Pourquoi j’ai peur de me confronter à des endroits où il y a beaucoup de personnes ?

GettyImages-476850425-59680d823df78c57f499f166
Question de Julien : pourquoi j’ai peur de me confronter à des endroits où il y a beaucoup de personnes ?

Réponse : la question derrière ta question c’est :

Pourquoi je suis impacté par les autres ?

Pourquoi mes sens ont été démultipliés de façon considérable ?, et

Pourquoi ma relation avec l’autre est intense ?

Pourquoi je deviens l’autre ?

Pourquoi je suis empathe ?

Pourquoi, quand je me connecte à l’autre, je vis toute sa dysharmonie ?

Pourquoi je vis la tristesse, le stress de l’autre ?

Pourquoi quand je me connecte à l’autre, je peux me sentir agressé et envahi ?

Pourquoi j’ai du mal à faire la différence entre moi et l’autre ?

Réponse : c’est un effet secondaire de l’empathie, c’est un effet secondaire de l’éveil, de la réalisation du Soi, c’est aussi un effet secondaire des cérémonies chamaniques, c’est un effet secondaire de notre pratique, et c’est un signe de sensibilité, d’éveil et de réalisation, c’est pour ça que de nombreux êtres qui atteignent des niveaux de conscience absolue ou sensibles se mettent à l’écart, c’est pour cela qu’il y a l’Himalaya, c’est pour cela qu’il y a l’océan, c’est pour cela qu’il y a la nature.

Donc la résolution se fait dans le temps qui n’existe pas, dans le temps d’intégration.

C’est-à-dire qu’il est possible d’aller à ta vitesse Julien, et de, progressivement, entrer en contact avec les autres à tes conditions. C’est-à-dire à ta vitesse, avec la proximité que tu décides, avec un nombre de personnes que tu définis en fonction de tes capacités.

La question derrière ta question c’est :

Pourquoi je ne m’écouterais pas ?  et

Pourquoi je ne me ferais pas plaisir ?

Pourquoi je ne me créerais pas une réalité adaptée à mes perceptions ?

Entrez en méditation en visualisant le dernier atelier.

Puis dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

Je crée ma réalité,
Je définis,
Un protocole de communication acceptable pour moi,
Et pour l’autre,
Je discute avec moi-même,
Je parle à mon corps physique,
Je parle à mon cœur,
Je vais à ma vitesse,
Je n’ai pas besoin d’être violent avec moi-même,
J’apprends à ne pas devenir l’autre systématiquement,
J’apprends à me protéger,
Je ne suis pas obligé de fusionner avec l’autre,
Je vais doucement,
Je prends des précautions,
J’active le discernement,
J’accepte ma sensibilité,
C’est un atout important,
Pour vivre pleinement,
Pour vivre passionnément,
Pour vivre intensément,
Ma vie,
Je définis mes limites maintenant,
Je me crée un espace de protection,
Pour ne pas être atteint par surprise,
J’apprends à vivre avec mes nouvelles perceptions,
J’accepte d’être humain,
Je prends soin de mon corps physique,
Je fais plein de massages,
Je fais plein d’étirements,
Je fais du yoga,
Je suis la fluidité,
Je ne me force pas,
Quitte à paraître bizarre,
Je vis ma vie,
Comme je suis,
J’élimine la croyance qu’il y a quelque chose de pas bien en moi,
Tout est parfait,
Je partage ce que je suis,
J’aime partager ma présence,
Dans le silence,
J’ai le droit au silence.

 

Il y a beaucoup de traditions dans le bouddhisme ou dans l’hindouisme ou aussi chez les chrétiens, où beaucoup s’isolent dans cet état, pendant des mois, pendant des années, le temps d’intégrer.

Il est possible aussi d’aller dans la nature, tout est autorisé, tout est permis.

Dites avec moi :

J’élimine la croyance que je ne suis pas humain,
Je suis très humain,
J’accepte d’être pionnier,
Je crée en moi un système d’équilibre,
Qui me permet d’être,
Dans le monde actuel,
Je définis mes besoins,
Et je définis mes limites,
Je définis les profils des autres avec qui je veux être,
Je choisis chaque détail de ma vie,
Ma vie c’est ma vie,
Je me crée une vie sur mesure,
Je n’ai pas besoin du prêt-à-vivre,
Je n’ai pas besoin du prêt-à-porter,
J’aime le sur-mesure
Parce que je le vaux bien,
J’élimine la croyance que je dois faire comme tout le monde,
Je fais du moi,
Et les autres font du eux,
Tout est parfait,
Je m’autorise à être,
Je choisis les vibrations autour de moi,
Je choisis les lieux,
Je choisis les êtres,
Je choisis les musiques,
Je choisis tout,
Je me crée un univers sur mesure,
Mon intériorité se projette à l’extérieur,
Car il n’y a pas d’extérieur,
Car il n’y a que moi,
Je change en moi,
Et cela change à l’extérieur.

 

Merci Julien.

Brahmadev

Pour recevoir les versions d’évaluation des livres de Brahmadev, cliquez sur ce lien.

Pour acheter les livres au format papier et numérique : Amazon.fr

Pour participer à nos ateliers « Pourquoi je ? » du dimanche matin 10:30, cliquez ICI.

Visualisez les ateliers en cliquant ICI.

 

Comments

  1. michaelle FELIP says:

    ça me fait tellement du bien d’entendre cela. Une question qui résonne ds de nombreux coeurs solitaires. Merci Julien et brahmadev, quelle aide précieuse. Dieu vs bénit et ns en bénéficions. Un Plan de dingue, un Plan de Dieu.

    J'aime

  2. Merci pour tout ce que je viens de découvrir grâce à ta question Julien et à ta réponse Sébastien.Depuis des années je souffre de vivre l’energie des gens leur esprit et même les lieux qui ont aussi leur vibration.Je comprends que le corps est important c est une protection naturelle .
    il est aussi nécessaire de se créer une structure protectrice pour vivre la vie dans ce monde.Et pourquoi je ne le faisais pas?
    On me disait t es une empathe comme si c était une tare et j y ai cru.
    Merci Sébastien pour tout ce que tu nous apportes à tous.

    J'aime

  3. Gratitude pour cet éclairage.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :