« Pourquoi je m’auto-détruis ? »

Psychology and treatment of self-destructive behaviour · Blog Psychoanalyst  in Madrid

« Pourquoi je m’auto-détruis ? »

S : Derrière il y a pourquoi je ne m’aime pas, et surtout qu’est ce qui en moi ne s’aime pas. Car évidemment, Viviane, ce que tu es, tu es la conscience, tu es la présence, tu es l’être, tu es le divin, et le divin s’aime, le divin ne peut pas ne pas s’aimer. Ce que tu es, ta nature profonde, est amour, alors, qu’est ce qui en toi ne s’aime pas, c’est le personnage. Alors pourquoi le personnage ne s’aime pas, parce que le personnage ne sait pas qui il est par rapport à la conscience, parce qu’il y a une confusion avec ce que tu es réellement. Le personnage croit qu’il est séparé des autres, forcément, puisque c’est l’idée du personnage, alors que l’être sait qu’il est tout ce qui existe dans cette vie.

« Pourquoi tu as créé dans cette vie un personnage qui ne s’aime pas et qui s’auto-détruit ? » parce qu’il ne s’aime pas, tout simplement à cause de l’histoire et des traumas, et de tout ce qu’on t’a fait, ou tout ce que tu as subi, le personnage qui s’identifie à un système de victimisation.

Dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

Je suis la présence,

Je suis la conscience,

Je suis la vie,

Je ne suis pas les pensées,

Je ne suis pas les pensées négatives,

A mon personnage,

Viviane, je t’aime,

Je t’aime Viviane,

Laisse couler, les émotions, ça a libéré

Prenez un oreiller, un coussin, un nounours,

On va partir dans la tendresse pour guérir.

Dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

A mon personnage,

 Je t’aime,

Je t’aime Viviane,

Je suis désolée,

Pardonne-moi,

Je te pardonne tout,

Tu es innocente,

Tu n’es coupable de rien,

Gratitude d’avoir un personnage,

Je serai toujours là pour toi,

Je ne t’abandonnerai jamais,

Je suis désolée pour tout ce qui s’est passé,

Je t’aime Viviane

Sentez comment vous vous sentez réconfortée, d’être avec votre ourson.

Vous pouvez faire un câlin à votre personne qui a le droit d’exister aussi, et qui a le droit d’être.

Dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

Dans cette vie et dans mes toutes mes vies,

À tous ceux et à toutes celles qui m’ont fait du mal,

À tous ceux et toutes celles qui m’ont brutalisée,

À tous ceux et toutes celles qui m’ont rejetée,

À tous ceux et toutes celles qui m’ont trahie,

À tous ceux et toutes celles qui ont abusé de moi,

À tous ceux et toutes celles qui m’ont violée,

Dans toutes mes vies,

Je suis désolée,

Je vous pardonne tout,

Pardonnez-moi,

Gratitude d’être en vie,

Gratitude pour l’expérience,

A toutes les parties de moi,

Je t’aime,

Je t’aime,

Je t’aime, je suis désolée,

Pardonne-moi,

Je te pardonne tout,

Tu n’es coupable de rien,

Tout est pardonné,

Tu n’as rien fait de mal,

Tu es innocente,

« Comment tu te sens dans ton corps maintenant ? »

V : « dans mon corps maintenant, il y a une très grande chaleur dans ma poitrine, notamment au niveau du sternum, là où j’ai tapoté tout à l’heure, il y a une grande chaleur, je me sens plus détendue. »

S : « Tu peux mettre ta main sur le cœur et ressentir tout l’amour. »

Dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

J’élimine la croyance que j’ai fait quelque chose de mal,

J’élimine toute culpabilité en moi,

Je suis innocente,

Je connecte maintenant mon enfant intérieur,

A mon enfant intérieur,

Je t’aime,

Tu as le droit de vivre,

Tu es innocent,

Je t’aime,

Je suis désolée,

Pardonne-moi,

Je te pardonne tout,

Tu peux vivre maintenant,

Merci

Laisse l’enfant intérieur s’apaiser, laisse tout se calmer

Je suis la paix,

Je suis la gratitude,

Gratitude d’être en vie,

Je refuse toute forme d’abus,

Je suis reine dans mon royaume,

Je décide pour moi

« Comment tu te sens dans ton corps maintenant ? »

V : « je me sens de mieux en mieux, et je voudrais dire que quand tu m’as fait dire « j’ai le droit de vivre », là j’ai eu comme une espèce de tournis, de vertige, comme si quelque chose était en train de se mettre en place, j’ai la sensation que c’était une croyance qui était fondamentale pour moi. Le fait de croire à « je ne dois pas vivre », ou « je ne dois pas exister »

Nous allons dire des affirmations pour augmenter la vie en toi.

Dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

Le temps n’existe pas,

Il n’y a pas de passé,

Il n’y a pas de futur,

Il n’y a que maintenant,

Faites un gros câlin à votre ourson, faites-lui des bisous.

Je suis maintenant,

Avec ce bébé qui vient de naître,

Et ce bébé c’est moi,

Je suis à la maternité maintenant,

Et je viens de naître,

Prenez ce bébé dans vos bras, ce bébé c’est vous, et vous venez d’arriver sur terre. Dites à ce bébé :

Je t’aime,

Je t’aime,

Je t’aime,

Faites-lui plein de bisous, plein de câlins, envoyez-lui tout l’amour du monde.

Je t’aime,

Je t’aime,

Laissez couler toutes les larmes.

Je t’aime,

Envoyez tout l’amour du monde à ce bébé, votre amour infini.

Je suis désolée,

Pour tout ce qui va se passer,

Pour tout ce qui s’est passé,

Pardonne-moi,

Je te pardonne tout,

Je t’aime,

Tu as le droit de vivre,

Tu as le droit d’être,

Je ne t’abandonnerai jamais,

Car tu es moi,

Car je suis toi,

Dans cette vie et dans toutes mes vies,

Je récupère maintenant,

 Toutes les parties de moi éparpillées,

Je récupère tout maintenant,

Je suis pure,

J’active la tendresse en moi,

J’active l’amour en moi,

J’ai le droit de vivre,

J’ai le droit d’être,

J’ai le droit d’exister,

Je m’autorise à vivre,

Je m’autorise à être,

Je m’autorise à exister,

Je suis maintenant,

Gratitude d’être la vie,

Je suis invincible,

Je suis immortelle,

J’active la force en moi,

Je neutralise maintenant mon système d’autodestruction,

J’élimine maintenant mon système d’autodestruction,

Je mérite de vivre,

Et je vis,

Je suis la vie,

Je m’aligne maintenant sur la plus haute partie de moi,

Celle qui sait tout,

Celle qui est tout,

Gratitude de me comprendre,

Gratitude de m’accepter telle que je suis,

Et je réalise maintenant,

 Que toutes les épreuves étaient là pour me construire,

Pour créer ce que je suis maintenant,

Gratitude de réaliser que tout est parfait,

Gratitude d’être guérie,

Je choisis la vie,

Je suis la vie,

Je suis vivante,

Je suis la vie qui vit,

J’ai le droit,

Je peux,

Je m’autorise,

Je suis,

« Comment tu te sens dans ton corps physique ? »

V : « je me sens bien, il s’est passé encore des vertiges, je pense que ce sont à chaque fois des déstructurations. Donc j’ai senti des déstructurations, je ne saurais pas t’expliquer, il n’y a pas de mots, je me sens bien, je me sens libérée, je dirais, libre. »

En fait, ce sont des transformations, c’est-à-dire que les mantras sont des mantras de guérison très puissants et l’inconscient comprend. Donc l’inconscient a compris qu’il avait fait des expériences, que maintenant c’est fini, que maintenant, tu vas vivre ta vie, voilà, on a pardonné à tous ceux qui ont abusé, qui ont fait du mal, c’est fini, et maintenant, c’est un nouveau départ, et donc c’est cette libération, cette compréhension, cette réalisation qui amène l’émotion, c’est-à-dire, l’émotion c’est un changement d’énergie dans la psyché, et donc c’est un changement de ligne de code, une modification des systèmes, et c’est important de s’autoriser à pleurer, à se libérer, puisque c’est comme ça que l’émotion peut sortir, il est important de ne pas stocker les émotions car sinon les émotions peuvent créer des maladies à terme, toutes les maladies viennent de là.

V : « c’est exactement ce qui m’est arrivé. Je suis guérie maintenant, j’ai eu un cancer, je me suis fait opérer de ce cancer, qui était métastatique. »

Cela venait de la culpabilité en fait, tous les cancers viennent d’une culpabilité et d’un système d’autodestruction. Donc c’est bien, et en fait, comme le temps n’existe pas, ce qui est fantastique, c’est le fait de faire cet atelier qui agit sur tous les maintenant, à la fois d’avant et d’après. C’est merveilleux.

 Dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

Gratitude,

Gratitude d’être guérie,

Gratitude d’être guérie,

Gratitude de recevoir la grâce maintenant,

Gratitude de recevoir la grâce de Marie,

Gratitude d’être guérie,

Gratitude d’être guérie,

Gratitude d’avoir trouvé un moyen pour me guérir,

 Au-delà du temps,

 Au-delà de l’espace,

Je suis la perfection divine,

Je suis la foi,

Je suis l’abnégation,

Je suis l’abandon,

Je suis la résolution,

Gratitude d’informer maintenant la conscience sur ma guérison,

J’informe maintenant toutes les parties de moi sur ma guérison,

Gratitude de créer maintenant une vidéo de guérison,

Gratitude de créer ensemble des vibrations,

 Des émotions,

La gratitude d’être guérie,

Gratitude de co-créer un médicament,

 Pour guérir la culpabilité,

Je suis innocente,

Je ne suis coupable de rien,

Je suis pure,

Je me pardonne tout,

Gratitude d’aider tous les autres moi à guérir comme moi,

Gratitude de créer en moi toutes les guérisons,

Gratitude de créer en moi tous les médicaments toutes les résolutions,

Et je peux ressentir maintenant,

 Dans chacune de mes cellules, la gratitude d’être en vie,

La grâce d’être

Merci beaucoup, merci à tous et à toutes pour ce moment incroyable et formidable.

Ce qu’il est important de comprendre, c’est qu’un être incarné dans 7 milliards d’êtres humains, mais en fait une seule conscience, une seule âme, à un certain niveau , et à chaque fois que toi tu guéris d’une maladie, comme c’est le cas, tu informes les 7 autres milliards de comment tu as guéri, du coup tu fais avancer toute l’humanité, et c’est pareil pour tous ceux qui réussissent à guérir, et c’est la foi, l’abandon en fait, qui permettent de guérir, et les pratiques que nous faisons de méditation, de gratitude,  toutes ces pratiques aident beaucoup, au-delà de l’imagination, peut-être que certains d’entre vous, ou certaines, ont l’impression de ne pas être utiles, isolés, d’être seuls au monde, pas du tout, en fait vous avez votre mission d’une certaine façon qui est d’être vous-même vous avez votre chemin, et vous participez les 7 milliards participent de la même façon, à l’œuvre, au plan, à ce que nous sommes qui s’appelle l’Humanité, et c’était fantastique. Donc plus vous avez des ressentis, plus vous vous désidentifiez de la personne, plus vous allez vers l’être, et plus vous pouvez ressentir, avec les perceptions.  Et là c’est ce qui s’est passé avec Viviane, gratitude pour tout ce que tu es, pour ton histoire, pour ta force,

V : « Merci, Gratitude pour ta force, pour ton amour, parce qu’il est terriblement ressenti je dirais, si je peux employer ce terme, et puis je ressens l’amour universel de tout le monde, et gratitude à tout le monde, à tout le groupe, à l’univers entier, aux 7 milliards, à cette conscience universelle, gratitude à nous. »

 En fait, c’est l’amour du divin que tu ressens à travers moi, c’est ce que je propose en abandon, un abandon à la plus haute partie de chacun, de soi.

V : « C’est très très très puissant et très doux à la fois »

S : « et Marie était très présente, la grâce de Marie »

V : « J’ai senti qu’il se passait, je ne saurais pas expliquer, et je trouve que c’est inutile de le faire »

S : « oui, c’est au-delà des mots de toutes façons, mais à travers les mots, et derrière les mots, on ressent tout ce que tu dis, Viviane, on comprend bien. »

V : « Je t’aime, je vous aime, et je nous aime »

S : « qu’est-ce qu’on est bien avec toi Viviane. Et qu’est-ce qu’on est bien avec nous en fait, tous ensemble, on est une trentaine, plus YouTube,

V : « c’est merveilleux »

S : « Je t’aime Viviane ,Viviane je t’aime » Merci. Ça m’a fait repartir en méditation, déjà ce matin c’était énorme, et là j’y suis retourné, et c’est pour ça que tout ça est possible, c’est grâce à vous qui nous regardez maintenant, grâce à chacUN d’entre nous. Merci Viviane pour ta belle question merci pour tout ce que tu as fait, parce que c’est toi qui as fait tout le boulot. Gratitude.

V : « j’étais bien aidée, j’étais bien soutenue, dirons-nous, j’étais bien dans l’unité, nous étions dans l’unité, même si c’est moi qui ai fait le boulot, j’étais bien dans l’unité, je sentais cette espèce de force qui m’a portée, dans l’unité, dans ta guidance, franchement, gratitude infinie, il n’y a pas d’autres mots. On laisse l’énergie derrière les mots, on ressent ce qui se passe. »

S : « on laisse la présence faire, c’est vrai que c’est important de comprendre que ce n’est pas nous qui faisons, mais que tout se fait à travers nous, et c’est cet abandon, c’est ce qu’on apprend dans les cérémonies chamaniques, sur plante sacrée notamment, c’est s’abandonner, et même sur musique, c’est s’abandonner, s’abandonner. Plus vous allez vous abandonner à la vie, aux événements, à ce qui se passe, à ce qui arrive, et plus vous allez avoir les cadeaux, c’est l’ego, le personnage qui résiste, et c’est l’être qui s’abandonne. Pourquoi l’être a la foi, pourquoi l’être aime s’abandonner, parce qu’en fait il s’abandonne à lui-même ou à elle-même, l’être est autant féminin que masculin, et pour l’être c’est facile de s’abandonner à elle-même, à lui-même, puisqu’en fait, le divin ne veut pas ne pas avoir confiance en lui ou en elle puisqu’il est, elle est, TOUT. Donc il n’y a pas de doute, en fait, il y a juste ce qui est. Et l’identification à la personne c’est le contraire, c’est s’identifier à la personne qui se croit séparé du monde et qui doute, donc il y a deux voies, soit vous vous identifiez au personnage qui croit être séparé, qui doute, et qui croit être coupable de quelque chose, et qui peut entrer dans un système d’autodestruction parfois, c’est le cas de tous ceux qui ont des maladies graves, soit vous vous désidentifiez, grâce aux méditations, vous vous abandonnez à ce qui est, et vous dites, tant pis, il se passera ce qui se passera, je m’abandonne, et c’est là où vous allez avoir le cadeau. Le cadeau de l’éveil, de la réalisation du soi, le cadeau de l’amour, arrive uniquement suite à l’abandon, par exemple, si vous tombez amoureuse, amoureux de quelqu’un, vous pouvez vous abandonner aussi, si vous ne vous abandonnez pas, vous n’aurez pas le cadeau, le cadeau de l’amour, de la fusion, avec l’unité. »

V : « Excuse-moi Sébastien, je t’interromps, mais, ça s’est coupé au moment où tu parlais, donc je n’ai pas entendu, et c’est vraiment un gros truc, parce que effectivement, je n’ai pas de compagnon, et tu vois ça s’est coupé, c’est drôle, ce petit clin d’œil, est-ce que tu veux bien répéter »

S : « C’est parfait, alors je vais répéter. Si j’en parle, c’est peut-être pas un hasard, En fait, il y a deux modes, il y a le mode identification à la personne qui se croit victime du monde et de l’univers, le fameux CALIMERO, et puis, il y a , une fois que vous méditez, parce que c’est la méditation qui permet de sortir de ça, il y a l’identification à l’être, la conscience, ce que vous êtes au fond de vous, et l’être, la conscience, est toujours dans la foi, parce que l’être, la conscience, c’est le divin, c’est ce que certains ont appelé DIEU, mais ça n’a rien du tout à voir avec ce qu’ils vous ont raconté, c’est juste la présence, la conscience, l’intelligence de l’univers, le tout, le rien, la non-dualité, au-delà des concepts, l’énergie derrière les mots, l’amour. Tout ça c’est dans le tome 2 de QUI ETES VOUS ? »

Si vous vous identifiez à ce que vous êtes réellement, c’est-à-dire le divin, quand vous tombez amoureuse/ amoureux, vous allez vous abandonner à l’autre, parce que justement vous n’avez rien à perdre, et en s’abandonnant, vous allez vers l’unité, et avoir le cadeau, c’est la fusion, la disparition, la désidentification complète de l’ego, et du personnage. C’est l’ego, le personnage, qui freine, et qui ne veut pas disparaître, parce que de son point de vue, il croit qu’il va disparaître dans l’amour, or, en fait c’est une illusion, il va se trouver dans l’amour, et non pas disparaître, donc je vous donne la fin du film, comme ça, ça vous fait une aide. Et donc en tombant amoureux successivement, parce qu’au début, évidemment il y a l’égo qui se dissout, donc ça peut faire mal, psychologiquement, au bout d’un moment, il n’y a plus d’attachement, et vous êtes dans la liberté dans l’amour, et l’amour dans la liberté, en fait c’est l’étape d’après, sur ton chemin de vie, c’est vraiment de s’abandonner à l’amour, parce qu’en fait, tu ne pouvais pas trouver quelqu’un si tu ne t’aimais pas. Parce que comme tu es le divin, et que  tu matérialises toute ta vie, si tu veux matérialiser un amoureux, il faut qu’il y ait de l’amour en toi qui va matérialiser l’amoureux. S’il n’y a pas suffisamment d’amour, il n’y a pas suffisamment pour matérialiser.

 Alors le truc que je vais révéler en exclusivité maintenant, sur internet, c’est que plus vous allez vous aimer, et plus vous allez avoir d’amoureux et d’amoureuses, ça marche aussi dans l’autre sens, après vous viendrez au stage de polyamour, qu’on va organiser bientôt cet été, c’est-à-dire qu’il y a l’abondance. Il y a le manque d’amour, mais après,  de l’autre côté du spectre, puisque c’est ça qu’on expérimente pendant les stages, c’est ouvrir le cœur, alors je parle d’amour platonique, c’est pas forcément de l’amour physique, ça peut être physique aussi, on s’en fout, c’est vraiment pas le sujet, mais c’est l’amour du cœur, la réalisation que tous les autres sont vous, littéralement, en vrai, alors vous pouvez avoir l’impression qu’il y a des autres, vous marchez dans la rue, vous allez dans un magasin, vous allez quelque part, vous dites oh il y a plein de gens ! NON ! il n’y personne d’autre que vous. Simplement les autres sont cachés, enfin, VOUS est caché à l’intérieur des autres, mais ça c’est une réalisation qui va s’intégrer, pour le moment ça peut être un concept que je partage, au début, c’est un concept mental, mais à la fin, c’est une réalisation, et ça se réalise de plus en plus, et c’est bien l’abandon en fait , toute forme d’abandon, l’abandon à ce qui est, abandon à l’amour, abandon à la plus haute partie de vous, c’est cet abandon qui va vous permettre d’avancer, d’évoluer, sur le chemin .

Donc plus tu vas t’aimer, Viviane, et plus tu vas manifester des surprises dans ta vie, et là faudra dire oui, faudra pas dire non, car il y a tellement d’amour en toi maintenant, qu’à mon avis tu vas avoir beaucoup de propositions, c’est obligé, c’est mathématique,

D’ailleurs on va dire quelques affirmations. On croyait que c’était fini, mais ce n’est pas fini. On va dire 2/3 phrases, qui vont aider aussi tous ceux qui sont dans le groupe et qui ont certainement posé cette question.

Dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

J’accepte d’être aimée,

J’accepte d’aimer,

Gratitude d’aimer,

Gratitude d’être aimée,

Je m’autorise à être amoureuse,

Je m’autorise à être amoureux,

J’active en moi la dragueuse professionnelle,

Je m’autorise à faire des rencontres,

Je crée dans ma réalité des hommes magnifiques,

Super beaux, qui tombent tous amoureux de moi,

 Et je m’abandonne à l’amour,

 Et je réalise ce que je suis,

Gratitude de me transformer,

Je suis le Phoenix,

Et je viens de renaître de mes cendres,

Gratitude d’avoir été,

Gratitude d’être,

J’active en moi la renaissance de mon être,

Je m’autorise l’amour sous toutes ses formes,

Je suis la liberté dans l’amour,

Je suis l’amour dans la liberté,

Gratitude d’être l’amour,

Gratitude d’être guidée,

Gratitude pour cette vie,

Gratitude pour toutes les grâces,

Gratitude pour la guérison

Merci

V : « Merci, c’était magnifique »

S : « c’est vraiment magnifique Viviane »

V : « c’était vraiment magnifique, j’ai eu l’impression que j’ai eu un moment qui m’a été offert en cadeau, il n’y a pas de mots, je crois que c’est le plus beau cadeau qui m‘ait jamais été offert. »

S : « Merci, gratitude, c’est un cadeau pour nous tous en fait, et nous toutes »

V : « Je pense que, si tu veux, le mot qui me vient, c’est on est tous bénis, je suis bénie aussi »

S : « Gratitude d’être bénis. Merci Viviane, merci pour ce moment fantastique »

V : « Merci Sébastien, je voudrais dire que lors de la récitation, mon cœur cognait, mon cœur cognait dans la poitrine, et je sentais vraiment le vivant, au-delà du physique, je sentais ce cœur qui vibrait, qui cognait quoi, donc, je le sens toujours, merci, gratitude infinie. »

S :  « Merci beaucoup, j’ai plus envie de rien dire, on est vraiment au-delà des mots, il n’y a plus rien à dire du tout, on est vraiment dans le cœur, et tous ceux qui sont sensibles peuvent sentir la vibration très spéciale de notre co-création, car lorsque je prends un appel, ou lorsque j’appelle quelqu’un, il y a toujours une co-création à 2, quel que soit l’autre et quelque chose arrive, personne ne peut savoir ce qui va se passer, puisque ça se passe toujours dans le moment, et voilà, donc c’est une des premières capsules de guérison que nous avons co-créée ensemble, Merci Viviane, et j’espère qu’on va se revoir, gratitude, c’était un grand moment d’éternité, grand moment de silence, Merci pour vos commentaires, Je sais que beaucoup de personnes et d’êtres du groupe vont ressentir ce qui s’est passé et ce qui se passe, pendant cette méditation, cette capsule de guérison, car ce n’est pas parce que c’est invisible que ça n’existe pas, déjà, et ce n’est pas parce que c’est invisible qu’on ne peut pas le ressentir, et là , c’est comme un grand basculement dans l’humanité, c’est la compréhension qu’il est possible de faire des capsules de guérison et de les envoyer sur YouTube et Facebook, c’est pas rien, et il y a un auteur très bien qui s’appelle Joe DISPENZA qui a écrit plein de livres justement sur la gratitude de guérir, notamment “vous êtes le placebo”, qui est un des livres fantastiques, et il a beaucoup de résultats. »

V : « c’est ça, le placebo, c’est vous, et il a fait des méditations extraordinaires »

S : « Extraordinaires, et moi j’ai été connecté à lui suite à mes cérémonies chamaniques où j’ai vécu la même chose, c’est-à-dire que j’ai vécu la gratitude d’être guéri, et j’ai vécu des guérisons donc par la gratitude, et en fait, c’est que disais Jésus, c’est comme ça qu’il guérissait, c’est-à-dire que c’était la gratitude d’être guéri et la foi qui permettait de guérir . Et c’est pour ça qu’il disait ce n’est pas moi, mais ta foi qui t’a guéri, ce qui est vrai en fait. Merci beaucoup Viviane, merci à tout le groupe, à tous ceux et toutes celles qui sont là.

V : « Merci, je t’embrasse très très fort, je prends tout le monde dans mes bras »

« Merci à tous et à toutes pour cette capsule de guérison, c’est nouveau »

Commander les livres de Brahmadev

Pour recevoir les versions d’évaluation des livres de Brahmadev, cliquez sur ce lien

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :