Comment débloquer le sixième sens… le septième sens ? Vous êtes capable de beaucoup plus que vous ne le pensez.

Allons vers le 2e chakra 

Et nous allons faire un OM bien grave dans ce 2e chakra

Ressentez dans le 2e chakra cinq centimètres au-dessus du premier   comme une énergie. Vous pouvez visualiser aussi une couleur,

Visualisez le rouge,

Il y a juste à écouter, je vais continuer à faire une lecture pour le groupe.

J’avais besoin d’écouter mon 2e chakra, d’écouter mon système émotionnel.

J’avais besoin d’accepter d’être un être sensible avec des sens. De nombreux sens qui allaient me permettre d’appréhender le monde.

J’avais reçu ce corps physique, un véhicule d’incarnation et ce corps physique était doté de sens.

Pas seulement les cinq sens connus, mais deux sens supplémentaires.

L’émission réception d’amour dans le cœur et émission réception de pensées dans la tête. Ce corps avait au moins sept sens. 

Et si chaque sens, et si chacun de mes sens me permettait d’accéder à des dimensions particulières.  La dimension visuelle bien sûr, absolue, infinie.

La dimension auditive, absolue et infinie aussi.

Chaque sens était une dimension et chaque sens était infini. Et je pouvais voir le monde depuis chaque sens.

Je pouvais développer un sens plutôt qu’un autre.

Je pouvais aiguiser chacun de mes sens. Et je pouvais aussi, en augmentant ma conscience, multiplier ma sensibilité, je pouvais affiner ma sensibilité. 

Je pouvais ressentir cent fois plus, mille fois plus, un million de fois plus.

Et plus ma conscience augmentait, et plus j’étais capable de ressentir de plus en plus.

J’avais besoin pour cela d’accepter l’empathe que j’ai toujours été. J’avais besoin d’accepter d’être un être sensible. 

Bien sûr, la société n’était pas du tout adaptée aux personnes sensibles. Mais c’était à nous de créer le Nouveau Monde. C’était à chacun d’entre nous, de créer, de recréer un monde à son image.

Et plus j’allais accepter l’essence, la sensibilité, et plus j’allais comprendre la beauté de l’incarnation humaine. Plus j’allais accepter ces sens, cette subtilité, cette finesse, cette intelligence sensorielle. Et plus j’allais pouvoir communiquer, échanger, partager avec les humains, mais aussi avec les animaux, avec les plantes, avec les planètes. Avec le vent, avec l’océan.

J’avais besoin de voir que tout était moi.

En devenant empathe, je devenais canal et en devenant canal, je pouvais communiquer avec chaque point de la galaxie, chaque point de l’univers et je pouvais comprendre les multi dimensions.

Et si je m’abandonnais à chacun de mes sens: le goût, l’odorat, l’ouïe. Chaque sens amour aussi.

Et si je pouvais comprendre que je suis un être multidimensionnel et que chaque sens est une dimension. J’avais aussi besoin de voir que ce corps physique est la manifestation, la matérialisation d’un système plus vaste et plus grand qui a de nombreux corps subtils et qui vit dans de nombreuses dimensions. Et qui vit de nombreuses vies en parallèle.

Ressentez en vous les effets de cette réalisation.  Je suis un être multidimensionnel. J’ai de nombreux corps subtils. J’ai un corps physique, je peux voir, mais j’ai aussi tous les corps subtils que je peux ressentir en affinant mes perceptions. 

En passant du temps avec celles et ceux qui percevaient subtilement. J’allais pouvoir moi-même activer mes propres perceptions.

J’avais besoin de comprendre les phénomènes épigénétiques en passant du temps avec certaines personnes, certains êtres, j’allais activer dans mon propre système, dans mon corps physique des codes génétiques de l’ADN. C’est là science de l’épigénétique qui est de plus en plus connue maintenant.

Et plus j’allais choisir avec qui je passais mon temps et plus, j’allais sélectionner les ADN à activer. Ainsi mes capacités allaient augmenter.

J’avais besoin de comprendre l’épigénétique. Il était possible d’activer ou de désactiver certains gènes. C’était une fonction naturelle du corps et c’était une fonction permettant l’adaptation au milieu, au contexte, à l’environnement.

En passant du temps avec des yogis, j’allais activer les gens des yogis. En ouvrant mon cœur, à celles et ceux qui ont réalisé des choses, j’allais moi-même recevoir ces réalisations et ces initiations.

C’était à moi de choisir, ou de m’abandonner à l’être qui allait choisir. 

Restez avec cette musique quelques instants. 

En imaginant quelques brins de vos ADN en train de s’activer. 

—–

Ce texte est un extrait de notre atelier « Atelier d’éveil ANATMAN Saison 4 Episode 38 » :

Pour vivre cette méditation guidée, Cliquez ICI. Un essai gratuit de 2 semaines à ANATMAN TV ? Cliquez ICI.

Inscrivez-vous ateliers d’éveil et de transformation du dimanche matin : (gratuit)

https://sebastiensocchard.systeme.io/0f7ef2fb-7d649c52-41f7f155

Le chant de l’être, l’émission du samedi après-midi pour connecter votre être :

Pour passer à l’antenne avec Zoom : (seulement avec votre voix)

https://sebastiensocchard.systeme.io/0f7ef2fb-7d649c52-5f85bff8

Posez vos questions textes ici : L un possible :

https://sebastiensocchard.systeme.io/be2212b3

Un stage pour faire un saut quantique ?

https://sebastiensocchard.systeme.io/f8930840-695e6508

Dialogue avec l’être :

Posez votre question directement à l’être en mode texte, cliquez ICI :

https://sebastiensocchard.systeme.io/be2212b3-71e1cfa4

Pour s’inscrire et passer à l’antenne avec Zoom : (seulement avec votre voix)

https://sebastiensocchard.systeme.io/0f7ef2fb-7d649c52-d99e7ed4

S’abonner à la chaîne privée pour accéder aux rediffusions des ateliers d’éveil et de transformation avec musique :

https://sebastiensocchard.systeme.io/ff1c4db0-0ddd3664

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :