A L’écoute de Sri Ramana Maharschi Vol.2

Mana Maharshi acceptait toutes les voies spirituelles, considérant que chaque individu devait trouver lui-même celle qui s’adaptait le mieux à son tempérament et à ses capacités. Ces voies apparemment très différentes aboutissent toutefois au même but : la dissolution du « moi » et de la multiplicité, l’émergence du Soi et de l’Unité.

Sri Ramana Maharshi était la parfaite illustration de ce mystérieux paradoxe de l’être pleinement réalisé, en qui le suprême détachement du jnani et le suprême amour du bhakta ne font plus qu’un.

Comme le souligne ici Devaraja Mudaliar dans son portrait du Maharshi :

« Ceux qui n’ont de lui ou de ses œuvres qu’une connaissance très superficielle pourraient croire qu’il était un jnani froid, d’une logique implacable et dépourvu d’émotions. Mais ceux qui le connaissaient bien savaient qu’il était tout autant un bhakta qu’un jnani… Jnana et bhakti aboutissent au même résultat, à savoir l’anéantissement de l’ego.»

Acheter ce livre

%d blogueurs aiment cette page :