Pourquoi je me coupe de ma créativité ?

« Pourquoi je me coupe de ma créativité ? » 

Sébastien : Pourquoi j’ai peur de mon pouvoir ? Pourquoi j’ai peur de moi, de mes pouvoirs, de ma puissance créatrice ? Pourquoi j’ai peur de la femme sacrée en moi ? Pourquoi j’ai peur de ma puissance féminine, d’où le cancer, c’est comme si il y avait une culpabilité d’avoir du pouvoir. Pourquoi il y a une culpabilité d’avoir du pouvoir ? 

M : Parce que l’on m’en a empêchée.

Sébastien : Du coup il y a la culpabilité de pas accepter son pouvoir qui crée le désir d’autodestruction de cette partie féminine et en fait cela crée un conflit interne. Il y a un conflit interne entre l’être qui est une princesse, une déesse avec les pouvoirs divins, les pouvoirs de la vie, surtout parce qu’être une femme c’est créer la vie, je vous signale que tous les hommes et les femmes sont sortis du ventre d’une femme, et c’est quelque chose de très puissant, c’est littéralement la vie qui s’active et se met en vie dans le ventre d’une femme. Ce n’est pas rien du tout du point de vue énergétique, psychique, du point de vue de la puissance de la vie. Sans femme, il n’y a pas de vie, c’est très puissant une femme.

Derrière il y a : « Pourquoi tu autorises les autres et les hommes à te castrer. Pourquoi tu autorises le déni de toi ? »

Et après c’est comme cela que ça s’est manifesté. En fait, pour vous les femmes c’est important que vous acceptiez d’être fortes, puissantes, autonomes, indépendantes et que vous soyez juste vous, la déesse en vous, c’est essentiel sinon c’est du déni de soi, vous n’êtes pas venues sur terre pour être dans le déni de vous, c’est même le contraire, vous êtes venues pour tout réparer et pour tout régler. 

En fait, la clef, c’est l’abandon. L’abandon à l’être. En fait, les cellules n’existent pas, c’est une projection de ce que vous êtes réellement. Et si ce que vous êtes réellement, n’est pas dans cette dimension, la 3D, ce que vous êtes, est au-dessus, ce que vous êtes est en train de vivre plein de vie.

Plus vous vous abandonnez à l’être, mieux c’est, lui il a une vision globale. En fait, lui il voit toutes vos vies en parallèles, il fait au mieux, vous pouvez lui faire confiance. Ce qui est important c’est d’avoir du détachement vis-à-vis du pouvoir et des capacités. Car en vérité ce sont les pouvoirs et les capacités de l’être. Alors effectivement, quand vous vous abandonnez à l’être, l’être vit à travers vous et il y a plein de capacités qui apparaissent, elles sont données si vous êtes abandonnés à l’être et plus vous vous abandonnez à l’être, plus c’est l’être qui vit à travers vous et l’être il a plein de capacités, il a besoin de ces capacités pour être et être ce qu’il a à faire.

Plus vous vous abandonnez à l’être, plus vous augmentez votre taux vibratoire, c’est comme ça que l’être peut venir en vous, si vous avez un taux vibratoire bas, c’est l’égo qui vit à votre place, c’est lui qui souffre et crée de nouvelles souffrances, c’est en boucle, plus vous avez mal, plus vous avez des problèmes, des souffrances. Il y a un système, identifié à l’égo qui se croit victime de l’univers, et l’égo, inconsciemment, va tout faire pour manifester des problèmes, des souffrances. Progressivement avec les ateliers, les méditations et votre travail spirituel, en pleurant notamment, vous allez vous désidentifier de la personne, vous allez vous identifier à l’être et l’être c’est la spirale positive inverse. Plus vous êtes dans l’être, plus vous avez de capacités, plus vous vous abandonnez à l’être, c’est la spirale positive. Alors que l’égo c’est la spirale négative.

Alors des fois, il y a les deux en confrontation. Plus vous allez méditer, plus vous allez aller du côté du cœur, de l’amour. C’est juste comme ça que cela fonctionne, c’est pour cela que nos pratiques augmentent votre taux vibratoire, vous changez de réalité, vous acceptez qui vous êtes, vous comprenez qu’il n’y a pas d’autres, il n’y a plus de problèmes.

Et quand vous comprenez que vous créez votre réalité, vous avez juste à être vous à chaque instant. Pour devenir clairvoyant, et accepter ses dons, il y a pas mal d’étapes. Il y a toutes les étapes d’acceptation de ce que vous êtes, accepter votre pouvoir. S’abandonner à l’être, cela se fait progressivement, étape par étape, c’est mon chemin. Il y a aussi la confiance dans vos ressentis, cela se fait au fur et à mesure.

Brahmadev


livres bandeau FB2
papier & numérique

Pour recevoir les versions d’évaluation des livres de Brahmadev, cliquez sur ce lien

Pour participer à nos ateliers de méditation LIVE du dimanche matin 10h30, cliquer ICI

Visualisez les ateliers en cliquant ICI


Comments

  1. Sunrise says:

    Cher Sébastien,

    Je te remercie pour cet envoi mais j’ai le devoir de te annoncer que le lien «lire la suite» ne fonctionne pas. Merci ! Pour tout ce que nous partageons depuis bientôt deux ans.

    Je t’envoie toute ma joie en ces premiers jours du printemps genevois ! Ariane

    >

  2. Dom P says:

    Please &Thanks PAGE NOT FOUND ERROR 404

    >

  3. anne marie soler says:

    Bonjour Sébastien, J’ai reçu ce message « Pourquoi je me coupe de ma créativité » mais je n’arrive pas à « lire la suite » et le lien ne fonctionne pas non plus quand je copie l’URL dans mon navigateur. J’arrive à ouvrir votre site mais je ne trouve pas cette question et votre réponse dans la rubrique Archives/Janvier 2020. Je suis d’autant plus intéressée par le contenu de la réponse à cette question qu’il se pourrait que je sois concernée (diagnostic cancer du sein en décembre dernier). Merci par avance. Bien à vous. Soler Anne-Marie

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :