C comme Co-création

Qu’est ce que la co-création ?

Lorsque deux ou plusieurs êtres commencent à vibrer à une certaine fréquence, lorsqu’ils sont en phase, en harmonie, une énergie positive de co-création s’active. Alors des idées apparaissent, des d’intuitions pleuvent, une énergie créatrice se propage.
Le plaisir et l’amour, la passion et l’envie de co-créer ensemble un projet commun grandit.
L’amour est l’énergie, le carburant de toute création. Que ce soit pour un projet artistique, professionnel, scientifique, humanitaire, le moteur est toujours l’amour.
Car l’amour est l’énergie divine, l’expression de la vie elle même.

Le monde : co-création

Le monde : co-création

Pouvons nous ressentir la passion, l’énergie de création ?

Quand nous nous regroupons pour créer, il y a comme une énergie de groupe qui se propage et qui se met en place : c’est comme si le groupe était devenu un seul et même être autonome et indépendant.
De la même façon que notre corps humain contient des cellules, le travail en groupe de deux ou plusieurs personnes crée un nouvel organisme vivant : le projet, l’égrégore.
Que ce soit en couple ou à plusieurs, nous nous mettons alors à vibrer ensemble.
Tel les musiciens d’un orchestre, nous nous synchronisons pour exprimer une idée, une musique, un projet, une œuvre, une mission.
Et lorsque nous, humain comprenons, que travailler ensemble est l’expression de l’amour qui est en nous, alors nous devenons capable des plus belles réalisations.
Car ensemble, c’est la partie divine qui est en nous, le cœur qui s’exprime.
Nous ne sommes que les cellules d’un immense organisme de 7 milliards d‘âmes.
A la fois il n’y a qu’une seule âme universelle qui s’exprime, et a la fois il y a 7 milliards de lumières qui ensemble éclairent le monde.
C’est comme si le soleil s’exprimait à travers 7 milliards de rayons de lumières. A la fois nous sommes tous un, et à la fois, chaque rayon a une fonction.
Et c’est l’émergence de regroupements, de cette fusion collective et lumineuse qui a permis à l’humanité de découvrir toutes les lois de l’univers, toutes les inventions.
Ensemble, nous créons littéralement le monde.
Chaque artiste, chaque découvreur n’est que l’aboutissement et la continuité de ses maîtres. Nous sommes chacun la suite de notre lignée familiale, de notre lignée spirituelle ou scientifique. Tel un arbre, l’humanité, la conscience infinie à travers nous se découvre et se construit.
Et c’est ensemble que nous construisons la société humaine, pas à pas.

Pouvons nous comprendre que nous sommes sacrée ?

Nous sommes tous l’expression du divin. Chacun d’entre nous est une cellule de ce que certain appel Dieu. A la fois nous sommes tous profondément égaux, et à la fois, nous avons chacun une fonction. De la même façon qu’il y a des cellules du foie et des cellules de la peau, il y a des cellules jardiniers, et des cellules menuisiers.
Nous avons besoin de chacune des cellules de l’humanité. Pouvons nous comprendre que nous ne pouvons nous réaliser que dans l’union. C’est ensemble que nous construisons l’humanité, depuis très longtemps, en expérimentant, en cherchant et en trouvant.
Et ce n’est qu’ensemble que nous pouvons faire avancer la science.
Rappelons nous que le web a été inventé au CERN pour aider les chercheurs à partager leurs ressources et à travailler ensemble.
Oui, c’est l’amour qui pousse l’homme à grandir, à s’élever. Tandis que l’égo cherche à cacher, à récupérer pour lui seul à contrôler à diviser, le cœur, l’amour cherche à partager ses connaissances pour le bien de tous.
Progressivement, des systèmes ouvert et « open source » permettent au monde de travailler ensemble différemment. Regardons comment le projet Mozilla a été créer.
les systèmes fermés sont obsolètes car ils empêchent la co-création et la créativités.

De plus en plus, une énergie de partage et de co-création se diffuse, partout. Les groupes qui fonctionnent le mieux sont ceux qui partagent l’information, qui co-crée ensemble dans l’amour et le partage. Ceux qui gardent l’information, qui ne partagent pas freinent la créativité, les synergies.

Nous sommes actuellement les témoins d’un gigantesque changement de paradigme, pouvons nous le voir ?

Les anciens systèmes s’écroulent pendant que les nouveaux, plus ouverts, plus libres apparaissent. Rien ne peut arrêter l’évolution naturelle de la vie qui à chaque instant s’améliore.
Plus nous allons vers le travail collaboratif, vers le partage équitable et juste, plus nous améliorons le système.
Le XXI siècle est le siècle des changements de paradigmes et de l’éveil planétaire dans tous les domaines. C’est une méta-révolution qui a lieu sous nos yeux.
Car les changements de valeurs, l’éveil des populations, invisible, mais pourtant bien présent participe à tous ces changements.
Internet est la plate-forme qui permet à tous d’accéder à l’information, de contacter des êtres rares et de créer des groupes pour co-créer ensemble.
C’est totalement inouï, mais pour la première fois depuis le début de l’humanité, nous pouvons réellement nous connecter les uns les autres, quelque soit les distances.
De la même façon que les neurones se connectent entre eux, nous nous connectons ensemble sur la terre, recréant les mécanismes de la vie, et créant ainsi les conditions permettant la co-création et l’émergence d’un éveil planétaire global.

De la même façon que les neurones se connectent entre eux, nous nous connectons ensemble

De la même façon que les neurones se connectent entre eux, nous nous connectons ensemble

Pouvons nous comprendre que c’est cette interconnexion qui révolutionne le monde moderne ?

Aujourd’hui, si nous vibrons à une certaine fréquence sur internet, nous pouvons attirer et faire résonner tous ceux qui vibrent à la même fréquence. Ainsi dans le monde entier, tous ceux qui s’aiment peuvent s’unir.
Rencontrons nous, partageons l’amour.
Exprimons le divin qui est en nous, et co-créons ensemble.
Ne soyez pas timide, si vous avez des projets, connectez vous au portail Infinite Love, exprimez vous, faites vous connaître, regroupez vous, aimez vous.
Nous sommes là,
Pour vous.

Kundun mai 2013

A comme Amour, E comme Éveil

Ce que nous sommes, notre conscience, notre présence est comme un soleil qui irradie, qui illumine.

notre conscience, notre présence est comme un soleil qui irradie, qui illumine

notre conscience, notre présence est comme un soleil qui irradie, qui illumine

Il possède une certaine puissance. Il éclaire en fonction de son degré de conscience, de lumière. Plus sa conscience augmente, plus la puissance augmente. Tout ce qui est ensuite perçue par cette conscience le sera de façon étendue d’où l’hyper sensitivité des être éveillés : vue, toucher, ouïe, goût, odorat, tout est perçue de façon plus importante.

Lorsque nous entrons en contact, physiquement, par la lecture, dans un rêve, au cinéma, par tout moyen, avec un être éveillé, par exemple Jésus, Bouddha, Adyashanti, Nirmala, Michael Brown, Eckhart Tolle, Ramana Maharshi, Muktananda, David Hawkins, Mozart, Bach, ou d’autres, il se passe la chose suivante :

Notre conscience se projette littéralement vers cet être. Avec le processus déjà décrit concernant les causes et effets et les pensées, nous recevons en retour leur pensées. Notre conscience s’élargit, devient plus lumineuse.

Imaginons que nous sommes dans une pièce avec plusieurs petits soleils, ces soleils sont des consciences. Imaginons que nous sommes un soleil nous aussi, mais enfermé dans une boite. A ce stade, nous ne pouvons donc pas percevoir les soleils en dehors de notre boite.

Imaginons que nous puissions faire des trous dans cette boite.

Eh bien quand nous contactons un auteur, c’est comme si nous faisons un trou laissant passer la lumière dans notre univers. Notre conscience ‘creuse le trou’, puis par l’amour que nous, avons pour l’auteur, nous élargissons le trou, alors sa lumière, nous arrive. Alors nous pouvons recevoir les rayons de lumière d’autres êtres.

C’est l’amour ou le non amour qui ouvre ou ferme le trou. Sur des auteurs que nous n’aimons pas, la lumière, l’information ne passe pas. On peut dire que le seul être qui puisse accepter et comprendre et aimer tous les points de vue, c’est Dieu en tant que l’espace de la pièce dans laquelle il y a ces soleils. Et plus nous faisons de trous, plus nous avons conscience des différents points de vue, plus nous devenons lui, plus nous entrons dans l’univers de la non dualité.

Mais comment l’ouverture du cœur peut-elle s’effectuer ?

Par exemple lors d’une initiation Shaktipat. Le maître Spirituel envoi son amour, une ouverture du cœur s’effectue, la conscience s’élargit.

Une fois l’ouverture du cœur effectuée, l’étudiant peut tomber amoureux de tous les enseignants spirituel existant ou ayant existé, ce même processus se répétera. Bien sur, on peut commencer sans initiation Shaktipat, il s’agit d’un processus d’accélération.
Lorsque nous avons une conscience suffisamment centrée sur le cœur, on peut connecter et aimer autant d’auteurs ou de maîtres que nous le souhaitons. On peut aussi aimer son mari, sa femme ses enfants, pour élargir les trous. Les trous, c’est notre capacité du cœur à donner qui augmente notre conscience. C’est notre capacité à aimer qui nous permet de grandir. Plus nous entrons dans l’amour infini, plus nous pouvons donner, à toutes et à tous, plus en retour, par un effet miroir, nous nous illuminons, nous nous enflammons.

Une autre façon pour ouvrir le cœur est de tomber amoureux. Il suffit alors de se focaliser sur le sentiment d’amour infini que nous ressentons pour la personne aimé.

"...un miroir qui ne demande qu'à s'illuminer..." Kundun

« …un miroir qui ne demande qu’à s’illuminer… » Kundun

Quand nous agrandissons ce ‘trou’ et que nous émettons un rayon de conscience, nous en recevons en retour un beaucoup plus puissant, car nous recevons de la lumière plus forte.
Plus le trou grandit, plus il laisse passer la lumière. Et plus notre conscience s’agrandit et peut percevoir.
Tout ceci n’est qu’une façon imagée pour décrire le processus car en réalité notre conscience, notre amour est déjà infini par nature. C’est le trou qui s’élargit, notre conscience a toujours été infinie.

De façon générale, ce processus est celui de tout apprentissage, de toute élévation de conscience, dans tous les domaines, que ce soit la musique, la cuisine, les affaires, le sport, etc…
La lumière que nous recevons en retour contient de l’information : c’est comme une espèce de ‘couleur’, de fréquence qui vibre de façon plus élevée.

Chaque enseignant spirituel que nous contactons, c’est un trou dans le cadre de notre boite.
Nous pouvons avoir plusieurs stratégie, soit élargir un trou en approfondissant avec un enseignant, soit créer pleins de trous et voir lesquels s’élargissent le plus vite. Ce qui est formidable, c’est que la lumière des enseignants se chevauchent, ils ont tous quelque chose à nous apprendre, ce qui permet d’élargir tous les trous en même temps. Un soleil, un enseignant nous réfléchit sa lumière, et c’est tous les trous qui grandissent, et notre conscience augmente dans tous les domaines.
Nous sommes comme des projecteurs de lumière. Quand le trou s’agrandit, nous passons de 40 watts à 400 watts, c’est tous les sujets que nous voyons de façon plus fine, plus consciente, plus lumineuse, plus vraie.
Les grands artistes comme Jean Sébastien Bach nous illumine de leur conscience. Il est vital de rester en leur présence, d’écouter leurs œuvres, de voir leur réalisations.
L’art a une fonction mille fois plus importante que ce que nous percevons initialement, l’art nous illumine car il reflète le niveau de conscience de son créateur. Non seulement il fait vibrer le divin qui est en nous, mais il nous élève réellement.
C’est la représentation physique de l’artiste qui nous illumine lorsque nous sommes en présence d’une œuvre, que ce soit un livre, un film, un objet.
Aussi, les lieux où ces êtres éveillés ont vécu sont imprégnés de leur lumière, car oui, les lieux gardent une emprunte des lumières qui y sont passées. C’est comme des radiations : invisible, mais puissante. Les êtres sensibles peuvent ressentir cette présence dans les églises, devant les statuts de Bouddha, dans les lieux saints et sacrés. Car c’est la conscience de millions de personnes, et aussi d’enseignants qui sont passés là.
La dévotion, l’amour s’imprègne dans ces murs. Les nouveaux qui y passent en reçoivent les bienfaits, en reçoivent l’amour résiduel imprégnés dans le lieu.

Les enseignants spirituels, par un effet miroir, lorsqu’il reçoivent notre amour grandissent aussi. Plus ils sont aimés, plus ils reçoivent eux aussi de la lumière, ils ‘chauffent’ en quelque sorte. C’est comme si tous les soleils se chauffaient les uns les autres. La lumière, l’amour, les connaissances, l’énergie s’accumulent. Rien ne se perd, tout augmente.

Si je t’aime infiniment et si tu m’aimes infiniment, nous grandissons tous les deux.
Si nous sommes des millions à nous aimer, nous grandissons tous.

C’est l’objet des couples : s’éveiller mutuellement de façon à atteindre le divin. Bien sur, tout le processus décrit dans ce chapitre fonctionne d’autant mieux que nous avons dissous la personne, l’ego que nous avons cru être. Car l’ego, la personne agit comme un filtre qui empêche d’accéder à la réalité de l’amour.
Et plus nous nous éveillons, plus nous augmentons notre conscience, notre puissance lumineuse, et plus la personne disparait, plus elle laisse place à ce que nous sommes réellement : une conscience d’amour, de joie, de paix.
C’est ce que qu’on compris tous les êtres éveillés, c’est ce que nous sommes tous, c’est l’objet de notre chemin, comprendre ce que nous sommes pour vivre pleinement la vie qui à travers nous, sans cesse se vit.

Kundun 2012

A comme Art

Qu’est ce que l’Art ?

"l'art fait vibrer le divin qui est en nous." Kundun

« l’art fait vibrer le divin qui est en nous. » Kundun

Le génie créatif est un effet secondaire de l’éveil (voir « G comme Génie »). C’est par l’imagination et par la création que le génie s’exprime. En réalité, c’est la partie divine de l’homme, l’âme qui s’exprime. Le corps et le mental s’occupant de la partie purement technique de la création, il permet à l’âme de s’exprimer.

D’où la citation :

‘L’art fait vibrer le divin qui est en nous’

Forcément, puisque l’art à très haut niveau est l’expression de la partie divine de l’homme.

Lorsqu’on entre en résonance avec une œuvre d’art (voir loi d’attraction), notre partie divine vibre et se rappel qui elle est vraiment, alors on se rappel qu’on existe. L’art permet à l’artiste de dire qui il est, mais il permet aussi à ceux qui découvre l’œuvre de comprendre une partie d’eux-mêmes. En effet, nous sommes tous UN, à un niveau élevé de l’existence.

L’art permet d’ÊTRE, permet de dire ‘je suis cela’.

L’art est une expression matérielle du cœur de l’homme. Seul l’art peut exprimer ce qui ne peut être dit par des mots.
Le domaine du divin dépasse la compréhension du mental, pour cette raison, seul l’art peut l’exprimer. Par la musique, par la sculpture, par la peinture, par la poésie, l’art exprime l’invisible.
C’est notre âme qui résonne et vibre au contact d’une œuvre d’art, pas le mental.

L’art est le reflet d’une culture, d’une civilisation. L’art est aussi l’expression de son degré de conscience.

Kundun, juin 2012

I comme Imagination, C comme Création

Imagination et Création

Imagination et Création

Qu’est ce que l’imagination ?

Ce mot pourrait être modifié en deux mots différents, avec deux significations.

L’imagination peut se voir comme :

  •  la perception d’un univers existant. J’imagine, en réalité je ‘capte’ une réalité existante. Mais aussi comme une connexion : je me connecte à des schémas, à des concepts, des connaissances existantes. L’imagination est alors un canal de communication, de visualisation. On peut imaginer à travers tous nos sens.
    L’imagination est alors un ‘accès’.
  • Comme la véritable création d’un univers. Plutôt que de dire, ‘J’imagine que tu roules dans une belle voiture bleu’,  il serait plus juste de dire ‘je crée un univers dans lequel tu roules dans une belle voiture bleu’.
    L’imagination est alors ‘création’.

Qui crée ?

Dieu crée bien sur. L’homme en tant qu’être divin crée aussi. Nous créons tous en réalité. Chaque conscience dans l’univers crée quelque chose à son niveau.

La conscience infinie, Dieu, en se morcelant à travers d’autres consciences, et notamment à travers la conscience des hommes s’auto-crée. Tout est création du divin, donc divin.

Ce qui est imaginé devient réalité ‘immédiatement’, puisque tout se passe dans le seul instant présent.

En fait, l’homme, en tant que divinité, imagine et crée en même temps. Ce qui est ‘imaginé’ est ‘crée’ instantanément dans un univers, dans une potentialité. Toutes les possibilités sont crées.

La capacité de création augmente en fonction du niveau de conscience. Plus la conscience est élevée, plus la création est belle, plus elle ‘existe’ et a de l’impacte sur l’univers. A un moment, elle peut se ‘matérialiser’ dans le monde matériel, si on y met assez d’intention.

Finalement, peut importe de savoir qui crée, puisque nous ne sommes qu’un. En réalité, c’est le lien, l’amour entre deux énergies qui est la création. Si le concept de ‘planète’ rencontre le concept de couleur rouge, alors une planète de couleur rouge se crée.

Comment se fait-il que plusieurs personnes peuvent capter la même invention au même moment à différents endroits ?

Comme nous sommes tous des consciences, des groupes de consciences, comme les association d’idées sont des associations d’énergie, sont des liens logique, comme nous sommes tous un, il est ‘logique’, ‘normal’ que plusieurs consciences ou entités arrivent au même résultat. Des personnes peuvent être connectés au même univers et avoir des prises de consciences au même moment, même s’ils ne se connaissent pas.

Que se passe t-il quand un artiste crée, une musique, un tableau ?

Une musique, un tableau est la représentation d’idées, d’émotions. L’homme capte le divin, par l’imagination, en passant par son âme, ce qui ‘colore’ le tableau, la musique.
Ainsi c’est toute l‘âme et ses caractéristiques qui est ‘incluent’ dans le tableau.
De la même façon que l’âme passe dans la voix, les yeux, le touchez, l’âme passe dans le tableau. Ecoutez du Bach et connectez vous à sa conscience, sa musique structure votre façon de recevoir les pensées.
Ainsi certain artistes s’éveil par l’art. Grâce à l’art ils peuvent réellement dire qui ils sont. L’art est une très belle façon de s’exprimer, de dire et de choisir ce que nous sommes, et donc de s’éveiller.
L’âme s’incarne dans la vie pour ‘s’auto créer’, pour choisir ce qu’elle veut être et expérimenter. En ce sens, plus nous sommes ce que nous sommes, plus nous sommes libres.
L’éveil spirituel permet d’avoir plus de liberté puisqu’il dissout l’Ego et ses constructions mentales. Il y a donc moins de limites.

Qu’est ce qui peut être crée ?

Les inventions, les créations sont toujours reliées à l’existant, à l’univers dans lequel ils évoluent. La création s’effectue dans un cadre : en musique celui du rythme et des différents univers sonore : style, tonalités, etc…
La création est une potentialité, il est le résultat d’une idée, d’une émotion. Elle est toujours relié à l’existant. Tel un arbre, à partir de chaque concept, à partir de chaque idée, une conscience crée  et explore une voie nouvelle. C’est toute l’histoire de l’humanité, des découvertes humaines, c’est la le principe de création dans l’univers tout entier : toutes les possibilités sont expérimentés, les plus belles survives.

Kundun, 8 mai 2012

 

%d blogueurs aiment cette page :