Pourquoi je me sens transparente et inutile ?

Pol-U-beda-Herva-s-1-copie-1
Question de Delphine : pourquoi je me sens transparente et inutile ? 

Réponse :

Qui se sent transparente et inutile en toi ?

La question derrière ta question c’est :

Qui suis-je ?

Qu’est-ce que je fais là sur cette planète ?

Quel est mon rôle, mon but ?

Comment j’ai atterri sur terre dans les années 2018 ?

Pourquoi faire ?

Comment, pourquoi moi ?

C’est la personne qui se sent inutile et transparente.

Delphine je t’aime, Delphine je suis désolé, pardonne-moi, je te pardonne tout, je ne me sens pas inutile et je ne me sens pas transparent quand je suis en toi, car c’est moi qui vit à travers toi Delphine, donc c’est uniquement le personnage qui a cette vision.

« Pourquoi ? ». Car dans la petite enfance, le personnage n’a pas eu le droit de vivre, de s’exprimer, d’exister tout simplement.

C’est comme une plante dans un pot de fleur trop petit. Le pot était trop petit, serré, pas de possibilité de s’épanouir, de grandir, d’être, mais je peux t’assurer Delphine que je ne suis pas inutile et que je ne suis pas transparente, là c’est ton âme qui parle quand je dis ça, c’est moi qui parle.

Il y a un écart entre la perception de la personne qui est à l’intérieur de toi et ma perception. Entre la perception de ton âme et la perception de la personne en toi.

La question derrière ta question c’est : « Pourquoi mon personnage a l’illusion, la croyance :

1. qu’il est transparent,

2. qu’il ne sert à rien,

3. qu’il est une victime,

4. qu’il n’a pas le droit de vivre et d’être lui-même ? »

Alors que moi je sais bien que je suis venu kiffer la vie et que je kiffe la vie et qu’il y a plein, plein de bons moments, que je me fais plein d’amis et que c’est vraiment chouette en fait. Surtout que Delphine, tu fais plein de beaux soins, tu aides plein de gens avec les soins que tu fais.

Ce n’est pas parce que vous vous sentez transparent ou inutile que vous l’êtes. En fait, c’est le personnage qui a cette idée, la réalité c’est que je ne peux pas être inutile et que je ne peux pas être transparent.

La réalité c’est que je ne peux pas ne pas vivre, et que l’existence même, la naissance, est déjà une réussite en soi. En réalité, dans le fond, je n’ai pas besoin d’être utile. Car je suis, et le fait d’être est déjà la raison en soi.

Derrière il y a la croyance du personnage que tu dois être utile. Tu n’es pas venue pour être utile, tu es venue pour être toi-même. L’effet secondaire d’être toi va créer des effets. C’est-à-dire que plus tu vas être toi, plus tu vas faire des choses qui te plaisent, qui te font plaisir au fond de toi, de moi, et plus tu vas générer plein de dévotion,  de bhakti yoga, de services auprès des autres.

Et les effets secondaires, c’est qu’effectivement cela va être utile et perçu comme utile. Mais même si  tu avais une vie totalement « inutile », et bien ce serait quand même ma vie et ce serait quand même chouette, donc ce qui est important c’est d’enlever toutes les croyances limitantes sur le fait que la vie doit être utile. C’est très important.

La question derrière ta question c’est :

« Pourquoi je ne suis pas aimée ? »,

« Pourquoi je ne suis pas reconnue ? »,

« Pourquoi je n’ai pas reçu suffisamment d’amour ? ».

C’est cela qu’il y a derrière l’utilité. En fait, c’est la personne qui perçoit qu’elle a besoin d’être utile. La vérité c’est que l’être en toi a besoin d’amour et non pas d’être utile.

Derrière l’utilité, c’est le mécanisme inconscient qui dit « si je suis utile je vais être aimée », mais là c’est une erreur. Il y a justement beaucoup de gens qui peuvent t’utiliser, surtout des personnes identifiées à l’égo qui risquent de t’utiliser et tu risques de confondre cela avec de l’amour.

Ce n’est pas parce que tu es utilisée que tu es aimée. Attention ! Donc là, il y a des choses à régler.

Entrez en méditation en visualisant le dernier atelier.

Puis dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

Je suis la présence,
Je suis la conscience,
Je suis l’amour,
Je n’ai pas besoin d’être utile,
Je suis déjà moi,
Ma vie est suffisante,
Le fait que je vive,
Le fait que j’existe,
Est déjà un accomplissement,
Je ne suis pas venue pour être utile,
À personne,
Je suis venue pour être moi,
Je fais ce qui me plaît,
J’ai le droit d’aider les autres,

Il y a un paradoxe, car tu aimes et tu as envie d’aider les autres, et en même temps tu as envie d’être aidée. Mais ce n’est pas parce que tu aides les autres, que tu as envie d’aider les autres, que pour autant il y a le programme d’utilité.

Ce n’est pas pareil, parce que cela vient du cœur. L’utilité, cela vient du mental. Le mental dit : « Il faut que j’ai une utilité », le cœur dit : « Je suis moi, c’est déjà bien ».

Et en vérité, plus vous allez être vous-même, plus vous allez avoir un impact important et chouette sur l’environnement, et plus quelque part vous serez « utiles ».

Dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

À papa et à maman,
Je ne suis pas votre jouet,
Je n’ai pas été créée par vous,
Je suis une enfant de l’univers, je ne suis pas là pour vous faire plaisir,
Je suis l’original de moi-même,
Je suis venue créer,
Mon monde,
Dans le monde,
J’active en moi,
Des parties de moi,
Ce que je veux être,
Et tout se manifeste,
À l’extérieur,
Car il n’y a pas d’extérieur,
Car tout est moi,
Même le personnage qui veut être utile est moi,
Je m’aligne sur l’authenticité,
Je m’aligne sur l’être,
Et je suis juste moi à chaque instant,
Quand je suis moi à chaque instant,
J’active la fluidité et tout se réalise,
Comme par magie,
De nouvelles personnes viennent,
Des anciennes s’en vont,
L’univers me propose,
Je m’autorise à m’exprimer,
Ma présence ne peut pas être transparente,
Ma beauté est lumineuse,
Je suis belle,
Je suis rayonnante,
Je n’ai pas besoin de parler pour rayonner,
J’ai juste à être moi,
J’élimine la croyance que je dois parler tout le temps pour rayonner,
J’élimine la croyance que je dois envahir l’espace pour être visible,
Je peux être visible dans le silence,
Je peux rayonner dans le silence,
Je suis visible par ma présence,
Je réalise ma véritable nature,
Je me désidentifie de la personne,
Je suis l’être,
Je ne suis pas invisible,
J’élimine la croyance que je suis invisible,
J’élimine la croyance que je ne suis pas à ma place,
Ma place est d’être moi-même,
J’élimine la croyance que je dois être plus que cela,
Je suis déjà parfaite,
Je dis ce que j’ai à dire,
Ma place c’est d’être moi,
Je suis moi,
Je n’ai rien à prouver,
Je n’ai rien à démontrer,
Je n’ai pas à me justifier,
J’élimine la croyance que je dois me justifier,
J’élimine la croyance que je dois jouer un rôle,
J’élimine la croyance que pour être bien il faut être visible,
Je suis déjà bien,
Je n’ai rien à faire,
Je n’ai pas à me forcer,
J’ai le droit d’avoir mon style

Merci Delphine. Gratitude.

Brahmadev

Pour recevoir les versions d’évaluation des livres de Brahmadev, cliquez sur ce lien.

Pour acheter les livres au format papier et numérique : Amazon.fr

Pour participer à nos ateliers « Pourquoi je ? » du dimanche matin 10:30, cliquez ICI.

Visualisez les ateliers en cliquant ICI.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :