Pourquoi avant de dormir j’ai toujours des pensées de mort ?

« Pourquoi avant de dormir j’ai toujours des pensées de mort ? Est-ce que j’ai du négatif en moi ? » 

Séb : Bonjour Denise. Gratitude de te rencontrer. 

Denise : C’est un plaisir. Je t’ai déjà posé une question en atelier. Je cherchais du travail et j’en ai trouvé. Je voulais te remercier. Je fais 3 méditations par semaine et cela m’apporte beaucoup. J’ai maintenant une autre question : pourquoi avant de dormir j’ai toujours des pensées de mort ? Est-ce que j’ai du négatif en moi ? 

Séb : C’est quel genre de pensées de mort ? Tu veux te suicider ? 

Denise : Non…enfin je ne sais pas. Je pense que c’est suite au décès de ma mère. J’avais 9 ans.  Peut-être la culpabilité de vivre, je ne sais pas. Je suis très négative envers moi-même. 

Séb : Non c’est ton ego. Dis « je retire », car nous sommes en état modifié de conscience. 

Denise : Je retire. 

Séb : C’est ton égo qui reçoit des pensées négatives mais toi, tu es la vie et tu es pleine d’amour. C’est important de faire attention à ce que vous dites. Vous n’êtes pas obligés de dire toutes les pensées parce que certaines pensées ne sont pas de vous. Au moment de la mort de ta mère s’est installée une empreinte en toi avec le désir de rejoindre ta maman.  L’enfant que tu étais n’avait pas la même compréhension de la mort que ton intelligence a aujourd’hui : « Ma maman va vers la mort, je vais suivre ma maman. » 

Denise : Je pense que c’est ça. Cela m’empêche de dormir.  

Séb :

Une respiration… 1, 2, 3 et je relâche. 

Dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

 Je suis humaine,

Le temps n’existe pas,

Il n’y a pas de passé,

Il n’y a pas de futur,

Il n’y a que maintenant,

Et je retourne maintenant,

Quand j’avais 9 ans,

Je retourne maintenant,

Au moment où ma maman était morte.

 

Une respiration… 1, 2, 3 et je relâche. 

 

Dans cette vie et dans toutes mes vies,

Je me connecte maintenant,

À toutes mes vies,

Où j’ai perdu une maman.

 

Laisse couler les larmes s’il y a une émotion. C’est bien de se libérer.

Une respiration… 1, 2, 3 et je relâche. 

 A maman,

Je t’aime,

Je t’aime maman,

Je t’ai toujours aimée,

J’accepte de vivre ma tristesse,

J’accueille cette tristesse,

Dans mon cœur,

Mon cœur est grand,

Je peux l’accueillir.

 

Une respiration… 1, 2, 3 et je relâche. 

 

Je t’aime maman,

Je suis une petite fille,

J’ai besoin de ma maman,

Je veux que ma maman reste. 

 

Une respiration… 1, 2, 3 et je relâche. 

 

J’augmente mon niveau vibratoire,

Et je réalise,

J’aime ma maman,

Maman, je t’aime,

Je suis désolée,

Pardonne-moi maman,

Nous nous retrouverons,

Car je réalise,

La conscience ne peut pas mourir,

Et je sens,

Que tu es toujours là,

Et je sens,

Rien ne peut nous séparer,

Car je t’aime,

Je t’aime maman.

 

Une respiration… 1, 2, 3 et je relâche. 

 

Au-delà du temps et de l’espace,

Dans toutes les dimensions,

Et dans toutes mes vies,

A toutes mes mamans,

Je t’aime,

Je t’aime, je t’aime, je t’aime,

Gratitude d’être une maman,

Gratitude d’être aimée,

Par ma fille,

Par mon fils,

Par tous mes enfants.

 

Une respiration… 1, 2, 3 et je relâche. 

 

Gratitude de retrouver ma maman,

Dans d’autres vies,

Je sais que ma maman est là,

Je sais que je la retrouverai,

Je sais qu’elle m’attend maintenant,

De l’autre côté de la vie,

Je n’ai pas besoin de mourir,

J’ai le temps,

Elle m’attend,

Elle m’attend dans un espace où il n’y a pas de temps,

Je peux vivre ma vie maintenant,

Je décide de vivre,

Je n’ai pas besoin d’aller la rejoindre maintenant,

Je ne suis plus une petite fille,

Je ne suis plus un petit garçon.

 

Une respiration… 1, 2, 3 et je relâche. 

 

A la petite fille que j’étais,

Je t’aime,

Je t’aime, je t’aime, je t’aime,

Je suis désolée,

Pardonne-moi,

Je te pardonne tout.

 

Une respiration… 1, 2, 3 et je relâche. 

 

Tu es innocente,

Tu n’as pas pris la vie de ta maman,

Tu n’es pas responsable de la mort de ta maman.

 

Une respiration… 1, 2, 3 et je relâche. 

 

Je suis cette petite fille,

Je ne suis pas responsable de la mort de maman,

J’ai le droit de vivre,

Je ne suis pas responsable de la mort de maman.

 

Une respiration… 1, 2, 3 et je relâche. 

 

Je n’ai rien fait de mal,

Je ne suis coupable de rien,

Je ne peux pas être responsable de la mort de quelqu’un,

Car je réalise,

Chaque être,

Crée sa réalité,

Et j’accepte,

Le choix de ma maman,

Je comprendrai plus tard. 

 

Une respiration… 1, 2, 3 et je relâche. 

 

Je m’autorise à pleurer,

Je m’autorise à vivre,

Je veux vivre,

Je n’écoute pas les pensées négatives,

Elles ne sont pas de moi,

Moi je suis la joie,

Moi je suis la vie,

Moi je suis l’être,

Moi je suis celle qui vit.

 

Une respiration… 1, 2, 3 et je relâche. 

 

Je suis celle qui vit pour faire plaisir à maman,

Je suis celle qui vit pour moi-même.

 

Une respiration… 1, 2, 3 et je relâche. 

 

Dans cette vie et dans toutes mes vies,

A toutes mes mamans qui sont parties trop tôt,

A tous les papas qui sont partis trop tôt,

A tous mes enfants qui sont partis trop tôt,

Je vous aime,

Je suis désolée,

Je suis désolée,

Pardonnez-moi,

Je vous pardonne tout,

Je suis innocente,

J’accepte la vie,

Je suis la vie.

 

Une respiration… 1, 2, 3 et je relâche. 

 

A toutes ces âmes qui sont attachées à moi,

Vous pouvez monter vers la lumière maintenant,

Nous nous retrouverons,

Je suis l’amour,

Et je suis dans la lumière,

Suivez cette lumière.

 

Une respiration… 1, 2, 3 et je relâche. 

 

Restez connectés dans votre corps physique. Observez vos ressentis maintenant. Observez vos émotions. Vivez les émotions. Pleurez si besoin. Libérez. Libérez…

Dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

 

Je retrouve maintenant,

Toutes les parties de moi éparpillées,

Je retrouve maintenant,

Toutes les parties de mon cœur,

Je les réintègre en moi maintenant.

 

Une respiration… 1, 2, 3 et je relâche. 

 

Séb : Comment tu te sens dans ton corps Denise ? 

Denise : J’ai mal au ventre, j’ai chaud. 

Séb : Tu peux mettre ta main droite sur le ventre. Laisse faire.

Dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

 

Gratitude de recevoir un soin énergétique,

Gratitude de libérer mes émotions. 

 

Laisse couler, laisse tout partir. Autorise-toi à vivre. Moi je me sens ému. Comment tu te sens dans ton corps ?

Denise : J’ai très chaud. 

Séb : Moi aussi. 

Une respiration… 1, 2, 3 et je relâche. 

 

Gratitude de transmuter,

Mes émotions,

Dans mon cœur.

Gratitude d’aimer chaque partie de moi.

 

Une respiration… 1, 2, 3 et je relâche. 

 

Séb : Comment tu te sens Denise maintenant ? 

Denise : Je me sens mieux, j’ai lâché. 

Séb : Nous allons maintenant méditer ensemble avec quelques musiques. Merci Denise. 

Denise : Gratitude, merci beaucoup le groupe, je vous aime tous et merci pour tout ce que tu fais. Gratitude. 

Séb : 

Une respiration… 1, 2, 3 et je relâche. 

Fermez les yeux, connectez-vous à l’émotion de cette musique, vivez-la maintenant… 

 

Brahmadev


livres bandeau FB2
papier & numérique

Pour recevoir les versions d’évaluation des livres de Brahmadev, cliquez sur ce lien

Pour participer à nos ateliers de méditation LIVE du dimanche matin 10h30, cliquer ICI

Visualisez les ateliers en cliquant ICI


Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :