Pourquoi je me sens mal au moment des fêtes ? Pourquoi je me sens triste ? Pourquoi je fuis les repas de famille ?

« Pourquoi je me sens mal au moment des fêtes ? Pourquoi je me sens triste ? Pourquoi je fuis les repas de famille ? »

La question est : « pourquoi j’ai la nostalgie de la famille parfaite, d’une famille heureuse, d’un bonheur que je n’ai pas ? » Le personnage, la personne en face de ses rêves et de cette image de famille heureuse est blessée. En découle, « pourquoi je n’ai pas le droit au bonheur et à une famille heureuse comme tout le monde ? » C’est vraiment une histoire d’image. « Pourquoi je n’ai pas cette image, pourquoi je n’ai pas pu réaliser ce rêve ? »

Cette nostalgie crée cette fuite de la famille, des repas. Pourquoi ils sont si différents de moi, pourquoi je suis incomprise, pourquoi ma famille n’est pas ma famille ?

La vie ce n’est pas des images. La personne va boire de l’alcool pour fuir. Il y a la possibilité de s’identifier à l’être, ce que vous êtes réellement. 

– Entrez en méditation en visualisant le dernier atelier –

Dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase : 

Je ne suis pas le personnage, Je ne suis pas les pensées,

 J’élimine la croyance que je dois poursuivre des images,

 Je m’aligne maintenant sur la réalité,

Je m’aligne maintenant,

 Je suis la présence,

 Je suis la conscience,

 Je suis l’être,

 J’élimine la croyance que je dois suivre des images,

 Je ne suis pas la personne stressée, 

Je m’en fous,

 Je m’en fous, 

Je fais ce que je veux,

 J’élimine la croyance qu’il y a des gens qui nous écoutent, 

Je suis toute seule avec Sébastien,

 Je réalise maintenant qu’il n’y a que moi dans tout l’univers,

 Je me fous du jugement des autres car il n’y a pas d’autre,

OM…

J’élimine la croyance que quelque chose peut me stresser

Comment tu te sens ? «  Mieux. » 

On va tapoter sur le cœur, le thorax. Tapotez avec moi, tapotez tous ensemble.

Je m’autorise à m’exprimer en public, 

Je m’autorise à m’exprimer toute seule,

 J’ai le droit de dire les choses,

 Je n’ai rien à cacher,

 Je n’ai rien à perdre,

 Je suis la présence,

 Je n’ai rien à perdre,

 Je m’aligne maintenant sur l’authenticité,

 J’ai le droit d’être moi, 

Je suis moi, 

Je suis juste moi,

 J’élimine la croyance que je vais être jugée,

 Continuez à tapoter sur le cœur. Sentez tout cet amour. Je suis l’amour.

 J’ai le droit d’être,

 J’active en moi la capacité d’être heureuse,

 OM…

J’ai le droit d’être moi-même,

 J’active dans ma vie des rencontres,

 Et je me crée des nouveaux amis,

 Une nouvelle famille qui me correspond,

 J’élimine la croyance que je dois me forcer,

OM…

Se libérer, ne pas se forcer à être. C’est l’héritage familial. Tout le monde hérite des programmes, conditionnements de Papa-Maman, des grands-parents, de toute la famille. L’objectif  planétaire est de créer une nouvelle civilisation basée sur l’être et plus sur d’anciennes croyances. C’est super, c’est la clé. Gratitude pour ton courage et ton travail. 

Tu es entièrement libre.

L’introspection se fait seule en général, c’est une voie d’éveil d’être avec le silence pour aller en soi. Beaucoup vont dans des couvents, des monastères, des temples.

Se mettre en contact avec des personnes qui vibrent comme toi, ça c’est bien car ça permet le soutien, de vivre de meilleurs moments, de partager, de s’alchimiser, de se faire des amis, des câlins, c’est important aussi. 

Je sens un peu la fuite de l’humain. La croyance que tous les humains sont pareils.

Dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase : 

J’élimine la croyance que tous les gens sont pareils, 

J’élimine la croyance que je ne peux pas trouver des gens sympas,

 J’élimine la croyance que les gens vont me trahir,

 J’active le discernement,

 Je crée dans ma réalité des êtres géniaux,

 Je me crée de nouveaux amis,

 Je m’autorise des rencontres,

 J’accepte d’être aimée et j’accepte d’aimer,

OM…

J’ai le droit de changer

Comment te sens-tu ?

« Je suis émue. »

« C’est fort, toute une vie avec des habitudes et là tout qui change. C’est comme des graines qui vont germer, grandir et permettre de te libérer ».

 « Je vois bien les transformations depuis plusieurs mois. Il y a encore des résistances »

C’est important d’avoir de la compassion pour soi, ne pas se juger, ça va très vite, à chaque compréhension ça s’intègre au niveau cellulaire en 9 mois.

A chaque instant des cellules meurent et renaissent. C’est le corps humain, il est UN. Tous les matins il est en pleine transformation. Quand vous activez des vibrations, et en état modifié de conscience ça s’intègre dans tout votre être et comme la réalité est une projection de votre être, c’est l’épi génétique. Nous faisons ensemble des transmissions épi-génétiques. Si tu sens les résistances, c’est qu’il y a du progrès.

Merci pour cette belle question. Merci.

Une respiration ensemble :

OM…

Je suis la présence, 

Je suis la conscience,

 Je suis l’être, 

Je suis l’amour, 

Je suis la vie

Brahmadev


livres bandeau FB2
papier & numérique

Pour recevoir les versions d’évaluation des livres de Brahmadev, cliquez sur ce lien

Pour participer à nos ateliers de méditation LIVE du dimanche matin 10h30, cliquer ICI

Visualisez les ateliers en cliquant ICI


Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :