T comme Temps (3)

Il n’existe qu’un seul grand moment présent, dans lequel la loi de cause à effet est active. Le temps n’existe pas tel qu’on le croit. En réalité, il n’y a qu’un seul instant infini. Le mental est conditionné pour voir autrement, mais c’est une illusion. Ramana Maharshi, Eckart Tolle et beaucoup d’autres l’ont exprimé et expliqué.

Ainsi la conscience qui se situe hors du temps « voit » en simultané toutes les étapes, tous les événements de la vie, de nos vies.

 Le temps n'existe pas

Pour cette raison notre conscience, si on l’écoute, sait très bien et ressent les conséquences et les effets de nos actes.

Soyons à l’écoute du cœur et sentons, vibrons, comprenons les effets de nos décisions potentielles.

Centrée sur le cœur, sur l’amour, nous pouvons communiquer avec notre âme, avec notre conscience et lui demander : que se passera-t-il si je prends ce chemin ?

Aussi, nous pouvons imaginer et appréhender les effets des différents chemins, dans nos méditations, dans nos prières.

La vie est une multitude de chemins, que nous choisissons à chaque instant.

Choisissons le chemin du partage, de l’amour, de la joie, du bonheur. Refusons le choix de la souffrance, de la séparation, du personnage.

Kunzang Août 2013

Recette pour réussir ses projets

L’intégration et la compréhension de ‘la loi de cause à effet’ est ce qui permet de réussir nos projets.

Recette pour réussir ses projets par Kundun

Recette pour réussir ses projets par Kundun

Pourquoi ?

C’est très simple : car le succès d’un projet n’est finalement qu’un ‘effet’ final. Comprendre cette loi permet de créer des causes permettant l’effet voulu.

Comment ?

Il nous reste à déterminer toutes les causes possibles permettant d’aller vers l’effet attendu.
Pour cette raison la création d’une stratégie et d’un plan est fondamental. Un bateau sans cap ne peut arriver à destination, il faut donc un itinéraire avec des étapes, une stratégie, des tactiques.
Une vision écrite et partagée ainsi qu’un leader et une équipe est le système permettant de créer de multiples causes qui amèneront à l’effet voulu. Ainsi, il est important de bien définir la vision, la stratégie et de la partager.

Il est donc logique de commencer par la fin et par le résultat attendu : que voulons nous exactement, quel est l’objectif, quel est l’effet désiré ?
Ensuite, en déroulant le scénario ‘à l’envers’, nous pouvons dérouler toutes les étapes qui vont permettre d’atteindre l’effet demandé.

L’objectif, l’effet final n’étant que la succession d’autres causes et effets, on peut, étape par étape déterminer et décrire les différentes étapes, et donc les différentes ‘causes’ permettant d’atteindre les effets intermédiaires (étapes).

Concrètement, il faut commencer par décrire le plus précisément possible ce qu’on souhaite, avec des textes, des schémas, des visuels puis créer le scénario permettant d’arriver à l’objectif. Ensuite, il faut définir les différentes étapes du projet, puis lister toutes les causes permettant d’arriver aux étapes intermédiaires. Il est possible que plusieurs scénarios, plusieurs types de causes se dirigent dans la même direction, ce n’est pas un problème, au contraire.

Ce savoir peut être utilisée pour une personne, un groupe de personne, un état, une société, un projet, l’humanité toute entière. Pour cette raison, Infinite Love propose un objectif final d’union planétaire dans le respect de la diversité.

Voila, c’est tout !

Prêt ? Partez !!!

Kundun 16 Sept 2012

%d blogueurs aiment cette page :