T comme Torches

Nous sommes comme des torches qui éclairent les objets, les lieux, les consciences.

torches dans la nuit

Imaginons que je sois une torche : ma lumière éclaire de couleur jaune, puis imaginons que vous éclairiez de couleur bleu.

Chaque objet que nous éclairons est teinté de notre propre lumière, d’un filtre. C’est ce filtre qui, en fonction de notre état d’esprit, de notre état mental et émotionnel va « colorer » nos perceptions.

Si je dirige ma torche, ma conscience sur un objet, je vais le voir en jaune,et vous allez le voir en bleu, mais l’objet lui n’a pas changé, il est ce qu’il est et c’est notre perception qui donne l’impression qu’il est jaune ou bleu.

Mais lorsque nous communiquons ensemble, si je suis proche de vous, je vais pouvoir voir l’objet en bleu, de votre point de vue. Je vais même pouvoir le voir en vert, mélange de bleu et de jaune. Si nous sommes une centaine de torches et que chaque torche regarde l’objet avec une couleur, si nous communiquons tous ensemble et si nous le regardons ensemble, alors nous verrons l’objet tel qu’il est : avec de la lumière blanche.

La lumière blanche étant la somme de toutes les couleurs.

Si une personne est plutôt à dominante « cerveau droit« , l’objet va être vu avec cette perspective. Si une autre personne est à dominante « cerveau gauche », l’objet, ou le concept, l’idée va être perçue différemment. Ainsi l’association de deux personnes avec deux perspectives différentes ou opposées permet d’approcher la réalité de plus près.

Si une équipe n’est constituée que de « cerveau droit », il y aura une cohésion mais toute une partie de la réalité passera inaperçue.

Bien sûr nous sommes tous un mélange de « cerveau droit » et de « cerveau gauche », mais l’équilibre est différent en chacun de nous la plupart du temps.

Dans notre allégorie, c’est comme si le cerveau gauche était une torche de couleur jaune et le cerveau droit une torche de couleur bleu, seules les combinaisons permettent de percevoir un champ plus large.

L’égo, dans cette allégorie joue le rôle de poussière sur la lampe de la torche : il transforme et diminue la visibilité. Plus une personne a un égo développé, c’est à dire des conditionnements, des traumas, plus elle possède une perception déformée de la réalité. L’éveil est le processus spirituel permettant de dissoudre la poussière, de dissoudre les traumas et les conditionnements.

L’amour est notre capacité à comprendre que l’autre « est » littéralement « nous ». Lorsque nous aimons, nous pouvons alors accéder et voir la lumière de l’autre torche. Même si les idées et la perception de l’autre est très différente de la nôtre, nous savons que sa perception est juste dans son univers relatif. Nous avons chacun une perception de la réalité, et la sommes de nos perceptions est ce qui se rapproche le plus de la « réalité universelle ». Considérons qu’il y a 7 milliards de vérités, 7 milliards de points de vue et qu’ils sont tous justes et vrais.

Au lieu d’accepter l’illusion de la séparation, l’illusion que les autres existent, acceptons et aimons les autres nous-mêmes qui voient les choses différemment. Ils ont par nature « raison » depuis leur perspective. Chacun perçoit la réalité avec son propre point de vue, c’est normal et il ne peut en être autrement.

Plus nous aimons quelqu’un, plus nous faisons un avec lui ou elle, et plus nous comprenons qu’il ou elle « est » littéralement « nous.

Alors son point de vue est respecté, alors c’est la paix qui émane, même si au départ les points de vue peuvent sembler différents.

Vola pourquoi le travail collaboratif et la co-création est l’avenir de l’humanité. Un assemblage de lumières différente, de personnes sans égos, avec des visions très complémentaires constituerons les équipes les plus fortes pour voir la réalité.

Et l’accès à la réalité est ce qui permet le succès d’un projet.

Pour cette raison il est plus profitable pour tous de s’éveiller, de dissoudre les égos, de travailler avec des personnes qui semblent très différentes. En réalité, gardons à l’esprit que nous ne sommes qu’une même conscience incarnée dans 7 milliards de corps et que ces 7 milliards de perspectives font notre richesse.

La richesse n’est pas quand tout le monde regarde dans la même direction. La richesse est quand chacun regarde dans une direction différente tout en comprenant que chaque direction est juste et vraie.

Citations :

L’acceptation du point de vue de l’autre amène vers la paix, le rejet du point de vue de l’autre amène vers le conflit et la guerre.

Kunzang Août 2013

La diversité des points de vue amène richesse et abondance, la pensée unique amène pauvreté et désertification.

Kunzang Août 2013

Regroupons nous, communiquons et travaillons ensemble. Acceptons tous les points de vue, comprenons-les. Écoutons la nature et prenons exemple sur elle. Existe-t-il une seule espèce de plantes, une seule espèce d’arbres ? Existe-t-il une seule espèce de poissons, d’oiseaux ? Existe-t-il une seule sorte de pierres ? Existe-t-il une seule sorte d’être humain ? Existe-t-il une seule religion ?

Ce que nous sommes, Dieu incarné dans un corps humain est la vie, l’amour, la lumière et ne peut se satisfaire de l’homogénéisation.

A la fois nous sommes une seule conscience, et à la fois, nous exprimons 7 milliards de vérités. C’est la beauté de la vie, de ce que nous sommes. Il n’y a pas deux êtres humain identique sur toute la planète.

C’est cette diversité d’opinions, de culture, de civilisation, d’espèces, d’amour qui a permis à la vie de se développer, en testant sans cesse toutes les combinaisons depuis le début des temps et jusqu’à la fin des temps…

Kunzang  Août 2013

A comme Attitude.

A comme Attitude

A comme Attitude

L’attitude est le reflet de notre univers intérieur.

En fonction de notre attitude, de notre vibration, de notre présence, de notre état d’esprit, nous allons recevoir certaines pensées.

Par exemple, une attitude positive, d’amour nous permettra de capter des pensées d’union, de fraternité.
Au départ, tout commence par l’intention, la volonté qui va générer l’attitude. La posture mentale captera ensuite les pensées correspondantes.
Et plus nous nous habituons à une attitude mentale, plus nous modifions notre façon de réfléchir, de concevoir : il y a comme un tri qui s’effectue sur les pensées que nous recevons. Par exemple, les personnes positives ne reçoivent plus que des pensées positives. Au bout d’un certain temps, les pensées négatives n’apparaissent même plus.

Nos pensées, après avoir été choisies se transforment en actes, puis ces actes se transforment en habitudes, puis ces habitudes deviennent des traits de caractères. Finalement, c’est notre attitude qui, par habitude transforme notre caractère, et c’est notre caractère qui crée notre destin.

Pour cette raison, l’attitude est fondamentale. Elle génère littéralement notre univers.

Les personnes ayant du succès ne réussissent pas par hasard mais parce qu’elles ont l’attitude correspondantes. (Cf ‘Réfléchissez et devenez riche’ de Napoleon Hill)
Elles ont apprise par l’expérience à maintenir cette attitude. En vibrant à la même fréquence qu’elles, en lisant leurs biographies (écrites par elle uniquement) nous pouvons obtenir des résultats similaire. Par une connexion à leurs textes et à leurs âmes, nous pouvons les rencontrer.

Beaucoup d’entres-nous n’ont pas conscience que tout ce qui nous arrive est le résultat de ce que nous sommes intérieurement et donc de nos attitudes.

L’attitude est une des choses les plus importantes car elle est le reflet de notre monde intérieur. L’univers est comme un grand miroir. Grâce à la loi de cause à effet, elle qui va générer nos expériences.

L’attitude ne se vit que dans l’instant présent, elle est notre réalité de chaque instant.

En augmentant notre niveau de conscience, nous modifions progressivement notre monde intérieur ainsi que nos attitudes. C’est ainsi que, tous ensemble, nous changeons le monde.

Texte de Kundun Février 2013

Recette pour réussir ses projets

L’intégration et la compréhension de ‘la loi de cause à effet’ est ce qui permet de réussir nos projets.

Recette pour réussir ses projets par Kundun

Recette pour réussir ses projets par Kundun

Pourquoi ?

C’est très simple : car le succès d’un projet n’est finalement qu’un ‘effet’ final. Comprendre cette loi permet de créer des causes permettant l’effet voulu.

Comment ?

Il nous reste à déterminer toutes les causes possibles permettant d’aller vers l’effet attendu.
Pour cette raison la création d’une stratégie et d’un plan est fondamental. Un bateau sans cap ne peut arriver à destination, il faut donc un itinéraire avec des étapes, une stratégie, des tactiques.
Une vision écrite et partagée ainsi qu’un leader et une équipe est le système permettant de créer de multiples causes qui amèneront à l’effet voulu. Ainsi, il est important de bien définir la vision, la stratégie et de la partager.

Il est donc logique de commencer par la fin et par le résultat attendu : que voulons nous exactement, quel est l’objectif, quel est l’effet désiré ?
Ensuite, en déroulant le scénario ‘à l’envers’, nous pouvons dérouler toutes les étapes qui vont permettre d’atteindre l’effet demandé.

L’objectif, l’effet final n’étant que la succession d’autres causes et effets, on peut, étape par étape déterminer et décrire les différentes étapes, et donc les différentes ‘causes’ permettant d’atteindre les effets intermédiaires (étapes).

Concrètement, il faut commencer par décrire le plus précisément possible ce qu’on souhaite, avec des textes, des schémas, des visuels puis créer le scénario permettant d’arriver à l’objectif. Ensuite, il faut définir les différentes étapes du projet, puis lister toutes les causes permettant d’arriver aux étapes intermédiaires. Il est possible que plusieurs scénarios, plusieurs types de causes se dirigent dans la même direction, ce n’est pas un problème, au contraire.

Ce savoir peut être utilisée pour une personne, un groupe de personne, un état, une société, un projet, l’humanité toute entière. Pour cette raison, Infinite Love propose un objectif final d’union planétaire dans le respect de la diversité.

Voila, c’est tout !

Prêt ? Partez !!!

Kundun 16 Sept 2012

L comme Liberté

Qu’est ce que la liberté ?

‘La liberté, c’est se fondre dans l’amour.’

Car lorsque l’on dissous l’illusion de l’Ego, lorsque l’on dissous ses conditionnements, on disparaît. Alors nous devenons libre. Libre de quoi ? Libre de l’Ego.
Dieu = Homme moins l’Ego.

Devenir libre, c’est comprendre que nous sommes divin. Il faut pour cela se libérer des programmations mentales, il faut ‘être’ ce que nous sommes réellement, c’est-à-dire une conscience, une âme.
Tant que vous restez un robot, vous êtes libre de dérouler vos programmations mentales, vous êtes libre de jouer le personnage que vous croyez être. En réalité, vous n’êtes pas libre.

Poème 7 milliards de robots.

Pour être libre, commencez par réfléchir par vous-même. Rejetez le prêt à penser ! Expérimentez ! Éliminez vos fausses croyances.
Comprenez que vous pouvez réussir, que vous pouvez avoir du succès. Détruisez vos barrières. Faites le point et choisissez vos croyances, déprogrammez vous !

Texte de Kundun, 19/05/2012, Paris

%d blogueurs aiment cette page :