Pourquoi je n’arrive pas à me libérer des blessures du passé ?

Résultat de recherche d'images pour "blessure du passé dessin"

« Pourquoi je n’arrive pas à me libérer des blessures du passé ? »

Réponse : La question c’est : « Pourquoi le personnage s’attache aux blessures ? », « Pourquoi le personnage croit qu’il n’existera plus sans ses blessures ? », « Pourquoi le personnage croit qu’il est ses blessures ? », « Pourquoi le personnage croit que les blessures font partie intégrante de ce qu’il est ? », « Pourquoi le personnage a peur du vide ? »

La question c’est : « Pourquoi s’identifier à un personnage ? » Car plus vous allez vous désidentifier du personnage, et plus vous allez voir les blessures du personnage, les traumas du personnage, plus vous allez pouvoir les guérir et passer à autre chose. La question c’est : « Qui est blessé ? »

Dans ta question Magalie, il y a la croyance que tu es blessée et il y a la croyance que tu dois te libérer des blessures. Il y a aussi la croyance que le passé existe. En fait, ce ne sont pas les blessures du passé, ce sont les blessures de toi dans les moments d’avant. C’est un petit peu différent.

Entrez en méditation en visualisant le dernier atelier.

Dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

 Dans cette vie et dans toutes mes vies,

Je ne suis pas le personnage,

 Je ne suis pas le personnage blessé,

 Je ne vis pas dans le passé,

Je suis maintenant dans chacune de mes cellules,

 À chaque cellule,

Je dis,

Je t’aime,

Je suis désolée,

Pardonne-moi,

 Je te pardonne tout,

J’accepte de vivre l’émotion des blessures,

Je vis les émotions à fond.

Dans la question derrière ta question il y a : « Pourquoi je ne veux pas vivre des émotions difficiles ? » C’est bien parce que tu n’as pas voulu vivre ces émotions difficiles, ces blessures, qu’elles sont là, qu’elles sont stockées en toi par ton système.

La résolution ça va être de vivre ses blessures, de retourner dans le passé, de pleurer, de les vivre pleinement pour les laisser se dissoudre, s’échapper, se libérer.

Dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

 J’accepte de vivre mes blessures,

Car ce ne sont pas mes blessures,

Ce sont les blessures du personnage,

J’ai de la compassion pour le personnage,

Je m’autorise à vivre,

Toutes les émotions,

Stockées,

Je libère,

 Maintenant,

Toutes les émotions,

Je peux les vivre,

Je les vis,

J’ai le droit de pleurer,

 À tous ceux et toutes celles qui m’ont fait du mal,

Je vous aime,

Je vous aime,

Je vis maintenant,

Il n’y a pas de passé,

 Il n’y a que maintenant,

Et je vis maintenant,

Les blessures,

Les émotions,

Je me libère,

J’accepte de pleurer,

 J’ai le droit,

De me libérer.

Restez connecté sur cette musique, revivez ces fameuses blessures, profitez-en pour penser à des moments difficiles, laissez émerger, laissez les sortir maintenant.

Merci, libérez-vous des blessures, soyez libres, libres de toutes blessures.

 

Brahmadev

Pour recevoir les versions d’évaluation des livres de Brahmadev, cliquez sur ce lien.

Pour acheter les livres au format papier et numérique : Amazon.fr

Pour participer à nos ateliers « Pourquoi je ? » du dimanche matin 10:30, cliquez ICI.

Visualisez les ateliers en cliquant ICI.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :