M comme Mental

De par l’illusion d’être un personnage, avec l‘identification à l’égo, nous avons l’impression d’être un individu.

L'important est d'être soi-même

En réalité, il n’y a qu’une seule conscience qui se projette dans 7 milliards d’individus.

Le mental que nous croyons être est en fait une connexion à un mental plus vaste, lui même connecté à des archétypes.

De la même façon que le cerveau droit se connecte à une polarité d’amour infini, le cerveau gauche se connecte au supra mental, c’est à dire à des fonctions cognitives spécifiques.

A la fois nous recevons des pensées, et à la fois, ces pensées sont traitées par le supra mental.

Bien sûr, de par nos conditionnements et nos mémoires, nous pouvons croire que tout ceci se passe dans notre cerveau : mais pas du tout.

Le cerveau est surtout un organe de réception et ses capacités sont très faibles par rapport aux capacités du mental universel, le supra mental.

Certains ont des capacités du cerveau gauche très importantes, en fait ils utilisent des capacités qui les dépassent, ils ont accès naturellement et directement à ces capacités.

Bien sûr certains croient être propriétaires de ces capacités. Tout ceci est logique et compréhensible lorsque l’on s’identifie à l’ego, en réalité il n’en est rien.

C’est la fin de l’identification qui permet de comprendre que nous sommes réellement un, que nous partageons non seulement le cœur et l’amour, mais aussi les capacités intellectuelles du supra mental, qui peut s’apparenter à un supra ordinateur universel.

Le supra mental est comme un ordinateur central, si nous dirigeons notre antenne au bon endroit, et si nous l’agrandissons, nous avons tous accès aux mêmes informations, aux mêmes connaissances. C’est très logique puisqu’il n’y a qu’une seule conscience finalement.

Cela signifie qu’au final, il n’y a qu’un seul amour universel, et qu’un seul grand cerveau que nous appelons supra mental.

Nous sommes un, au delà notre imagination,

Kundun aout 2013

Groupe de pratique : « Libération des blessures et souffrances du passé »

Groupe de pratique : « Libération des blessures et souffrances du passé » Par Ana Sandréa ou Marc Fleuriet le Vendredi 03 Août 2012

Libération blessures et souffrances du passé

Libération blessures et souffrances du passé

Intentionscontenu public visé et pré-requis Données pratiques et inscriptions

Intentions :

Permettre de se libérer des mémoires réactives, de la souffrance enfouis en vous et de se reconnecter à l’énergie de Vie, la paix, la Joie, en utilisant pour cela le processus de libération des mémoires émotionnelles que vous avez appris lors de l’atelier d’initiation (ou dans le stage sur la guérison des blessures). A la fin de l’atelier, les participants se seront libérés d’au moins une partie de la souffrance émotionnelle accumulée en eux, ils ressentiront un soulagement, ils se sentiront plus apaisés, notamment par rapport à la situation révélatrice de la souffrance enfouie en eux.

De plus, à chaque fois, les participants renforcent la confiance dans le fait qu’ils sont capables de se libérer de n’importe quelle souffrance, qu’ils ont toutes les ressources en eux pour faire face à n’importe quel situation.

Contenu :

  • Après un bref rappel des bases et un tour de connexion, chaque participant est accompagné par une personne de son choix pour se libérer d’une situation représentant une souffrance émotionnelle
  • Après environ une heure, il y a une permutation, la personnes accompagnée devient accompagnante et vice-versa. Donc chacun est accompagné puis elle a l’occasion d’accompagner à son tour, la personne qu’il a choisi.
  • Pour terminer, un processus global permet d’harmoniser les énergies de chacun et de s’assurer que tout le monde repart apaisé et bien recentré.

Public visé et Pré-requis :

Toutes personnes désirant se libérer de sa souffrance et à vivre plus sereine et qui pour cela se sentent prêtes à entreprendre un travail de libération de la souffrance accumulée en elles. Elle ont déjà suivi au moins une fois l’atelier d’initiation ou bien un de nos stages sur la guérison des blessures du passé.
Les personnes sont d’accord pour prendre la responsabilité de leur vie, y compris de la souffrance créé en elle.

Données pratiques :

Dates : Vendredi 03, Samedi 04 et Dimanche 05 Août 2012
Animateurs : Ana Sandrea ou Marc Fleuriet
Outil : Processus de libération des mémoires émotionnelles réactives.
Durée : 3h
Prix : 35 euros.
Lieu : Salle Infinite Love, Paris 11ème
Fréquence :  Cette atelier peut être suivi autant de fois que nécessaire, cela est même recommandé, tant que de grosses souffrances liées à des mémoires du passés sont actives.
Inscription : sur réservation au +33 (0)1 46 64 55 32

%d blogueurs aiment cette page :