J comme « Je sais »

Le pouvoir du mantra « je sais » est infini. Pouvons-nous comprendre qu’au fond de nous, dans notre cœur, ce que nous sommes réellement « sait » ?

Le divin que nous sommes, lorsqu’il se connecte à sa partie la plus intime, la plus sacrée « sait ».

Le pouvoir du mantra "je sais" est infini.

Le pouvoir du mantra « je sais » est infini.

Oui, au fond de nous nous savons. Nous savons que ce texte est vrai, que cette émotion est vraie, que je suis l’amour, que je suis la vie, que je suis la conscience infinie qui à travers ce corps, se vit.

Au fond de nous, nous savons la vérité de ce que nous sommes, nous savons que la seule réalité est l’amour et l’expérience que nous pouvons en faire.

Regardons notre entourage, centrons nous sur le cœur. Au fond de nous, nous savons qu’ils sont d’autres nous même, dans d’autres vies.

Il y a tout un tas de choses que nous savons, à l’intérieur. Au fond de nous, nous savons que c’est le divin, l’amour qui nous pousse à agir. Même si parfois, l’ego, le personnage détourne une partie de l’énergie, nous savons ce que nous sommes.

Nous savons qu’une force infinie, l’amour nous guide, nous transporte, nous aide, nous accompagne, partout.

Et quand ce sentiment  » je sais » s’exprime depuis le cœur, depuis la profondeur de notre âme, alors nous réalisons que tout est possible.

C’est au cœur, à l’âme, à l’amour que je parle, pas au mental ni au faux personnage que certains croient être, ni à l’ego.

C’est dans cette énergie de ‘je sais’, centrée sur l’amour et le cœur, que nous pouvons réaliser nos rêves.

Car le divin que nous sommes vibre à la fréquence du « je sais », si dans cette énergie d’amour nous réalisons que notre rêve est déjà réalité quelque part, ce sont alors des pensées de réussite, de réalisation et d’intégration qui se figent autour de nous.

Dans cet état vibratoire de « je sais » amoureux, nous intégrons en nous l’état de conscience qui va permettre la réalisation dans le monde physique.

Si nous dirigeons notre conscience sur un projet qui nous tient à cœur, et si nous lui superposons l’énergie du « je sais » que ce projet est déjà réalisé. Si je peux ressentir avec tous mes sens la réalisation, l’émotion de réalisation de ce projet, alors le « je sais » devient plus qu’une intime conviction, alors tous nos corps s’alignent et intègrent le fait que « je sais » que ce projet est réalisé.

Quand le Dieu que nous sommes sait, tout s’aligne sur l’énergie du « je sais », l’univers n’a pas d’autres choix que de réaliser sa volonté divine.

Car oui, nous sommes tous des Dieux, nous sommes tous l’âme universelle qui à travers nous se vit.

Pouvons-nous réaliser que nous sommes les seuls capable de nous limiter ?

Aucun autre que nous même n’a ce droit.

Allons au fond de nous, et ressentons cette vérité.

Oui, vous qui me lisez, ce que vous êtes réellement est de nature divine, vous n’êtes pas le robot ou le personnage que la société vous a construit. Ce que vous êtes, la conscience infinie, l’amour infini, l’espace, la présence est la force créatrice de l’univers, vous êtes, la vie.

Se connecter à l’énergie « je sais » sans doute, ni peur, permet d’aller au plus profond de nous. Nous nous connectons directement à notre âme, en court-circuitant le mental qui n’a pas le temps pour analyser, expliquer, comprendre. Nous savons, c’est tout.

Ainsi nous nous alignons avec les profondeurs de notre âme qui sait. Car c’est tout notre être qui sait. Savoir en éteignant l’ordinateur du mental, en dissolvant l’ego, le faux personnage permet d’accéder au supra mental, le cerveau du divin en quelque sorte.

Il faut pour cela dissoudre son ego le plus possible, de façon à éliminer tous les conditionnements, croyances, programmations. En étant très ouvert et en prenant en compte toutes les pensées et toutes les idées, nous commençons à choisir nos pensées, à sortir des schémas sociétaux, à devenir, libre.

L’âme qui s’exprime dans le cerveau droit et le cœur « sait » intuitivement tandis que le mental essaye de formuler et d’expliquer pourquoi nous « sait ». En réunissant et en équilibrant nos deux hémisphères, nous pouvons alors accomplir « sa » volonté en conscience qui devient alors littéralement la nôtre.

D’où la fameuse phrase : Que ta volonté soit faite et non la mienne (celle de l’ego). Mais quand nous devenons un avec le père et qu’il est un avec nous, il n’y a plus alors qu’une seule volonté commune.

« Je suis avec le père et le père est avec moi. »

Au-delà de l’intime conviction, il y a la réalité de ce que nous sommes. C’est cet aspect divin qui est en nous que nous pouvons connecter. Comme nous sommes littéralement Dieu, (Lire R comme Rêve) forcément nous « savons ». Cette sensation, émotion du savoir, en étant centré sur le cœur fournit une énergie puissante et infinie, elle révèle notre nature divine.

Au fond de nous, toutes les réserves et connaissances de l’univers nous sont accessibles si nous acceptons, comprenons et assumons ce que nous sommes réellement : Dieu incarné dans un corps humain pour expérimenter la matière.

Expérimenter la matière

Expérimenter la matière

Attention, l’énergie « je sais » ne doit pas nous faire tomber dans le piège « je détiens la vérité » car il y a 7 milliards de vérités. Le « je sais » est un je sais qui fait référence au cœur, à ce que je suis, à ce que je sais profondément. Ce n’est pas un je sais et les autres ne savent pas, au contraire, c’est un je sais intime permettant de savoir ce que nous sommes, et en même temps, je sais que tous les autres moi savent aussi finalement.

Car je sais qu’il n’y a pas d’autres, que ce que j’appelle les autres sont juste d’autres moi-même dans une autre expérience.

Et même si les « je sais » peuvent parfois s’interpréter différemment, je sais que chacun a le droit d’avoir sa vérité, son interprétation de ce qu’il est.

Le Dieu que nous sommes à la liberté de s’interpréter 7 milliards de fois différemment, de vivre et être ce qu’il veut. C’est ça être humain, c’est incarner dans la matière le divin qui à travers nous se vit. Et si le Dieu que je suis devient ivre de matière au point d’oublier qui il est, et bien c’est très bien ainsi !

Nous naissons humain, mais nous mourrons divin. Et si nous savons mourir avant la mort physique de notre corps, alors nous comprenons le divin que nous avons toujours été, que dès la naissance, nous sommes l’expression divine, au-delà  des conditionnements, des souffrances et des traumatismes que nous avons pu expérimenter.

Je sais ce que je suis, je suis la puissance d’amour infini qui à travers nous, se vit.

Connectons nous sur le cœur et ressentons cette énergie « je sais »,  écoutons ce qui nous arrive. Quelles sont nos intuitions, nos émotions ?

Faisons une pause, notons tout ce qui nous arrive.

pause

Que savons-nous ?
Sentons la puissance du « je sais » monter en nous :

Je sais que je suis, l’amour,
Je sais que je suis indestructible, immortel,
Je sais que je suis tous mes frères, et toutes mes sœurs,
Je sais que nous sommes un,
Je sais qu’il n’y a que nous,
Je sais que ma pensée est créatrice car je suis Dieu.
Je sais que je sais,
Je sais que l’amour est la vérité, que la matière n’est qu’une projection de mes pensées,
Je sais que tout est moi, je sais qu’il n’y a que moi, que nous, partout.
Je sais que tout ce que je crée est une expression de ce que je suis, l’amour infini.
Je sais que je suis toi, et que tu es moi.
Je sais que je t’aime, que tu es la vie, que tu es, l’infini.
Je sais que tout le monde ne le sait pas encore,
Je sais aussi qu’avec ce message, beaucoup vont comprendre ce qu’ils sont.
Je sais que l’amour est la clé pour se dissoudre, et pour faire un avec le père.
Je sais que l’amour, la plus grande force de l’univers à travers nous se vit.
Je sais que si je choisi l’amour, l’union, je vais construire.
Je sais que si je choisi la séparation, la peur ou la haine, je vais détruire.
Je sais que c’est moi qui choisis.
Je sais que je ne suis pas mes pensées, que je ne suis pas le personnage, l’ego.
Je sais que je suis l’âme d’amour infini, qui dans ce corps se vit.
Je sais que je suis l’amour, la vie.
Je sais que je suis libre d’être, ce que je veux.
Je sais que de bonheur je pleurs, quand dans tes bras je meurs.
Je sais que je suis le créateur de ma vie,
Je sais que je suis libre, d’être ou de ne pas être, de faire, ou de ne pas faire.
Je sais ce qui est bien pour moi,
Je sais que personne ne doit me dire ce que je dois faire, ce que je dois être,
Je sais que je peux penser par moi-même,
Je sais que je peux sortir des conditionnements,
Je sais que je suis Dieu incarné dans ce corps pour mon expérience de vie,
Je sais que ma vie peut devenir divine et belle, en fonction des pensées que je choisis.
Je sais que je suis maître de ma vie, que je peux choisir ce qui est bien pour moi.
Je sais que je t’aime, que tu es un autre moi même, derrière ces lignes,
Et maintenant que toi aussi tu sais que nous sommes un,
Vivons en paix et en harmonie, dans la joie et dans l’amour.
Co-créons ensemble et partageons ce que nous sommes,
Ce que nous,
Savons,
Partageons,
L’amour
Partageons
La lumière.

Je t’aime et je te bénis,

Reçois mon amour,

Infini,

Kundun juillet 2013

A comme Amis

Qu’est ce qu’un ami ?

A comme Amis

A comme Amis

Les vrais amis sont ceux qui nous permettent de nous voir tels que nous sommes. Miroirs parfait, leur ego n’essaye pas de filtrer ce que nous leurs envoyons pour nous manipuler.

Car l’ego de l’autre, le filtre du miroir peut faire semblant, pour nous faire plaisir ou pour obtenir quelque chose de nous.

Celui qui dit toujours oui à tout et qui nous renvoi que ce que nous voulons voir n’est pas un ami mais un miroir déformant qui alimente la construction de notre propre ego.

La flatterie par exemple est une forme de manipulation bien connue.

Un ami ou un conjoint, s’il peut rester lui-même en toute circonstance, s’il peut sans compromis juste « être » ce qu’il est, c’est à dire ne pas jouer le personnage de l’ego, alors cet ami ou ce conjoint peut nous apporter beaucoup.

Car nous nous illuminons, nous nous éveillons au contact des autres, par l’effet miroir lorsque notre conscience se projette sur eux.

Mais pouvons-nous choisir des personnes « vraies » autour de nous, des personnes capables d’être honnêtes, c’est à dire capables d’être elles-mêmes ?

Le bonheur, c’est d’être soi-même, de sortir des conditionnements, d’exprimer ce que nous sommes, sans peur.

Plus nous pouvons exprimer ce que nous sommes, sans peur des réactions des autres, plus nous sommes vrai, plus nous sommes honnêtes.

Et plus le personnage, l’ego, fait semblant, plus nous abandonnons notre droit d’exister. Si nous continuons dans cette voie, au final, nous ne sommes plus personne.

La profondeur de notre conscience ne se situe pas dans le faux personnage créé par nos conditionnements mais au fond de notre âme, dans le cœur.

Sachons choisir nos amis, entourons nous d’êtres qui peuvent rester eux-même en toute circonstance. Ils reflètent ce qu’ils sont. Et plus leur niveau de conscience est élevé, plus notre reflet, nous pouvons voir. Tel des miroirs purs, ils nous aident à voir ce que nous sommes réellement, et donc à nous éveiller.

Kundun, le 23 juillet 2013

M comme Mental

Le mental est l’outil de la conscience permettant de se concentrer en dehors de ce que nous sommes. Nous sommes la présence qui vit dans l’instant présent. Le mental est l’outil qui se projette dans le passé et le futur, il ne peut être dans la présence de l’instant. C’est comme deux faces d’une même pièce, elle ne peuvent se rencontrer. Le mental ne peut pas concevoir le moment présent, c’est hors de son univers. Et quand nous sommes cette présence, ce moment, le mental est éteint, il n’a pas sa place.

M comme Mental

M comme Mental

La présence ne peut que se vivre, s’expérimenter, à travers des activités liés au cerveau droit : présence du corps avec le sport, la danse, des massages. Présence du sens auditif avec une écoute active, lorsqu’on devient la musique. Sens de la contemplation aussi.
On passe du faire au être lorsqu’on dirige notre conscience vers ce que nous sommes, vers ce que nous ressentons. On se reconnecte alors à la réalité. La réalité, ce n’est pas le mental, la réalité, c’est ici et maintenant, ce que nous sommes, ce que nous percevons, ce que nous ressentons. La réalité, c’est cette présence, substance sous jacente de tout ce qui est.
On peut s’entraîner à la percevoir, en restant connecté à son corps, à sa respiration, en restant l’observateur des pensées, des objets, de lieux, de tout ce qui compose notre environnement. ‘Quelque chose’ une conscience observe.
Restons connectés à cette présence, restons dans ce moment.
Si on donne plus de force au mental qu’à la présence, il se crée un déséquilibre qui donne du pouvoir à l’égo, à la personne que nous croyons ou que nous avons cru être. C’est elle alors qui dirige notre vie, dans la souffrance et la douleur puisque le rôle du mental est de faire, toujours plus. Sa nature est l’attachement, acquérir plus d’objets, tout le temps, pour être heureux ‘plus tard’. Mais la machine folle ne peut s’arrêter toute seule. Lancée dans sa course infini au contrôle de l’univers, elle veut nous faire passer tout notre temps dans le passé ou le futur.
Cette dans l’équilibre de ces deux forces que nous pouvons être heureux. Lorsque dans le moment, nous laissons la présence agir à travers nous, le mental redevient l’outil qu’il aurait toujours du rester : un outil au service du cœur, de la présence.
Il est possible de renverser la vapeur, par des activités du cerveau droit, par l’expérience de la méditation, on peut ‘équilibrer’, se ‘centrer’.

Toutes les souffrances du monde dans lequel nous sommes n’ont qu’une seule et même cause : l’inconscience.
Plus nous sommes conscient, plus nous augmentons notre degré de conscience, plus nous dégageons et diffusons des idées, des attitudes, des pensées, des actes de joie, de bonheur, d’amour.
La souffrance véhicule la souffrance et la séparation tandis que la joie et l’amour transmettent la paix, le bonheur, la joie, l’amour.
Il y a une résonance universelle dans tout ce que nous sommes. Si nous sommes la joie, nous exprimons la joie. Si nous souffrons, nous pouvons, en étant inconscient, propager la haine. La joie, l’amour comme la haine est une énergie qui se propage comme un virus. La question est : que voulons nous être, comment voulons nous influencer notre environnement. Pouvons nous être lucide sur ce que nous sommes et décider de nous concentrer sur notre être véritable. Car nous sommes tous, au fond de nous, constitué de cet amour infini.
Ce besoin de grandir de s’éveiller, c’est cette conscience, c’est nous qui, partout dans l’univers cherche à s’étendre, à expérimenter, à progresser. C’est la vie, qui à travers nous, se vit, se renouvelle, sans cesse.

Texte de Kundun janvier 2013

MBSR : Méditation pleine conscience

Méditation de la Pleine Conscience pour réduire le stress selon le protocole de Jon Kabat-Zinn par Morgane Gottschalk au centre infinite Love Le Samedi 9 Mars et tout les samedis de Mars et Avril 2013 jusqu’au 25 mai 2013 de 10h à 12h30 et de 14h30 à 17h00

Méditation MBSR par Morgane Gottschalk

Méditation MBSR par Morgane Gottschalk

La réduction de stress basé sur la Pleine Conscience est une forme de méditation. L’objectif est de se concentrer pleinement sur l’instant présent et de permettre à l’esprit de retrouver son influence sur le corps. Contrairement à certains traitements médicamenteux, elle offre aux personnes la possibilité de contribuer à son propre bien-être.

Nous apprenons à ramener en permanence notre attention à la réalité, telle qu’elle est à l’instant même. Sans rien ajouter, sans jugement et sans attente. Cette exploration est offerte à celui qui recherche plus de sagesse et d’équilibre dans sa vie.

La médecine corps/esprit met l’accent non pas sur la maladie mais sur le patient et ses ressources intérieures. Elle s’appuie sur les aptitudes du cerveau et de l’esprit à favoriser l’auto-regénération de l’organisme.

En effet, de nombreuses études scientifiques ont montré que la méditation a un effet positif sur la santé car elle réduit la tension artérielle et ralentit la respiration ainsi que le rythme cardiaque. La pratique régulière de la méditation provoque des changements dans les connections à l’intérieur du cerveau et dans la communication intercellulaire. Elle aide à lutter contre le stress, les dépressions et les angoisses. En fait, le stress est le pire ennemi de nos capacités à s’auto-regénérer.

DÉROULEMENT DU PROGRAMME MBSR

L’entraînement consiste en 8 rencontres hebdomadaires de 2h30 chacune et d’une journée d’intégration de la Pleine Conscience, en silence, de 10h00 à 17h00. Si vous y participez, vous vous engagez également à y consacrer 45 mn chaque jour pendant ces 8 semaines.

Au cours des semaines, nous introduisons progressivement la méditation assise. Le programme est basé sur les ressources intérieures de chacun. Cela requiert un esprit de générosité et d’acceptation envers  soi-même.
Les séances sont constituées de méditations guidées, d’exercices corporels, d’explications et de temps d’échange. Il s’agit d’un travail progressif et interactif qui nécessite un engagement et un entraînement quotidien d’environ 45 minutes, à partir de fiches de travail et d’enregistrements fournis. Il est proposé une alternance de méditations en position allongée, assise, debout et en mouvement, avec des exercices de yoga et de marche consciente.

Des pratiques informelles sont également prévues.  A l’issue de ce programme, des ateliers de pratique de la «Pleine conscience» vous seront proposés. En effet, le maintien d’une pratique guidée et régulière est nécessaire pour bénéficier pleinement de cette méthode.

La pratique de la «Mindfulness», ou de la «Pleine Conscience», signifie selon Jon Kabat-Zinn : «de porter son attention» d’une certaine manière, c’est-à-dire délibérement, au moment voulu, sans jugement de valeur, instant après instant.
Cultiver cette sorte d’attention nourrit une prise de conscience plus fine et plus clair de la réalité du moment présent.

DONNEES PRATIQUES

Date le : Samedi 9 Mars 2013 de 10h à 12h30 et de 14h30 à 17h
Les 8 rencontres hebdomadaires auront lieu les samedis matin de 10h à 12h30 : les 9, 16, 23 et 30 Mars, les 6 et 13 Avril et les 11, 18 et 25 Mai 2013 et le Dimanche 19 Mai 2013
Les sessions se faisant volontairement en petit groupe de 8 personnes maximum. Vous pouvez vous inscrire dès maintenant, si vous le souhaitez.
Une autre série de sessions auront lieu les samedis après midi de 14h30 à 17h au même dates et à la même adresse. Du 9 mars au 25 Mai.
Tarifs :
Tarif des 8 sessions en groupe : 450 €
Tarif des 8 sessions en individuel : 490 €
Lieux : Centre Infinite Love, 37 citée industrielle, 75011 Paris
Réservation au +33 (0)7 62 86 15 97 ou par notre formulaire de contact ci-dessous

JON KABAT-ZIN

Jon Kabat-Zinn est docteur en biologie moléculaire et professeur émérite  du département de médecine de l’Université du Massachussetts.
En 1979, il fonde sa première clinique avec le programme MBSR de 8 semaines, «Mindfulness Based Stress Reduction» ou «la Pleine Conscience pour réduire le stress» validé par la science et pratiqué dans plus de 250 hôpitaux.

Formulaire de contact :

MBSR : Méditation pleine conscience

Méditation de la Pleine Conscience pour réduire le stress selon le protocole de Jon Kabat-Zinn par Morgane Gottschalk au centre infinite Love Le Samedi 12 Janvier et tout les samedis de janvier et février 2013 de 10h à 12h30 et de 14h30 à 17h00

Méditation MBSR par Morgane Gottschalk

Méditation MBSR par Morgane Gottschalk

La réduction de stress basé sur la Pleine Conscience est une forme de méditation. L’objectif est de se concentrer pleinement sur l’instant présent et de permettre à l’esprit de retrouver son influence sur le corps. Contrairement à certains traitements médicamenteux, elle offre aux personnes la possibilité de contribuer à son propre bien-être.

Nous apprenons à ramener en permanence notre attention à la réalité, telle qu’elle est à l’instant même. Sans rien ajouter, sans jugement et sans attente. Cette exploration est offerte à celui qui recherche plus de sagesse et d’équilibre dans sa vie.

La médecine corps/esprit met l’accent non pas sur la maladie mais sur le patient et ses ressources intérieures. Elle s’appuie sur les aptitudes du cerveau et de l’esprit à favoriser l’auto-regénération de l’organisme.

En effet, de nombreuses études scientifiques ont montré que la méditation a un effet positif sur la santé car elle réduit la tension artérielle et ralentit la respiration ainsi que le rythme cardiaque. La pratique régulière de la méditation provoque des changements dans les connections à l’intérieur du cerveau et dans la communication intercellulaire. Elle aide à lutter contre le stress, les dépressions et les angoisses. En fait, le stress est le pire ennemi de nos capacités à s’auto-regénérer.

DÉROULEMENT DU PROGRAMME MBSR

L’entraînement consiste en 8 rencontres hebdomadaires de 2h30 chacune et d’une journée d’intégration de la Pleine Conscience, en silence, de 10h00 à 17h00. Si vous y participez, vous vous engagez également à y consacrer 45 mn chaque jour pendant ces 8 semaines.

Au cours des semaines, nous introduisons progressivement la méditation assise. Le programme est basé sur les ressources intérieures de chacun. Cela requiert un esprit de générosité et d’acceptation envers  soi-même.
Les séances sont constituées de méditations guidées, d’exercices corporels, d’explications et de temps d’échange. Il s’agit d’un travail progressif et interactif qui nécessite un engagement et un entraînement quotidien d’environ 45 minutes, à partir de fiches de travail et d’enregistrements fournis. Il est proposé une alternance de méditations en position allongée, assise, debout et en mouvement, avec des exercices de yoga et de marche consciente.

Des pratiques informelles sont également prévues.  A l’issue de ce programme, des ateliers de pratique de la «Pleine conscience» vous seront proposés. En effet, le maintien d’une pratique guidée et régulière est nécessaire pour bénéficier pleinement de cette méthode.

La pratique de la «Mindfulness», ou de la «Pleine Conscience», signifie selon Jon Kabat-Zinn : «de porter son attention» d’une certaine manière, c’est-à-dire délibérement, au moment voulu, sans jugement de valeur, instant après instant.
Cultiver cette sorte d’attention nourrit une prise de conscience plus fine et plus clair de la réalité du moment présent.

DONNEES PRATIQUES

Date le : Samedi 12 Janvier 2012 de 10h à 12h30 et de 14h30 à 17h
Les 8 rencontres hebdomadaires auront lieu les samedis matin de 10h à 12h30 : les 12, 19 et 26 janvier, les 2, 9 ,16 et 23 Février et le 9 Mars 2013
Les sessions se faisant volontairement en petit groupe de 8 personnes maximum. Vous pouvez vous inscrire dès maintenant, si vous le souhaitez ou au plus tard lors de la session d’initiation du Mercredi 5 janvier 2013 de 10h à 12h30
Une autre série de sessions auront lieu les samedis après midi de 14h30 à 17h au même dates et à la même adresse. Du 5 janvier au 9 mars.
Tarifs :
Tarif des 8 sessions en groupe : 450 €
Tarif des 8 sessions en individuel : 490 €
Lieux : Centre Infinite Love, 37 citée industrielle, 75011 Paris
Réservation au +33 (0)7 62 86 15 97 ou par notre formulaire de contact ci-dessous

JON KABAT-ZIN

Jon Kabat-Zinn est docteur en biologie moléculaire et professeur émérite  du département de médecine de l’Université du Massachussetts.
En 1979, il fonde sa première clinique avec le programme MBSR de 8 semaines, «Mindfulness Based Stress Reduction» ou «la Pleine Conscience pour réduire le stress» validé par la science et pratiqué dans plus de 250 hôpitaux.

Formulaire de contact :

MBSR : Méditation pleine conscience

Méditation de la Pleine Conscience pour réduire le stress selon le protocole de Jon Kabat-Zinn par Morgane Gottschalk au centre infinite Love les samedis de janvier et février 2013 de 10h à 12h30 et de 14h30 à 17h00

Méditation MBSR par Morgane Gottschalk

Méditation MBSR par Morgane Gottschalk

La réduction de stress basé sur la Pleine Conscience est une forme de méditation. L’objectif est de se concentrer pleinement sur l’instant présent et de permettre à l’esprit de retrouver son influence sur le corps. Contrairement à certains traitements médicamenteux, elle offre aux personnes la possibilité de contribuer à son propre bien-être.

Nous apprenons à ramener en permanence notre attention à la réalité, telle qu’elle est à l’instant même. Sans rien ajouter, sans jugement et sans attente. Cette exploration est offerte à celui qui recherche plus de sagesse et d’équilibre dans sa vie.

La médecine corps/esprit met l’accent non pas sur la maladie mais sur le patient et ses ressources intérieures. Elle s’appuie sur les aptitudes du cerveau et de l’esprit à favoriser l’auto-regénération de l’organisme.

En effet, de nombreuses études scientifiques ont montré que la méditation a un effet positif sur la santé car elle réduit la tension artérielle et ralentit la respiration ainsi que le rythme cardiaque. La pratique régulière de la méditation provoque des changements dans les connections à l’intérieur du cerveau et dans la communication intercellulaire. Elle aide à lutter contre le stress, les dépressions et les angoisses. En fait, le stress est le pire ennemi de nos capacités à s’auto-regénérer.

DÉROULEMENT DU PROGRAMME MBSR

L’entraînement consiste en 8 rencontres hebdomadaires de 2h30 chacune et d’une journée d’intégration de la Pleine Conscience, en silence, de 10h00 à 17h00. Si vous y participez, vous vous engagez également à y consacrer 45 mn chaque jour pendant ces 8 semaines.

Au cours des semaines, nous introduisons progressivement la méditation assise. Le programme est basé sur les ressources intérieures de chacun. Cela requiert un esprit de générosité et d’acceptation envers  soi-même.
Les séances sont constituées de méditations guidées, d’exercices corporels, d’explications et de temps d’échange. Il s’agit d’un travail progressif et interactif qui nécessite un engagement et un entraînement quotidien d’environ 45 minutes, à partir de fiches de travail et d’enregistrements fournis. Il est proposé une alternance de méditations en position allongée, assise, debout et en mouvement, avec des exercices de yoga et de marche consciente.

Des pratiques informelles sont également prévues.  A l’issue de ce programme, des ateliers de pratique de la «Pleine conscience» vous seront proposés. En effet, le maintien d’une pratique guidée et régulière est nécessaire pour bénéficier pleinement de cette méthode.

La pratique de la «Mindfulness», ou de la «Pleine Conscience», signifie selon Jon Kabat-Zinn : «de porter son attention» d’une certaine manière, c’est-à-dire délibérement, au moment voulu, sans jugement de valeur, instant après instant.
Cultiver cette sorte d’attention nourrit une prise de conscience plus fine et plus clair de la réalité du moment présent.

DONNEES PRATIQUES

Date le : Samedi 12 Janvier 2012 de 10h à 12h30 et de 14h30 à 17h
Les 8 rencontres hebdomadaires auront lieu les samedis matin de 10h à 12h30 : les 12, 19 et 26 janvier, les 2, 9 ,16 et 23 Février et le 9 Mars 2013
Les sessions se faisant volontairement en petit groupe de 8 personnes maximum. Vous pouvez vous inscrire dès maintenant, si vous le souhaitez ou au plus tard lors de la session d’initiation du Mercredi 5 janvier 2013 de 10h à 12h30
Une autre série de sessions auront lieu les samedis après midi de 14h30 à 17h au même dates et à la même adresse. Du 5 janvier au 9 mars.
Tarifs :
Tarif des 8 sessions en groupe : 450 €
Tarif des 8 sessions en individuel : 490 €
Lieux : Centre Infinite Love, 37 citée industrielle, 75011 Paris
Réservation au +33 (0)7 62 86 15 97 ou par notre formulaire de contact ci-dessous

JON KABAT-ZIN

Jon Kabat-Zinn est docteur en biologie moléculaire et professeur émérite  du département de médecine de l’Université du Massachussetts.
En 1979, il fonde sa première clinique avec le programme MBSR de 8 semaines, «Mindfulness Based Stress Reduction» ou «la Pleine Conscience pour réduire le stress» validé par la science et pratiqué dans plus de 250 hôpitaux.

Formulaire de contact :

Initiation à la méditation pleine conscience

Initiation à la Méditation de la Pleine Conscience pour réduire le stress selon le protocole de Jon Kabat-Zinn par Morgane Gottschalk au centre infinite Love le 5 janvier 2012 de 10h à 12h30

Méditation de pleine conscience contre le stress par Morgane G

Méditation de pleine conscience contre le stress par Morgane G

La réduction de stress basé sur la Pleine Conscience est une forme de méditation. L’objectif est de se concentrer pleinement sur l’instant présent et de permettre à l’esprit de retrouver son influence sur le corps. Contrairement à certains traitements médicamenteux, elle offre aux personnes la possibilité de contribuer à son propre bien-être.

Nous apprenons à ramener en permanence notre attention à la réalité, telle qu’elle est à l’instant même. Sans rien ajouter, sans jugement et sans attente. Cette exploration est offerte à celui qui recherche plus de sagesse et d’équilibre dans sa vie.

La médecine corps/esprit met l’accent non pas sur la maladie mais sur le patient et ses ressources intérieures. Elle s’appuie sur les aptitudes du cerveau et de l’esprit à favoriser l’auto-regénération de l’organisme.

En effet, de nombreuses études scientifiques ont montré que la méditation a un effet positif sur la santé car elle réduit la tension artérielle et ralentit la respiration ainsi que le rythme cardiaque. La pratique régulière de la méditation provoque des changements dans les connections à l’intérieur du cerveau et dans la communication intercellulaire. Elle aide à lutter contre le stress, les dépressions et les angoisses. En fait, le stress est le pire ennemi de nos capacités à s’auto-regénérer.

DÉROULEMENT DU PROGRAMME MBSR

L’entraînement consiste en 8 rencontres hebdomadaires de 2h30 chacune et d’une journée d’intégration de la Pleine Conscience, en silence, de 10h00 à 17h00. Si vous y participez, vous vous engagez également à y consacrer 45 mn chaque jour pendant ces 8 semaines.

Au cours des semaines, nous introduisons progressivement la méditation assise. Le programme est basé sur les ressources intérieures de chacun. Cela requiert un esprit de générosité et d’acceptation envers  soi-même.
Les séances sont constituées de méditations guidées, d’exercices corporels, d’explications et de temps d’échange. Il s’agit d’un travail progressif et interactif qui nécessite un engagement et un entraînement quotidien d’environ 45 minutes, à partir de fiches de travail et d’enregistrements fournis. Il est proposé une alternance de méditations en position allongée, assise, debout et en mouvement, avec des exercices de yoga et de marche consciente.

Des pratiques informelles sont également prévues.  A l’issue de ce programme, des ateliers de pratique de la «Pleine conscience» vous seront proposés. En effet, le maintien d’une pratique guidée et régulière est nécessaire pour bénéficier pleinement de cette méthode.

La pratique de la «Mindfulness», ou de la «Pleine Conscience», signifie selon Jon Kabat-Zinn : «de porter son attention» d’une certaine manière, c’est-à-dire délibérement, au moment voulu, sans jugement de valeur, instant après instant.
Cultiver cette sorte d’attention nourrit une prise de conscience plus fine et plus clair de la réalité du moment présent.

DONNEES PRATIQUES

Date le : Samedi 05 Janvier 2012 : initiation découverte
Les 8 rencontres hebdomadaires auront lieu les samedis matin de 10h à 12h30 : les 12, 19 et 26 janvier, les 2, 9 ,16 et 23 Février et le 9 Mars 2013
Les sessions se faisant volontairement en petit groupe de 8 personnes maximum. Vous pouvez vous inscrire dès maintenant, si vous le souhaitez ou au plus tard lors de la session d’initiation du Mercredi 5 janvier 2013 de 10h à 12h30
Une autre série de sessions auront lieu les samedis après midi de 14h30 à 17h au même dates et à la même adresse. Du 5 janvier au 9 mars.
Tarifs : Initiation = 20€
Tarif des 8 sessions en groupe : 450 €
Tarif des 8 sessions en individuel : 490 €
Lieux : Centre Infinite Love, 37 citée industrielle, 75011 Paris
Réservation au +33 (0)7 62 86 15 97 ou par notre formulaire de contact ci-dessous

JON KABAT-ZIN

Jon Kabat-Zinn est docteur en biologie moléculaire et professeur émérite  du département de médecine de l’Université du Massachussetts.
En 1979, il fonde sa première clinique avec le programme MBSR de 8 semaines, «Mindfulness Based Stress Reduction» ou «la Pleine Conscience pour réduire le stress» validé par la science et pratiqué dans plus de 250 hôpitaux.

Formulaire de contact :

%d blogueurs aiment cette page :