B comme Bonheur

Qu’est ce qui nous rend heureux ? Qu’est ce qui nous rend Malheureux?

Comprenant que nous sommes constitués d’un corps physique, d’un corps mental, d’un corps émotionnel, d’un cœur, c’est la situation et l’état des différents corps qui amènent l’homme à se sentir heureux ou malheureux.

Dans quel état est mon corps ? Dans quel état est mon couple ? Ai-je des vrais amis ?

Quel est mon niveau de conscience dans le domaine spirituel ? Professionnel ?

Qu’ai-je réalisé ? Quel est le résultat de mes actes.

Si je fais un bilan maintenant, quelle est ma situation ?

Comment mes actes, par la loi de cause à effet se sont-ils incarnés dans la matière ?

Suis-je en couple avec quelqu’un que j’aime ? Ai-je un travail qui me plait ? Ai-je des amis avec qui je passe des bons moments ?

Il y a-t-il des tensions, de l’union dans mes activités ?

Qu’ai-je réalisé à cet instant. Ma stratégie personnelle a-t-elle apportée des résultats, lesquels ?

Ai-je compris que je suis le seul responsable de tout ce qui m’arrive ?

Ai-je dissous suffisamment mon ego pour le comprendre ?

Car c’est bien la présence des êtres qui nous aiment et que nous aimons qui nous permet d’être dans un état de conscience ouvert au bonheur, ouvert à la joie, ouvert à l’amour.

Chaque jour, je vais lister les personnes qui interagissent avec moi. Comment sont-elles ?

Positives ? Agressives ? Constructives ? Destructives ? Dans le partage ? La manipulation de l’ego ? Le jeu du personnage ? Le cœur ?

Toutes les réponses sont en vous…

Kunzang, Novembre 2013

B comme But de la vie

Quel est le but de la vie ?

Que tu incarnes l’infini d’en haut en bas, c’est à dire dans la matière, que tes expériences spirituelles se manifestent sur terre.

Plus tu accéderas à l’infini d’en haut, plus tu seras aidé pour l’incarner en bas, et plus tu comprendras le sens de la vie.

Aussi, plus tu deviens l’infini, plus tu deviens l’outil du divin, plus « sa » volonté est faite et non la tienne, le personnage n’étant qu’un outil pour organiser la matière.

Plus tu laisses le divin agir à travers toi, plus ta situation s’améliore ainsi que celle de tes frères et sœurs, plus l’action devient juste, plus ta fonction s’épanouit.

En fonction de ta vibration, d’autres êtres viennent à toi pour t’accompagner dans ta tâche, tandis que d’autres s’en vont.

Si tu restes dans le cœur, pour chaque action, si tu restes dans l’amour, alors l’action juste se dévoilera car tu comprendras le chemin, le but et l’action dans le moment.

Tu peux créer, tu peux séparer, tu peux dissoudre, tu peux transformer avec amour. Tu peux choisir, tu peux adapter, tu peux faire, mais l’intention pour rester juste et pure, doit venir du cœur, de l’amour.

L’amour de la liberté peut t’amener à te séparer de tes chaines, n’hésites pas à te libérer. N’oublie pas que tu es libre.

De ta propre autorité, de ta propre souveraineté, rien ne peut t’enchainer, rien ne t’oblige à être associé, à être en contact, avec ce qui ne te convient pas.

Au-delà des conditionnements, au-delà des pressions, au-delà des intimidations, n’oublie pas que tu es libre.

Kunzang, Janvier 2014

 

B comme Beauté

La Beauté

Je vous dis que j’ai créé ce monde pour vivre la beauté.

Oui, c’est l’amour du beau qui m’a amené à créer cet univers.

Oui, je suis,

Le beau.

Partout où tu vois le beau,

C’est moi que tu vois.

A chaque fois que tu entres en extase,

A chaque fois que tu t’émerveilles,

A chaque fois que tu tombes amoureux,

A chaque fois que tu me rencontres,

C’est ma beauté que tu trouves.

Les plus beaux garçons, les plus belles filles,

Les plus belles plantes, les plus beaux objets,

Les plus belles œuvres d’arts,

Cette musique qui t’emporte dans son extase,

C’est moi que tu vois.

C’est moi qui te touche,

C’est moi qui te transforme,

C’est moi, c’est toi que je métamorphose.

Je suis l’artiste qui crée,

Je suis l’objet créé,

Je suis celui qui entre en extase devant sa création,

Mes objets sont vivants,

Ne le sens tu pas ?

Quoi de plus divin que le beau,

Quoi de plus divin que toi, que moi,

Quoi de plus divin,

Que la création elle-même.

Je me suis incarné en toi pour créer !

Ne le vois-tu pas ?

Vas-y réveilles- toi !

Crée avec moi !

Exprime ton cœur,

Exprime ta nature divine !

Laisse-moi vivre,

À travers toi.

Fruit de mon amour éternel,

Je suis le beau,

Je suis le bon,

Je suis le vrai,

Je suis le juste,

Je suis,

Je suis,

Je suis,

Je suis,

Je suis,

Kunzang, Février 2014

B comme Bonheur

Le bonheur ne peut avoir lieu qu’ici et maintenant.

"Le bonheur est ici et maintenant"

« Le bonheur est ici et maintenant »

Quelqu’un a t-il déjà réussi à être heureux dans le passé ou dans le futur ?
Impossible, car dans le passé et dans le futur, il n’y a que du mental.

Seul maintenant, la présence que nous sommes peut ressentir sa véritable essence, à savoir le bonheur.
Nous ne pouvons être heureux qu’ici et maintenant, dans cet instant.

Faisons une pause, méditons, prenons un moment de recueillement pour ‘être‘. Éteignons l’ordinateur du mental et ressentons la présence de l’instant.

Kundun, février 2013

%d blogueurs aiment cette page :