Pourquoi je suis victime de l’univers et pourquoi pendant une méditation j’ai vu mon enfant intérieur mort, comme desséché ? Est-ce à cause de mes cancers à répétition ?

colere-de-femme
Question de Maryse :  pourquoi je suis victime de l’univers et pourquoi pendant une méditation j’ai vu mon enfant intérieur mort, comme desséché ? Est-ce à cause de mes cancers à répétition ? »

Réponse : je t’aime Maryse, Maryse je t’aime, je t’envoie tout l’amour du monde Maryse. Il y a la croyance que tu es victime de l’univers alors que tu n’es pas victime de l’univers, cela est un mensonge.

C’est très bien cette méditation où tu as vu ton enfant intérieur, car c’est justement suite à tous les traumas de l’enfant intérieur que le cancer et la culpabilité sont apparus.

Il y a plein de questions, il y a :

« Pourquoi cette vie ? »,

« Pourquoi ces difficultés depuis le début ? »,

« Pourquoi je n’ai pas pu éclore comme prévu ? »,

« Pourquoi j’ai la possibilité maintenant de tout transformer, de sortir de tous ces conditionnements ? »

Comprends que l’univers c’est toi, c’est moi Maryse, que tu es l’univers. Nous allons faire de la visualisation. Tout le monde va visualiser le désert avec moi et dans ce désert il y a un arbre mort, un petit arbuste mort.

Ce petit arbuste c’est l’enfant intérieur de Maryse. Nous allons tous le ressusciter ensemble. Visualisez tous ensemble ce petit arbuste mort dans le désert et imaginez qu’il y a un orage.

Cet arbuste, c’est un oranger qui n’a plus de feuilles car il y a eu un manque d’eau. Imaginez que la pluie arrive, et que nous mettons beaucoup d’eau sur cette belle terre avec ce petit arbuste.

Des tonnes d’eau, des tonnes d’amour que tout le groupe envoie. Mettez la main sur le cœur, envoyez de l’amour pour Maryse.

Entrez en méditation en visualisant le dernier atelier.

Puis dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

Le temps n’existe pas,
Je ne suis pas le passé,
Je ne suis pas le futur

Voilà, nous avons bien arrosé cet arbuste et je vais vous raconter une histoire. Sur ma terrasse, j’avais un petit oranger et à un moment il avait manqué d’eau et toutes les feuilles étaient tombées.

J’avais cru qu’il était totalement mort, totalement sec et j’ai décidé, j’ai reçu le message, de mettre plein plein d’eau. Quelques semaines après, toutes les feuilles ont réapparu. Au bout d’un mois ou deux, il était totalement comme neuf, comme s’il n’avait jamais perdu toutes ses feuilles.

C’est fantastique de voir à quel point la nature peut tout réparer. C’est la même chose pour toi Maryse. Là, avec ce que tu as reçu et les autres affirmations que nous allons dire ensemble, il est tout à fait possible de réactiver la vie dans cet enfant intérieur.

Dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

À mon enfant intérieur,
Je t’aime,
Je suis désolée,
Pardonne-moi,
Je te pardonne tout,
Réveille-toi,
Je suis immortelle,
Je ne peux mourir,
Je ne peux que me transformer,
Je renais maintenant de mes cendres,
Tel un phénix,
Je meurs et je renais,
Je renais et je meurs,
Sans cesse,
Et je me rappelle,
De qui je suis,
Gratitude de renaître,
Gratitude d’être moi,
Gratitude d’être la vie

Tout le monde visualise maintenant ce petit arbuste un mois après avec plein de feuilles. Et moi je vois maintenant toute une oasis autour de cet arbuste. Il est entouré de plein d’autres arbustes, de palmiers.

Il y a un étang qui s’est formé avec l’orage et je vois en temps réel plein plein d’arbustes. Tu n’es pas toute seule Maryse, nous sommes tous des arbustes et nous prenons pieds dans cette oasis où tu es avec beaucoup d’oiseaux qui commencent à apparaître d’on ne sait où.

Il y a des insectes, de l’eau, des poissons dans l’eau, la vie partout sur Terre. La vie revient toujours et cet arbuste donne des oranges Maryse. Gratitude. Dites avec moi :

Gratitude d’être guérie,
Gratitude d’être guérie,
Je suis innocente

Merci Maryse. Maryse, ce qui serait bien, ce serait de venir en stage car c’est un cas un peu lourd et compliqué, mais qu’on peut quand même traiter. Merci Maryse d’être là chaque dimanche, tu es sur le bon chemin. Nous allons dire aussi :

Je suis maintenant au cœur de la galaxie,
Je suis avec Métatron,
Au cœur du soleil galactique,
J’appelle Jean de Dieu,
Et toute son équipe,
Gratitude d’intervenir,
Qu’ils interviennent sur mon corps physique,
Et sur tous mes corps,
Pour réparer ce qu’il y a à réparer,
Pour me guérir,
Gratitude,
J’accepte ma guérison,
Je n’ai pas besoin d’être malade,
Je n’ai pas besoin d’être victime pour être aimée,
Je suis une déesse créatrice,
Et j’active,
Tout l’amour de la galaxie,
En moi,
J’élimine la croyance que je dois être malade pour être aimée,
J’élimine la croyance que je dois être malade pour qu’on fasse attention à moi,
Je suis déjà aimée,
Je suis aimée pour ce que je suis,
J’élimine le personnage victime en moi,
Je ne suis pas victime,
Je suis une déesse créatrice,
Je ne suis pas là pour sauver,
Je ne suis pas bourreau non plus,
Je suis juste moi,
Moi est suffisant,
Gratitude de recevoir la lumière,
Maryse je t’aime,
Je t’aime Maryse,
Gratitude de t’aimer,
Gratitude de t’accompagner,

Chacun va visualiser son personnage, chacun dites à vous-même :

Je t’aime,
Je t’aime « Maryse »,
Je suis désolée,
Pardonne-moi,
Je te pardonne tout,
Tu peux guérir,
Tu es guérie maintenant,
Je suis guérie,
Gratitude d’être en pleine santé,
Gratitude d’être guérie,
Gratitude d’être moi sans les personnages,
Je suis déjà aimée,
Par 90 personnes
Maintenant.

Merci Maryse.

Brahmadev

Pour recevoir les versions d’évaluation des livres de Brahmadev, cliquez sur ce lien.

 

Pour acheter les livres au format papier et numérique : Amazon.fr

 

Pour participer à nos ateliers « Pourquoi je ? » du dimanche matin 10:30, cliquez ICI.

 

Visualisez les ateliers en cliquant ICI.

Comments

  1. Bonjour
    Je vous suis et vos messages sont de l Or !!!🙏🏻🙏🏻🙏🏻

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :