Traumatisme #5 : les blâmes parentaux

shutterstock_159885044

Traumatisme #5 : les blâmes parentaux

La vraie question est : qui nait ? Oui, qui nait du ventre de sa maman ?

Quand le bébé nait, c’est un « bouddha », un être éveillé qui nait, il n’est pas encore identifié à un ego puisque l’ego n’a pas encore été créé. Il le sera plus tard. Jusqu’à deux ans, le bébé ne se reconnait pas dans un miroir car il ne s’est pas identifié.

Conscience universelle, il va se construire progressivement en fonction de ses expériences. Ses parents vont lui donner un nom, et il croira qu’il ou elle EST le nom qu’on lui a donné. Etapes par étape, une personne va se constituer, et une identification à cette personne va avoir lieu. Car ce que dis papa et maman sont des vérités pour le bébé.

Des études scientifiques ont démontré qu’entre la naissance et jusqu’à l’âge de sept ans, les ondes cérébrales des jeunes enfants sont en mode Delta, Thêta puis Alpha. Ils sont littéralement en méditation, en auto-hypnose. C’est grâce à ce mode qu’ils s’imprègnent comme une éponge de leur environnement familial. Ils sont en mode « apprentissage » intensif.

Tous ce que vont dire les parents sont « vrais » pour le bébé, et c’est ce qui va alimenter son inconscient.

Le problème est que si les parents ont un système dit « défaillant », avec des traumatismes, alors l’enfant va en hériter. Du point de vue de la vie, il n’y a ni bien ni mal, il n’y a que des programmes d’adaptation.

La vie ne trie pas, c’est à vous de faire le tri car VOUS êtes la vie.

La vraie question est : « quels étaient les traumatismes de mes parents ? », « de quoi ais-je hérité ? ».

Car si les parents de vos parents passaient leurs temps à blâmer et à critiquer leurs enfants, il est probable que vos parents aient fait la même chose avec vous. Jusqu’à ce que vous décidiez de faire un travail sur vous et de vous désidentifié de la personne, vous allez naturellement reproduire les schémas de vos parents.

A force d’entendre des phrases négatives du type « tu es incapable », « tu n’arriveras jamais à rien », « t’es idiot », les enfants y croient littéralement et vont se construire une personne « incapable » et « idiote ».

Bien sûr, ces phrases toutes faites sont des projections de l’inconscient des parents. Identifié à leur ego, ils ne font que répéter des « programmes » familiaux et ancestraux.

De façon inconsciente, à l’âge adulte nous retrouverons alors des difficultés pour agir et pour faire. Les peurs de l’échec, du succès, de ne pas être ce que souhaitait papa et maman agissent dans l’inconscient sans que l’adulte s’en rendent compte. Le problème de l’inconscient, c’est qu’il est justement « inconscient ». Par contre, l’individu peut voir que « quelque chose » ne fonctionne pas, que des « schémas » se répètent dans sa vie : pourquoi j’attire toujours le même type d’homme ou de femme ? Pourquoi mes relations au travail se terminent toujours de la même façon ? Pourquoi je n’arrive pas à commencer ou à terminer mes projets ? Pourquoi ai-je un système d’auto sabotage qui m’empêche d’être moi, de vivre ma vie ?

Le fait de recevoir des phrases négatives de blâmes pendant l’enfance va créer des adultes frustrés car pas assez aimé. Il y a dans leurs inconscients : « je ne suis pas assez bien », « je ne mérite pas », « je ne suis pas capable », « je ne vaux rien ».

Cela donne des adultes ayant des difficultés à décider ou à réaliser des projets. Comment être autonome financièrement et même amoureusement lorsqu’un auto-sabotage vous empêche d’être à chaque instant ? Il y a un double effet miroirs, les parents voyant que leurs enfants sont des « incapables » et ne réussissent peuvent devenir violent envers leurs enfants. De nombreux problèmes relationnels ont lieu. En effet, ils se sentent coupable, et conforte l’idée « je ne suis pas capable » en tant que parents. Dans un cycle sans fin de culpabilité et d’incapacité, des familles entières s’enferment dans ces schémas de déni de Soi.

Comment casser ce cycle ? Comment casser cette chaine infernale de transmission de système d’auto-sabotage ?

Réponse : en reprogrammant l’inconscient, en enlevant toutes les croyances limitantes. Cela se fait à l’aide de technique de méditation puis d’actions. Car lorsque le chakra 3 est bloqué, le seul moyen est de passer à l’action. Une fois que le cerveau est reprogrammé, cela ne suffit pas, il faut aussi passer à l’action. Un environnement favorable et compréhensible, remplie de compassion est alors nécessaire.

En faisant croire aux enfants qu’ils sont « incapables », « qu’ils ne valent rien », la graine du déni de soi est planté. En grandissant, l’adulte va se sentir victime de l’univers. Paniqué, il ne comprendra pas pourquoi il ne réussit pas alors que les « autres » réussissent.

Ils fuiront alors ou ils pourront, dans la drogue, le sexe, dans le travail, ou même dans la spiritualité, pourquoi pas ? Cela donne des personnes malheureuses, ne faisant rien de passionnant, incapable de se manifester pleinement. Il y a dans l’inconscient « Je ne sais rien faire », donc je ne fais rien pour ne pas être blâmé. Il y a aussi dans l’inconscient « je rate tout ce que je fais » pour être exclu, pour être abandonné et rejeté.

Car comme chacun crée sa réalité à partir de son inconscient, s’il y dans l’inconscient « je suis un raté », alors tout va être mis en œuvre pour que chaque action « rate ».

L’univers n’est-il pas merveilleusement conçu ? Vous êtes un Dieu sur terre et toutes vos demandes vont s’accomplir, vous n’avez même pas à y penser, tout se fait inconsciemment ! Telle une boite noir magique, votre vie est la manifestation de votre être. Il vous suffit d’être vous et tout se fait.

Oui, c’est parfait, seulement s’il y a des bugs dans votre inconscient, votre vie devient une somme d’erreurs et de catastrophes.  S’il y a des croyances très limitantes, elles vous emprisonnent au quotidien, sans même que vous en ayez conscience. N’est-ce pas magnifique ?

La prison se situe « derrière » la personne. Il suffit de croire ce que vos parents vous ont dit, que vous êtes cette personne avec ce prénom, il suffit de laissez faire l’inconscient, et « hop », votre vie se manifeste.

Vous allez, pendant toutes votre vie, et aussi pendant de nombreuses vies parallèles « vivre » ce qu’il y a dans votre inconscient. Vous mourrez sans avoir vraiment vécu, juste ressenti, quelques émotions. En fonction de vos capacités, vous pourrez peut-être rencontrer quelqu’un, fonder une famille, ou rester seul, vous pourrez visiter quelques endroits, mais rien d’original, car vous n’êtes pas autorisé à vivre, vous êtes juste autorisé à être un robot, au service d’une société décadente, créer et dirigé par d’autres egos qui s’amusent à détruire ce qu’ils ne connaissent pas, la beauté de Gaïa, que la vie a mis des millions d’années à créer.

Puis-je sortir de cette prison ?

Puis-je vraiment sortir de cette prison ?

Combien de vies dois-je encore vivre dans le déni de mon être intérieur ?

Réponse : c’est vous qui décidez !

Mais ce n’est pas vous qui décidez plus tard, ce n’est pas vous qui décidez demain, c’est vous qui décidez maintenant !

Il n’y a pas de « après », il n’y a pas de « demain », il n’y a pas de « plus tard ».

Vous venez de prendre connaissance de ce texte, et vous pouvez faire quelque chose maintenant, maintenant, vous venez de comprendre que vous avez été enfermé toute votre vie. Vous êtes maintenant face à un choix : continuer à vivre ma vie débile identifié à un ego que je ne suis pas, ou bien m’abandonner définitivement à mon être intérieur. Puis je m’engager définitivement envers moi-même ? Puis-je court-circuiter tous mes systèmes d’auto-sabotage et de fuite ? Puis-je le faire maintenant ?

Puis-je vraiment ? Qui suis-je ? Puis-je me libérer ? En suis-je capable ? Puis-je me surpasser ? Une fois dans ma vie ? Puis-je trouver la force en moi ? Ou est-elle cette force en moi ?

Oui, je décide maintenant de changer de vie,

Oui je décide maintenant de m’aligner avec mon être,

Oui, je décide de méditer,

Oui décide de transformer ma vie,

Oui je choisi le bonheur et la joie,

Oui je choisi de m’éveiller à ma véritable nature.

Oui, je choisi de sortir du cycle des réincarnations et des souffrances,

Oui, je choisi d’être moi, l’être.

Bien sûr, vous êtes maintenant testé par l’univers encore une fois, et bien sûr, votre choix va changer votre vie. Pour celles et ceux qui osent, pour celles et ceux qui peuvent s’aligner avec l’amour en eux, contactez-moi, contactez-moi maintenant !

Avant que l’auto-saboteur ne vous empêche, avant que votre système de fuite vous explique que ce n’est pas pour vous, avant que votre inconscient prenne le dessus sur votre lumière, contactez-moi, maintenant !

Que ce soit pour dire bonjour, que ce soit pour faire partie des équipes d’éveil, que ce soit pour participer aux ateliers du dimanche, que ce soit pour venir nous rende visite, que ce soit pour venir en stage, que ce soit pour avoir une session privée, que ce soit pour juste faire « coucou », ayez le courage de faire un acte psychomagique incroyable, osez être le vrai vous, transcender vos peurs, contactez-moi !

Contactez-moi maintenant !

Brahmadev

06 48 92 78 00

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :