Deuxième chakra : l’atelier d’éveil ANATMAN

Le deuxième chakra est le chakra des émotions, le chakra des ressentis. Nous allons l’activer en faisant un OM grave sonore dans ce deuxième chakra, au-dessus du premier.

Faites avec moi un OM très grave en direction du deuxième chakra.

Laissez la Kundalini sursauter aussi, c’est normal. Vous êtes dans un atelier d’éveil et de transformation qui fait appel aux dernières technologies pour transformer, à l’aide de tous vos guides, votre corps physique.

Je vais maintenant lire l’inconscient de notre « nous », du groupe, il y a juste à écouter :

J’avais besoin absolument de m’abandonner aux émotions. J’avais besoin de comprendre : je suis venu sur terre pour vivre des émotions.

En bloquant le processus émotionnel, je bloquais la vie elle-même. J’avais besoin d’apprendre à m’abandonner aux émotions, incluant la tristesse, l’horreur, les émotions difficiles, car j’étais venu vivre tout cela.

Je n’étais pas venue vivre uniquement les émotions dites positives, j’étais venue être la vie et laisser la vie être à travers ce corps.

J’avais besoin de voir : en bloquant les émotions, j’allais bloquer toutes les émotions et j’allais rejeter la vie. En bloquant la souffrance, j’allais bloquer la jouissance. J’avais besoin de comprendre, c’est le même mécanisme qui fait à la fois la souffrance, à la fois la jouissance, à la fois les émotions négatives et les émotions positives.

J’avais besoin d’accueillir la vie dans son ensemble. J’avais besoin d’accepter ma délicatesse, mon élégance.

Et plus j’allais être délicat(e), élégant(e), et plus j’allais m’abandonner à la vie. Et si la vie avait quelque chose de difficile à me faire vivre ?

Alors je pouvais lui faire confiance. Bien sûr, ça allait être extrêmement dur à vivre, comme des deuils, des décès, des souffrances, etc., mais il y avait un cadeau, il y avait une réalisation derrière chaque épreuve. Et plus l’épreuve allait être difficile et plus le cadeau allait être grand.

Plus l’épreuve allait être difficile, plus le cadeau allait être grand

J’avais besoin de comprendre, depuis ma naissance, la vie ne m’a offert que des cadeaux, mais je n’ai pas toujours compris que c’étaient des cadeaux.

J’ai pu croire à un moment que la vie m’en voulait, qu’elle n’était pas capable de m’aimer, que la vie ne m’aimait plus.

En réalité, j’avais projeté l’ego, le « je », le « moi », la personne, sur la vie.

La vie, amoureuse de moi, ne pouvait pas « ne pas m’aimer », la vie amoureuse de moi, ne pouvait pas « ne pas prendre soin de moi ». Elle ne pouvait pas non plus m’abandonner, car elle ne pouvait pas s’abandonner elle-même.

J’étais en train de m’éveiller et de réaliser tout un tas de choses extraordinaires, parce que c’était la volonté de la vie et non la mienne.

Restons sur cette musique quelques instants. Savourez cette évidence que vous n’êtes pas là par hasard.

Voici un extrait de notre atelier « Atelier d’éveil ANATMAN Saison 3 Episode 41 » :

Pour vivre cette méditation guidée, Cliquez ICI. Un essai gratuit de 2 semaines à ANATMAN TV ? Cliquez ICI.

Inscription gratuite à ANATMAN TV :

Inscrivez-vous ateliers d’éveil et de transformation du dimanche matin : (gratuit)

Le chant de l’être, l’émission du samedi après-midi pour connecter votre être :

Pour passer à l’antenne avec Zoom : (seulement avec votre voix)

Posez vos questions textes ici : L un possible :

Un stage pour faire un saut quantique ?

Dialogue avec l’être :

Posez votre question directement à l’être en mode texte, cliquez ICI :

Pour s’inscrire et passer à l’antenne avec Zoom : (seulement avec votre voix)

S’abonner à la chaîne privée pour accéder aux rediffusions des ateliers d’éveil et de transformation avec musique :https://sebastiensocchard.systeme.io/ff1c4db0-0ddd3664

%d blogueurs aiment cette page :