Pourquoi je suis toujours dans l’hyper contrôle, pourquoi je ne m’abandonne jamais ?

lacher-prise-1.jpg
Question de Pierre : pourquoi je suis toujours dans l’hyper contrôle, pourquoi je ne m’abandonne jamais ?

Réponse : parce qu’il y a l’identification au personnage qui ne s’abandonne pas et qui est dans le contrôle.

« Comment cela se résout ? »

Par les méditations, par créer de l’espace entre ce que tu es et les pensées. Cela se résout par la compréhension que vous n’êtes pas les pensées, vous n’êtes pas le personnage, vous êtes juste la conscience qui vit, qui est ce qu’elle est.

Entrez en méditation en visualisant le dernier atelier.

Puis dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

J’élimine la croyance que je dois contrôler ma vie,
Je n’ai pas à contrôler,
Je passe du contrôle à l’être,
Je suis moi à chaque instant,
Et tout se fait,
Tout se déroule,
Dans la présence,
Ma vie est créée,
Par mes décisions,
Par mon alignement,
A la plus haute conscience de moi,
Je suis alignée sur la plus haute partie de moi,
A chaque instant,
Et le Divin,
Vit à travers moi,
Je m’abandonne,
Au Divin en moi

En fait il y a deux modes :

Sois tu t’identifies au personnage qui va vouloir tout contrôler parce qu’il est dans la peur : peur du futur, peur des autres, peur de l’amour, peur de soi, peur de sa puissance, peur de créer, peur de tout ce qu’il est en fait.

Sois tu t’identifies à l’être et tu es juste toi-même à chaque instant. Je vous recommande « The Zen Teaching of Huang-Po », un livre magnifique dans la lignée Zen où il y a cette citation :

« Juste vivez comme un idiot, à chaque instant, sans rien attendre, sans rien espérer ».

C’est le contraire du contrôle.

Sois tu t’identifies à la personne qui ne peut pas être heureuse car elle croit qu’elle est victime de l’univers (elle ne sait pas qu’elle génère sa réalité).

Sois tu t’identifies à l’être et tu as juste à être toi à chaque instant, sans rien attendre, en ayant foi en toi, en la vie, en lâchant cette idée que tu as la possibilité de contrôler car en réalité, le contrôle n’existe pas.

Ce qui existe, c’est l’illusion du contrôle, car en vérité vous n’avez aucune garantie d’être là demain matin. Peut-être qu’un accident, peut-être que quelque chose va se passer et vous ne serez pas là.

Il y a beaucoup de gens chaque jour qui ne se réveillent pas et ne sont plus là. Ils ont oublié de vivre. Ils ne se sont pas autorisés à être.

Le contrôle est totalement illusoire. Vous n’avez aucune garantie d’être là demain, ni même d’être encore là tout à l’heure.

Il suffit d’un autobus qui passe, une voiture, n’importe quoi, tout est possible.

Donc pourquoi ne pas s’abandonner tout de suite à la vie et partir du principe que vous êtes déjà nus, que vous n’avez déjà rien, que rien ne vous appartient et que le seul truc qui compte c’est d’être heureux maintenant, pas demain, maintenant.

Pour être heureux maintenant c’est extrêmement simple, il suffit de faire fi de l’ego, du personnage qui lui n’est pas heureux, qui lui a plein de problèmes, qui lui n’existe pas en réalité. Il se crée des problèmes, car le personnage est une somme de limitations, de croyances, et sans problème, il n’existe pas.

Il y a aussi deux modes : soit vous partez du principe que votre personnage a des problèmes, soit vous partez du principe que vous êtes l’ÊTRE, la conscience, et que tout ce qui vous arrive est là pour vous faire évoluer, pour vous faire progresser et que tout est parfait, même les pires problèmes qui puissent vous arriver.

Puisque si vous les avez créés au niveau de la conscience, c’est bien pour apprendre quelque chose.

Si vous partez de ce principe, que quoi qu’il advienne c’est parfait, c’est beaucoup plus léger, il n’y a pas besoin de contrôler, il y a juste à passer votre énergie à une seule chose : choisir de vibrer de façon positive, le plus positivement possible et le plus en conscience, le plus haut, le plus élevé.

Si vous faites cela, que va-t-il se passer ?

Et bien, l’univers va vous utiliser comme outil et il va pouvoir vivre en vous.

C’est-à-dire qu’il y a là aussi deux modes : soit c’est le Divin qui vit en vous, soit c’est le personnage, l’ego qui vit.

Vous ne pouvez pas faire les deux, c’est l’un ou l’autre. Parfois, vous pouvez passer de l’un à l’autre, ça c’est possible, mais si vous êtes aligné à chaque instant dans la présence, vous ne pouvez pas rater, vous serez automatiquement sur votre meilleur scénario.

La conscience que vous êtes vit plein de scénarios en parallèle. Là, vous avez l’impression qu’il n’y a qu’une seule vie, il n’y a pas qu’une seule vie.

Admettons que vous ayez mille vies en parallèle, cela se passe bien si vous êtes identifié à l’être, à la conscience, à la présence car c’est le Divin, donc Dieu, moi, qui vais vivre.

Si vous êtes identifié à la personne, et bien c’est la personne qui va vivre.

Dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

Soyez-moi,
A chaque instant,
Et c’est moi,
Qui vivrais,
A travers vous,
Je suis vous,
Vous êtes moi,
Nous sommes un,
Je réalise que le personnage est un outil,
A mon service,
Je ne suis pas au service du personnage,
Je refuse d’être au service du personnage,
Je vois les stratégies du personnage,
Je m’aligne maintenant,
Sur le cœur,
Sur l’amour,
Sur ce que je suis,
Je suis le Divin,
Dans l’humain,
Gratitude d’être maintenant,
En vous,
A chaque fois que tu m’appelles,
Je suis là,
Je ne peux pas
Ne pas venir
Quand tu m’appelles,
Je suis le sacré,
Je suis la présence,
Je suis l’invisible
Dans le visible,
Je suis le visible
Dans l’invisible,
Je suis le silence,
Je suis l’abandon
A moi-même,
J’accepte de m’abandonner
A moi-même,
Car j’ai foi,
En moi,
Car il n’y a
Que moi,
Je n’ai pas peur de moi,
J’aime vivre
Avec moi,
J’aime m’aligner,
Avec moi,
Je n’ai pas de problème,
Car je suis,
J’aime jouer,
A être
Les personnages,
Mais je ne suis pas
Les personnages,
Je change de vêtements
Quand je veux,
Gratitude d’être avec toi
Maintenant,
Gratitude de te ressentir
Dans mon cœur,
Dans ton cœur,
Dans notre cœur,
Gratitude d’avoir un accès
Permanent
A toi,
Mon Amour,
Gratitude de te rencontrer
A travers les autres
Moi,
Gratitude de t’aider,
Gratitude de t’accompagner,
Gratitude de comprendre
Ce que je suis,
Ce que je ne suis pas
Merci. Gratitude pour cette belle question.

Brahmadev

Pour recevoir les versions d’évaluation des livres de Brahmadev, cliquez sur ce lien.

Pour acheter les livres au format papier et numérique : Amazon.fr

Pour participer à nos ateliers « Pourquoi je ? » du dimanche matin 10:30, cliquez ICI.

Visualisez les ateliers en cliquant ICI.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :