Pourquoi je suis souvent en colère avec mes enfants ?

ik-naitre-grandir-parent-crier-hurler-apres-enfant.jpg
Question d’Elodie : « Allô Dieu, pourquoi je suis souvent en colère avec mes enfants ? ».

Réponse : La question derrière ta question c’est :

« Pourquoi je me sens impuissante parfois ? »,

« Pourquoi, parfois, je ne sais pas comment réagir avec mes enfants ? »,

« Pourquoi je ne m’autorise pas à être juste moi-même avec mes enfants ? »,

« Pourquoi je crois que je fais mal ? »,

« Pourquoi je crois que je ne peux pas juste être moi ? »,

« Pourquoi je crois que je n’ai pas le droit de vivre de la colère ? »,

« Qu’est-ce qu’il y a derrière la colère ? ».

Visualisez le début de cet émission pour entrer en état modifié de conscience :

Puis dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

J’ai le droit d’être en colère,
J’ai le droit de vivre mes émotions,
Je vis mes émotions
« Pourquoi il y a des conflits entre les enfants et les parents ? »

En fait c’est tout à fait normal : quand le bébé arrive sur terre, comme une page vierge, son système est vide, et il va copier le système de papa et de maman. Le bébé humain est fait ainsi. Il y a des animaux qui sont déjà programmés, mais l’être humain est fait pour s’adapter le plus possible. C’est l’intelligence infinie de l’univers qui va s’adapter.

Comment cela fonctionne ?

Le bébé va utiliser le système d’adaptation et de survie des parents. Autrement dit, il va copier le système psychique avec toutes les croyances, toutes les limitations mais aussi toutes les potentialités, toutes les possibilités, toutes les règles des parents. Le bébé va grandir comme cela puisqu’il faut bien qu’il ait un système.

Il va juste faire comme papa et comme maman. A un moment, que se passe-t-il ?

Réponse : papa et maman se retrouvent face à leur miroir.

Alors forcément, ce n’est pas cool d’avoir les enfants qui font comme soi.

Il y a la croyance que faire des enfants, c’est juste pour faire des enfants, mais pas du tout. Faire des enfants, c’est pour créer des petits maîtres qui vont vous montrer tout ce qui ne va pas chez vous.

Les enfants quand ils naissent, sont des petits Bouddhas éveillés, ils n’ont pas de mental, ils n’ont pas de programme, ils sont totalement réalisés car ils n’ont pas du tout d’identification à la personne et progressivement, en fonction de votre ego, vous allez « programmer » votre enfant qui va copier votre système et si vous avez un fort ego, et bien votre enfant est bien obligé d’avoir un fort ego pour pouvoir vous résister et survivre. Plus vous allez avoir des traumas, des programmes et plus votre enfant va avoir des traumas et des programmes.

C’est marrant n’est-ce pas ? 😊

Quand vous êtes face à votre miroir, vous vous mettez en colère.

La vraie question c’est :

« Qu’est-ce que je dois travailler en moi pour comprendre d’où vient la colère ? »,

« Qu’est-ce que je dois faire pour enlever les croyances limitantes ? »,

« Qu’est-ce que je dois faire pour être différent de papa et de maman ? »

Car vos traumas, vos programmes, vos colères sont liés directement aux parents. Et depuis trente-cinq générations, il y a comme cela des programmes, des traumas qui passent de familles en familles. C’est tout à fait normal, vu que vos enfants sont vos thérapeutes, que vous soyez en colère de temps en temps. Ils sont là pour appuyer sur vos boutons. 😊

Il y a le même système avec les conjoints : quand vous tombez amoureux, les systèmes fusionnent. C’est génial pendant trois semaines, un mois, quelques mois, et puis à un moment, vous vous retrouvez face à vous-même, car une fusion intergalactique a eu lieu.

Quand vous tombez amoureux, à un certain niveau, vous fusionnez avec l’autre, cela veut dire qu’il y a des codes, des programmes, des comportements de l’autre qui vont entrer en vous, et vice et versa.

Du coup, vous vous retrouvez aussi avec vous-même, donc vous êtes cernés, vous vous retrouvez cernés en famille : les enfants c’est vous, les conjoints c’est vous et puis c’est vous partout ! 😊

Donc si vous ne vous aimez pas et si vous n’avez pas travaillé sur vos traumas, sur vos problèmes, ne vous inquiétez pas, les enfants sont là, le papa et la maman sont là.

Cela s’appelle la vie. C’est ce que l’on ne vous a pas dit. Vous avez été parachuté sur terre pour expérimenter l’humain, vivre des émotions, et dans ce processus évolutif de la vie, vous allez faire face à des miroirs.

Parfois, il y a des gens que vous n’aimez pas. Si vous ne les aimez pas, s’ils vous mettent en colère, ou s’ils ont une attitude qui vous met en colère, la question c’est :

« Qu’est-ce que j’ai, moi, à travailler en moi pour activer la compassion ? ».

Parfois la colère peut être saine. Mais très souvent, il y a des effets miroir qui mettent en colère. Lorsque vous serez totalement un Bouddha réalisé, vous ne serez plus jamais en colère car vous verrez votre personnage et vous verrez que c’est votre personnage qui se met en colère.

La question derrière ta question c’est :

« Comment vivre l’humain et le divin en même temps ? ».

Réponse : en étant soi à chaque instant, aligné, en communiquant dans la tendresse, dans la joie. Vous avez le droit d’être en colère, et vous avez le droit de ne pas accepter l’injustice.

La question c’est : « Comment allez-vous communiquer, comment allez-vous vous exprimer ? ».

Dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

J’ai le droit d’être en colère,
J’ai le droit d’être en paix,
Je m’aligne,
Sur la plus haute partie de moi,
Je communique,
De façon non violente,
Avec mes enfants,
Avec mon conjoint,
Avec tous et toutes

Ce qui est important c’est de ne pas refouler. Si vous avez quelque chose à dire, dites-le.

Je m’autorise à dire,
Ce que je ressens,
Je n’accuse pas les autres,
J’active la compassion en moi,
J’aime communiquer,
J’aime communier,
J’aime partager,
Mes ressentis,
Mes émotions

Si quelqu’un vous met en colère, que ce soit vos enfants ou les autres, tout simplement faites un câlin, un hug, faites Hoponopono et ensuite juste, discutez, sans utiliser le mot « tu », en communication non violente, en disant :

« Je ressens ceci, je ressens cela »,

« Quand j’entends ceci, cela me fait cela ». Juste, exprimez, depuis votre perspective, tout ce que cela vous fait.

C’est extrêmement important car vous ne savez pas ce que l’autre a vécu, vous ne connaissez pas les souffrances, les traumas, les difficultés. Et si vous pouviez réaliser que l’autre EST littéralement VOUS (ce n’est pas un concept), et bien vous seriez automatiquement en mode compassion.

Cela ne signifie pas « dire oui à tout », ou « dire non à tout », cela signifie communiquer avec tendresse et compassion.

La communication non violente permet de dire ce que vous avez à dire de façon adaptée afin que l’autre puisse recevoir sans se sentir attaqué.

Il y a dans chaque être deux choses : un personnage et la conscience. Vous êtes la conscience universelle dans chaque être, et vous êtes les personnages.

Quand il y a une communication, ou quand il y a des réactions, c’est important de voir :

« Est-ce que c’est mon personnage qui est en réaction avec le personnage de l’autre ? » ou

« Est-ce que nous sommes au niveau de la conscience ? »

« Puis-je m’aligner sur l’amour que je suis, sur le cœur, puis-je me désidentifier de l’ego et voir que mon personnage a un problème avec le personnage d’en face ? »

Vous pouvez très bien, quand vous êtes désidentifié, ou quand vous êtes très conscient, vous poser les questions :

« Qu’est-ce que moi, je dois travailler cette semaine ? »,

« C’est quoi mon actualité ? »,

« Est-ce que je travaille par exemple sur l’autorité ? »,

« Est-ce que je travaille sur mon enfant intérieur ? »,

« Est-ce que je travaille sur l’amour ? ».

Dès que vous comprenez quel est votre travail, quand vous observez des réactions autour de vous, vous pouvez vous dire :

« C’est certainement suite à mon travail qu’il se passe tel et tel évènement, telle chose dans ma vie ».

Brahmadev

Ce texte est un extrait de la série de livres « Allô Dieu ? » :

allo-dieu-vignette

Cette série de livres a été réalisée à partir des émissions diffusées en direct sur mon compte Facebook. Des milliers de personnes passionnées me suivent depuis quelques mois et posent leurs questions en direct à Dieu.
Grâce à une technique de méditation particulière, grâce à un éveil de Kundalini* et des états de Samadhi*, j’entre en communication avec le divin, une communication est alors établie. Vous trouverez dans ces livrets les questions du public et les réponses du divin.

Pour recevoir les versions d’évaluation des livres, « Qui êtes-vous ? » et « Allô Dieu ? », cliquez sur ce lien.

Pour acheter les livres au format papier et numérique : Amazon.fr

Pour participer à nos ateliers « Allô Dieu ? » du dimanche matin 10:30, cliquez ICI :

Bonne lecture !

Brahmadev

 

Les lien Facebook de l’émission « Allô Dieu ? » :

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fsebastiensocchard%2Fvideos%2F1680189445423066%2F&show_text=1&width=560

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fsebastiensocchard%2Fvideos%2F1716075045167839%2F&show_text=1&width=560

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fsebastiensocchard%2Fvideos%2F1716169261825084%2F&show_text=1&width=560

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fsebastiensocchard%2Fvideos%2F1736272306481446%2F&show_text=1&width=560

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fsebastiensocchard%2Fvideos%2F1736359643139379%2F&show_text=1&width=560

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fsebastiensocchard%2Fvideos%2F1736374803137863%2F&show_text=1&width=560

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :