Pourquoi ai-je tant de mal à me désidentifier de l’ego ?

choix4
Question de Gilles : « Allô Dieu, pourquoi ai-je tant de mal à me désidentifier de l’ego ? » .

 

La question vraie c’est :

« Quelles sont tes pratiques de méditation ? »

« Combien de temps tu passes à méditer ? »,

« Combien de temps tu te donnes à toi-même pour ta propre évolution ? »,

« Est-ce que tu prends du temps pour toi ? » ou « est-ce que tu cours partout pour faire autre chose ? »,

« Est ce que le travail est une fuite ? »

« Combien de temps passez-vous tous et toutes avec vous-même, pour vous-même, dans la présence ? »,

« Combien de temps passez-vous à ne rien faire ? »

C’est extrêmement difficile pour l’ego et pour la personne de ne rien faire.

Entrez en méditation en regardant le début de cette vidéo :

Puis dites avec moi en prenant une grande respiration entre chaque phrase :

Je décide de ne rien faire,
Une heure par jour

Essayez de ne rien faire. Si vous réussissez à ne rien faire, l’ego va paniquer et là, cela va être intéressant parce que le mental, l’identification à la personne, est toujours à vouloir « faire », « faire », « faire », tandis que pour la présence, c’est le contraire.

Être présent, c’est rester là, ne plus rien faire. Bien sûr il s’agit de faire un peu les deux, de trouver un équilibre, parce que ne rien faire du tout amènera à d’autres problèmes. L’humain est venu pour faire. Il y a une moyenne entre ne rien faire et faire à cent pour cent.

« Pourquoi c’est difficile ? » Et bien tout simplement car depuis l’enfance, l’enfant vous avez été a juste copié les systèmes de papa et de maman et les enfants ont cru qu’ils étaient la personne.

Avec le temps, il y a une intégration et finalement la personne croit qu’elle est toute seule dans ce corps. La personne vie, a peur de mourir, car la personne croit qu’elle va mourir, la personne à peur du futur parce qu’elle ne sait pas que le futur est généré par le maintenant en étant soi. La personne a peur et se sent comme une victime.

Alors c’est « difficile ». Mais pas pour tout le monde. C’est difficile en fonction de vos autres expériences dans les autres vies. Si vous avez de nombreuses vies ou vous êtes des méditant, cela facilite cette vie.

Nous allons dire des mantras spécifiques qui vont nous permettre de créer des vies de méditant afin d’aider tout le monde à méditer. Comme le temps n’existe pas, et comme tout se joue maintenant, il est possible de créer maintenant des vies parallèles et de récupérer les informations, les connaissances de vous dans les vies parallèles.

Entrez en méditation à l’aide de la vidéo « Méditation Brahmadev du livre “Allô Dieu” » que vous trouverez sur Youtube et dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

Je suis au cœur du soleil galactique,
Gratitude de recevoir la grâce de Métatron,
Je m’abandonne à la vie,
Je suis la vie,
Je crée mille vies,
Ou je médite, dix heures par jours,
En Inde, au Tibet, partout,
Et je récupère maintenant,
Toutes les connaissances,
Toutes les habitudes,
Tous les réflexes,
De ces milles vies de méditant,
Gratitude d’être un moine bouddhiste,
Gratitude d’être un yogi,
Gratitude d’être un chamane,
Gratitude d’être un sâdhu,
Je crée milles vies,
Ou je réalise le soi,
Dans cette vie et dans toutes mes vies,
Dans toutes les dimensions,
Je me rappelle de ce que je suis,
Je réalise ma véritable nature,
Je médite facilement,
Il me suffit de fermer les yeux,
Et tout disparait,
Je n’ai plus d pensées,
Dans chacune de mes vies,
J’ai de grandes facilités,
Pour méditer,
Pour disparaitre,
Pour arrêter le flot de pensées,
Quelque soit les événements,
Quelque soit les épreuves,
Je sais,
Que je ne suis pas la personne,
Je sais,
Que je ne suis pas les pensées,
Dans toutes mes vies,
Dans toutes les dimensions,
Dans toutes mes races,
Dans toutes mes incarnations,
Sur tous les plans,
Sur toutes les planètes,
Dans toutes les galaxies,
Je sais,
Ce que je suis,
Au plus profondément de moi.

Brahmadev

Ce texte est un extrait de la série de livres « Allô Dieu ? » :

allo-dieu-vignette

Cette série de livres a été réalisée à partir des émissions diffusées en direct sur mon compte Facebook. Des milliers de personnes passionnées me suivent depuis quelques mois et posent leurs questions en direct à Dieu.
Grâce à une technique de méditation particulière, grâce à un éveil de Kundalini* et des états de Samadhi*, j’entre en communication avec le divin, une communication est alors établie. Vous trouverez dans ces livrets les questions du public et les réponses du divin.

Pour recevoir les versions d’évaluation des livres, « Qui êtes-vous ? » et « Allô Dieu ? », cliquez sur ce lien.

Pour acheter les livres au format papier et numérique : Amazon.fr

Pour participer à nos ateliers « Allô Dieu ? » du dimanche matin 10:30, cliquez ICI :

Bonne lecture !

Brahmadev

 

Pourquoi l’épreuve est-elle nécessaire pour recevoir le cadeau ?

Les-épreuves-qui-construisent-le-Soi-1

Question de Laurent : « Allo Dieu ? pourquoi l’épreuve est-elle nécessaire pour recevoir le cadeau ? ».

Ce qui est nécessaire ce n’est pas l’épreuve mais l’expérience. L’expérience est perçue comme une épreuve lorsqu’elle est difficile mais il est possible d’apprendre et d’avoir le cadeau en faisant des expériences faciles. Il y a en toi la croyance qu’il est nécessaire de souffrir pour évoluer, c’est faux, il est possible d’évoluer sans souffrances grâce à la sagesse.

Dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

Je peux évoluer sans souffrir,
Je n’ai pas besoin de souffrir pour évoluer,
Je m’aligne sur la plus haute partie de moi,
J’écoute mon intuition,
J’écoute mon âme,
J’écoute la plus haute partie de moi,
Je m’abandonne à mon être divin.

Car en fait, Laurent, il y a deux modes, et c’est valable pour chacun d’entre vous : soit vous êtes identifié à l’égo, et, dans ce cas-là, vous êtes dans le scénario du personnage ; soit vous êtes aligné, vous êtes identifié à la conscience, à la présence, et dans ce cas, la vie est beaucoup moins difficile, les épreuves sont remplacées par des expériences et les cadeaux sont de plus en plus beaux.

Derrière ta question il y a la croyance, et c’est quelque chose qui a souvent été propagé par la religion, il y a la croyance qu’il y a le péché et il y a la croyance que l’être humain a fait quelque chose de « pas bien » et qu’il doit réparer ; la croyance qu’il doit passer des épreuves. Tout cela est totalement faux.

Dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

Je suis un être d’amour et de lumière,
Je n’ai pas besoin de souffrir, car j’aime toutes les parties de moi,
J’apprends en m’amusant, par le jeu, par la joie,
Je connecte mon enfant intérieur,
J’élimine la croyance que le péché existe, le péché n’existe pas,
J’élimine la croyance que j’ai fait quelque chose de mal,
Je n’ai rien fait de mal,
Je suis innocent,
Je suis pur,
Je refuse toutes formes de manipulations,
Je refuse toutes formes de contrôle,
Je suis roi dans mon royaume,
Je suis souveraine,
Je refuse toutes formes d’influences,
Je suis ma propre vérité,
Car je suis un être divin,
Je suis l’univers,
Je me pardonne tout,
Je me libère maintenant, de tout dogme,
Je suis libre,
Je n’ai rien fait de mal,
Je n’ai rien à prouver,
Je n’ai rien à rattraper,
Je suis déjà la lumière,
J’accepte ma vie d’humain.

Derrière ta question, Laurent, il y a : « pourquoi parfois la vie est difficile, pourquoi parfois il y a la souffrance ? », tout simplement parce que, lorsque j’ai créé la jouissance, j’ai créé aussi la souffrance car c’est la même polarité ; il ne peut pas y avoir de jouissance sans souffrance et il ne peut pas y avoir de souffrance sans jouissance.

Après c’est vous, en tant qu’être divin, qui choisissez en fonction des expériences que vous voulez faire, car, comprenez bien, vous décidez les expériences. Il suffit de vous écouter parler, il suffit de vous regarder. En tant qu’être divin, vous créez votre réalité, comme moi ; vous êtes moi dans un corps d’humain et moi je suis libre, comme vous.

Je vous ai donné le libre arbitre pour vivre et pour créer tout ce que vous voulez créer. Je ne peux pas me limiter, je suis illimité, comme vous. Vous êtes moi et je suis vous, je suis en vous et vous êtes en moi.

Dites avec moi :

J’élimine la croyance que la vie doit être difficile,
La vie peut être facile.

Brahmadev

Ce texte est un extrait de la série de livres « Allô Dieu ? » :

allo-dieu-vignette

Cette série de livres a été réalisée à partir des émissions diffusées en direct sur mon compte Facebook. Des milliers de personnes passionnées me suivent depuis quelques mois et posent leurs questions en direct à Dieu.
Grâce à une technique de méditation particulière, grâce à un éveil de Kundalini* et des états de Samadhi*, j’entre en communication avec le divin, une communication est alors établie. Vous trouverez dans ces livrets les questions du public et les réponses du divin.

Pour recevoir les versions d’évaluation des livres, « Qui êtes-vous ? » et « Allô Dieu ? », cliquez sur ce lien.

Pour acheter les livres au format papier et numérique : Amazon.fr

Pour participer à nos ateliers « Allô Dieu ? » du dimanche matin 10:30, cliquez ICI :


Bonne lecture !

Brahmadev

D comme Dieu : la définition de Brahmadev.

“Cela ne fait aucune différence si vous croyez en Dieu, Jehova, Allah, Mahomet, Bouddha, le Christ ou Krishna – de toute façon, il est et sera toujours un seul et même Dieu.” Satyananda Saraswati

“Dieu, c’est moi ; Dieu, c’est toi.” Brahmadev

michel-ange.chapelle.sixtine..la.cr.ation.d.adam.-1510-

Pour moi, les synonymes de Dieu sont :

Conscience infinie,

Amour infini,

La vie,

L’unité,

Le un,

Ce qui est, ce qui a été, et ce qui sera,

Ce qui a toutes les formes,

Ce qui est sans forme,

L’univers,

Le tout et le rien,

La source,

Le créateur de l’univers,

La présence,

Celui qui est non conceptuel,

Celui et celle qui est partout et que personne ne voit,

L’intelligence,

Le grand tout,

Le vide…

Paradoxalement, Dieu ne fait référence à aucune religion, à aucun dogme, il est au-delà des religions. Dieu n’est pas humain et ne peut s’appréhender comme une projection humaine.

Le mot même « Dieu » ne devrait même pas être utilisé, tant il est réducteur et inapproprié. Aucun mot ne peut convenir. Mais j’utilise ce mot comme un pointeur, afin de relier ce qui existe déjà à une réalité plus vaste.

“Si vous avez compris ce qu’est l’amour, vous avez tout compris. Si vous passez à côté de l’amour, vous passez à côté de la vie. Les personnes qui s’interrogent sur Dieu ne sont pas intéressées par Dieu. En se posant des questions sur Dieu, elles montrent simplement qu’elles n’ont pas encore découvert ce qu’est l’amour. Celui qui a connu l’amour sait ce qu’est le divin : l’amour est l’expérience du divin. Celui qui cherche la lumière montre simplement qu’il est aveugle. Celui qui s’interroge sur Dieu nous dit simplement que son cœur n’a pas encore éclos.” Osho

Comme le dit Osho, l’amour est l’expérience du divin. L’amour est la seule façon d’approcher le divin.

C’est en tombant amoureux plusieurs fois, en me fondant dans l’amour, que j’ai pu expérimenter ce qu’est Dieu.

Quand vous tombez réellement amoureux, vous pouvez ressentir cette connexion au divin, vous comprenez la divinité à travers l’être que vous aimez.

En réalité, vous ressentez et comprenez que l’autre « est » littéralement vous, qu’il est une expression du divin, qu’ensemble, vous ne faites qu’un. Vous ressentez et vous comprenez qu’il n’y a pas de différence entre vous et l’autre, c’est l’éveil. En réalité, c’est Dieu qui aime l’autre à travers vous, et en vous abandonnant à son amour, vous découvrez que, finalement, il n’y a que Dieu et vous sur cette planète, que nous sommes tous un !

Si vous lâchez prise, si vous lâchez tout, si vous comprenez que vous êtes juste une conscience d’amour incarnée dans un corps physique, alors une dissolution du personnage s’effectue, alors votre âme peut commencer à vivre.

Voilà comment on peut expérimenter cette notion d’amour infini. Bien sûr, les techniques de méditation permettent de se focaliser sur le cœur, sur l’amour qui est en vous. Il y a de nombreuses techniques dans chaque pays, certaines sont utilisées depuis des millénaires.

Aussi, parfois, certains accèdent à des univers divins après des expériences de mort imminente et se retrouvent transformés pour toujours. D’autres expérimentent le divin en modifiant leur état de conscience à l’aide de musiques, de danses, de transes chamaniques, de plantes sacrées, de techniques de respiration.

« Dieu » est la somme de toutes les consciences de l’univers. En réalité, « iletelle » (je dis iletelle, car Dieu est autant masculin que féminin) EST l’univers et tout ce qui existe. Il est l’observateur et celui qui est observé.

Aussi, précisons que la vérité ne s’apprend pas, qu’elle s’expérimente.

Essayez de partager avec quelqu’un ce que signifie « être amoureux » !

Comment exprimer le sentiment de joie, d’amour, de vérité ?

“La pensée la plus élevée est toujours celle qui renferme la joie. Les paroles les plus claires sont celles qui contiennent la vérité. Le sentiment le plus magnifique est celui que tu appelles amour. Joie, vérité, amour. Les trois sont interchangeables, et l’un mène toujours aux autres.” Neale Donald Walsch – Conversation avec Dieu

Il est impossible d’expliquer avec le mental, et donc avec des mots, l’expérience de connexion avec le divin, l’expérience d’amour infini, de joie.

Que ce soit lors d’une méditation, que ce soit dans la présence de l’être aimé, l’amour se situe toujours au-delà des mots et des concepts. L’amour n’est pas « mentalisable ».

Comment exprimer ce qui n’est pas du ressort du mental mais du cœur, de l’esprit, de la conscience, de la non-dualité, du non-conceptuel, de l’âme ?

“L’évolution spirituelle est une transformation nous amenant à la réalisation de la ‘non-forme’, qui est bien au-delà de tout concept ou de tout langage. Cette réalisation devient alors visible et dominante sans la nécessité de penser.” David Hawkins Discovery of the presence of God

Ce sentiment d’amour infini ne peut que s’expérimenter. Il ne peut s’apprendre. De la même façon, essayez d’expliquer à un sourd ce qu’est le Requiem de Mozart : la difficulté est identique.

Dieu ne se rencontre pas avec le mental, avec le cerveau gauche, car Dieu est « unité ». Dieu se situe dans un univers non duel et non conceptuel. Il est tout et son contraire. Il est en même temps toutes les polarités et toutes les perspectives. Il est bien au-delà de tout jugement, de toute notion de « bien » ou de « mal ».

Dieu ne peut pas être mis en boîte par le mental, et c’est bien parce qu’il est au-delà de la pensée que celui-ci nie son existence.

Dieu se rencontre avec le cœur qui fonctionne comme un récepteur pour communiquer avec luietelle. Dieu est à la fois masculin et féminin. Autant le mental sépare, découpe, labellise, donne des mots et des noms à tout, autant Dieu est le « UN », l’unité, le tout où rien n’est séparé. Pour cette raison, le mental a du mal à le décrire. Pour le mental, les mots sont inadaptés, seul l’art, avec la poésie, la musique, par exemple, peut nous permettre d’approcher cette notion.

Écoutez par exemple le Magnificat de Vivaldi et ressentez.

L’éveil spirituel, c’est comprendre que vous êtes la vie, que vous êtes la conscience universelle, que Dieu, c’est vous. Vous êtes Dieu sous forme humaine. L’éveil, c’est comprendre, par des méditations, qu’iletelle s’est incarné en vous pour pouvoir expérimenter la matière, pour vivre votre légende personnelle.

“Tous les êtres vivants sont bouddha et ont en eux sagesse et vertus.” Siddhârtha Gautama (Bouddha)

“Je ne suis pas croyant, je ne crois qu’en moi. Je suis un athée qui a expérimenté Dieu.” Kunzang

“Je me suis incarné dans 7 milliards d’êtres humains, qui suis-je ?” Brahmadev

Imaginez que vous êtes une conscience infinie, puis imaginez que vous créez la notion d’espace ; rien d’autre n’existe pour le moment. Puis, imaginez que vous vouliez vous connaître, vous « voir », vous sentir, comprendre ce que vous êtes. Alors vous avez cette pensée : « Je suis. » Mais sans dualité, sans matière, vous êtes juste là et vous ne pouvez rien expérimenter. Alors cette pensée, cette lumière, cette vibration, s’incarnent en une formidable explosion et crée ce que l’on appelle le « Big Bang ».

Alors vous créez des galaxies, des soleils, des planètes. Vous êtes la source, vous êtes la cause première, la cause de toutes les causes, celle qui a tout généré.

Puis, vous créez le monde minéral, le monde végétal, le monde animal… Vous prenez goût au jeu de la vie, créant de plus en plus d’espèces, de concepts, de mots, d’idées. À partir du néant, à partir de rien, vous créez la notion d’espace, vous créez la matière, puis vous créez le mouvement dans l’espace, ce que certains appelleront plus tard « le temps ».

Partout, ce que vous êtes s’incarne. Vous créez de nombreux écosystèmes végétaux, minéraux, animaux. Puis vous créez un « machin » formidable, vous créez l’humain, oui l’humain, cet animal holographique entièrement fait à votre image, précipitation dans la matière, incarnation de tout ce que vous êtes, hologramme individualisé du grand tout. Vous créez l’humain qui devient un outil permettant de vous incarner dans le monde matériel.

Passionné de romance et d’histoire, vous créez des couples amoureux, des villages, puis des villes, puis des civilisations. Puis, l’humain s’adapte, il évolue, comme chaque espèce, il acquiert de plus en plus de sens, de capacités, dans tous les domaines : visuel, auditif, kinesthésique, gustatif, olfactif, réception de vos pensées, réception de votre amour…

Et votre rêve, oui, votre rêve, un jour se matérialise : l’humain se met à communiquer avec vous, il vous comprend, il se met au diapason avec vous, il reçoit vos pensées, il écrit des livres sacrés, il commence à vivre avec le cœur, il commence à aimer, oui, à aimer. Il fait un avec vous.

Alors de nouvelles civilisations émergent, alors de nouvelles possibilités jaillissent, partout dans l’univers, des génies apparaissent, symboles de votre perfection, alors vous pleurez, alors vous riez…

“De tous les mondes, spirituels et matériels, Je suis la source, de Moi tout émane.” Bhagavad Gita

“Vous êtes le sous-jacent de toute chose, vous êtes la présence, vous êtes l’amour, vous êtes la vie.” Brahmadev

“Dieu, c’est moi ; Dieu, c’est vous.” Brahmadev

Comprenez bien, pour Dieu, il n’y a pas d’au-delà puisqu’il est tout.

“Pour moi, il n’y a pas d’au-delà car je suis tout.” Brahmadev

Mettez-vous à sa place un instant, voyez depuis sa perspective absolue.

Pause.

L’idée de Dieu, c’est qu’il n’y a pas d’au-delà, alors, toute la magie disparaît…

Il ne faut pas tuer Dieu, car si vous tuez Dieu, vous tuez le mystère de la vie ; si vous tuez Dieu, vous tuez la poésie, vous tuez la musique, vous tuez les arts, vous tuez tout ce qui fait l’humanité…

Car oui, nous, humains, avons quelque chose de plus que Dieu n’aura jamais. Vous devinez ce que c’est ?

Méditez un instant…

Ce que vous avez que Dieu n’a pas, c’est le « mystère ».

Car oui, Dieu n’a pas de mystères, ni pour lui-même ni pour quoi que ce soit, puisqu’il sait tout, puisqu’il est tout. Après plusieurs éternités, tout seul dans l’univers, à force de s’ennuyer, un jour, il décida de tout oublier, il décida d’oublier qui il était, il créa la terre, puis il créa l’homme et la femme, il décida de s’incarner sur terre…

Et c’est ainsi qu’un jour, un mystérieux bébé sorti du ventre de sa mère…

Ce bébé, oui, ce bébé c’était vous.

“L’intérêt n’est pas dans ce que vous faites mais dans ce que vous êtes. Ainsi ce qui compte, c’est la façon et l’attitude avec lesquelles vous laissez les choses se faire à travers vous. Si vous comprenez cela, toute tâche devient instantanément intéressante. Laissez la présence réaliser à travers vous les choses, devenez l’observateur de la présence qui est. En laissant le divin vivre à travers vous, vous entrez dans son royaume, vous entrez instantanément dans sa présence, dans sa perfection, dans son meilleur scénario, qui devient alors le vôtre, car c’est ‘luietelle’ qui vit à travers vous.” Brahmadev

Poème : Imagine

Imagine,

Que tous les êtres de l’univers,

Sont toi.

Puis,

Imagine que tu les as créés,

Pour comprendre,

Ce que tu es.

Réalise que tu es fou,

Puis comprends que tu ne l’es pas.

Comprends,

La beauté de tes créations.

Comprends,

L’immensité,

De ce que tu es.

Comprends,

L’infini.

Comprends Dieu,

Comprends,

Qu’il existe des dieux de dieux,

Puis des dieux de dieux de dieux…

Comprends les univers.

Réalise qu’il existe,

Une infinité de dimensions,

Dans une infinité d’univers,

Pour une infinité d’êtres,

Dans une infinité de directions,

Dans un nombre infini de vies,

Dans un espace,

Infini.

Si tout cela,

Tu peux comprendre,

Alors tu sais,

Que tu es nous,

Alors tu sais,

Que nous sommes,

Toi,

Alors tu sais,

Que nous sommes,

Un.

Kundun, le 14 avril 2011.

Pour intégrer ce texte, entrez dans un état méditatif et lisez doucement ces affirmations à haute voix :

Je décide solennellement, de tout mon cœur, de réaliser le Soi, ma véritable nature.

Je suis la présence qui est.

À chaque instant, je reste connecté à la plus haute partie de moi, Dieu.

Je suis l’amour, je suis la vie, je suis l’univers, je suis tout ce qui existe.

Incarné sous forme humaine, je laisse la vie se réaliser à travers moi, outil du divin.

Je suis la paix.

Je suis toi, et tu es moi,

je t’aime.

Gratitude d’être lu,

Brahmadev

 

NOUVEAU :

Depuis juillet 2018, des milliers de personnes passionnées suivent mes vidéos et posent leurs questions en direct à Dieu chaque dimanche à 10:30. Grâce à une technique de méditation particulière, j’entre en communication avec Dieu.

Vous trouverez dans ces vidéos les questions du public et les réponses du divin.

Voici les rediffusions sur Facebook de la première émission « Allô Dieu ? » :

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fsebastiensocchard%2Fvideos%2F1668703396571671%2F&show_text=1&width=560

Deuxième partie de l’émission :

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fsebastiensocchard%2Fvideos%2F1668718463236831%2F&show_text=1&width=560

Les autres émissions :

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fsebastiensocchard%2Fvideos%2F1680189445423066%2F&show_text=1&width=560

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fsebastiensocchard%2Fvideos%2F1716075045167839%2F&show_text=1&width=560

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fsebastiensocchard%2Fvideos%2F1716169261825084%2F&show_text=1&width=560

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fsebastiensocchard%2Fvideos%2F1736272306481446%2F&show_text=1&width=560

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fsebastiensocchard%2Fvideos%2F1736359643139379%2F&show_text=1&width=560

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fsebastiensocchard%2Fvideos%2F1736374803137863%2F&show_text=1&width=560

 

seb-boue

Brahmadev

Recevez par email mes dernières compréhensions, inscrivez vous à la lettre de Brahmadev : Cliquez ICI.

A lire absolument, les trois tomes du livre « Qui êtes vous ? » : « Qui êtes-vous » de Brahmadev.

Toutes les informations sur les sessions privées et les stages d’immersion pour se transformer : Cliquez ICI pour les stages

Retrouvez moi sur Facebook en live chaque dimanche à 10:30 pour une méditation de groupe et pour l’émission « Allô Dieu ? » : Cliquez ICI

A bientôt,

Je t’aime,

Brahmadev

%d blogueurs aiment cette page :