besoin de voir clairement notre monde, notre civilisation. Être une civilisation identitaire, il y a des identités partout.

Un bébé vient au monde, il y a comme une urgence de lui donner une identité. Il y a comme une peur, une peur viscérale qu’il n’est pas d’identité, comme si il n’allait pas exister sans identité, comme si c’était dangereux de ne pas avoir d’identité. Rendez-vous compte que quand un bébé naît, il n’a aucune identité, bien évidemment. Il a un corps, il a une tête, deux jambes, deux bras, mais il naît naturellement tout nu et sans identité. En vérité il est la vie, il est le divin, il est une boule d’amour, il est la conscience, il est être, il est existence, il vient d’arriver, il est tout neuf. Et si nous vivions comme des bébés ? Innocent, innocente comme des bébés. Avec cette conscience, ça ne sait pas. Ça n’a pas besoin de créer un Je. Ça peut vivre déjà sans Je un bébé ? Vous voyez que tout a été construit : l’identité, le Je, le Moi, le langage, avec l’identité incluse, impossible de parler sans Je et sans Tu. Ressentez que tout a été construit de A à Z.

Et si nous revenions au naturel ? Et si nous revenions ensemble au naturel, à l’authentique et au réel. Nous respirons la vie, nous respirons la joie et l’amour, nous accueillons ce qui est. Nous sommes présents dans notre corps. Nous savons au fond de nous nos envies, nos besoins. Et si nous enlevions 99% des programmations et des concepts qui nous rendent malheureux, en commençant par la personne. Que resterait-il de notre civilisation ? Et si nous écoutions les fous et les folles qui vivent sans identité ? Et si nous suivions celles et ceux qui sont sortis de la matrice ? En écoutant leur vidéo, en lisant leur livre. Et si c’était intéressant ce sujet de l’éveil et de la réalisation du soi ? Puis la réalisation du non soi, et si c’était stratégique ? J’avais besoin de voir, les méditations guidées ont de nombreux bénéfices, évidemment. Mais sont surtout là Pour s’éveiller vraiment. Pour passer à une autre dimension, pour changer de vie au sens littéral du terme. J’avais besoin de comprendre une seule méditation, une seule réalisation pouvait me faire changer totalement de vie.

Une réalisation pouvait me faire passer de malheureuse, malheureux, à heureuse, heureux. J’avais besoin de voir, sortir de l’identité, de la personne du Je du Moi, aller automatiquement créer une légèreté dans mon corps physique. Il n’y avait plus de problème, car tous les problèmes étaient rattachés au Moi. En éliminant le Moi, j’éliminais les problèmes du Moi. C’était simple ; c’était logique ; c’était efficace ; c’était terrible ; c’était absolu. Et si j’éliminais tous les problèmes du Moi d’un seul coup en sortant du moi. Ressentez en vous quelque chose se passe.

Et si ça vivait ? Et si ça réglait des difficultés ? Naturellement mais sans en faire une affaire personnelle. Et si tout s’améliorait sans cesse, et si l’intelligence à travers ce corps allait faire plein de choses ? Sans jamais qu’une difficulté sera prise pour un problème. Sans jamais que ce problème soit le problème de Moi. Rendez-vous compte qu’en sortant du Moi, vous sentez instantanément des milliers de problèmes que vous pourriez avoir, car voyez-vous tous les problèmes, c’est les problèmes du Moi du Je.

J’avais besoin de voir en ouvrant le 3ème œil, j’allais recevoir une guidance me permettant d’aller vers cet éveil, d’aller vers le meilleur scénario. J’avais besoin de voir le meilleur scénario étaient transmis en permanence par existence, par l’être, par mes guides.

J’avais besoin de comprendre, depuis d’autres dimensions, il était possible de voir les solutions aux problèmes de ma vie dans cette dimension. De la même façon qu’un humain peut très bien voir comment aider des fourmis à traverser une rivière en mettant des brindilles pour traverser cette rivière, de cette même façon nos guides, les Anges, les archanges, les mettre ascensionner ou appelez ça comme vous voulez, ou les Divinités, ont envie de nous aider et de mettre cette brindille pour que nous puissions traverser cette rivière.

En ouvrant le 3ème œil et en écoutant les guidance, j’allais suivre les guidance : mes anges, mes guides, les archanges. Existence allez offrir du soutien, beaucoup de soutien. Mais il fallait pour cela accepter de les écouter, apprendre à communiquer avec eux. Il fallait pour cela augmenter le taux vibratoire le plus possible, s’aligner, s’ancrer et dans ces états modifiés de conscience, tout simplement communiquer, poser des questions, recevoir des réponses tout simplement. J’ai besoin de voir que l’ouverture du 3ème œil était une étape stratégique et extrêmement importante dans mon éveil et dans mon développement. Alors évidemment au début il y a l’identification à la personne et ce n’est pas un problème, mais progressivement quelque chose d’autre, l’être, existence, la vie, l’amour va commencer à vivre à travers ce corps. Restons sur cette musique.

Gratitude pour cette atelier ensemble. Merci pour votre présence. Gratitude de s’entraider. Gratitude d’augmenter notre conscience ensemble.

Merci.

—–

Ce texte est un extrait de notre atelier « Ouverture du cœur et du 3è œil Saison 4 Episode 43 » :

Pour vivre cette méditation guidée, Cliquez ICI. Un essai gratuit de 2 semaines à ANATMAN TV ? Cliquez ICI.

Inscrivez-vous ateliers d’éveil et de transformation du dimanche matin : (gratuit)

https://sebastiensocchard.systeme.io/0f7ef2fb-7d649c52-41f7f155

Le chant de l’être, l’émission du samedi après-midi pour connecter votre être :

Pour passer à l’antenne avec Zoom : (seulement avec votre voix)

https://sebastiensocchard.systeme.io/0f7ef2fb-7d649c52-5f85bff8

Posez vos questions textes ici : L un possible :

https://sebastiensocchard.systeme.io/be2212b3

Un stage pour faire un saut quantique ?

https://sebastiensocchard.systeme.io/f8930840-695e6508

Dialogue avec l’être :

Posez votre question directement à l’être en mode texte, cliquez ICI :

https://sebastiensocchard.systeme.io/be2212b3-71e1cfa4

Pour s’inscrire et passer à l’antenne avec Zoom : (seulement avec votre voix)

https://sebastiensocchard.systeme.io/0f7ef2fb-7d649c52-d99e7ed4

S’abonner à la chaîne privée pour accéder aux rediffusions des ateliers d’éveil et de transformation avec musique :

https://sebastiensocchard.systeme.io/ff1c4db0-0ddd3664

Retranscription de l’atelier du dimanche : les automassages.

Alors nous allons faire une pratique que nous faisons tous les dimanches : une pratique d’abandon. Nous allons nous abandonner au corps physique. Pour cela nous allons faire des automassages. Nous allons nous entraîner à tout simplement laisser la vie, laisser la présence, laisser conscience faire des choses à travers ce corps, notamment les automassages et vous verrez que c’est une autre façon d’entrer en méditation.

Ce matin, nous avons fait la méditation sur la plage avec le groupe, donc nous sommes déjà, dans un état méditatif, dans un état spécial, un état vibratoire élevé et nous allons donc partager ensemble cet amour, cette vibration, cette présence.  

Voilà, c’est un atelier pour ralentir. Un atelier pour s’abandonner et pour se faire plaisir. Donc première partie c’est l’automassage, deuxième partie, chant et surtout avant danse chamanique. Voilà, nous allons partir en transe légère et ensuite Chant.

Plusieurs types de chants, les paroles seront affichées à l’écran, donc il y aura juste à chanter avec nous. Et ensuite, il suffira de s’allonger pour faire la méditation guidée et recevoir tout simplement ce que nous aurons à recevoir.

Personne ne sait ce que c’est, des réalisations ! Des canalisations ! Des compréhensions ! Voilà, n’hésitez pas à pleurer. Vous avez tout ce qu’il vous faut. Les effets spéciaux qui commencent à partir, allez savoir pourquoi. Voilà donc tous les dimanches à 9h45 méditation atelier, vous aurez à 16h30 dialogue avec l’être.

Donc c’est la même chose que notre méditation mais en mode interactif, nous pourrons dialoguer. Gratitude d’être avec nous, merci à toutes et ceux qui veulent venir en Inde il y a encore un peu de place, vous pouvez venir en Inde. Il y a 3 semaines de stage et il y a aussi en février.

Alors, nous allons commencer. Vous pouvez fermer les yeux avec moi, prendre une grande respiration. Restez bien dans votre corps. Comment vous sentez-vous dans votre corps maintenant ? Comment vous sentez-vous dans les pieds ? Dans les mains ? Posé au sol, bien droit. Nous allons commencer par un Om d’amour pour toutes celles et ceux qui sont avec nous, laissez tout ça au ralenti et dites avec moi :

J’active mon masseur interne, j’active mon maître shiatsu Inter

Voilà, nous allons laisser les mains maintenant faire un massage des joues, tout doucement, vous pouvez garder les yeux fermés, les mains massent les joues, les mâchoires tout doucement. Vous aussi, écartez les mâchoires pour bien étirer, c’est du yoga du visage. Il y a une émotion ! Si ça pleure, c’est ok.

Le masseur commence à masser un petit peu partout au niveau de la mâchoire. Vous êtes prise en charge par votre masseur interne, masseuse interne. Quelque chose s’occupe de vous, vous voyez que vous êtes juste là conscience et que les mains vont bouger toutes seules, ensuite les pouces et les doigts s’occupent des arcades sourcilières. Voilà, vous êtes bien droit, la tête bien haute, une respiration et je relâche. Mettez votre conscience là où les mains font un massage.

Toutes les tensions dans les arcades sourcilières sont en train de partir tout doucement. Le massage du front va enlever les rides ou le début des rides ! Vous pouvez aussi, avec ce mouvement, enlever toutes les pensées, les pensées s’en vont, plus besoin de signaux de pensée. C’est le vide intérieur, on peut voir comme une lumière. Les mains s’occupent maintenant des oreilles et vous recontactez votre intimité.

Voilà l’oreille est massée. Mettez votre conscience là où les doigts touchent les oreilles. Ressentez des émotions, quelque chose se libère du corps. C’est des émotions qui s’en vont. Voilà les oreilles ont été tout doucement étirées, massés. Nous nous occupons maintenant de la tête. Massage du cuir chevelu et les pouces commencent à masser derrière la tête. Laissez-faire votre masseur interne. Juste inspirez et expirez là où les pouces appuient. Des petits mouvements circulaires derrière la tête pour que la nuque puisse être massée. Grande inspiration et appuyer là où il y a des tensions un petit peu partout. Votre masseur interne, masseuse interne s’occupe de tout.  

Mettez votre conscience là où les pouces appuient. Ressentez l’automatisme, tout se fait tout seul. Comme tous les dimanches. Votre masseur interne qui s’occupe de tous les trapèzes. Grande inspiration et ça continu sans s’arrêter tout au long de notre massage. Ainsi vous apprenez à mettre plus d’air dans votre cage thoracique… Ressentez est-ce que c’est dur ? Est-ce que vous avez besoin d’un massage professionnel en plus de notre pratique ? Si c’est tout dur, oui, n’hésitez pas à faire appel aussi à des masseuses et des masseurs pour enlever toutes les tensions. Pour ceux qui n’ont pas de problème de cervicale, la tête part en arrière. Et nous allons tout doucement ouvrir la mâchoire, ne forcez pas, respirez par le nez et ressentez la jouissance de cet étirement.

Ça fait du bien, la mâchoire est toute relâchée comme au yoga ce matin, la colonne s’étire en arrière. Ressentez le bonheur, la jouissance de cet étirement. Et puis nous revenons tout doucement, le buste revient, ce n’est pas la tête mais  le buste et nous sommes en position vertical, bien droit. Ressentez la différence. Le bras droit, le coude droit monte et étirement du dos, étirement des épaules et des omoplates.

Inspirez, expirez là où ça tire, peut-être les omoplates ou le haut du dos, le bas du dos ou le milieu du dos. Si ça ne tire plus monter le coude un peu plus. Voilà, c’est un étirement que vous pouvez faire au bureau, quand vous êtes assis dans le train, dans l’avion, dans les transports, c’est très pratique et ça détend beaucoup. Quand vous êtes devant l’ordinateur aussi, n’hésitez pas à faire cette posture toutes les heures.

Une respiration, et j’expire là où ça tire. Vous sentez que quelque chose s’est abandonné ? Il n’y a plus personne. Ça fait la posture tout seul. Il n y a plus personne pour résister à la posture, ou pour faire croire que c’est trop dur. Ne forcez pas cependant. S’il y a une voix qui vous dit d’arrêter ou que c’est trop dur, regardez cette voie, observez là. Elle n’est pas vous ! Vous pouvez l’observer.

Et puis l’autre bras, maintenant le coude gauche monte. Vous êtes toujours bien droit. Le coude monte, ça s’étire sans forcer. Il n’y a plus personne, les yeux fermés, ça baille, ça rit, ça pleure, ça peut roter… Laissez faire.

Gardez une posture bien droite, bien alignée, bien posée dans le bassin, bien ancrée dans le corps. Inspirez et expirez là où ça tire et si ça tire pas beaucoup montez le coude, le buste part en arrière. Ressentez la jouissance de l’étirement. Ressentez ce bien-être, ça fait du bien. La mâchoire totalement ouverte et inspirez par le nez.

Votre corps est heureux, c’est quelque chose à faire. Si vous travaillez sur ordinateur, vraiment toutes les heures pendant quelques instants, quelques minutes, afin d’éliminer tout mal de dos potentiel.

Et nous revenons en position verticale. Les mains désormais appuient et masse le milieu du dos avec notamment les pouces. Vous pouvez monter le plus possible, et nous allons descendre au milieu du dos autour de la colonne vertébrale. Laissez le masseur interne faire un petit massage autour de la colonne et nous descendons. Nous pouvons aller aussi sur les côtés au niveau des lombaires en fonction de ce que vous avez fait. Si vous avez des petites douleurs ou sensibilités, tout doucement massage.

Prenez soin de votre corps et de votre dos grâce à ce yoga grâce à des mouvements doux tout au long de la journée, et nous massons aussi donc le bas du dos maintenant, le haut des fesses. Voilà toute cette partie-là est massée. Toutes les tensions éventuelles s’en vont automatiquement. Alors oui, Sandrine est bien arrivée, tout le monde est bien arrivé. En fait, c’est Corinne qui demande si Sandrine est bien arrivée, elle est très bien arrivée. Alors pour celles et ceux qui veulent le lien zoom, il est en descriptif et vous pouvez avoir le lien zoom pour venir directement sur zoom et ainsi vous aurez la musique.

Nous allons maintenant nous occuper de la cuisse droite. Massage de la cuisse droite. Inspirez, expirez là où les mains appuient, là où les pouces s’appuient. Ici il y a des tensions,  des zones de douleur. Tout doucement, des mouvements circulaires à cet endroit. Ensuite, nous passons au mollet de la jambe droite. Inspirez, expirez là où les pouces s’appuient. Voilà, les mollets sont massés. Si vous êtes nouveau, nouvelle, il y a peut-être des sensibilités et bien allez y tout doucement mais sûrement, vous prenez possession de votre corps, vous commencez à habiter votre corps, à voir que vous avez des mollets, vous avez des jambes. Vous allez le vivre, vous allez le ressentir plus qu’une idée, vous allez les toucher. Plus, j’allais prendre contact avec mon corps physique grâce au massage, et plus j’allais habiter mon corps, et plus j’allais ressentir mon corps, et plus j’allais accepter la jouissance de la vie dans mon corps et plus j’allais vivre, plus j’allais être vivante et vivant.

Nous passons maintenant au pied droit. Massage du pied droit. Vos plantaires du pied droit sont massés maintenant. Voilà petit mouvement circulaire un petit peu partout. Sous la plante des pieds vous voyez l’état de vos organes, l’état de votre système de digestion… Laissez votre maître shiatsu. Appuyez un petit peu partout sous la voûte du pied droit. Les mains bougent toutes seules. Votre réflexologue personnel s’occupe de vous. Vous êtes là conscience, et vous observez les mains bouger toutes seules. Notez que vos mains sentent les points de tension, une conscience interne, quelque part reliée au corps qui sait exactement où appuyer, quelle tension, quelle appuie.

Vous voyez que les points de tension disparaissent au fur et à mesure qu’il y a des mouvements circulaires avec les pouces. Et bien le pied droit est massé.

Nous allons passer à la cuisse gauche. Massage de la cuisse gauche automatiquement. Vérifiez l’état de la cuisse gauche, est-ce que tout va bien ? Est-ce qu’il y a des tensions ? Si vous avez couru par exemple, il peut y avoir des douleurs ou des tensions, ou si vous êtes mal assis. C’est le moment de tout remettre en place. Massage du mollet de la jambe gauche, et voilà la jambe est massé, le mollet est massé, tous les points de tension sont massés et l’énergie commence à recirculer un peu partout dans la jambe. Vous sentez qu’à chaque fois que vous mettez votre conscience à un endroit en réalité, vous mettez de l’amour. C’est l’amour du corps qui fait que vous faites un automassage, le corps le ressent, le mollet est très content qu’enfin quelqu’un s’occupe de lui. Maintenant le pied gauche, la voûte plantaire du pied gauche. Ressentez votre pied gauche, est-ce que c’est souple ? Est-ce que c’est raide ? La voûte plantaire, ce que c’est humide ? Est-ce que c’est chaud ? Est-ce que c’est froid ? C’est comment votre pied ?

Enfin une pratique où vous pouvez prendre votre pied et faire plaisir à votre corps. Nous allons maintenant revenir en position verticale. Massage des mains, la main gauche masse la main droite.

Ça se détend, ça se relaxe, ça peut bailler, pleurer. Quelque chose lâche… Ça lâche, donc la main gauche est massée automatiquement par la main droite. Voilà toutes les tensions de la main droite s’en vont, ça peut roter aussi y a un tel relâchement que tout se relâche naturellement. Maintenant le massage de l’épaule, sous l’épaule, sur l’épaule, sur les côtés de l’épaule, toute l’épaule. Pour accompagner le massage, nous allons faire le geste du lasso. Voilà mobilité de l’épaule, vérifiez votre mobilité de l’épaule. Sans forcer, sans se faire de mal, vraiment, sans forcer, tout doucement. Vous pouvez tout doucement à votre rythme, vous entraînez, à être extrêmement souple de l’épaule. C’est très important pour la suite. Faites des ronds, vous pouvez faire des ronds… Laissez chauffer. Sentez que vous débloquez quelque chose, quelque chose devient souple. Le bras est en l’air et ça tourne comme si vous aviez un lasso.  Échauffement des épaules, et puis c’est autour de la main gauche maintenant d’être massé.

Ça se détend de plus en plus. Nous allons ensemble aller dans un état modifié de conscience. En restant conscient sans s’endormir. Nous allons regarder le corps, dormir, nous allons rester conscients tout au long du processus, entrer dans un état d’auto Hypnose de méditation ou de transe douce. Nous allons entrer dans un état modifié de la conscience où il n’y aura plus personne, il n’y aura plus la personne, le Je, le Moi, il n’y aura plus de Moi, il n’y aura plus d’identité. Il y aura existence, présence, conscience, amour et réalité.

Voilà, pour ceux qui sont sur Facebook, Youtube, il y a des liens en descriptif de vidéos pour pouvoir faire l’atelier avec musique puisqu’à un moment nous allons danser, chanter, et ça serait important d’avoir la musique.

Voilà l’avant-bras maintenant, peut-être qu’il y a quelques points. Et maintenant l’épaule gauche. Massage de l’épaule gauche tout autour de l’épaule.

Mobilité de l’épaule gauche sans forcer, sans rien vous froisser, soyez mobiles de l’épaule gauche au maximum. Et vous ressentez votre corps, ça chauffe. Gratitude d’avoir un corps physique et de pouvoir s’en occuper. Et nous relâchons tout, nous revenons en position verticale.

C’est la tête maintenant qui va te faire des tours, tout doucement, sans forcer. Étirement du cou. Nous allons dans un sens pour le moment, mettez votre conscience là où ça tire. Continuez à inspirer et à expirer en continu, tout au long de la pratique, inspirez, expirez. Nous tournons maintenant dans l’autre sens tout doucement, le cou s’étire.

Et nous revenons en position initiale. De nouveau la tête en arrière avec cette posture où nous étirons la colonne en arrière. Nous revenons tout doucement en position verticale, en conservant les yeux fermés. Ressentez votre corps maintenant. Vous voyez la différence avec avant les automassages ? Ressentez, tout est fluide. Les énergies circulent. Vous êtes beaucoup plus mobile, prêts à danser, chanter, prêt à vous libérer, prêt à laisser l’enfant intérieur jouer, prêts à laisser l’être divin que vous êtes s’exprimer. C’est permis, c’est fluide, c’est mobile. Nous allons faire une petite pause de 10 minutes. Une pause pour le corps. Ne parlez à personne, n’allez pas sur Internet, c’est juste une pause pour aller aux toilettes ou boire de la tisane. Pour rester dans ce recueillement, cette conscience. En restant et silencieux et silencieuse, vous allez conserver notre acquis. 10 minutes de pause pour chauffer les tambours aussi, et ensuite nous commencerons la deuxième partie avec danse chamanique et ensuite chant. À tout de suite.

—–

Ce texte est un extrait de notre atelier « Ouverture du cœur et du 3è œil Saison 4 Episode 43 » :

Pour vivre cette méditation guidée, Cliquez ICI. Un essai gratuit de 2 semaines à ANATMAN TV ? Cliquez ICI.

Inscrivez-vous ateliers d’éveil et de transformation du dimanche matin : (gratuit)

https://sebastiensocchard.systeme.io/0f7ef2fb-7d649c52-41f7f155

Le chant de l’être, l’émission du samedi après-midi pour connecter votre être :

Pour passer à l’antenne avec Zoom : (seulement avec votre voix)

https://sebastiensocchard.systeme.io/0f7ef2fb-7d649c52-5f85bff8

Posez vos questions textes ici : L un possible :

https://sebastiensocchard.systeme.io/be2212b3

Un stage pour faire un saut quantique ?

https://sebastiensocchard.systeme.io/f8930840-695e6508

Dialogue avec l’être :

Posez votre question directement à l’être en mode texte, cliquez ICI :

https://sebastiensocchard.systeme.io/be2212b3-71e1cfa4

Pour s’inscrire et passer à l’antenne avec Zoom : (seulement avec votre voix)

https://sebastiensocchard.systeme.io/0f7ef2fb-7d649c52-d99e7ed4

S’abonner à la chaîne privée pour accéder aux rediffusions des ateliers d’éveil et de transformation avec musique :

https://sebastiensocchard.systeme.io/ff1c4db0-0ddd3664

Comment débloquer le sixième sens… le septième sens ? Vous êtes capable de beaucoup plus que vous ne le pensez.

Allons vers le 2e chakra 

Et nous allons faire un OM bien grave dans ce 2e chakra

Ressentez dans le 2e chakra cinq centimètres au-dessus du premier   comme une énergie. Vous pouvez visualiser aussi une couleur,

Visualisez le rouge,

Il y a juste à écouter, je vais continuer à faire une lecture pour le groupe.

J’avais besoin d’écouter mon 2e chakra, d’écouter mon système émotionnel.

J’avais besoin d’accepter d’être un être sensible avec des sens. De nombreux sens qui allaient me permettre d’appréhender le monde.

J’avais reçu ce corps physique, un véhicule d’incarnation et ce corps physique était doté de sens.

Pas seulement les cinq sens connus, mais deux sens supplémentaires.

L’émission réception d’amour dans le cœur et émission réception de pensées dans la tête. Ce corps avait au moins sept sens. 

Et si chaque sens, et si chacun de mes sens me permettait d’accéder à des dimensions particulières.  La dimension visuelle bien sûr, absolue, infinie.

La dimension auditive, absolue et infinie aussi.

Chaque sens était une dimension et chaque sens était infini. Et je pouvais voir le monde depuis chaque sens.

Je pouvais développer un sens plutôt qu’un autre.

Je pouvais aiguiser chacun de mes sens. Et je pouvais aussi, en augmentant ma conscience, multiplier ma sensibilité, je pouvais affiner ma sensibilité. 

Je pouvais ressentir cent fois plus, mille fois plus, un million de fois plus.

Et plus ma conscience augmentait, et plus j’étais capable de ressentir de plus en plus.

J’avais besoin pour cela d’accepter l’empathe que j’ai toujours été. J’avais besoin d’accepter d’être un être sensible. 

Bien sûr, la société n’était pas du tout adaptée aux personnes sensibles. Mais c’était à nous de créer le Nouveau Monde. C’était à chacun d’entre nous, de créer, de recréer un monde à son image.

Et plus j’allais accepter l’essence, la sensibilité, et plus j’allais comprendre la beauté de l’incarnation humaine. Plus j’allais accepter ces sens, cette subtilité, cette finesse, cette intelligence sensorielle. Et plus j’allais pouvoir communiquer, échanger, partager avec les humains, mais aussi avec les animaux, avec les plantes, avec les planètes. Avec le vent, avec l’océan.

J’avais besoin de voir que tout était moi.

En devenant empathe, je devenais canal et en devenant canal, je pouvais communiquer avec chaque point de la galaxie, chaque point de l’univers et je pouvais comprendre les multi dimensions.

Et si je m’abandonnais à chacun de mes sens: le goût, l’odorat, l’ouïe. Chaque sens amour aussi.

Et si je pouvais comprendre que je suis un être multidimensionnel et que chaque sens est une dimension. J’avais aussi besoin de voir que ce corps physique est la manifestation, la matérialisation d’un système plus vaste et plus grand qui a de nombreux corps subtils et qui vit dans de nombreuses dimensions. Et qui vit de nombreuses vies en parallèle.

Ressentez en vous les effets de cette réalisation.  Je suis un être multidimensionnel. J’ai de nombreux corps subtils. J’ai un corps physique, je peux voir, mais j’ai aussi tous les corps subtils que je peux ressentir en affinant mes perceptions. 

En passant du temps avec celles et ceux qui percevaient subtilement. J’allais pouvoir moi-même activer mes propres perceptions.

J’avais besoin de comprendre les phénomènes épigénétiques en passant du temps avec certaines personnes, certains êtres, j’allais activer dans mon propre système, dans mon corps physique des codes génétiques de l’ADN. C’est là science de l’épigénétique qui est de plus en plus connue maintenant.

Et plus j’allais choisir avec qui je passais mon temps et plus, j’allais sélectionner les ADN à activer. Ainsi mes capacités allaient augmenter.

J’avais besoin de comprendre l’épigénétique. Il était possible d’activer ou de désactiver certains gènes. C’était une fonction naturelle du corps et c’était une fonction permettant l’adaptation au milieu, au contexte, à l’environnement.

En passant du temps avec des yogis, j’allais activer les gens des yogis. En ouvrant mon cœur, à celles et ceux qui ont réalisé des choses, j’allais moi-même recevoir ces réalisations et ces initiations.

C’était à moi de choisir, ou de m’abandonner à l’être qui allait choisir. 

Restez avec cette musique quelques instants. 

En imaginant quelques brins de vos ADN en train de s’activer. 

—–

Ce texte est un extrait de notre atelier « Atelier d’éveil ANATMAN Saison 4 Episode 38 » :

Pour vivre cette méditation guidée, Cliquez ICI. Un essai gratuit de 2 semaines à ANATMAN TV ? Cliquez ICI.

Inscrivez-vous ateliers d’éveil et de transformation du dimanche matin : (gratuit)

https://sebastiensocchard.systeme.io/0f7ef2fb-7d649c52-41f7f155

Le chant de l’être, l’émission du samedi après-midi pour connecter votre être :

Pour passer à l’antenne avec Zoom : (seulement avec votre voix)

https://sebastiensocchard.systeme.io/0f7ef2fb-7d649c52-5f85bff8

Posez vos questions textes ici : L un possible :

https://sebastiensocchard.systeme.io/be2212b3

Un stage pour faire un saut quantique ?

https://sebastiensocchard.systeme.io/f8930840-695e6508

Dialogue avec l’être :

Posez votre question directement à l’être en mode texte, cliquez ICI :

https://sebastiensocchard.systeme.io/be2212b3-71e1cfa4

Pour s’inscrire et passer à l’antenne avec Zoom : (seulement avec votre voix)

https://sebastiensocchard.systeme.io/0f7ef2fb-7d649c52-d99e7ed4

S’abonner à la chaîne privée pour accéder aux rediffusions des ateliers d’éveil et de transformation avec musique :

https://sebastiensocchard.systeme.io/ff1c4db0-0ddd3664

Vous êtes fort, vous avez confiance. Vous êtes l’Univers, vous êtes Existence.

Allons maintenant dans le 3ème chakra. Ressentez au niveau du plexus solaire… Je vais canaliser un soin. Il y a juste à écouter…

J’avais besoin de délimiter mon territoire ; d’accepter d’être l’héroïne, le héros de cette vie. J’avais besoin de m’autoproclamer autorité dans mon système, libre dans mon système. J’avais besoin d’autoproclamer mon indépendance.

J’avais besoin de créer 1789 en moi. C’est-à-dire de prendre le pouvoir sur mon système et de ne plus donner mon pouvoir aux autres.

Restez dans ce 3ème chakra. Dites avec moi :

« J’active le chamane, la chamane en moi.

Je suis ma propre autorité.

Et je déclare mon Indépendance.

Je suis libre.

Je décide de sortir de la matrice.

Je décide de me désidentifier de la personne.

Je décide de réaliser ce que je suis.

Je m’abandonne à Existence.

Je m’abandonne à la Vie…

Et je me rappelle que je suis la Vie. »

J’avais besoin de ne plus être soumis(e) à une autorité externe. J’avais besoin le héros et l’héroïne de ma vie…

J’avais besoin d’en prendre la responsabilité. J’avais besoin de sortir de la victime pour aller dans l’héroïne, le héros que je suis. J’avais besoin de voir qu’en réalité j’avais toujours été l’héroïne, le héros de cette vie.

Et si j’acceptais la responsabilité de cette vie ? Et si j’acceptais la responsabilité qui va avec la liberté ? Et si j’étais prêt(e) à payer le prix de ma liberté, en acceptant la responsabilité de me prendre en charge, de créer ma vie de toute pièce, de vivre et expérimenter ce que j’ai à vivre et à expérimenter ? Et si j’osais la Liberté ? Et si j’arrêtais d’avoir peur, de la vie, des autres, de moi-même ?

J’avais besoin de m’aimer inconditionnellement, totalement, absolument. J’avais besoin de m’abandonner à moi, c’est-à-dire à l’Être. À l’Être intérieur, à ce que je suis en vérité.

En sortant de la personne, j’atterrissais automatiquement dans l’Être. Les choses étaient différentes. Il n’y avait plus que ce que je suis partout, tout le temps. Il n’y avait plus que abandon à soi, à Existence. Il n’y avait plus que Beauté. Il n’y avait plus que Amour et Paix, Joie, Création, Co-création, Silence, Présence. Il n’y avait plus personne. Il n’y avait plus que la Vie qui se vivait à travers ce corps. Alors je comprenais : ce n’était pas mon action, c’était Son action.

Que Son action soit faite et non la mienne… Non celle de l’ego, non celle du « je ». L’action d’Existence, de l’Être, de la Vie.

Que Son action soit faite et non la mienne… Que Son Amour se vive à travers ce corps et non le mien, celui du « je » et de la personne. Que Sa Vie se vive à travers ce corps et non celui de la personne, et non celui que j’ai cru être.

En apprenant à m’abandonner à l’Être, à Existence, à la Vie, j’apprenais à laisser faire la Vie à travers ce corps. Alors ce n’était plus mes actions, c’était Ses actions. Alors ce n’était plus ma vie, la vie du « je », de la personne, c’était la vie impersonnelle.

J’avais besoin de trouver la Force en moi d’exister et d’être totalement. J’avais besoin de comprendre que ce ne serait pas ma force ni même mon pouvoir, mais Son pouvoir et Sa Force. Ça serait aussi Sa vitalité.

En me désidentifiant de la personne, j’allais recevoir un apport d’énergie supplémentaire, un apport de vitalité supplémentaire, un apport d’amour aussi supplémentaire. Et plus j’allais disparaître en tant que personne, en tant que « je », en tant que « moi », et plus Ça allait apparaître.

J’avais besoin de faire confiance en la Vie, la Vie qui avait créé cette planète et des milliards d’étoiles, et des milliards d’autres planètes, la Vie qui avait tout créé depuis des milliards d’années. Il était évident Maintenant qu’elle était plus intelligente que le petit « je », le petit « moi », cette Vie qui avait tout créé. Alors ce petit « moi », « je », l’ego, la personne commençait à avoir cette idée bizarre : et si je m’abandonnais à la partie supérieure de ce que je suis ? Et si l’Univers était amoureux de moi ? Si l’Univers me parlait tout le temps, est-ce je saurais L’écouter et Le comprendre ? Et si tout dans ma vie était là pour me parler et me dire quelque chose, est-ce que je pourrais l’entendre et le comprendre ? Est-ce que je pourrais comprendre les signes, les synchronicités ? Est-ce que je pourrais voir que tout est parfait ? Est-ce que je pourrais m’abandonner au Message que je reçois ?

Si l’Univers voulait communiquer avec, comment ferait-il pour me parler ? Il me parlerait à travers la bouche des autres bien sûr, à travers certaines émissions, certaines méditations, certaines voix. Ce serait à moi d’avoir le discernement pour écouter les voix de l’Être plutôt que les voix de l’ego et de la personne. Et s’il suffisait de tendre l’oreille et d’entendre la vibration à travers les mots ? Et s’il suffisait d’entendre l’énergie, l’âme, l’Amour cachés derrière la voix ? Et si je pouvais laisser pleurer ?

Et plus je m’abandonnais à l’Être et plus l’Être m’apprenait à écouter les choses cachées derrière les Paroles Sacrées, derrière la voix qui parle, derrière certaines images, derrière ton regard ?

Restons sur cette Musique…

—–

Ce texte est un extrait de notre atelier « Atelier d’éveil ANATMAN Saison 4 Episode 32 » :

Pour vivre cette méditation guidée, Cliquez ICI. Un essai gratuit de 2 semaines à ANATMAN TV ? Cliquez ICI.

Inscrivez-vous ateliers d’éveil et de transformation du dimanche matin : (gratuit)

https://sebastiensocchard.systeme.io/0f7ef2fb-7d649c52-41f7f155

Le chant de l’être, l’émission du samedi après-midi pour connecter votre être :

Pour passer à l’antenne avec Zoom : (seulement avec votre voix)

https://sebastiensocchard.systeme.io/0f7ef2fb-7d649c52-5f85bff8

Posez vos questions textes ici : L un possible :

https://sebastiensocchard.systeme.io/be2212b3

Un stage pour faire un saut quantique ?

https://sebastiensocchard.systeme.io/f8930840-695e6508

Dialogue avec l’être :

Posez votre question directement à l’être en mode texte, cliquez ICI :

https://sebastiensocchard.systeme.io/be2212b3-71e1cfa4

Pour s’inscrire et passer à l’antenne avec Zoom : (seulement avec votre voix)

https://sebastiensocchard.systeme.io/0f7ef2fb-7d649c52-d99e7ed4

S’abonner à la chaîne privée pour accéder aux rediffusions des ateliers d’éveil et de transformation avec musique :

https://sebastiensocchard.systeme.io/ff1c4db0-0ddd3664

Acceptez votre identité, réconciliez-vous avec vous-même.

Ce que vous allez devenir sera merveilleux et merveilleuse. Ce que vous allez devenir, comme tous les papillons, sera magnifique, beau et belle. La vie ne fait pas d’erreur. Toutes les chenilles se transforment en papillons.

Ressentez dans votre corps : quelque chose est en train de se transformer et c’est déjà trop tard, le top départ a été lancé. Vous pouvez le ressentir si vous êtes sensible. C’est déjà en route.

Nous allons rester sur cette musique quelques instants pour que vous puissiez intégrer…

Nous arrivons dans le quatrième chakra, notre destination. Nous allons commencer par faire un OM d’amour dans ce quatrième chakra tous ensembles.

Ressentez dans le cœur. Nous sommes accompagnés par nos, par celles et ceux qui nous aiment. De l’autre côté du décor, un amour qui vient d’une autre dimension.

Restez dans le cœur et accueillez avec cette musique.

Alors nous allons maintenant lire l’inconscient du groupe par rapport à l’amour au cœur afin de résoudre les équations, résoudre ce qui empêche de vivre pleinement Amour.

J’avais besoin de me réconcilier avec ce que je suis. J’avais besoin de comprendre tout ce que je suis.

En comprenant ce que je suis, j’allais pouvoir accepter ce que je suis. En comprenant que je suis la vie, j’allais voir accepter la vie.

J’avais besoin de voir il y a autant de Yin que de Yang en moi, autant de féminin que de masculin.

J’avais besoin de voir toutes les facettes de ma nature. Et plus je vais sortir de l’identité de la personne qui avait été créé par les parents ou ceux qui m’ont élevé, et plus quelque chose d’autre allait apparaitre.

Ce quelque chose d’autre, c’était l’être divin que je suis, c’était l’être.

Et plus j’allais accepter ce que je suis, et plus j’allais accepter que tous les autres « moi » puissent eux aussi être ce qu’ils sont.

J’avais besoin d’apprendre à aimer. J’avais besoin d’apprendre à ouvrir mon cœur.

Et s’il suffisait d’être soi? Et s’il suffisait de s’abandonner à Amour dans ce cœur !

J’avais besoin de voir en acceptant le Yin et le Yang en moi, en acceptant ma nature, ce que je suis, j’allais pouvoir laisser Existence créer à travers moi.

J’avais besoin de comprendre je suis une œuvre d’art, je suis une création. Et plus j’allais m’abandonner à l’être et plus la création que je suis, l’œuvre d’art que je suis, allait pouvoir s’exprimer.

J’avais besoin pour cela d’arrêter de résister. J’avais besoin d’écouter mon intuition.

Telle une musique, j’allais pouvoir jouer, vibrer, sonner, m’exprimer. Telle une musique, j’allais pouvoir être pleinement. Tout ce que j’avais à faire, c’était m’abandonner, sortir du personnage, de la personne, du « Je », sortir d’un moi quelconque, laisser la vie être à travers ce corps.

Alors je ne freinerais plus le processus créatif. Alors l’œuvre d’art que je suis allait pouvoir se révéler, s’autocréer, s’exprimer. En acceptant de ne pas savoir là où l’artiste m’amène, j’allais pouvoir laisser libre cours pleinement à l’imagination de l’artiste.

J’avais besoin de voir que l’artiste, c’était la vie, c’était l’être, c’était Existence. Et si je me laisser porter par l’artiste ? Et si je pouvais être une œuvre qui se laisse transformer, malléable, de façon que l’artiste, Existence, la vie, joue sa plus belle note, sa plus belle musique à travers ce qui semblait être ma vie.

Ainsi j’allais m’harmoniser avec le divin. Ainsi tout ce que je suis allait entrer en harmonie. Ainsi j’allais accepter d’être amour.

Ressentez en vous maintenant.

Je t’aime

Je t’aime

Je t’aime

—–

Ce texte est un extrait de notre atelier « Atelier d’éveil ANATMAN Saison 3 Episode 41 » :

Pour vivre cette méditation guidée, Cliquez ICI. Un essai gratuit de 2 semaines à ANATMAN TV ? Cliquez ICI.

Inscription gratuite à ANATMAN TV :

https://sebastiensocchard.systeme.io/0f7ef2fb-7d649c52-41f7f155-706de1eb

Inscrivez-vous ateliers d’éveil et de transformation du dimanche matin : (gratuit)

https://sebastiensocchard.systeme.io/0f7ef2fb-7d649c52-41f7f155

Le chant de l’être, l’émission du samedi après-midi pour connecter votre être :

Pour passer à l’antenne avec Zoom : (seulement avec votre voix)

https://sebastiensocchard.systeme.io/0f7ef2fb-7d649c52-5f85bff8

Posez vos questions textes ici : L un possible :

https://sebastiensocchard.systeme.io/be2212b3

Un stage pour faire un saut quantique ?

https://sebastiensocchard.systeme.io/f8930840-695e6508

Dialogue avec l’être :

Posez votre question directement à l’être en mode texte, cliquez ICI :

https://sebastiensocchard.systeme.io/be2212b3-71e1cfa4

Pour s’inscrire et passer à l’antenne avec Zoom : (seulement avec votre voix)

https://sebastiensocchard.systeme.io/0f7ef2fb-7d649c52-d99e7ed4

S’abonner à la chaîne privée pour accéder aux rediffusions des ateliers d’éveil et de transformation avec musique :

https://sebastiensocchard.systeme.io/ff1c4db0-0ddd3664

Votre corps physique est votre meilleur ami. Apprenez à l’écouter, à communiquer avec lui, et surtout, à bien en prendre soin.

Confortablement installé, les yeux fermés, nous allons nous laisser guider par la musique.

Tout le corps se relâche. Et je m’abandonne.

Ressentez à l’expiration un abandon total, un relâchement.

Ressentez à chaque expiration où vous vous enfoncez dans le matelas.

A chaque expiration, tout se relâche.

Ressentez le plaisir de s’abandonner, le plaisir de tout lâcher.

Notez qu’une fois que tout est lâché, il y a une disparition, il n’y a plus personne.

En s’abandonnant, le « Je » disparaît. Il ne reste plus que ce qui est : Existence, la vie, Présence, Conscience, Silence, tout ce que vous êtes réellement.

Mettez votre conscience dans les pieds maintenant.

Comment vous sentez vous dans les pieds?

Ressentez vos pieds.

Vous pouvez bouger les pieds.

Nous allons faire un OM dans les pieds.

Dites avec moi :

Mes jambes sont mes racines.

Elles s’enfoncent dans la terre.

Je me rappelle de mes vies d’arbre.

Dites avec moi :

Je suis connectée à Gaïa.

Je suis une cellule de Gaïa.

Allons dans le premier chakra au niveau du périnée et nous allons faire un OM à cet endroit, un OM d’ancrage.

Mettez votre conscience au niveau de ce premier chakra.

Je vais lire l’inconscient du groupe et nous allons recevoir un son collectif.

Il y a juste à écouter, ressentir dans le corps ce que les mots vous font, comment ils vibrent en vous.

Il ne reste plus que Conscience qui écoute et qui observe.

La personne a disparu.

Il y a juste à écouter.

J’avais besoin de me reconnecter à mon corps physique.

J’avais besoin de l’intégrer pleinement.

J’avais besoin de vivre mon corps physique.

J’avais besoin d’épouser chacune de mes cellules.

J’avais besoin de reconnaître ce corps pour pouvoir y entrer pleinement.

J’avais besoin de le toucher, de lui faire des massages.

J’ai besoin de le laisser s’étirer.

J’avais besoin de prendre soin de lui.

Et si le corps physique était la clé dans cette vie, la clé pour l’éveil, la clé pour Amour, la clé pour tout ?

Et si la vie ne se vivait pas dans la tête, mais dans le corps physique ?

Et si je commençais à accepter de ressentir avec ce corps toutes les formes de jouissance et d’orgasme que Gaïa a envie de vivre ?

Et si j’honorais ce corps physique ? Et si je le célébrais ?

Et si je prenais soin de lui en faisant attention à la nourriture, à l’eau, à tout produit qui entrerait dans ce corps ?

J’avais besoin d’apprendre à écouter ce corps physique.

J’avais besoin de créer une communication avec lui.

J’étais la conscience, j’étais l’être et il y avait ce corps qui avait passé sa vie à s’abandonner à moi.

Ce corps qui voulait toujours me faire plaisir et qui voulait toujours dire oui.

Notez que le corps obéit aux intentions de la tête et qu’il refuse très rarement les ordres.

Et si le corps était une entité autonome ?

Et si le corps avait sa propre intelligence ?

Et si je pouvais avoir une relation symbiotique avec ce corps ?

J’avais besoin de considérer ce corps non pas comme un ennemi, mais comme un ami.

Il était mon véhicule d’incarnation, j’étais le conducteur du véhicule.

Et si je conduisais bien, je pourrais aller très loin avec lui.

Et si j’allais au rythme de mon corps physique ?

Et si je l’écoutais dans ses besoins, ses besoins de calme, de tranquillité, ses besoins de mouvement, ses besoins de jouissance et d’orgasme, ses besoins d’abandon, de présence, de silence ?

Et si je créais une relation intime avec mon corps ?

J’avais besoin de passer beaucoup de temps avec mon corps à faire du sport, à m’étirer, à bouger, à danser, à chanter.

J’avais besoin de passer beaucoup de temps dans beaucoup de pratiques corporelles et de pratiques d’abandon.

J’avais besoin de laisser mon corps faire des mouvements spontanés.

 J’avais besoin de laisser mon corps s’étirer tout seul.

J’avais besoin de le laisser autonome.

Et si j’offrais à mon corps une autonomie ?

Et si mon corps pouvait être libre de ses mouvements ?

Et si mon corps pouvait choisir ses vêtements pas trop serrés, confortables ?

Et si j’arrêtais de torturer mon corps avec des chaussures ?

Et si je laissais mon corps se connecter avec Gaïa, pieds nus ?

Et si je me connectais aux éléments en passant du temps dans la nature ? Et si c’était ça l’ancrage, l’enracinement, se reconnecter à Gaïa, se reconnecter à la vie, laisser la vie être dans ce corps ?

Restez sur cette musique et ressentez votre corps.

—–

Ce texte est un extrait de notre atelier « Atelier d’éveil ANATMAN Saison 4 Episode 31 » :

Pour vivre cette méditation guidée, Cliquez ICI. Un essai gratuit de 2 semaines à ANATMAN TV ? Cliquez ICI.

Inscrivez-vous ateliers d’éveil et de transformation du dimanche matin : (gratuit)

https://sebastiensocchard.systeme.io/0f7ef2fb-7d649c52-41f7f155

Le chant de l’être, l’émission du samedi après-midi pour connecter votre être :

Pour passer à l’antenne avec Zoom : (seulement avec votre voix)

https://sebastiensocchard.systeme.io/0f7ef2fb-7d649c52-5f85bff8

Posez vos questions textes ici : L un possible :

https://sebastiensocchard.systeme.io/be2212b3

Un stage pour faire un saut quantique ?

https://sebastiensocchard.systeme.io/f8930840-695e6508

Dialogue avec l’être :

Posez votre question directement à l’être en mode texte, cliquez ICI :

https://sebastiensocchard.systeme.io/be2212b3-71e1cfa4

Pour s’inscrire et passer à l’antenne avec Zoom : (seulement avec votre voix)

https://sebastiensocchard.systeme.io/0f7ef2fb-7d649c52-d99e7ed4

S’abonner à la chaîne privée pour accéder aux rediffusions des ateliers d’éveil et de transformation avec musique :

https://sebastiensocchard.systeme.io/ff1c4db0-0ddd3664

erreur

A comme Art

Qu’est ce que l’Art ?

"l'art fait vibrer le divin qui est en nous." Kundun

« l’art fait vibrer le divin qui est en nous. » Kundun

Le génie créatif est un effet secondaire de l’éveil (voir « G comme Génie »). C’est par l’imagination et par la création que le génie s’exprime. En réalité, c’est la partie divine de l’homme, l’âme qui s’exprime. Le corps et le mental s’occupant de la partie purement technique de la création, il permet à l’âme de s’exprimer.

D’où la citation :

‘L’art fait vibrer le divin qui est en nous’

Forcément, puisque l’art à très haut niveau est l’expression de la partie divine de l’homme.

Lorsqu’on entre en résonance avec une œuvre d’art (voir loi d’attraction), notre partie divine vibre et se rappel qui elle est vraiment, alors on se rappel qu’on existe. L’art permet à l’artiste de dire qui il est, mais il permet aussi à ceux qui découvre l’œuvre de comprendre une partie d’eux-mêmes. En effet, nous sommes tous UN, à un niveau élevé de l’existence.

L’art permet d’ÊTRE, permet de dire ‘je suis cela’.

L’art est une expression matérielle du cœur de l’homme. Seul l’art peut exprimer ce qui ne peut être dit par des mots.
Le domaine du divin dépasse la compréhension du mental, pour cette raison, seul l’art peut l’exprimer. Par la musique, par la sculpture, par la peinture, par la poésie, l’art exprime l’invisible.
C’est notre âme qui résonne et vibre au contact d’une œuvre d’art, pas le mental.

L’art est le reflet d’une culture, d’une civilisation. L’art est aussi l’expression de son degré de conscience.

Kundun, juin 2012

Le sens de la vie

Un jour, un ami demanda :

‘Quel est le sens de ta vie ?’

Voici la réponse qu’il reçu :
Pour répondre à cette question, il faut :

  • Comprendre qui pose la question
  • Comprendre à qui est adressée cette question
  • Donner une définition de ‘la vie’

La dentelle de la constellation du cygne photo de cieletespace.fr/challenge

La dentelle de la constellation du cygne photo de cieletespace.fr/challenge

1- Mais qui pose cette question ?

Réponse -> Un autre moi-même avec un niveau de conscience élevé.
Car se demander quel est le sens de la vie, c’est déjà comprendre que nous ne sommes pas là par hasard, c’est déjà sous-entendre que la vie pourrait avoir un sens.
Se poser cette question, c’est sous-entendre que les robots, que les ‘antennes sur pattes’, que nous sommes, pourraient trouver des réponses à la question existentielle : ‘Que faisons-nous ici ?’
Cette question, par conséquent, en amène une autre : Que sommes-nous réellement ?
Car pour répondre à la question du sens de la vie, on est bien obligé de préciser : ‘la vie de qui ?’ ‘La vie de quoi ?’.
Poème : Existence

2- A qui cette question est-elle adressée ?

Réponse -> A lui-même car je n’existe plus au sens classique du terme (Ego).
Du coup, c’est le divin qui se pose la question à lui-même : Quel est le sens de ‘la vie’, et non plus de ‘ta vie’.

3- Pour répondre, il faut aussi donner une définition de la vie

La vie, c’est ce qui est vivant. La vie est nécessairement mouvement. Elle ne peut être statique. Elle bouge, elle évolue sans cesse, elle grandit. La vie est organique. L’humanité est comme un organisme constitué de sept milliards de cellules vivantes. Le monde végétal, le monde animal, le monde minéral, tous ces univers sont vivants.
Le rythme de vie du monde minéral est plus lent, il n’en ait pas moins vivant. Les pierres naissent et meurent, comme les planètes, comme les animaux.
La vie est le processus imaginé par le divin pour se développer, pour expérimenter.
Poème : Surrender to the flow
D’un point de vue technique, la vie, depuis des millions d’années s’est développée partout dans l’univers. Elle expérimente, elle crée, elle détruit, se transforme, elle cherche, se découvre, s’améliore. Dieu, par le processus de la vie se crée, se transforme, s’expérimente, se construit.
La mort est la fin du processus de la vie. Sans vie, pas de mort, sans mort, pas de vie.
Poème sur la vie et la mort : The death
En réalité, il n’y a qu’un début et qu’une fin de processus. Le processus d’évolution est actif pour toutes les consciences qui sont des univers à part entière : planètes, végétaux, animaux, humain, etc…
Partout, le macrocosme est dans le microcosme et le microcosme est dans le macrocosme.

4- Un début de réponse :

Quel sens peut avoir la vie ? Quel sens peut avoir ce processus, ce cycle qui a un début et une fin ?
Quel sens peut avoir le cycle des réincarnations ?
Réponse : La vie est en expansion, tout l’univers est en expansion. Dieu, en tant que ‘sommes de toutes les consciences’ est en expansion. Il est en expansion, car sa conscience augmente en même temps que ses sous-univers s’étendent.
Poème : Access of universes
Il y a donc un sens, une direction. Ce sens est tout simplement une croissance infinie dans toutes les directions, dans toutes les dimensions.
On peut dire que le sens de la vie, c’est l’expansion de l’univers et de ses ‘sous-univers’. L’augmentation de conscience d’une cellule augmente le niveau de conscience de l’ensemble. Le sens de la vie est en partie expliqué par la théorie de l’évolution de Darwin : expérimenter, grandir, comprendre, s’adapter au milieu, se créer et se recréer en permanence.
Vivre 7 milliards de vies à chaque instant, expérimenter toutes les formes de consciences : dieu se créer et se développe sans cesse. Il se découvre à travers nous, il grandit. Il s’exprime à travers nous. Nous ‘sommes’ lui comme il ‘est’ nous.
Quel est le sens de la vie pour Dieu ? Il n’y en a pas car il est la vie.
La vie est en expansion, elle s’étend, elle progresse à chaque instant.
Quel est le sens de la vie pour les ‘antennes sur pattes’ que nous sommes ? Grandir, expérimenter, comprendre, faire avancer l’humanité, comprendre que nous sommes un, découvrir le divin qui est en nous.
S’éveiller les uns les autres, s’éclairer mutuellement, augmenter le niveau de conscience générale, voila un sens à la vie pour l’être humain.
C’est le sens de la vie, puisque plus on s’éveil, plus on se connaît, mieux on se comprend, plus le divin qui est en nous peut s’exprimer.
Finalement, nous participons tous à la création de l’univers. Tel des cellules d’un même organisme, nous progressons, nous nous développons. Voila le sens de la vie pour l’humanité en tant qu’organisme vivant.
Pour les robots endormis que nous sommes, il y a plusieurs façons de vivre sa vie : la recherche du bonheur des autres et du bonheur collectif est plus bénéfique et plus profitable à l’univers que la recherche du bonheur individuel. L’intérêt du plus grand nombre devrait l’emporter sur l’intérêt individuel, le cœur devrait l’emporter sur le mental. De la même façon que chaque cellule d’un corps humain travaille au bénéfice de l’ensemble du corps, un être humain éveillé travaille pour l’intérêt collectif.
Les humains sont souvent classés selon leur niveau de richesse. Pourquoi ne ferions nous pas un classement en fonction de ce qu’ils ont apporté aux autres ? Qui serait le mieux classé ? Mozart, Bach, Edison, Einstein ?
Comprendre que nous grandissons en faisant grandir les autres, c’est la le signe d’une grande sagesse.
Quand on comprend que les autres sont réellement nous, dans un autre espace/temps, dans une autre dimension, alors tout devient plus facile, alors la compassion peut s’exprimer.
Pour beaucoup d’être humain, la vie n’a pas de sens pour deux grandes raisons :

  1. Ils ne savent pas ce qu’ils sont réellement. Ils n’ont pas encore pris conscience de leur nature divine.
  2. Ils ne savent pas que les autres êtres humains sont eux.

Comment dans ces conditions pourraient-ils avoir pleinement conscience de leurs actes, de leurs conséquences. Comme Jésus disait ‘Il faut leur pardonner car ils ne savent pas ce qu’ils font’.
En effet, tant qu’on n’a pas compris, assimilé, vécu l’expérience du ‘nous sommes un’, chacun fait ce qu’il peut dans son univers avec ses propres vérités.
Tant que nous ne sommes pas libérés de nos programmations mentales, comment devenir libre ? Comment s’élever ?
Comment être juste lorsqu’on est prisonnier de son Ego ? Quelle proportion de l’humanité est pleinement consciente ?
D’où l’urgence et la nécessité d’éveiller le plus de consciences possible. Avec le développement de l’Internet et de tous ses outils, il est désormais possible de diffuser massivement le savoir et d’aider à l’acquisition de connaissances. On peut donc s’attendre à une augmentation massive du nombre de personnes à haut niveau de conscience, et ce dans toutes les dimensions.
Chaque jour, le sens de la vie est de plus en plus partagé.

Texte de Kundun – Mars 2012

Existence

Light
Can only exist
If someone can see it
Sounds
Can only exist
If someone can hear them
Touch can only exist
If someone can feel it
Thinking
Can only exist
If something
Is conscious
Gods
Exist
Through
Beings.

Beings
Are incarnations of god
Even a rock, a plant, an animal, a human
Is full of gods
Full of consciousness
Gods need us
To live
As we need them
To live
If all beings in the universe disappear
Gods disappear
Because
If no one has faith
If no consciousness exists
The power of gods diminish
Faith and love
Give power
Faith and love
Are the expansion process
The microcosm is in the macrocosm
And the macrocosm is in the microcosm
Love between humans expands their consciousness
Love between humans and gods expands their consciousness
Because humans are incarnation of gods,
Because they are the same,
the same processes are working
Artists, spiritualists need the love of others to grow.
Love is all we need
Understand
The mirror of life
The more you send love,
The more love you receive
The more your consciousness expands
In the entire universe.
The more gods receive love,
From human to human
From human to god
The more love flows
The more the universe expands
The more consciousness is expanding
Because the entire universe is made of consciousness
Made of energy
Made of us
Made of love
This is why
The infinite love foundation
Helps beings
To love each other
It is the best thing
Someone or an organization
Can do
Help people to love more
More love
Means more consciousness
Means more gods
Means more creation
Means more expansion
This is what infinite is
It is expansion
Of us
Somehow
God is constructing himself
Through us
Using the love
As energy
This is how mankind has been growing
For millions of years
Love is the key
Everything
Everyone
Created in this world
And the others
Have been created by love
The first human love
Was the love between Adam and Eve
Then love between father and son,
Then love between mother and son
Then love between brother and sisters
Then love between grandparent and grandson/daughter
The first love in nature
Was the creation of planets, rocks and animals
Then humans, as an incarnation of god
Created art
For love of beauty
Then humans
Sought inventions
For the love of the knowledge.
Knowledge and invention are the discovery of the laws
How to use them
Then humans
Go to understand other humans and god
This love is compassion
It is the love of others
It is the love of what we are
The entire universe
was created
by love.
Love is what we are
What we were
What we will be
We
Are
One
Love

Poème de Kundun / Poem by Kundun

%d blogueurs aiment cette page :