La banalisation de la vie

Ce soir, j’ai cinq ans.

Je vois tout avec les yeux d’un enfant de cinq ans,

Tout est magique, tout est sacré.

Comment ai-je pu oublier ?

Pourquoi avons-nous oublié ?

Ce soir J'ai cinq ansLa banalisation de la vie est l’un des plus grands mal de notre société.

Tout a été banalisé : la rencontre de l’autre, la communication avec l’autre, la découverte de l’autre.

La découverte, les gestes quotidiens.

Se nourrir, se laver, se rencontrer,se parler, se regarder, se toucher.

Nous avons tout banalisé,

Alors qu’en réalité, notre monde, notre univers est magique.

Nous sommes entourés de beautés, de magies, de sacré et nous ne le voyons plus.

Je suis redevenu un enfant, je redécouvre la magie de la vie.

Toutes ces premières fois, me ramènent à la vie.

Son regard, un baiser, une caresse, tout redevient nouveau.

Comme si je n’avais jamais vécu, j’ai été transporté dans l’univers de première fois…

Comme si j’avais perdu la mémoire, je redécouvre,

La vie.

En réalité, si l’on s’éveille à nos sens, si l’on retrouve notre cœur d’enfant, si l’on se déprogramme,

Il est tout à fait naturel, de redevenir,

Vivant.

Pouvons-nous, par des prises de conscience, par l’écoute de notre être profond,

Redevenir,

Ce que nous sommes réellement ?

C’est à dire Dieu dans un corps d’homme ou de femme.

Il n’y a jamais eu d’humain sur terre. Il n’y a que des Dieux incarnés dans des corps humains.

L’essence même de notre être est divine.

Nous l’avons juste oublié, momentanément.

Nous sommes des machines à vivre des comédies humaines.

Nous incarnons le relatif sur terre alors que nous sommes des êtres absolu.

Éveillons nous, éveillons nous à la nature divine qui se cache en nous.

Pourquoi ?

Pour mieux vivre, pour mieux être, pour développer l’infini dans le fini, pour réaliser notre potentiel.

Pour le fun, pour créer quelque chose de nouveau.

Pouvons-nous retrouver le sacré, le merveilleux, le sensible ?

Pouvons-nous arrêter de courir afin de vivre dans le moment présent ?

Cessons de banaliser la vie. Chaque instant est sacré, chaque instant est divin, restons dans cette présence, restons dans le cœur,

Et contemplons les reflets,

De notre être,

A travers,

L’univers.

Kunzang, Septembre 2013

F comme Fréquence Vibratoire

Bien sûr nous ne sommes pas les pensées qui sont reçues par notre cerveau, bien sûr il est possible de sortir de l’illusion et de ne pas s’identifier à elles.

frequences vibratoires

Car oui, nous recevons des pensées, mais non, ce n’est pas forcément nous qui les gênerons.

Mais d’où viennent-elles ?

Et pourquoi certaines nous sont-elles accessible et d’autres pas ? Par quel mécanisme sont-elle filtrées ?

Si nous comprenons que les pensées sont des ondes électromagnétiques qui vibrent, et si nous comprenons aussi que nous recevons ce qui vibrent à notre fréquence, alors nous pouvons imaginer que notre état d’esprit, notre attitude, notre fréquence oriente notre antenne de façon à capter les reflets de nos intentions. Finalement, nous ne pouvons recevoir uniquement ce qui vibre à notre fréquence, ce qui résonne en nous.

Par exemple, un état d’amour et d’union va nous permettre de recevoir des pensées d’amour.

Un état de séparation va nous permettre de recevoir des pensées de séparations, de peur ou de haines.

Si nous avons une conversation avec quelqu’un, ses intentions et son attitude vont générer les pensées correspondantes. Aussi, une expression, par la parole pourra éventuellement s’exprimer .

Il suffit d’écouter les gens parler : les mots utilisés, leur façon d’être, leurs intentions,  leur attitude, tout ceci est l’expression de ce qu’ils sont à l’intérieur.

En fonction du moment, de notre environnement, nous vibrons à une certaine fréquence, résultat de toute nos expériences dans cette vie, incluant nos éventuels traumatismes, souffrances et histoires.

Ce que nous sommes est recouvert d’un filtre, la personne, l’ego que nous avons cru ou que nous croyons être. C’est dans ces circonstances que nous vibrons, que nous rayonnons.

Et plus la personne est dissoute, plus nous pouvons vibrer l’amour, l’union.

Et plus nous nous identifions à la personne, plus nous sommes dans l’illusion.

Étudions et écoutons les pensées que les autres nous transmettent.

Sont-elles des pensées d’union ou de séparation ?

Sont-elles des pensées de jugement ?

Car les pensées que nous recevons sont directement liées à notre taux vibratoire.

Vous souhaitez connaitre quelqu’un ? Écoutez-le!

Citation :

 » Aveuglé par son propre amour, il ne voyait plus rien »

La beauté est dans l’œil de celui qui regarde.

L’amour est dans le cœur de celui qui aime.

Les pensées que nous recevons sont le reflet de notre état vibratoire.

Bien sur cet état change constamment. Il y a un mécanisme d’induction qui agit, en fonction des personnes et des lieux qui nous entourent.

Ainsi, par l’effet des neurones miroirs, nous nous synchronisons les uns les autres. Nous nous adaptons littéralement et immédiatement à la situation, à notre environnement.

Mettons-nous dans une situation d’amour, de paix et de joie avec des amis, et constatons le changement de notre taux vibratoire, écoutons les pensées environnantes.

Allons dans un lieu de violence et de peur, constatons notre propre changement.

Entourons nous de personnes positives, exprimant une énergie d’amour et d’abondance. Que se passe-t-il ?

Allons diner avec des maitres accomplis dans les domaines de l’art, des affaires, de la science, de la compassion. Que devenons-nous à leur contact ?

Oui, nous devenons eux, oui, nous vibrons à leur fréquence, oui nous nous mettons à capter les mêmes vibrations, les mêmes pensées.

Pouvons-nous ressentir l’énergie des grands orateurs, des grands leaders ?

Ils nous transportent à leur niveau vibratoire, par leurs textes, par leur voix, par l’expression de tout leur être.

Que ce soit une énergie d’amour, de création, de transformation, nous pouvons instantanément nous aligner sur leur fréquence.

N’est-ce pas magique ?

Regardons, écoutons et lisons les êtres qui sont nos modèles, nous pouvons en trouver en grand nombre, sachons les écouter et vibrons à leur fréquence. Il en existe dans tous les domaines.

Ainsi, en atteignant leurs fréquences, les mêmes pensées nous parviennent.

Bien sûr, les résultats sont plus faciles si nous avons au préalable totalement dissous nos filtres, la personne, l’ego, nos conditionnements.
Car il n’est pas possible de remplir un verre déjà rempli, il nous faut tout d’abord disparaitre et mourir afin de renaitre.

Et c’est finalement notre taux vibratoire qui déterminera les pensées que nous recevrons.

Ainsi, c’est toute notre destinée qui se trouve modifiée par les pensées qu’à chaque instant, nous choisissons.

Ce que nous sommes devenus, l’endroit où nous sommes, les personnes de notre entourage sont le reflet des pensées que nous avons choisis, elles même la conséquence d’une seule et fondamentale chose : notre fréquence vibratoire.

Oui, c’est elle qui va tout déclencher. Cause de tous les effets qui agissent dans notre vie, notre état d’esprit, qui est aussi le résultat de notre niveau de conscience est la cause génératrice de notre univers individuel.

Sachons en avoir conscience dans nos relations avec les autres et avec notre environnement.

En quelques minutes, nous pouvons créer ou détruire des relations, perdre ou gagner des contrats. A chaque instant, nous pouvons créer ou détruire, en fonction de notre vibration.

Entrons dans la présence, et recevez mes vibrations d’amour infini.

Cher lecteur et cher lectrice bien aimé, I love you.

Kundun juin 2013

A comme Autres

 

"les autres sont nous" Kundun 2013

« En réalité, il n’y a pas d' »autres », il n’y a que des « nous » Kundun 2013

Comprendre et imaginer que les autres sont nous est une chose, l’expérimenter et le vivre en est une autre.

Réaliser que nous sommes une même et unique conscience qui vit à travers les autres êtres humains est une des étape de l‘éveil.
La présence que nous pouvons ressentir, le sentiment d’amour, la paix, la conscience, la vie, l’intelligence qui vit à travers l’homme: c’est ce que nous sommes réellement.

Tous les matins, nous nous habillons de notre corps physique et de notre corps mental. Et tous les matins, nous nous identifions à eux.
Mais si nous fermons les yeux, si nous dirigeons notre attention sur nos sens, si nous ressentons la présence, nous pouvons prendre conscience de la réalité non duelle.

Méditons quelques instant, restons dans la paix dans la présence.
Pause.

Restons quelques instant dans le calme.

"Dieu est toujours amoureux des expressions qu'il incarne"

On ne s’en rend plus compte, mais la vie est si merveilleuse, si magique.
Comme un enfant qui vient de naitre, je prend conscience de l’univers autour de moi. C’est une renaissance car l’ancien moi s’est de nouveau dissous, et la présence, la conscience se trouve dans un état de découverte.
Ce n’est pas que je vois avec des yeux d’enfants, c’est que je suis redevenu un enfant.
Car en réalité, la vie est merveilleuse, la vie est magique.
Il y a tant de choses à expérimenter, tant de choses à être, à vivre, il y a tant de choses à aimer.
Il y a comme un vertige, comme une ivresse de la matérialité quand la conscience s’incarne. Une identification naturelle s’effectue.
Comment s’incarner dans l’homme, comment revêtir son corps et son mental sans s’immerger totalement en lui, sans ‘devenir’ lui.

Dieu, la conscience infini que nous sommes s’incarne en l’homme et puis s’oublie.

Ivre de matière, nous exprimons le divin qui à travers nous se vit.

Quand nous tombons amoureux, quand nous fondons dans l’amour, quand l’émotion, cette prise de conscience nous bouleverse, quand on voit la beauté de l’autre, alors nous commençons vraiment à vivre, à être.
L’amour, c’est la vie. Et la vie, c’est l’amour.
L’amour est la seule réalité. L’amour est le sentiment, l’expérience, la conscience, la reconnaissance que nous sommes l’autre.
C’est une expérience, une compréhension qui ne peut que s’expérimenter. Comment communiquer et partager une expérience aussi intime ?
Pouvons nous imaginer la couleur bleu ? Pouvons nous l’expliquer ?
Non, on ne peut que la voir.

Texte de Kundun, Janvier 2013

Le livre

Je ne lis pas ce livre,
Je le bois,
Comme on boit un nectar délicieux.
Il nous nourrit, il nous illumine, il nous soigne.
Je bois son amour, sa lumière, sa beauté.
Il m’aime et je l’aime,
Car nous savons,
Qu’un,
Nous sommes.

poème de Kundun, Février 2013

La présence

La présence, éblouie par sa propre beauté, entre dans la gratitude et le bonheur, lorsque à travers nos yeux, son reflet, elle touche.
Ivre de sa propre lumière, elle peut alors, à travers nous, simple véhicule de sa magnificence, jouir de sa propre présence.
Folle d’elle même, la vie s’écoule à travers la vie. Elle se sent, s’écoute, se touche, se joue. Sauvage, envahissante, exubérante, elle se propage, se développe, se découvre, se vit.
Laissons la agir, intelligente, aimante, elle seule,
sait.

Poème de Kundun 1er janvier 2013

La voie de l’amour infini

Toutes les voies qui mènent vers l’union, vers l’amour, vers l’élévation de la conscience sont bénéfiques pour l’humanité.

Que ce soit par l’éveil de la connaissance avec les sciences, que ce soit par l’éveil à la beauté avec les arts, que ce soit par l’éveil de l’amour de l’homme avec les religions et la spiritualité. Toutes les voies mènent vers un seul point : être ce que nous sommes, des êtres intelligent qui découvrent et co-créent en conscience ce qu’ils sont.

Carte postale Infinite Love, participez à l'éveil planétaire

Carte postale Infinite Love, participez à l’éveil planétaire

L’amour qui est dans le cœur des chrétiens est le même que celui qui est dans le cœur des musulmans, qui est aussi le même que celui qui est dans le cœur des bouddhistes, des athées, des hindouistes, et de ceux qui pratiquent le judaïsme. Dans le cœur de tous les hommes, de toutes les nations, le même amour unifie, le même désir d’aimer existe, le même besoin de partager, d’être, existe.

Seul l’Ego cherche à diviser, pour mieux régner, pour mieux contrôler, pour mieux exister.

Mais si l’amour, mais si les hommes de cœur et de paix se réunissent, s’unifient, se relient, échangent et partagent, alors le monde changera de façon considérable.

Si les hommes de cœur partagent et diffusent leur vision unifiée de l’humanité, alors les souffrances diminueront.

Toute l’humanité en bénéficiera, car elle sera plus consciente, car elle comprendra qui elle est, où elle va, et pourquoi elle y va.

C’est l’élévation des consciences, c’est l’intégration des connaissances et des expériences partagées qui permettra à l’humanité de passer au prochain stade de l’évolution de l’homme : un homme libre, en paix, amoureux ; un homme connecté à sa nature divine qui met sa force et son pouvoir au service des autres, un homme qui sait que nous sommes tous un.

Imaginez 7 milliards d’êtres travaillant main dans la main !

Maintenant est venu le moment de regrouper toutes les forces spirituelles qui souhaitent faire avancer l’amour et la paix, l’union et le partage, la liberté et l’égalité, l’action juste.

Maintenant est venu le moment de l’union et de l’action.

Infinite Love vous propose ce regroupement.

Vous avez des projets, vous voulez agir avec nous ?

Contactez nous, appelez nous, envoyez nous des mails ! Connectez-vous à nous, nous sommes, vous !

Nous vous invitons à participer à l’éveil planétaire,

Maintenant !

Centres infinite Love à paris et en Dordogne

Centres infinite Love à paris et en Dordogne

Kundun, le 28 septembre 2012

V comme Voies de l’éveil

Qu’elles sont les différentes voies de l’éveil ?

Il n’y a qu’une voie qui peut se répartir en plusieurs catégories :

La voie de l’éveil est la voie de l’amour. S’éveiller signifie comprendre l’amour qui est en nous. S’éveiller signifie augmenter son niveau de conscience et donc de devenir ce que nous sommes déjà.
S’éveiller, c’est éliminer le brouillard, c’est dissoudre nos programmations mentales, nos conditionnements. Nous sommes tous déjà éveillé dès la naissance. S’éveiller, c’est redevenir ce que nous avons toujours été, avant les conditionnements. S’éveiller, c’est comprendre ce que nous sommes réellement. Pour cela, il faut comprendre ce que nous ne sommes pas.

  • La première voie est la voie de l’amour du beau : c’est la voie de l’éveil par les arts. Musique, peinture, danse, sculpture, tous les arts mène vers un éveil spirituel.
  • La seconde voie est la voie de l’amour de la connaissance : La science, les techniques, tout le monde moderne que nous connaissons est basée sur cet amour. Elle fait avancer l’humanité depuis des milliers d’années.
  • La troisième voie est la voie de l’amour de l’homme : C’est la voie de la compassion. Toutes les religions ont pris racine grâce à cet amour de l’autre.  C’est aussi la voie de la spiritualité.

Vous pouvez bien sur travailler plusieurs voies en parallèle. L’éveil des trois voies permet l’équilibre : ‘Science sans conscience n’est que ruine de l’âme’.
Toujours d’actualité non ?

Kundun, Paris, 1er Mai 2012

Imagine

Imagine par Infinite Love

Imagine par Infinite Love

Imagine,
Que tous les êtres de l’univers,
Sont toi.

Puis,
Imagine que tu les a créé,
Pour comprendre,
Ce que tu es.

Réalise que tu es fou,
Puis, comprends que tu ne l’es pas.

Comprends,
La beauté de tes créations.
Comprends,
L’immensité,
De ce que tu es.
Comprends,
L’infini.

Comprends Dieu,
Comprends,
Qu’il existe des Dieux de Dieux.
Puis des Dieux de Dieux de Dieux…

Comprends les univers.
Réalise qu’il existe,
Une infinité de dimensions,
Dans une infinité d’univers,
Pour une infinité d’êtres,
Dans une infinité de directions,
Dans un nombre infini de vies,
Dans un espace,
Infini.

Si tout cela,
Tu peux comprendre,

Alors tu sais,
Que tu es nous,

Alors tu sais,
Que nous sommes,
Toi,

Alors tu sais,
Que nous sommes,

Un.

Poème de Kundun du 14 avril 2011 / Poem by Kundun

Poème à lire en écoutant la musique « Coronation » de Ilan Eshkeri  du film Stardust.

Oh être divin

Oh être divin
toi qui te donnes sans retenue
toi qui partages tout et n’attends rien
A toi tout l’amour te sera donné
Tout espoir
et aussi la gloire.
Donnes, Donnes
et tu auras sans fin.
A toi qui découvres la lumière
où tant d’autres ne verraient que des ténèbres
A toi dont un sourire ou une larme suffit
pour reconnaître que l’autre c’est toi.
A toi sera montré la vérité, la beauté
et l’amour divin, d’un partage sans fin.
Gloire a toi
L’enfant divin

Poème de Brahmadev / poem by  Brahmadev

%d blogueurs aiment cette page :