« Pourquoi je n’ai plus aucun désir dans le monde qui m’entoure dans le pratico-pratique ? »

Gurus, Women, and… | Center for European Studies at Harvard University

Retranscription d’une session de Clairvoyance. Si vous souhaitez participer et recevoir gratuitement une session, venez chaque samedi et dimanche à 20:00 sur la chaine YouTube de Sébastien Socchard / Brahmadev.

 « Pourquoi je n’ai plus aucun désir dans le monde qui m’entoure dans le pratico-pratique ? »

Séb : quel genre ? Plus de désir en fait ?

A : Oui, et en fait je m’en fous.

Séb : d’accord ok

A : j’ai l’impression, comme si j’étais dans un sas ou une espèce de … je me sens comme en attente quantique, comme si j’attendais quelque chose, et comme si toutes les particules étaient simplement posées , arrêtées dans le multivers , et que j’attendais que cela se regroupe. Et de façon que je crée de l’attente, comme je peux reprendre cette attente que tout reprenne mouvement.

Séb : Est-ce que tu vas dans la nature, ou bien est-ce que tu restes enfermée chez toi ?

A : je ne vais pas beaucoup dans la nature, je vis à Paris, ce n’est pas simple. Je sors. Quand je sors, je prends l’air oui.

Séb: en fait, la question derrière ta question c’est : « pourquoi je refuse mon incarnation humaine ? Comment activer plus de plaisir physique ? ». La spiritualité, la méditation, peut parfois être aussi une fuite pour ne pas vivre pleinement l’humain. Donc, c’est logique quand on est stellaire qu’on a cet effet stellaire « à quoi bon jouir de la vie puisque de toute façon je suis bien ». Seulement, il y a une partie de toi qui est venu vivre sur terre. Justement pour pouvoir vivre les émotions, tu vois ? S’autoriser les émotions humaines, même si ce n’est pas toujours facile, s’autoriser aussi les plaisirs physiques. Alors on va faire une respiration, et on relâche.

Dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

 Je suis la Présence,

 J’accepte mon incarnation humaine,

 Je m’autorise maintenant à vivre pleinement dans chacune de mes cellules,

 A chacune de mes cellules,

Je t’aime, je suis désolée,

Pardonne-moi,  

Je te pardonne tout,

 J’accepte de jouir de la vie,

 Je suis la jouissance,

 Gratitude de marcher pieds nus dans la nature,

 Mes jambes sont mes racines,

Elles s’enfoncent maintenant,

 Jusqu’au centre de la Terre,

 Je m’enracine dans Gaïa,

 Je connecte mon chakra 1 au centre de la Terre

Mettez chacun et chacune votre conscience dans le chakra 1, au niveau du périnée. Dans ce chakra 1 il y a le noyau terrestre. Dites avec moi :

 Gratitude d’être un volcan

Comment tu te sens dans ton corps?

A : Je me sens bien, je vois bien mon chakra 1. Je le ressens, j’ai très chaud. La température est montée d’un coup.

Séb : Dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

  Gratitude d’être une femme,

 Gratitude d’être la vie,

 J’active la maitresse tantrique en moi,

  Je m’autorise les plaisirs charnels

Donc l’idée, serait que tu vois ce qui te fait vraiment plaisir dans la vie avec les 5 sens. Qu’est-ce que tu aimes manger, qu’est-ce que tu aimes faire, qu’est-ce que tu aimes écouter, qu’est-ce que tu aimes faire dans la nature.

A : ça, je ne me prive pas, je le fais. C’est plus au niveau de la créativité, j’ai posé beaucoup de chose. J’adore démarrer, je suis dans une énergie de joie, j’aime écrire, ça et beaucoup de choses. Et il y a un moment où ça s’arrête, comme si je ne m’attendais pas à des résultats, ou si je mettais en suspend comme si j’attendais que « je ne sache pas quoi ». Il y a beaucoup de choses formidables qui me sont arrivées récemment, et tout à coup. Je ne sais pas.

Séb : en fait, quand tu es identifiée à l’Etre ça continue tout le temps, il y a comme un 8 infini où la créativité se renouvelle chaque jour. Quand tu te réveilles, le matin, tu ne sais pas ce que tu vas faire, parce que c’est l’Etre qui a décidé de faire ça, de créer cela. Et, si tu t’identifies à la personne, il y a justement ce bas, cette chute parce que la personne, elle fait comme un élastique, elle fait contrepoids à l’Etre. Et la clé, c’est de rester dans l’Etre, et ne pas s’identifier à l’Ego en fait. C’est ça qui fait la baisse de régime, c’est l’identification au personnage. Alors, ça se résout par la méditation et, cela va se résoudre. Surtout pour toi, c’est aller dans la nature, et faire des choses chamaniques en fait. Parce que si tu médites, tu vas encore te barrer, tu vas te désincarnée, et tu vois  là, le besoin c’est plus une médiation, non pas conceptuelle en fait, mais une méditation les yeux ouverts dans la nature. C’est une méditation spécifique pour toi.

A : ça je le fais tout le temps, j’observe les choses

Séb : la deuxième chose à faire, c’est la chose physique, c’est danser, et faire du Yoga. Danser les yeux ouverts, faire du Yoga les yeux ouverts, aller dans la nature les yeux ouverts et, c’est s’enraciner les yeux ouverts marcher dans la nature les yeux ouverts. Tous les yeux ouverts, tu vois ?

A : c’est pour ça que je ne réalise pas

Séb : oui tu as besoin de plus d’incarnation, tu as besoin de t’ancrer dans la matière comme tu sais faire en fait.

A : donc quand je crée, j’écris, je fais des choses concrètes tu vois.

Séb : alors, on va faire une respiration ensemble. La question c’est donc « pourquoi il n’y a pas de continuité ? » c’est ça ?

A : non, c’est l’impression pourquoi j’ai l’impression d’être dans l’attente du résultat de ce que je crée.

Séb : c’est ça, c’est l’identification à la personne, qui croit qu’il y a un résultat à l’action. Alors qu’en fait, il y a un paradoxe, plus tu vas être dans l’Etre, plus tu vas faire des choses fantastiques sans s’attacher, et sans s’attendre à des résultats, tu vois, c’est l’identification à la personne qui attend un résultat.

A: A un moment, il faut bien que cela arrive, non ?

Séb : non, il n’y a pas de…. En fait, si tu es identifiée à l’Etre, tu es toi à chaque instant. Plein de choses se font à travers toi, il y a beaucoup entre guillemets de résultats, mais ce sont les effets de l’Etre. Et, à aucun moment, il y a une attente. L’Etre, la déesse en toi n’attend rien du tout. Ni des autres, ni de toi. On va dire une affirmation pour clarifier.

Dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

  Gratitude d’être l’Etre,

 Je n’attends rien de personne, Je n’attends rien de la vie,

 Je n’attends rien de moi-même,

 Je suis juste moi,

 Je laisse la vie vivre à travers,

 Gratitude de m’abandonner à la vie,

 Je neutralise maintenant,

 Mon système d’identification à la personne,

 Je ne suis pas les pensées,

 Je ne suis pas la personne,

 Je suis la Conscience, 

Gratitude de laisser la vie créer à travers moi,

 Gratitude d’avoir du plaisir à créer, 

J’active le naturel en moi,

 J’active l’authenticité en moi,

 J’élimine la croyance que je dois jouer un rôle,

 J’élimine la croyance que je dois me positionner,

 J’élimine la croyance que je dois me positionner

Séb :*Comment tu te sens dans ton corps ?

A : je me sens libérée. Mon épaule gauche n’arrête pas de s’emboiter, se désemboîter, s’emboiter… c’est incroyable. Physiquement spectaculaire.

Séb : ah oui d’accord. On va dire :

 J’active la douceur en moi,

 A moi-même, 

Je t’aime,

 Je suis désolée,

Pardonne-moi,

 Je te pardonne tout, 

Merci,

  Gratitude de créer mes limites

Séb : Voilà, on va laisser infuser.

A : Gratitude, j’avais une confusion entre positionner et ancrer. Merci beaucoup.

Sébastien : Autorise-toi à libérer.

A : gratitude pour ta présence permanente

Séb : Merci tu apportes ta couleur, vous apportez tous vos couleurs. Ce sont toutes les couleurs qui font le blanc. Et merci à tous et à toutes d’être là. Merci pour cette question. A bientôt, merci. Bisous

OM…

 Je suis le Canada,

 Je suis la France,

 Je suis tous les pays,

 Je suis l’humanité,

 Je suis la Grâce,

 Je suis Gaïa,

 Je suis la Conscience,

 Je suis l’Etre,

Je suis la galaxie,

 Je suis la guérison, 

Gratitude d’être guérisseuse,

 Gratitude de m’offrir au monde,

 Gratitude d’être cosmique,

 Gratitude d’être interstellaire,

 Dans cette vie et dans toutes mes vies,

 Dans toutes les dimensions,

 Je me relie maintenant,

 À mes frères et mes sœurs guérisseuses, et guérisseurs,

 Gratitude de partager mes techniques de guérison, 

Gratitude de partager ce que je suis,

Gratitude de co-créer,

 Gratitude de travailler en groupe,

Je suis maintenant dans le Soleil Central,

 Au centre de la Galaxie,

 Avec mes amis

Chacun garder les yeux fermés, et prenez vos mains, et faites comme si vous envoyez de l’amour sur la planète Terre maintenant. Tous ceux qui nous regardent maintenant, ou en différé sur YouTube sur Facebook. Imaginez que la planète Terre est entre vos mains, et que vous envoyez de l’amour.

Une respiration, et on va faire un OM en direction de la Terre. Tous les thérapeutes, guérisseurs, guérisseuses qui sont avec nous maintenant.

OM…

Une deuxième fois, une grande respiration.

OM…

Gratitude de me relier,

 Avec ma famille d’âmes

Séb : Comment tu te sens dans ton corps physique.

M : Ecoute Sébastien, j’ai très chaud là. Et, je me dis que si j’ai chaud, tu dois avoir chaud.

Séb : c’est hot ce soir. Non, moi ça va là, je suis parfait, je suis bien régulé. J’ai le feu derrière.

M : tu as régulé, d’accord. J’ai très chaud, et, en même temps c’est tellement puissant. L’énergie passe tellement bien. Je suis tellement reconnaissante, et en gratitude. A chaque fois que je peux le faire avec toi, et, avec tous les autres. C’est tellement puissant, c’est tellement bien. Je suis en gratitude tout simplement.

Séb : on va dire ensemble, je reçois des choses. Dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

 Gratitude d’être ensemble maintenant,

 Gratitude d’être l’amour ensemble,

 Gratitude pour la générosité, 

Gratitude d’être l’amour

Alors, chacun met ses deux mains sur le cœur, et envoi de l’amour à chaque membre du groupe. Une respiration. Imaginez que votre cœur est relié par un cordon à chaque autre membre du groupe, et que vous envoyez de l’amour, et, que vous recevez aussi de l’amour.

Dites avec moi en prenant une profonde respiration entre chaque phrase :

 Gratitude de me rappeler,

Gratitude de me reconnecter,

 Gratitude d’être aimée,

 Gratitude d’aimer 

Séb : Alors, est-ce qu’il y a une idée que tu reçois sur quel soin tu pourrais faire au groupe. Car tu fais des soins en fait.

M : écoute moi je vais t’expliquer et tu vas comprendre. Quand j’envoie au groupe, je ressens. Alors, quand quelqu’un appelle je ressens, s’il y a le chakra de la gorge qui est bloqué, s’il y a des émotions, ou des vies passées alors j’envoie. J’envoie où il se doit, parce que mes guides me disent alors j’envoie beaucoup d’amour. Parfois, ce sont des déblocages, parfois ça va très loin, parfois ce sont des chamanes aussi. Tu sais l’énergie, les gens, ce qu’ils doivent comprendre c’est que l’énergie c’est comme un long fil électrique.

Séb : Est-ce que tu peux parler 4 fois plus lentement ?

M : Oui d’accord. L’énergie c’est comme un fil électrique. Et, quand on fait des nettoyages qu’on parle des vies passées, de nos pères, nos mères nos anciennes vies et ça vient de très loin…

Séb : d’accord, on va faire une respiration ensemble, et on relâche. En fait, moi je suis dans un état modifié de conscience, et, je crois que beaucoup de personnes dans le groupe aussi.  Il est important de parler à ce rythme-là, sinon on est trop dans le mental, et là, on bénéficie bien de toutes tes énergies. C’est bien comme ça. Justement c’est -23 tu vas chauffer la glace. On va faire fondre le Canada.

M : c’est génial. Tu sais, quand je fais les soins en fait, j’envoie. Je reçois, c’est automatique, alors j’envoie à la personne ce dont elle a besoin, ce dont le groupe a besoin. C’est ça, j’ai une très grande énergie pour moi c’est facile. Alors j’envoie, je sais j’envoie.

Séb : gratitude, parce que ça fait des mois que tu es avec nous en fait. As-tu une question « Pourquoi je ? »

Commander les livres de Brahmadev

Pour recevoir les versions d’évaluation des livres de Brahmadev, cliquez sur ce lien

Leave a Reply

%d bloggers like this: