Brahmadev témoigne de sa première expérience d’éveil lors d’une séance de Shiatsu.

Quel est ton parcourt spirituel ? Brahmadev témoigne de sa première expérience d’éveil lors d’une séance de Shiatsu. Pourquoi fais tu des ateliers, des vidéos ?
Extrait des question de l’atelier de septembre à Paris.
Sébastien Socchard / Brahmadev, auteur du livre « Qui êtes vous? »

Toi et moi

Un jour,
Je suis sorti de toi,
C’était la vie, c’était l’aventure, c’était la découverte,
Tous ces autres moi,
On a bien rigolé.

Et tout le temps, toi,
Tu me souriais.
Et a chaque instant,
On était bien là,tous les deux,
Ensemble, présent.

Et quand je souriais, tu me souriais.
Et quand je pleurais, tu pleurais.
Et quand je soufrais, tu souffrais aussi.

Quand tu exprimais l’amour, je devenais amour,
Quand tu exprimais la guerre, je devenais la guerre.
Quand tu jouais, je devenais le jeu.
Puis un jour,  ils ont fait la paix.

On a voyagé,
On a travaillé,

On a construit,
On s’est enrichi.

On a développé,
On s’ est amusé.

On a beaucoup rit,
On a un peut pleuré aussi.

Tu m’as envoyé ce regard,
Qui m’as fait chaviré,
tu m’as envoyé ce toucher,
Tout mon corps a tremblé.

A chaque fois, c’était toi.
Tes musiques, j’ai écouté,
Tes poèmes, j’ai entendu
Tes textes, tu m’as expliqué !
Des  anges, tu m’as expédiés,
Avec des archanges, on a dîné.
Des maîtres ascensionnés, on a visité.
A chaque fois, c’était toi,
A chaque fois, encore et toujours toi.

Cet amour, ce voyage, cette rencontre inattendue,
Ce n’était pas lui,
C’était toi
Cette coïncidence, ce hasard, ce sourire,
C’était toi,
Cette émotion, cet éclat de rire,
C’était encore toi.
Ce livre, ce film, ce baiser, ce câlin, ce tremblement, cette caresse,
C’était toi.

Cette méditation, ce cri, ce paysage, cette rencontre,
C’était toi.

Ce plat, ce tableau, cette sculpture, cette volupté,
C’était toi, encore et toujours toi.

Toi qui a toujours tout organisé,
Toi qui toujours tout préparé,
toi qui a toujours tout synchronisé,
Toi qui a toujours fait
Comme pour toi.

C’est marrant, mais c’est seulement maintenant.
que j’ai disparu,

C’est fou mais c’est seulement maintenant
que je suis présent,

C’est terrible, mais c’est seulement maintenant
Que je n’existe plus,

C’est dingue, mais c’est seulement maintenant,
Que je comprends.

Ma vie,
N’était pas ma vie,
Car je n’étais pas en vie.

Ma vie,
N’était pas la vie,
Il n’y avait pas de vie
Ma vie n’était pas la vie,
Car il n’y avait personne.

Ma vie n’était pas la vie,
Il n’y avait qu’un robot,

La vie n’était pas ma vie,
Il n’y avait qu’un automate,

Qui pensait vivre sa vie.
Qui pensait ‘être’,
Un homme.

Puis un jour,
Mourir,

Puis un jour,
Petit à petit,

Puis un jour
j’ai senti,

Que cette vie,
C’était ta vie.

Maintenant, seulement maintenant,
Que je n’existe plus,
Je comprends,
Il n’y a pas de moi,

Maintenant, seulement maintenant,
Je comprends,
il n’y en jamais eu.

Maintenant, seulement maintenant,
Je comprends
il ne peut pas y en avoir.

Maintenant, seulement maintenant,
qu’il n’y a plus de moi,

Maintenant, seulement maintenant,
qu’il n’y a plus que toi,

Maintenant, seulement maintenant
Qu’ il n y a plus que notre présence,

Maintenant, et seulement maintenant,
A cet instant.
Nous savons,
Toi et moi,
lui et elle,

Maintenant, et seulement maintenant,
Tous en vérité,
Nous savons,
Au fond de nous,

Que l’univers,
Que le vide,
Et que le tout,

C’est nous.

Poème de Kundun / Poem by Kundun  06 jan 2013

Decision

Stay in the flow
Let Shiva do her job
Only the mind decides
Listen to your inner voice
Let things happen around you
Feel the touch
Feel the direction
Let the shakti move
Say yes
Why not?
Don’t say a word
Let them move
Let them offer
Watch the movie
Be the spectator
Play your part
Like an actor
Listen to the script
Every second
It is sent to you
Just listen
Just look at the signs
Do not decide
Let Shiva decide
Be very open
Say yes
And see
What
Happens
Never
Choose
Only the mind chooses
Follow
Your
Instinct

Poem by Kundun / Poème de Kundun

Nothingness

When all desires
You have suppressed
When ego has disappeared
Then
Nothing
You become
Then everything
you become
Then one you are.
Let Shiva
Take care
Of this world.
Surrender to her.
Let it happen
Be the witness
Of her movement.
Enjoy life
Be a spectator
Of this wonderful movie.
Life is the movie
Be present
Just be
What
You
Are

Poème de Kundun / Poem by Kundun

Imagine

Imagine
That you are dreaming
Imagine
That everyday
In the same dream
You wake up
Like in a video game,
You start where you stopped
Yesterday
Imagine
A massive multi-player game
You are your hero
You are free
To choose your life deeply
This wonderful dream
Is adapting to you
Everything you want
This dream can bring to you
If you know the rules
Understand the rules
Understand your gift
Understand your magic
What you imagine
Is automatically created
To give you more fun
Enjoy this life
Fully
Be playful
Understand the magic
Of your discoveries
Understand
The magic
Of life
Infinite lives
We can play
Learning
And learning
Exploring and exploring
Playing and playing
Understanding more
Each time we are reborn
You can make new friends
You can meet old brothers
You can help the other you
You can love them
You can enlighten them
With your love
Yes,
It is a big dream
It is a big movie
The spectators are enjoying our movie
They are laughing
They are crying
They are feeling
Millions of them
Are living
Through us.
The more we will live
The more they will live
Through us
Angels, gods, beings
Are helping you
In ways you can’t imagine
For now
But one day
You will know
One day…
In this world
Art you can give
To mankind
Invention
You can give
Love you can give
Be
What
You
Really
Are
Have a good life
Brother
I love
You

Poème par Kundun / Poem by Kundun

7 milliards de robots 

Androide's rank 2 © Denned fotolia #18405351

Androide’s rank 2 © Denned fotolia #18405351

Imaginez que les 7 milliards d’être humains soit des robots,
Imaginez que ces robots ne soient pas conscient,
Imaginez que ces robots soient programmés,
Par leur parents, par l’école, par la télévision, par les médias, par la société,
Puis Imaginez ces 7 milliards de robots,
Connectés a l’univers,
Recevant des pensées, recevant des idées, connectés a l’Imagination.

Imaginez 7 milliards d’antennes sur pattes, programmés, vacant a leurs occupation, vivant leur vie de robot.
Puis Imaginez maintenant que vous aussi, vous fassiez partie de ces robots.

Imaginez que vous puissiez devenir libre,
Imaginez que vous puissiez comprendre qui vous êtes réellement,
Imaginez que vous puissiez comprendre pourquoi vous êtes la,
Imaginez que vous puissiez vous déprogrammer entièrement,
Puis imaginez que vous puissiez vous reprogrammer aussi !
Imaginez que vous puissiez devenir libre un jour, de toute programmation.
Imaginez que cette libération commence maintenant !

Imaginez que ce poème soit une clé,
Imaginez que cette clé vous ouvre toutes les portes,
Imaginez un nouveau monde.

Comprenez ce que vous êtes réellement,
Vous n’êtes pas ce que vous croyez être !
Vous êtes bien plus que cela.

Vous êtes une conscience infinie,
Méditez, méditez,
Concentrez vous,
Concentrez vous sur votre cœur,
Méditez, méditez,
Concentrez vous,
Concentrez vous sur l’amour,
Fondez,
Fondez vous dans l’amour,
Comprenez l’amour qui est en vous.

Tombez amoureux, puis, retrouvez la divinité qui est en vous.

A vous qui lisez ce poème : Je vous dis que je vous aime, je vous dis que je vous aime!
Recevez mon amour infini,
Redevenez libre.

Comprenez qui vous êtes réellement,

Libérez vous !
Réveillez vous!
Déprogrammez vous !
Libérez vous !
Réveillez vous !
Vous êtes libre !
Libérez vous !
Réveillez vous !
Maintenant !
Maintenant,
Vous pouvez commencer
à vivre,

Poème de Kundun / poem by kundun

%d blogueurs aiment cette page :