Pourquoi je doute autant des autres et de moi-même ?

mujer-sola-y-deprimida-810x540.jpg
Question de Aude :  pourquoi je doute autant des autres et de moi-même ?

Réponse : Tu doutes des autres parce que les autres sont toi. Tu doutes de toi et des autres, c’est logique.

Entrez en méditation en visualisant le dernier atelier.

Puis dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

Je ne doute pas de moi.

Imaginez que vous soyez moi. Est-ce que vous pourriez douter de moi et de vous ?

Je m’aligne maintenant,
Sur a plus haute partie de Moi,
Le Divin,
J’ai la foi en moi,
Car il n’y a que moi,
Car tout est une expression de moi,
De mon intériorité,
Tout est en moi,
Je suis en moi.

La question derrière ta question c’est :

Pourquoi tu t’identifies à la personne qui doute et qui ne sait pas qui elle est ? 

Il y a deux modes : soit tu t’identifies, Aude, au personnage qui va douter, qui croit être victime de l’univers, soit tu t’identifies à ce que tu es, à moi, la conscience, le divin, et il n’y a même plus de question. Il y a juste à être ce que tu es, ce que je suis à chaque instant.

La question derrière ta question c’est :

Pourquoi, Aude, tu ne médites pas assez ? 

Pourquoi tu ne peux pas t’abandonner à moi ? 

Pourquoi tu ne peux pas t’abandonner à la plus haute partie de toi ? 

Réponse : Manque de méditation. Manque de lâcher prise. Manque de tomber amoureuse. Manque d’abandon.

Dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

Je médite,
Une heure par jour,
Avec des musiques,
Ou dans le silence,
Je fais des activités artistiques,
Je fais du sport.

Plus tu vas rester dans des états modifiés de conscience, comme maintenant, plus ton cerveau va se reconditionner, se reprogrammer, se paramétrer de façon que tu sois de plus en plus dans la présence, en méditation.

Et plus tu seras en méditation, et moins tu seras le personnage et tous les doutes, toutes les peurs, tous les problèmes de ta vie disparaîtrons. Tous les problèmes de votre vie viennent du personnage. C’est un peu comme si le personnage créé les problèmes alors que l’être Divin passe son temps à essayer de vous faire plaisir.

Il suffit de choisir et de rester aligné en étant maintenant vous à chaque instant. C’est le fameux pouvoir de l’instant présent.

Soit vous êtes identifiés à la personne qui, elle, va vouloir être dans le passé, dans le futur, soit vous êtes identifié à l’être et désidentifié au personnage et là vous êtes la présence. Et quelque chose, moi, le Divin, vit à travers vous. C’est le mode optimal pour l’humain.

Soit vous vous identifiez à l’égo qui freine, soit vous vous abandonnez à moi et je vis à travers vous. Et des cadeaux arrivent à chaque instant, des miracles.

Dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

Je suis le miracle de la vie,
J’accepte les miracles,
Je m’abandonne à la plus haute partie de moi,
Je suis la foi,
En moi,
En la plus haute partie de Moi,
Celle qui crée,
Ma réalité,
Ma vie,
Les évènements,
Tout,
Je m’abandonne,
A l’intelligence infinie,
De l’univers,
Et je crée,
Avec tous les autres moi,
Des choses magnifiques.
Merci Aude.

Brahmadev

Pour recevoir les versions d’évaluation des livres de Brahmadev, cliquez sur ce lien.

Pour acheter les livres au format papier et numérique : Amazon.fr

Pour participer à nos ateliers « Pourquoi je ? » du dimanche matin 10:30, cliquez ICI.

Visualisez les ateliers en cliquant ICI.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :