L’agence immobilière au Pérou

Je vais vous partager une expérience que j’ai vécue ici ces derniers jours, une expérience totalement banale mais qui m’a fait travailler beaucoup sur moi. 💕😍🤪
Pourquoi je la partage ? Simplement pour expliquer et montrer comment fonctionne l’inconscient. Aussi pour que vous voyez comment fonctionne un clairvoyant dans la vie quotidienne. Voyez si cela raisonne en vous.

Alors voila :
Je suis confiné au Pérou depuis quelques mois, et j’ai décidé de changer de maison. L’univers me propose une super maison avec piscine. Cette maison est à la fois sur AirbAndb et sur Internet dans une agence. Je clique, je réserve une semaine sur AirbAndb pour tester si la maison peut convenir, comme je le fais à chaque fois.
Nous appelons l’agence et nous obtenons un rdv de visite : nous allons au rdv et après avoir attendu 20 minutes, le telephone sonne « je ne peux pas vous faire visiter car la proprietaire n’a pas pu se libérer ». Bizarre. L’agence n’a donc pas les clés ?

Deuxième épreuve :
Hier, le jour d’entrée dans les lieux, suite à la réservation confirmée par AirbAndB, nous prenons rendez vous et deuxième lapin !
La dame de l’agence 5 minutes avant l’heure du RDV nous explique qu’elle ne peut pas nous donner les clés parce que la propriétaire n’a pas pu se rendre disponible, reprenez rendez vous demain !

C’est comme si vous réserviez votre chambre d’hôtel et on vous dit au dernier moment : c’est pas possible.
Evidement cela ne m’est jamais arrivé, et c’est très rare car AirbAndb est censé vérifier les propriétaires.

Mais c’est là que ca devient intéressant : que se passe t-il dans mon inconscient ?

Au moment ou j’apprends que je ne vais pas rentrer dans les lieux, j’ai plein de sous personnalités qui s’activent : quelque chose est tres énervé et en colère en moi. En meme temps mon corps est super calme car je reviens de la natation et mon mental bloque a 95% mes émotions : je suis incapable de vivre ma colère. Elle reste comme étouffée par je ne sais pas quoi…
Je vais dormir et c’est la que commence le travail. Je réalise qu’il y a une zone tampon en moi et que mes émotions sont comme « lissées » dans le temps. En méditant et en observant ce qui se passe, voila ce que je lis de l’inconscient :

A) le bien et le mal :
Sébastien est en colère a cause du manque de conscience de l’agent immobilier : poser deux lapins a un client, ca n’existe pas en France, mais ca existe ici…
Mais la vraie question qui apparait : pourquoi est ce mal d’agir de la sorte, et finalement qu’est ce qui est bien et qu’est ce qui est mal ?
Résultat : seul l’être peut faire le bien, tandis que les sous personnalités sont dans la confusion.
Qui peut faire du bien en moi ? L’être. Qu’est ce que le bien ? Le bien c’est ce qui amène vers la joie, le bonheur, la béatitude, l’amour. L’être vous pousse vers le bien. En ce qui concerne l’agent immobilier, je me connecte et je reçois qu’elle a toujours vécue dans un environnement abusif, et abuser l’autre est « normal » pour elle. Cela se ressent dans l’énergie et la voix. En fait sa notion de bien et de mal est tres confuse.
Je lis son système :
« Comme les autres m’ont fait du mal toute ma vie, je ne sais pas ce qui est bien ou mal, je reproduis juste ce que je connais. »
« Dans mon système, poser un lapin n’est pas un problème puisque tout le monde fait cela dans mon environnement. En même temps, j’essaye de dominer et d’humilier les autres car je me sens dans une grande insécurité.
J’ai envie qu’on me fasse du mal, je recherche le conflit, je fais tout pour entrer en conflit.
J’ai besoin d’être aimé et entrer en conflit avec l’autre me rend vivante même si ça me fait mal. »

Finalement qu’est ce qui est « mal » : la confusion identitaire et s’identifier a ses sous personnalités de domination.

Je continue a lire :

Au lieu de m’abandonner a l’autre et d’essayer de lui rendre service, j’utilise mon métier pour soumettre, abuser humilier les autres. Je ne m’aime pas et je n’aime pas les autres. Je ne respecte rien, ni moi ni les autres.

Réaction dans Sébastien : une énorme envie de guerre qui raisonne avec les 10 ans de jeux vidéos : une envie d’atomiser l’agence immobilière.
Le guerrier dans Sébastien a entendu l’appel de la guerre et la demande de conflit de l’agent immobilier. C’est comme s’il y avait un accord inconscient : « viens on va se fritter, j’ai besoin ».
Comme il y a un guerrier dans Sébastien, il peut aider l’agent immobilier a externalisé ses conflits intérieurs. Un autre client qui n’aurait pas de guerrier ne pourrait pas aider.

Ce qui est amusant, c’est de voir en conscience ses énergies interne et ses sous personnalités.
Ensuite pendant la méditation :
Toute la vie de Sébastien a défilé pour voir si lui aussi n’avait pas fait des choses « mal ».
Du coup, je suis arrivé sur les thèmes : authenticité et honnêteté.
Qui peut être honnête en moi ? L’être, tandis que les sous personnalités vont interpréter les choses à leurs façons. Un système de justification peut tout justifier quasiment, d’ou le fait que les criminels ne se sentent pas coupable de réaliser certains crimes. En réalité, à y regarder de plus près, le concept de bien et de mal est tres confus des qu’il y a identification aux sous personnalités puisqu’il y a plusieurs points de vue qui s’opposent : un point de vue par sous personnalités. Cela signifie techniquement qu’il y a dans chaque personne des sous personnalités potentiellement honnêtes et d’autres potentiellement malhonnêtes.
Plus l’individu va s’aligner avec l’être et plus vous pourrez lui faire confiance. C’est pour ça que les criminels sont en prison et les bouddhas dans des lieux sacrée, il y a comme une logique.

B) compassion :
Ensuite, la question qui est apparue : puis je avoir de la compassion quand je suis face a quelqu’un qui a un niveau de conscience faible et qui est dans la confusion ? Comment avoir de la compassion sans accepter le déni de Soi ?
Comment neutraliser mon guerrier intérieur qui n’a qu’une seule envie : faire la guerre. En se connectant à lui je ressens sa jouissance de faire la guerre et de combattre. Le conflit est sa nature. C’est pour cela qu’il y a eu autant de guerre et de combats dans l’histoire de l’humanité. Cette sous personnalité, cet archétype est bien présent dans nos inconscient.
Mon guerrier n’a pas fait la guerre depuis longtemps et se sent étouffé…
En ouvrant le coeur et en pardonnant, en faisant oponopono, la légèreté apparait. Puis je l’aimer sans passer par l’étape combat ?

C) responsabilité :
Avec la réalisation que j’ai crée dans ma réalité cette expérience, je comprend bien qu’il y a un cadeau derrière tout cela. Le premier cadeau c’est ce texte avec toutes les réalisations de l’expérience.
Le deuxième cadeau est la découverte de Soi :
En vérité cette expérience est un prétexte qui va permette a Sébastien de montrer ce qu’il est.
Est ce que je choisi la guerre ou la paix ? Le combat ou la diplomatie ? La compassion ou la guerre. Quelque soit le choix, tous les chemins sont parfait puisqu’ils vont tous amener vers des réalisations.

Il va bien falloir choisir. Et c’est à chaque instant que je choisi ma vie. En même temps je sens bien que si je choisi la guerre, je diminue les chances d’entrer dans cette maison. Pour remettre dans le contexte : à Pucallpa il y a tres peu de maison comme celle la, et s’il y avait un vrai marché immobilier avec plein de biens, sans la quarantaine covid, tout serait plus simple.

Et nous arrivons maintenant sur cette réalisation : je crée ma réalité, mais en fonction de ce que je crée, il y a parfois des épreuves pour avoir le cadeau (ici la maison). Vous avez peut être remarqué que parfois il faut faire des efforts pour obtenir certaine choses. Ces efforts sont à faire a l’intérieur de Soi. Ce sont des efforts de réalisation et des efforts d’harmonisation de nos sous personnalités. Si je suis moi l’être à chaque instant, tout va se dérouler selon le scénario de l’être. Si c’est une sous personnalité qui prends le dessus, c’est son scénario qui va se dérouler. Je peux faire tout ce qu’il faut pour être moi, puis ensuite m’abandonner a ce qui est, sans attachement ni attente, alors je n’ai pas de problème, lol. Évidemment, c’est plus facile a dire qu’à faire. 😍💕😂

Voila, c’est l’état de la situation maintenant. Ce n’est pas fini car nous devons avoir un troisième rendez vous…
Je me sens en paix après avoir compris les enjeux inconscient derriere cette aventure. Une énergie s’est libérée en écrivant ce texte. J’ai aussi libéré plein de choses dans mes rêves de cette nuit qui portaient tous sur ces sujets !

Quel est l’enseignement derriere ce témoignage :
Pour se connaitre et s’éveiller, il vous suffit de vivre votre vie ! Votre vie va s’amuser a vous secouer, a vous faire bouger à l’intérieur. C’est la vie.
Elle EST le chemin.
Elle EST votre spiritualité.
Si vous pouvez vous connecter à votre intuition et améliorer vos capacités de clairvoyance, vous aurez accès au « pourquoi ? ».
En apprenant à méditer, vous pouvez voir depuis l’être et comprendre ce qui se passe maintenant dans votre vie. Que suis-je en train de vivre dans ma vie quotidienne ? Pourquoi ?

Conseil : quand vous vivez une situation difficile, écrivez tout ce qui s’est passé, ce que vous ressentez et commentez avec vos réalisations.

Gros bisous
Je vous aime. 💕
Dites moi en commentaire ce que vous avez ressenti ou reçu en lisant ce texte.

Comments

  1. merci pour le partage

  2. Bonjour avant de lire la suite j’ai pensé guerre ou paix? faut il rester subir ? Comment trouver un intermédiaire? je viens de vivre une expérience, qui est lourde de conséquences pour moi car j’ai réagi instinctivement dans la peur et la colère au lieu d”apaiser.Ceci est une leçon de vie pour moi . Je pense j’espere que je saurai repérer faire une pause mentale et physiquement d’ancrage avant de réagir. Merci et bravo.

  3. frederique LECHEVALLIER says:

    je me suis frittée 8 ans avec un soi disant “ami d’enfance”,mais depuis quelques mois,j’ai compris que nous avions ce besoin de conflit…..j’ai décidé de ne plus remonter sur le ring….merci pour ce partage 🙂

  4. tsilikas says:

    Merci Sébastien pour cette expérience… Omraam disait qu’on avait de quoi s’occuper avec toutes nos formes pensées liées au bas instinct à offrir en sacrifice pour faire grandir l’être en nous… Pour faire grandir la flamme de l’être il a besoin de combustible dit-il, qui sont toutes ces sous personnalités…Sans les sous personnalités on ne pourrait pas vivre sur la terre…on serait dans d’autres mondes…
    Gratitude à ces entités en nous et ces formes pensées qui permettent d’alimenter le feu de notre être.

  5. Solange says:

    Bonjour Sébastien,
    En te lisant je reçois qu’il n’y a ni bien ni mal du point de vue l’être mais que nos sous-personnalités peuvent se sentir bien ou mal face aux expériences en l’occurrence le contexte culturel est complètement différent de ton système habituel. Je reçois de rester focus sur ton objectif ici la maison en gardant un bon équilibre entre compassion et respect de soi
    Love love love
    Solange

  6. TRAVAN says:

    Merci Sébastien pour le partage de ton expérience avec l’agence au Pérou L’univers c’est la Vie elle-même et comme le hasard n’existe pas…. Merci pour ton écoute intérieure toujours aimante et réconfortante qui détecte toutes les SPPA “sous personnalités psycho actives” Nous sommes des apprenti-sages sur Gaïa, je t’aime.

  7. Merci infiniment.😇 Votre phrase « Si vous pouvez vous connecter… vous aurez accès au Pourquoi »  ma tellement interpellé. Dans ma jeunesse étant élevé dans une famille dysfonctionnelle chaque fois que je vivais des situations difficiles je regardais vers le ciel et je demandais au ciel «Pourquoi ceci? et Pourquoi cela? Pourquoi moi? pourquoi pourquoi. Je vivais une colère intérieure et là même si j’étais toute jeune toute un processus d’analyse et de compréhension de la situation se faisait dans ma tête. Cela m’aidait à pardonner à ceux qui me blessaient et je retrouvais la paix et la joie intérieure. Avec les années j’ai réalisé que mon empathie, mon intuition et ma clairvoyance ce sont développer grâce aux épreuves de la vie. Merci de votre partage ainsi qu’à la Vie! Sonia

  8. Etienne says:

    Bonjour Sébastien,
    c’est vraiment une fenêtre que tu viens de m’aider à ouvrir avec une lecture limpide de mon inconscient et ses multiples personnalités.

    Merci pour ton super partage.

    à partir de maintenant, j’ai un “outil” de décodage et de lecture pour me permettre de comprendre et surtout de permettre à l’Être de se manifester si mon libre arbitre décide de manifester et faire vibrer le meilleur de moi même.

    Je me rends compte aussi que si je n’arrive pas à voir aussi clairement dans le “jeu” de l’autre personne, je peux remplacer momentanément ta clairvoyance par une pensée du style: Si l’autre a agi ainsi, c’est qu’il avait une vraie raison de le faire. ( bonne raison? raison valable?).
    ce qui me permettra immédiatement de mettre de la distance avec la situation et que j’aie le temps de choisir ma réaction ou mon action en conscience.

    super journée à toi et c’est toujours un plaisir de te lire.

    amicalement
    Etienne

  9. Merci Sébastien (et Brahmadev!) pour ce partage tellement humain et tellement parlant !
    Je retiens une phrase particulière des ateliers du dimanche qui est ma meilleure alliée dans ce genre de situation et que j’applique chaque matin “Je m’aligne sur mon Être maintenant – je vis le meilleur scénario possible, celui de l’Être”. Et quand le doute s’installe au travers d’une situation confuse ou “agaçante” du point de vue du personnage, j’essaie de me demander “Que ferait l’amour à présent ?”. Ensuite, qu’importe ce qu’il arrive, je sais que c’est pour le mieux et je reviens doucement à ma quiétude intérieure 🙂
    L’enseignement que je reçois au travers ton récit c’est qu’il y a cadeau dans toute expérience et que nous ne sommes pas toujours en capacité de le voir, surtout dans l’immédiat du point de vue du personnage. Mais l’Être, lui, sait. Et s’abandonner à son Être c’est s’abandonner à l’expérience et au jeu de la vie, partir à la rencontre de soi-même au travers elle.
    Gratitude !!!! 🙏💖

  10. Très intéressant et résonnant !
    Après l’expérience de dimanche, j’étais en mode ralenti, en état de sidération. Mais dès le lundi, autre chose s’est mis en route et la guerrière est entrée en action, vis-àvis d’un chantier en face de chez moi censé désamianter et en fait amiante tout le quartier et l’hôpital juste à coté. J’ai harcelé les ouvriers, en vérité je les ai traumatisés, pour qu’ils respectent les normes sanitaires (la militante écolo en plein). J’avais déjà fait ça durant une semaine avec résultat : le commanditaire s’est déplacé et un arroseur a été mis en place, mais inutilisé par les ouvriers. Ah bon, c’est comme ça ? Vous allez voir de quel bois je me chauffe ! Bref : la guerrière. Résultat le chantier a stoppé durant 1 semaine et voilà qu’ils recommencent se croyant en toute impunité. Du coup je passe la 2ème en mode turbo, tout feu tout flamme.
    Le lendemain je me rappelle : mais au fait, je voulais me consacrer à moi et me rendre digne et j’ai fait quoi ? la guerre. Je me dis : relâche, fille ! Et je vais à la Bonne Mère et à la plage, puis en famille. Le mercredi quand je reviens. Ils ont enfin installé l’arroseur sur leur caterpillar et l’arrosage est impec. Bon on peut dire que ça a payé : la pollution a stoppé, mais seulement sur la fin du chantier et au prix de mon calme extérieur.
    Une partie de moi jubile, l’autre s’interroge : est-ce digne ? est-ce la bonne façon? D’un coté je me dis : Ici à Mars, au pays du clientélisme et de l’impunité (voyez l’affaire de la rue d’Aubagne) y a que cette approche qui marche.
    Quand je leur ai gentiment parlé au début, ils ont bien rigolé sur moi et continué, sans se poser de questions. Quand je suis passée aux menaces argumentées et qu’ils ont pris peur, là seulement ça a bougé. Il n’empêche, je m’interroge sur cette affaire et sur les suites à y donner. La citoyenne engagée a envie d’aller jusqu’au bout, pour le bien de ma ville bien-aimée qui souffre d’un vrai cancer d’impunité. Elle se dit que seule une vraie pression en force fera changer les choses (30 ans de Gaudin, pensez!), d’un autre coté est-ce mon combat et pourquoi il y a là encore combat ?
    J’ai tout le matériau pour aller plus loin et pousser le commanditaire à lancer une action judiciaire pour faire exemple, jurisprudence en quelque sorte et sortir Mars de ses mauvaises pratiques habituelles. Mais le ferais ? J’ai déjà rédigé le mail mais ne l’ai pas envoyé…

    Là je vois pour moi les limites, et de ma bienveillance, et de la cnv à laquelle je ne crois qu’à moitié, valable dans certains mais pas tous (par exemple quand des gens souffrent des pratiques, alors non), et qui parfois rime avec complaisance. Et la complaisance coûte cher à des millions de personnes sur terre (empoisonnement des terres, sécheresse, esclavage…)

    Peut-être y verrais-je plus clair après le stage de samedi, pour prendre ma décision. D’autant que j’ai d’autres pratiques à dénoncer dans le quartier… C’est le Printemps marseillais, les amis ! Et je ne souhaite qu’être une bonne humaine, pas un maître ascensionné. Bref, affaire à suivre, pour moi, pour le chantier, pour Mars, pour tout en fait. L’effet papillon ?

    3 fois love.

  11. Coucou Sébastien, Merci 🙂 Ton témoignage me touche. Bon 3ème rdv 😉

  12. Bonjour,
    Merci pour ce témoignage. Ce que je ressens c’est la gratitude de pouvoir lire ce genre de témoignage de ce qu’est la vie avec honnêteté alors qu’en tant qu’éveillé tu pourrais mettre les rouages du personnage Sébastien et ses sous-personnages sous cloche et nous faire penser – à nous, lectrices/lecteurs – que tu es au-dessus de nous dans ta manière de vivre la vie.
    Tu nous donnes des clefs, et cela fait plaisir de les recevoir.
    Merci

  13. ferrand says:

    La lecture m’a permis des “prises de conscience” et transmis un outil de libération quand situation difficile émotionnellement.
    grosses bises

  14. Estelle Muller Girod says:

    J’avais le sentiment que je devais lire cet article depuis quelques semaines. Merci !Elle est super cette maison. La lecture me fait realiser que je n’ai pas converse avec ma sous personnalite “en colere” qui se manifeste beaucoup en ce moment. Je vais lui demander ce qu’elle a a dire. En ce moment je reve beaucoup d’immobilier d’ailleurs. La ou j’habites il y a un moyen d’acheter de particulier a particulier donc d’eviter l’agence immobiliere, en ne gardant que les services du “Sollicitor”, c’est drole je m’y interesse en ce moment pour vendre ma maison. All the best avec ta maison !

  15. Une très belle analyse d’une situation courante 💜 faite en toute authenticité, merci ; et qui vient faire résonance avec mon processus de vie actuelle qui s’effectue de la sorte quand survienne les scènes de la vie chaque jour , c’est chouette et beau

    Et aussi une énergie qui vient rassurer une personnalité , celui qui panique vite lol, sur le fait que Mr Sochard vit aussi des trucs cons de la vie physique et que c’est ça la vie : passer de l’écoute magnifique sublime divine en audio de « qui êtes vous ? », gratitude d’ailleurs de l’écouter lu par toi même et le diffuser pour connecter les âmes de ce grand bouillon autour de tant d’amour qui jaillit de ton être ; à l’envie de recadrer la nana de l’agence avec un arsenal pas catholique

    Le bonjour du Canada , dans l’attente de se croiser physiquement à l’occasion d’un stage si la piscine le veut 😇 car j’aime bien ton énergie découverte récemment

  16. Je ressens qu’il est tant que j’accueille ma guerrière plutôt que de l’étouffer. Cette guerrière est en fait ma gardienne ,je réalise que c’est une gardienne de la lumière me permettant d’aller encore plus profond dans l’observation de mes sous-personnalités.Merci pour ce partage.Je t’aime aussi.Gros bisous.

Leave a Reply

%d bloggers like this: